L'architecture commerciale à l'usage des villes : ambiances, pratiques et projets

Résumé : L'architecture commerciale s'est largement développée depuis plusieurs décennies sous la forme d'espaces insulaires privés, présentant une multipolarisation de l'offre et générant des milieux difficiles à traiter et intégrer. Cette recherche porte précisément sur la qualification des équipements commerciaux dans leur relation à leur contexte urbain limitrophe. Nous les abordons comme générateurs de milieux ambiants spécifiques sur leurs abords et sous l'angle de leur emprise sur la ville. L'objectif de cette thèse est ainsi d'analyser les effets d'implantation des commerces de grande envergure sur les espaces proches, et de formuler des critères de conception concernant leurs relations aux tissus urbains et aux paysages environnants. Quels sont les facteurs permettant une meilleure articulation des équipements commerciaux avec leurs contextes à retenir, afin de repenser les stratégies urbaines et les modèles de conception ? Quelles sont les évolutions dans la composition de leurs enveloppes et dans les espaces publics attenants ? Comment engager les acteurs privés et publics à intégrer des dimensions qualitatives incluant des ambiances dans la planification du commerce de grande distribution dans la ville ? L'hypothèse de ce travail est de porter attention aux limites spatiales et sensibles entre les espaces privés commerciaux et publics urbains, partant du fait que c'est une des conditions pour développer des opportunités d'urbanité aux abords des équipements commerciaux. Pour évaluer cette hypothèse, nous avons choisi d'investir deux cas : le centre commercial Beaulieu récemment réhabilité sur l'Île de Nantes, et le pôle de commerces et de loisirs Carré de Soie à Vaulx-en-Velin. Il s'agit d'explorer les qualités spatiales des deux équipements commerciaux et de leurs environnements tout en interrogeant les stratégies urbaines déployées dans ces deux opérations (la première est une réhabilitation et la seconde une création nouvelle). L'analyse des situations préexistantes et du processus d'établissement permet de saisir les origines et mécanismes de projet. L'approche in situ est conduite à partir des interfaces sensibles pour saisir les espaces accessibles aux piétons ainsi que les enjeux d'ambiance et d'usage. Cette démarche s'appuie sur des entretiens auprès des acteurs principaux de la fonction commerciale et à travers l'observation et de mesures in situ. À partir de ces investigations, des configurations d'emprise du commerce sur la ville sont distinguées. L'identification de ces configurations d'ambiances nous permet d'explorer trois scénarii possibles pour le futur, et de préciser les degrés de continuité urbaine du commerce sur le territoire. Ils intéressent directement la planification et la conception du commerce dans la ville afin de gérer les multiples équipements commerciaux existants, d'anticiper les évolutions des formats de commerce et de proposer de nouvelles interfaces sensibles avec leur contexte proche.
Type de document :
Thèse
Architecture, aménagement de l'espace. Université de Grenoble, 2014. Français. 〈NNT : 2014GRENH036〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [120 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01219212
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 11 mars 2016 - 15:56:33
Dernière modification le : jeudi 21 juin 2018 - 18:20:30
Document(s) archivé(s) le : dimanche 13 novembre 2016 - 16:03:43

Fichier

37684_LAROCHE_2014_diffusion.p...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01219212, version 2

Collections

STAR | UNAM | AAU | CRESSON | UGA

Citation

Sylvie Laroche. L'architecture commerciale à l'usage des villes : ambiances, pratiques et projets. Architecture, aménagement de l'espace. Université de Grenoble, 2014. Français. 〈NNT : 2014GRENH036〉. 〈tel-01219212v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1525

Téléchargements de fichiers

1222