Foamability of complex fluids : dynamic of bubble formation in yield stress fluids using confined geometries

Résumé : Nous étudions la formation de bulles dans un fluide à seuil (matériaux liquides si la contrainte appliquée est supérieure à la contrainte seuil, et solides autrement) au moyen de géométries milli fluidiques (jonctions en T, “flow focusing“) constituées de canaux axisymétriques, et fabriquées par stéréo lithographie. En tirant partie de la domination des effets capillaires par la contrainte seuil, nous produisons des bulles dans des fluides à seuil simples (émulsions concentrées, gels de carbopol). La formation des bulles est due au pincement du filament de gaz par l'écoulement de fluide à seuil à débit imposé. Il rappelle celui observé pour des fluides Newtoniens dans des géométries de “flow focusing“ 2D. Nous étudions les différents régimes de fonctionnement de ces systèmes lorsque le débit de fluide à seuil et la pression de gaz sont imposés. La production instationnaire de bulles est observée, et expliquée par la rétroaction provenant des variations de résistance hydrodynamique induites par la formation des bulles sur le débit de gaz. La déstabilisation finale se produit lorsque toutes les bulles coalescent. Ceci est dû au transfert de fluides entre les ponts liquides séparant les bulles et les films fins situés près des parois solides. Aussi, nous étudions le dépôt de fluide à seuil dans un tube capillaire avec ou sans glissement aux parois. En effet, ce phénomène est courant lors de l'écoulement de fluide à seuil en milieu confiné sur des surfaces lisses. Les résultats peuvent être décrits par une loi d'échelle (contrainte interne équilibrant le gradient de pression capillaire) lorsqu'il n'y a pas de glissement aux parois. Dans le cas contraire nous montrons qu'il existe trois régimes dépendant de l'état de contrainte du système, et qu'ils fixent les formes de bulle observées en régime instationnaire. Finalement, différentes méthodes de régulations (pression, écoulement pulsés) nous permettent d'obtenir des régimes stationnaires. Ceux-ci sont caractérisés (fraction volumique de gaz, temps de formation de bulles), et permettent l'obtention de mousses de fluides à seuil. Ainsi, ouvrant potentiellement la voie à la production contrôlée de fluides à seuil aérés à grande échelle
Type de document :
Thèse
Fluids mechanics [physics.class-ph]. Université Paris-Est, 2015. English. 〈NNT : 2015PESC1103〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [186 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-01280181
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 29 février 2016 - 10:43:06
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:25:23
Document(s) archivé(s) le : lundi 30 mai 2016 - 15:20:05

Fichier

TH2015PEST1103_complete.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01280181, version 1

Citation

Benoît Laborie. Foamability of complex fluids : dynamic of bubble formation in yield stress fluids using confined geometries. Fluids mechanics [physics.class-ph]. Université Paris-Est, 2015. English. 〈NNT : 2015PESC1103〉. 〈tel-01280181〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

606

Téléchargements de fichiers

762