2547 articles  [version française]
Detailed view PhD thesis
Université Pierre et Marie Curie - Paris VI (16/12/2008), Michel Menu (Dir.)
Attached file list to this document: 
PDF
These_Sophia_Lahlil_2008.pdf(18.3 MB)
Redécouverte des procédés d'opacification des verres à l'antimoine à travers l'Histoire. Etude des antimoniates de calcium.
Sophia Lahlil1

L'objectif de ce travail de recherche est de retrouver les modes de fabrication des verres opacifiés aux antimoniates à travers l'Histoire depuis l'origine jusqu'à aujourd'hui par une approche conjointe de l'archéométrie et des sciences des matériaux. Pour ce faire, nous avons réalisé des synthèses de verres opaques en laboratoire et étudié des productions de verres opacifiés aux antimoniates de calcium allant de l'Antiquité à nos jours. En comparant les caractéristiques physico-chimiques de verres de référence synthétiques ou contemporains, dont le mode de fabrication est connu, avec celles d'échantillons de verres opaques anciens ou modernes, dont le mode de fabrication est inconnu, nous avons pu déterminer des critères permettant d'identifier les procédés d'opacification des trois productions de verre étudiées : - les verres décorés de la XVIIIème dynastie égyptienne (1570-1292 av. J.C.), - les tesselles de mosaïque romaines d'Aquilée et de Rome, datant du 1er s. av. au 4ème s. apr. J.C., - les verres filés dits « de Nevers » datant du 18ème s. apr. J.C..
1:  C2RMF - Laboratoire de Recherche et de Restauration des Musées de France
Verre opaque – antimoniates de calcium – ajout de cristaux – cristallisation in situ – ajout de « corpo » – XVIIIème dynastie – tesselle de mosaïque romaine – verres filés de Nevers.

Rediscovering the opacification processes of antimonate glasses throughout History. Study of calcium antimonates.
The aim of this Ph.D work is re-discover the technological processes used throughout History to opacify glass using calcium antimonates. We have combined the archaeometry and the material sciences approaches, by doing syntheses in laboratory of opacified glass and studying antimonate opacifed glass productions dating from the Antiquity till nowadays. By the comparison of physical and chemical caracteristics of reference samples, for which the technological process is well known, with those of ancient or modern opaque glass, for which the technological process used is unknown, we could define criteria allowing us to identify the opacification technique of the three glass productions studied: - Egyptian glass of the 18th dynasty (1570 - 1292 av. J.C.), - Roman mosaic tesserae from Aquilea and Rome (1stc. B.C. - 4thc. A.D.) - and Nevers lampworking glass (18th c. A.D.).
Opaque glass – calcium antimonates – crystals addition – in situ cristallisation – use of a « corpo » – XVIIIème dynasty – roman mosaic tesserae – Nevers lampworking glass.