Investigation of ternary AlInN and quaternary AlGaInN alloys for High Electron Mobility Transistors by Transmission Electron Microscopy

Résumé : Les semi-conducteurs III-V à base d’azote et leurs alliages possèdent des propriétés remarquables et sont largement étudiés depuis les années 90. En comparaison à d'autres semi-conducteurs III-V, Les alliages de type ; AlGaN, InGaN et AlInN, ont leurs bandes interdites, directes, du lointain ultra-violet au proche infrarouge. Ainsi, ils sont appropriés pour de nombreuses applications dans des domaines tant civils que militaires tout en montrant de meilleures performances. De plus, l'alliage quaternaire AlGaInN montre des propriétés intéressantes car il peut être épitaxié soit avec un paramètre de maille ou une polarisation ou une bande interdite accordé au GaN. De plus, avec AlInN, ces deux alliages pourraient, à terme, remplacer les barrières conventionnelles AlGaN/GaN pour les applications aux Transistors à Haute Mobilité Électroniques (HEMT) grâce à des performances supérieures prouvées théoriquement. Dans ce travail, nous avons étudié les alliages AlInN et AlGaInN dont la croissance a été faite par épitaxie en phase vapeur d’organométalliques (MOVPE). Pour cela, la microscopie électronique en transmission a été notre principal outil de caractérisation. Le but était de caractériser les défauts et les mécanismes de croissance pendant la MOVPE. Dans cette optique, l'incorporation de gallium dans la barrière en raison de la géométrie de la chambre de croissance menant à un alliage quaternaire a été étudiée. Le contrôle du taux de gallium est réalisé soit par un processus de nettoyage entre les épitaxies soit par les conditions de croissance. Les défauts ont été ensuite différenciés comme extrinsèques et intrinsèques. En effet, les dislocations et les domaines d'inversion dans le GaN produisent des défauts extrinsèques, tandis que, les « pinholes » non connectés aux dislocations et les « hillocks » responsables de la rugosité de surface sont définis comme intrinsèques. Les origines des défauts intrinsèques dépendent fortement des propriétés physiques des composés parents binaires. Ces dégradations systématiques sont observées même lorsque les conditions de croissance sont optimisées et quand la composition du film mince est changée ou son épaisseur augmentée. Notre travail propose des mécanismes différents pour expliquer les processus de dégradation pour les différents défauts observés et constitue donc un pas en avant pour la réalisation de HEMT à base de AlInN et AlGaInN de meilleure qualité.
Type de document :
Thèse
Materials Science [cond-mat.mtrl-sci]. Normandie Université, 2017. English
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01698831
Contributeur : Hichem Ben Ammar <>
Soumis le : jeudi 8 février 2018 - 14:32:34
Dernière modification le : vendredi 6 juillet 2018 - 12:34:02
Document(s) archivé(s) le : mercredi 9 mai 2018 - 13:55:01

Fichier

201801 BU thHBA.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01698831, version 2

Citation

Hichem Ben Ammar. Investigation of ternary AlInN and quaternary AlGaInN alloys for High Electron Mobility Transistors by Transmission Electron Microscopy. Materials Science [cond-mat.mtrl-sci]. Normandie Université, 2017. English. 〈tel-01698831v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

80

Téléchargements de fichiers

18