Skip to Main content Skip to Navigation
Habilitation à diriger des recherches

Régulations post-transcriptionnelles de l'expression génique de la cellule hôte en réponse à l'infection bactérienne

Abstract : Listeria monocytogenes est un pathogène fréquent du bétail et l’agent de la listériose humaine, une maladie grave pour les femmes enceintes, les personnes âgées ou immunodéprimées. La prolifération de cette bactérie dans les cellules qu’elle infecte s’accompagne d’une reprogrammation de l’expression génique et des fonctions cellulaires. Après un doctorat sous la direction de Micheline Fromont-Racine (groupe d’Alain Jacquier) à l’Institut Pasteur sur la biogenèse des ribosomes, mes travaux de post-doctorat dans le groupe dirigé par Bertrand Séraphin au Centre de Génétique Moléculaire (Gif-sur-Yvette) ont mis en évidence une nouvelle activité enzymatique – une endonucléase – dans l’un des complexes de dégradation des ARN eucaryotes les plus étudiés, l’exosome. Recrutée à l’INRA en tant que chargée de recherche en 2008, j’ai rejoint jusqu’en 2014 l’équipe dirigée par Pascale Cossart à l’Institut Pasteur. J’y ai étudié comment la bactérie pathogène Listeria monocytogenes détourne la machinerie de répression chromatinienne des cellules qu’elle infecte, pour moduler certaines réponses immunitaires. Je dirige depuis octobre 2014 à l’Institut de Biologie de l’École Normale Supérieure (IBENS) une équipe de recherche qui étudie les mécanismes post-transcriptionnels régulant les ARNm eucaryotes en réponse à l’infection par Listeria monocytogenes. Nous travaillons sur quatre problématiques principales : L’infection conduit-elle à une dégradation globale ou spécifique des ARNm ? La machinerie et l’efficacité de la traduction sont-elles perturbées ? Quels effecteurs moléculaires de la bactérie ou de l’hôte sont impliqués dans ces processus ? Quelles en sont les conséquences patho-physiologiques ? Ces travaux, reposant sur des technologies haut débit adaptées à l’étude du devenir des ARNm, ainsi que sur des approches plus classiques de microbiologie cellulaire, permettront de mieux comprendre les impératifs de l’adaptation mutuelle entre la bactérie et son hôte, d’identifier de nouveaux facteurs de virulence, et d’explorer les voies de contrôle traductionnel eucaryotes dans un contexte d’infection.
Complete list of metadatas

Cited literature [104 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02471940
Contributor : Alice Lebreton <>
Submitted on : Tuesday, February 18, 2020 - 9:25:44 PM
Last modification on : Saturday, September 19, 2020 - 4:39:36 AM

File

HDR_HAL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02471940, version 2

Collections

Citation

Alice Lebreton. Régulations post-transcriptionnelles de l'expression génique de la cellule hôte en réponse à l'infection bactérienne. Sciences du Vivant [q-bio]. Université Paris Diderot (Paris 7), 2015. ⟨tel-02471940v2⟩

Share

Metrics

Record views

68

Files downloads

37