, Exemple 3 : Fiche signalétique accompagnant la facture d'une anche d'uilleann pipes. Exemple 4 : Technique de tournage sur bois

, de formation thématisées 436 (fabrication des soufflets, fabrication d'un chanter, etc.) toujours ponctuelles mais de plus longue durée (jusqu'à six semaines pour un Module d'introduction à la facture de pipes, en 2012). Ces formations seront également mentionnées comme importantes dans leurs parcours d'apprentissage par plusieurs des jeunes facteurs que j

, Elles seront d'ailleurs suivies par certains des apprentis qui s'inscriront ensuite à la formation complète que NPU finira par mettre en place sur une période de presque trois ans entre 2012 et 2015. Pour cet apprentissage intensif à long terme, NPU recruta dix apprentis, une femme et neuf hommes (le plus jeune avait alors 18 ans et le doyen 62), tous irlandais 437 , qui suivirent à raison de huit heures par jour, cinq jours par semaine, neuf mois par an, un apprentissage structuré à la facture du uilleann pipes. Le projet fut dirigé par Bill Haneman, qui venait régulièrement démarrer chaque nouveau module, secondé par Ray O'Toole comme chef d'atelier, présent en permanence. Ce sont eux qui ont structuré et dispensé l'enseignement quotidien

, Le programme de formation reçut des aides gouvernementales substantielles, vol.438

O. Facture-d'anche-avancée-par-mick and . Brien, facture d'alésoir par Bill Haneman ; entretien de l'instrument pour musiciens par Eamonn Curran ; facture d'outre et de soufflet par Paddy O'Hare ; facture de soufflet par Jim Wenham ; facture d'alésoir par Mick Dooley ; ateliers d'été autour de la facture d'anche par Donncha Keegan, Donnacha Dwyer et Dave Hegarty ; cours d'introduction de six semaines à la facture de pipes par

T. Connaghan and . Co,

J. Keenan, . Co, ;. Westmeath, and . Walsh,

P. Murphy, . Co, and . Tipperary-;-conor-roche-lancaster,

R. Lucas, . Co, and . Meath,

J. Brennan, . Co, and . Meath-;-sean-kiernan,

M. Cahalan, . Fingal-co-dublin-;-cillian, C. Townsend, and . Carlow, Je n'ai malheureusement pas pu avoir accès aux informations concernant le processus ou les critères de sélection. Il aurait été intéressant de savoir si le nombre de candidats à la formation était supérieur au nombre d'apprentis admis et, le cas échéant, pourquoi certains auraient été choisis et d'autres écartés. Je n'ai pas pu confirmer non plus de façon certaine le fait que les participants se devaient d'être obligatoirement irlandais, mais il me semble que pour des raisons de subventionnement c

, The Department of Arts, Heritage and the Gaeltacht ; The Arts Council ; The Crafts Council of Ireland ; The Department of Tourism, Culture and Sport ; ainsi que par une multitude d'autres subventions et soutiens d'agences régionales (Carlow County Development Partnership Ltd

, Donegal Local Development Company Ltd ; Fingal LEADER Partnership Ltd ; Laois Community & Enterprise Development Company Ltd ; Meath Partnership Ltd), d'entreprises (par exemple

, Certains ont compté sur le soutien de leurs familles, mais je n'ai malheureusement pas pu développer suffisamment à mon goût cet aspect sur le financement personnel de leurs études, Les apprentis n'étaient eux-mêmes pas rémunérés

, Projet pilote d'un an de cours de facture de tin whistle, de flûte irlandaise et d'uilleann pipes chapeautés par le BCFE et délivrés par NPU dans ses ateliers de Clonshaugh 467, vol.116

, Comme beaucoup d'associations culturelles subventionnées aujourd'hui, l'association NPU se doit de présenter régulièrement aux autorités publiques ainsi qu'aux éventuels financiers privés des plans stratégiques argumentés qui formulent les espoirs de l'institution pour les années à venir et justifient les financements demandés. Ainsi, Na Piobairi Uilleann a régulièrement publié (notamment dans son journal An Piobaire) des documents établissant ses stratégies

, Le Plan Stratégique de Na Piobaire Uilleann pour la période de 2006 à 2011 468 par exemple, annonçait comme vision principale de l'action de l'association : « To develop uilleann piping

, Je n'ai pas pu déterminer avec certitude si ce cours avait effectivement démarré, d'autant que le site du BCFE a republié cette annonce sur son site Internet le, vol.26, 2018.

(. Hannan and . Dir, Accessible en ligne <http://pipers.ie/source/media/?galleryId=1013&mediaId=26024> Dernière consultation le 13 février 2018. nouveaux musiciens. D'autres numéros sont prévus. Des musiciens particulièrement réputés ont été sollicités pour jouer leur musique et en discuter. C'est une bonne introduction pour les novices. Ce programme de diffusion inclut également des CD de la collection, An Píobaire, vol.4, p.38, 2006.

, Irish Arts Council, pour proposer des stages intensifs d'une semaine l'uilleann piping à quelques 200 participants par an. Le Department of Arts, Heritage and the Gaeltacht (ministère des arts, du patrimoine et du gaeltacht), par l'intermédiaire de l'An Comhairle Éalaoin/Irish Arts Council, soutiendra la NPU, la Scoil Samhraidh Willie Clancy, l'Irish Traditional Music Archive, Comhaltas Ceoltóirí Éireann, et beaucoup d'autres organismes, qui continueront, par ailleurs, à être soutenus par les collectivités locales et par le ministère de l'éducation dans le cadre du système éducatif national. Ces organismes et activités sont le fait d'activistes. Les décisions artistiques, pédagogiques et de recherches sont prises par les praticiens de l'uilleann piping ou de la musique irlandaise en général, ou des individus qui connaissent parfaitement ce sujet, ) et des autres écoles et rassemblements estivaux

, À la lecture de ces propositions de mesures de sauvegarde de l'uilleann piping, il apparaît clair que celui-ci ne peut avoir lieu qu'au travers de l'association NPU. Celle-ci sera centrale et

, Lorsqu'il s'agit de démontrer que les communautés concernées ont été impliquées dans la planification, autant que dans la mise en oeuvre, de ces mesures de sauvegarde, c'est à nouveau NPU qui sert de référence unique. Les « autres organismes importants », sans qu'ils soient nommés, font soit la même chose

, b.i. [celles-ci-dessus] ont été définies par l'organisation la plus importante et la plus représentative de l'uilleann piping, avec la participation de ses membres, suivant des cycles de cinq ans. Les membres sont consultés au moyen d'enquêtes pour obtenir (a) l'opinion de la communauté sur la direction et la

, Toutefois, aucun de ces organismes ne semble avoir pris part à la concertation qui a mené à la demande d'inscription autrement que peut-être par les audits et sondages menés par NPU, Une liste de 23 organismes liés à la pratique de l'uilleann piping

, C'est en effet le tout premier élément du PCI inscrit par l'Irlande sur la liste représentative

, Mais, suite à l'appel à propositions lancé par le gouvernement irlandais mentionné tantôt, gageons que l'uilleann piping sera bientôt rejoint par d'autres éléments du Patrimoine Culturel Immatériel irlandais

, Si la harpe avait su se faire une belle place sur les drapeaux de l'Irlande ainsi que sur les pièces de monnaies européennes, c'est bien l'uilleann piping qui est aujourd'hui inscrit, aux yeux du monde entier

, mais quand même) qui existe entre ces instruments dans la course à la reconnaissance. Et, à cette occasion, n'oublions pas le fiddle, qui n'est autre qu'un « violon italien », et la flûte « irlandaise », qui malgré son nom n'est qu'un traverso en Ré, car ils ne pourront probablement jamais -de par leur nature trop peu spécifique ou unique -en réclamer une semblable, Rappelons-nous rapidement l'allocution de Seán Reid à la fondation de NPU 492 et l'éternelle rivalité (amicale certes

, Comme encore mentionné par la représentante de l'Irlande au Comité Intergouvernemental de l'Unesco, le rôle de Na Piobairi Uilleann dans ce processus d'inscription aura été prédominant

, Les objectifs tracés par ses fondateurs en 1968, qui pouvaient sembler alors comme des rêves presque inaccessibles, sont aujourd'hui atteints et, même si du travail reste à faire et que les traditions sont fragiles par nature, celle de l'uilleann piping a pour l'instant visiblement le vent en poupe et le rôle de l'association dans sa préservation est aujourd'hui plus fort que jamais. Dès l'annonce de l'inscription à l'Unesco, les réseaux sociaux et le site Internet de NPU n'ont pas manqué de relayer l'information de la victoire qui suscita de nombreuses félicitations et autres réactions positives. La presse et les médias en général s'en firent l, L'association aura su capitaliser sur son travail sans relâche et son expérience acquise sur un demi-siècle d'activités pour obtenir à cette occasion une victoire somme toute remarquable

C. Annexe, , pp.400-402

, Une liste non exhaustive de la couverture presse de l'évènement a été publiée par NPU et se trouve en Annexe XI, pp.426-427

N. Compris and . Le-commentaire-de-gay-mckeon, Dans tout ce processus, la facture d'uilleann pipes a très clairement acquis ses lettres de noblesse et une reconnaissance sans précédent. Pour conclure, l'association NPU a organisé le 30 janvier un évènement musical intitulé « Sound Of Ireland » pour célébrer l'occasion. Le line-up a réuni des dizaines parmi les plus célèbres pipers. L'annonce du concert sur le site de NPU précise : « En décembre dernier, l'Unesco a inclus l'uilleann piping sur sa liste représentative du PCI. Cette importante accolade mondiale reflète les pratiques culturelles patrimoniales qui sont considérées comme un enrichissement pour l'Humanité. L'Unesco est maintenant d

, L'uilleann piping est le premier élément irlandais à avoir été reconnu par l'Unesco, et la campagne pour l'inscription sur la liste représentative a été mené par Na Piobairi Uilleann, qui aura milité en faveur de la ratification de la Convention de l'Unesco, vol.498

, Le Son de l'Irlande"? », en rappelant que cette appellation n'est encore aujourd'hui utilisée que par NPU. Mais gageons que par la répétition, comme dans le cas de l'intervention de la représentante de l'Unesco ou sur l'affiche du concert de célébration

. Le, Unesco montrait également le facteur Cillian O Briain expliquer, en irlandais, l'importance des anches pour l'instrument, 2019.

, Le communiqué de presse complet se trouve en Annexe XII, pp.428-429, 2018.

, symbole d'une identité culturelle liée à un territoire dans un monde par ailleurs de plus en plus globalisé, j'ai tenté de mettre en lumière les différents éléments qui les constituent. En particulier, nous avons pu voir le rôle central qu'aura pu jouer une association culturelle spécifique, Na Piobairi Uilleann, dans la mise en place et l'accompagnement de ces processus de patrimonialisation, jusqu'à l'inscription très récente de la tradition de l'uilleann piping sur la liste

, Du point de vue de la facture instrumentale, la nécessité de cette patrimonialisation aura

. Fait, hui plus largement présente en dehors de l'Irlande que dans l'île. Mon hypothèse était qu'il fallait ainsi tenter de rapatrier la tradition sur sol irlandais ou, pour le moins, tenter de conserver, sinon de reprendre, l'autorité du discours sur cette tradition aujourd'hui mondialisée. Puisque la tradition de la facture n'est, dans les faits, plus liée à un territoire spécifique, il s'est agi pour les acteurs concernés de la reterritorialiser

, Ou disons, pour certains acteurs concernés, la question prend de l'importance. À qui appartient une tradition ? Qui en fixe les canons ? Qui détermine ce qui est de la tradition et ce qui s'en écarte ? Qui possède l'autorité du discours sur la tradition en question ? La volonté de protection géographique des traditions n'est pas une pratique récente. Pour certaines traditions musicales qui ont failli pratiquement disparaître, la question ne s'est évidemment pas posée pendant de très nombreuses décennies. Mais depuis le revival des années 1960/70, certaines sont revenues en force. Elles se sont d, Lorsque certains des représentants reconnus d'une tradition musicale ne sont plus directement liés à son contexte culturel d'origine

, Cette cornemuse, appelée alors union pipes, C'est le cas notamment des musiques irlandaises et en particulier du jeu, et conséquemment de la facture instrumentale, du uilleann pipes

, par John Geoghegan dans The Complete Tutor for the Pastoral or New Bagpipe comme une « nouvelle » cornemuse

, Ce lignage de cornemuses à soufflet avec bourdons en fagot, jouées par certaines noblesses Tellement identitaire que les uilleann pipes sont aujourd'hui bien plus connues que l'autre modèle de cornemuse jouée en Irlande, le warpipes ou piob mhor, qui compte pourtant un nombre plus important de praticiens. Cette dernière est, à ses dépens, bien trop semblable aux Great Highland Bagpipes d'Écosse

, La première expansion de l'usage de l'instrument ira jusqu'au milieu du XIX e siècle où elle sera sérieusement freinée par les impacts catastrophiques de la Grande Famine de 1845-1852. Après un certain regain accompagnant l'éveil nationaliste du tournant du XX e siècle, l'instrument vivra le même sort que de nombreux autres instruments dits « traditionnels » durant le XIX e et la première moitié du XX e siècle. Malmenées par les transformations politiques, technologiques, sociologiques et démographiques (développement des États-nation, mécanisation, exode rural et urbanisation, etc.) des sociétés européennes embrassant la modernité et l'idée de progrès, ayant connu de surcroît deux guerres mondiales plus une guerre d'indépendance pour l'Irlande (1919-1921/22), de nombreuses traditions musicales avaient, La facture instrumentale étant avant tout un métier lié à un marché, lui-même directement proportionnel au nombre de joueurs de l'instrument capables d'en acheter un, la facture d'uilleann pipes a naturellement suivi les expansions et les déclins dans le nombre des joueurs au travers des siècles

. Ainsi, inverse de la vision idéalisée d'une tradition ancestrale de la facture instrumentale, la facture contemporaine a dû être littéralement réinventée. D'une façon assez générale, les facteurs du revival n'ont pas eu accès à une formation auprès d'un maître. Ils ont réinventé le métier en s'inspirant de l'observation et de la mesure des quelques instruments plus ou moins anciens qui ont survécu

, De nombreux groupes phares de l'époque (The Chieftains 1962, Planxty 1972, The Bothy Band 1974, etc.) intègrent un uilleann pipes, ravivant l'intérêt pour la pratique de l'instrument et

, Ils vont également, en constituant des formations orchestrales nouvelles -empruntées aux groupes de folk, de pop et de rock music en vogue à l'époque -et en adaptant les répertoires RAY SLOAN Né en 1951

, Il est britannique, a habité en Irlande mais est maintenant réinstallé en

, Il a commencé à fabriquer des uilleann pipes autour de 1998 mais fabrique cependant encore des Northumberland Smallpipes, des Scottish Smallpipes et des Border Pipes. C'est son occupation, 2008.

. Irlando-américain, il est installé aux États-Unis et n'est jamais allé en Irlande pour apprendre le métier. Il a commencé à fabriquer des uilleann pipes en 1975 en faisant son apprentissage chez Patrick Hennelly à Chicago. Il fabrique aussi des Lowland pipes

. Didier-heuline-né-en, de nationalité française et installé en Haute-Savoie, il n'est jamais allé en Irlande pour apprendre son métier de facteur, qu'il pratique en autodidacte (inspiré d'Alain Froment et de Dave Williams) en complément d'une activité de consultant en informatique, 1957.

. Benedict-koehler, Il a environ 60 ans en 2017], étasunien de naissance et de vie, il n'est jamais allé en Irlande pour apprendre son métier. Il l'a appris en autodidacte aux USA, mais reconnaît les aides de David Quinn

H. Moore, Il débuta son activité de facteur en 1999 et c'est, depuis, son activité lucrative principale. Il dit cependant « If you want to make money

, Il a commencé à fabriquer des uilleann pipes en 1987 et c'est aujourd'hui sa seule source de revenus. De 17 à 38 ans ce n'était qu'un métier à temps partiel, mais qui est passé à plein temps depuis qu'il a 38 ans

. Makoto-nakatsui-né-en-;-au-japon, Il est installé au Japon, à Sapporo sur l'île d'Hokkaido. Il commença à fabriquer des uilleann pipes en 2007 après un apprentissage de six mois en, 1975.

, Angleterre. C'est aujourd'hui sa seule source de revenus et il ne fabrique que des uilleann pipes, dont la moitié pour le marché japonais local

B. Krause-né-en, Après une formation de trois ans en facture et réparation d'instruments à vent à Newark (Angleterre), il commença son activité de facteur d'uilleann pipes en 2005 environ, mais ce n'est pas son unique source de revenus, 1976.

. Ronan-olivier-né-en-;-de-nationalité-française and . Installé-en-bretagne, Il a hérité de l'atelier d'Alain Froment (acheté à sa femme Danielle à la mort de ce dernier). Il ne fabrique que des uilleann pipes depuis, 1981.

. Etudiants-npu-:-conor and . Roche-lancaster,

, Son apprentissage de facteur s'est essentiellement fait en Irlande sous la tutelle de Bill Haneman, mais aussi par les programmes de formation de NPU « Pipecraft project » et les différentes masterclasses que l'association organise. C'est un des élèves les plus brillants de la formation NPU. Aujourd'hui, il se forme aussi auprès d'Andreas Rogge en Allemagne, 2008.

, Excellente violoniste de formation, elle a commencé son activité de factrice d'uilleann pipes avec la formation NPU en 2012. C'est également à ce moment-là qu'elle a débuté son apprentissage de joueuse de pipes. Elle a toujours montré un intérêt et un talent pour la facture ANNEXE II : Liste (non-exhaustive), elle est irlandaise installée en Irlande, mais n'a pas encore pu installer d'atelier

, Profils et pages des groupes généralistes sur le thème des cornemuses

, PEI Uilleann Pipers Guild

, Cumann na bPíobairí Uilleann Inis Fada

N. Píobairí-uilleann,

, Profils et pages dévolus à l'apprentissage du uilleann pipes : YouPipe: A Learner's Journey on Uilleann Pipes

, Profils, groupes et pages dévolus à la facture instrumentale des cornemuses, du uilleann pipes et des anches pour uilleann pipes : MetalHead Bagpipe Makers (6 membres, 1 Admins : Pereg Ar Bagol

, Uilleann Pipe Reedmakers (612 membres, 2 Admins : Martin Banba Gallen

, Uilleann Pipemakers (471 membres, 1 Admins : Ray Sloan)

J. M. , Uilleann Pipe maker (Page, vol.322

B. Haneman, , vol.543

G. Wooff, , vol.881

M. Nakatsui, , vol.365

C. Coe, , vol.714

, Chris Coe -Uilleann Pipe maker (Page, 471 likes)

A. Rogge, , vol.303

M. Preshaw, , vol.353

C. Bayley, , vol.97

, McCaskie Uilleann Pipes

O. Patrick and . Pipes,

C. Roche and -. Lancaster,

M. Vignoles, , vol.382

R. Sloan, , vol.858

. Benoit-trémolières, , vol.185

A. Anistratov,

J. Walsh, , vol.49

L. Vauclin, , vol.991

J. Manuel and H. , , 1072.

T. Martin, , 2122.

M. Banba-gallen, , vol.3271

, Banba Uilleann Pipe Maker (Martin Gallen

S. Gallagher, , vol.862

J. Ross, , vol.331

R. Patkós, , 1080.

M. Hulme, , vol.26

O. Ray and . Toole, , vol.122

S. Hamann, 588 friends)(fondateur du gpe Facebook Uilleann Piping en sept, 2007.

, Uilleann Reeds Manufacturer Latifsons (296 friends

B. Childress, , vol.756

T. Sonoda, , vol.243

R. Olivier, , vol.317

, Nick Cane (259 friends)

B. Howard, , vol.118

A. Vii, Tableau historique non exhaustif des facteurs d'uilleann pipes en

, Irlande modélisé par M. Terry Moylan, archiviste de l'association Na Piobairi Uilleann ANNEXE VIII : Rapport interne de NPU (non publié) sur une étude de marché

I. Central and . Friday, , 2017.

, The Irish World, 2017.

. Local-&amp;-tourism and . Media,

D. Now and . Thursday, , 2017.

F. M. Clare and . Thursday, , 2017.

, Thursday, 2017.

, NPULouiseMulcahy 45 sec.m4v BIBLIOGRAPHIE ABÉLÈS, M

, « L'anthropologie à l'épreuve du local. » In : A. Mabileau (Dir.), À la recherche du « local

, Anthropologie de la globalisation

J. Amselle,

«. Métissage, La polyphonie corse traditionnelle peut-elle disparaître?, branchement et patrimoine culturel immatériel. » In : M. Guelfucci & D. Salini (Dirs)

K. M. Anderson-levitt,

, « Les divers courants en anthropologie de l'éducation, Education et sociétés, pp.7-27, 2006.

A. Appadurai, , 2005.

. Après-le-colonialisme, Les conséquences culturelles de la globalisation. Payot & Rivages, coll. Petite Bibliothèque Payot, vol.336

A. and L. , , 1988.

. De-bouche-À-oreille, Cahiers de musiques traditionnelles 1. Genève : Georg Éditeur/Ateliers d'ethnomusicologie

A. and L. ,

L. , Les nouveaux défis de l'ethnomusicologie, Georg Éditeur. 2005a « Les passeurs de musiques. Images projetées et reconnaissance internationale. » In : L. Aubert, Musiques migrantes, vol.2, pp.109-129

«. Les, Musiques : une encyclopédie pour le XXIe siècle, traditions et transformations. » In : J.-J. Nattiez (Dir.), vol.2, pp.39-107

S. Azizi,

. «-l&apos;enquête-ethnographique-en-ligne-:-l&apos;exemple-de-facebook, Territoires, localité et globalité. Faits et effets de la mondialisation, l'Harmattan, Coll. Logiques Sociales, vol.2, pp.35-48

P. Bec,

, La Cornemuse, sens et histoire de ses désignations

«. Nostalgie and . Patrimoine, Une esquisse de typologie. » In : Daniel Fabre (Dir.), Émotions patrimoniales. Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. Ethnologie de la France, p.27

C. Bithell and J. Hill, , 2014.

, « Recherche sur les bois de cabrettes, Actes du colloque « Recherche scientifique et facture d'instruments de musique, pp.74-77, 1985.

J. Blanchard,

, Cornemuses. Souffles infinis, souffles continus. UPCP -Geste Editions, pp.50-59

J. Boissevain, , 1992.

, Revitalizing European Ritual. London : Routledge, vol.204

B. Bonnemason, « Processus de relance d'un instrument de musique traditionnelle : la cornemuse en France, pp.113-120, 2004.

É. Bours,

I. La-musique,

D. Boyd,

C. «-a-response-to and . Hine, Dirs), Internet Inquiry: Conversations about Method, pp.26-32

B. Boydell, « Constructs of nationality : the literary and visual politics of Irish music in the nineteenth century, pp.52-73, 2007.

B. Breathnach, Folk Music and Dances of Ireland, 1971.

B. Breathnach, Ceol. A Journal of Irish Music. Dublin : Ceol, 1963.

C. Bromberger, , 2004.

. De,

J. Butler, How to Make a Practice Set of Uilleann Pipes, 2009.

, Anthropologie culturelle et éducation. Lausanne : Delachaux & Niestlé

J. Candau, Mémoire et identité, 1998.

M. Castellengo,

, Actes du colloque « Recherche scientifique et facture d'instruments de musique, Contrôle de la qualité du timbre et de la justesse des instruments de musique, pp.10-15, 1985.

M. Chamoux,

, « Les savoir-faire techniques et leur appropriation : le cas de Nahuas du Mexique. » In : L'Homme, vol.21, pp.71-94

, » In : Demain l'artisanat ? Paris : PUF, pp.211-235

S. S. Chandler, The uilleann pipes, a hive of honeyed sounds : A study of the phisical developments, social context and playing styles of the uilleann pipes with particular reference to the pipers of County Clare

L. Charles-dominique,

, Musiques savantes, musiques populaires : les symboliques du sonore en France, pp.1200-1750

F. «-l&apos;apport-de-l&apos;histoire-À-l&apos;ethnomusicologie-de-la, De l' « ancienne civilisation paysanne » à la globalisation, L'Harmattan, coll. Ethnomusicologie et anthropologie musicale de l'espace français, pp.119-155, 2006.

, Sémio-logiques" de la cornemuse. » In : Un monde qui bourdonne ou la vie palpitante des cornemuses, Actes du Colloque de Gaillac (Tarn), déc, Ethnomusicologie et histoire : deux artes memoriae, vol.6, pp.15-35, 2008.

, (Dirs), Territoires musicaux mis en scène, « La patrimonialisation musicale française à l'épreuve du nomadisme des Roms, pp.147-162

, « Les emblèmes instrumentaux régionaux du revival français. » In : Langue, musique, identité, Actes du Colloque de Poitiers, pp.137-153, 2007.

, Musique et globalisation : Une approche critique. Éditions Delatour France. 2013a « La patrimonialisation des formes musicales et artistiques. Anthropologie d'une notion problématique, « Sauvegarder aujourd'hui les musiques de tradition orale en France. » In : M. Solomos (Dir.), vol.35, pp.75-102

, Paysages sensoriels : Essai d'anthropologie de la construction et de la perception de l'environnement sonore, « Les paysages sonores en question : l'ethnomusicologie à l'épreuve des théories aréologiques

L. Charles-dominique and Y. Defrance,

L. De-la and F. , de « l'ancienne civilisation paysanne » à la globalisation. Actes du colloque de Nice, L'Harmattan, 2006.

A. Chastel, La notion de patrimoine, In : P. Nora (Dir.), Les lieux de mémoire, vol.1, pp.1433-1471, 1997.

H. J. Clarke, The new Approach to Uilleann Piping, 1988.

E. Climo, A handbook for uilleann pipers, 1996.

T. J. Cooley, K. Meizel, and N. Syed, « Virtual fieldwork: three case studies, Barz & Cooley (Dirs), Shadows in the field: new perspectives for fieldwork in ethnomusicology, pp.90-107, 2008.

P. V. Dasen, Transmission de la pratique de la cornemuse irlandaise Uilleann Pipes à Dublin, 2010.

P. R. Dasen,

«. Développement-humain-et-Éducation-informelle, Pourquoi des approches interculturelles en sciences de l'éducation, pp.107-123

, « Éducation informelle et processus d'apprentissage, pp.19-47

P. R. Dasen and J. Wassmann,

, Savoirs quotidiens et éducation informelle. Genève : FAPSE. Document de travail DPFS n°22

, Les savoirs quotidiens

P. De-grae, The Dance Music of ireland, 2000.

. Objets,

M. Desroches, G. Guertin, and . ;-«-musique, Musiques : une encyclopédie pour le XXIe siècle, In : J.-J. Nattiez (Dir.), vol.3, pp.743-755, 2005.

S. Donnelly,

, new light on the Kennas and the Coynes, vol.2, pp.1770-1870

M. Dowling, Traditional Music and Irish Society : Historical Perspectives. England: Ashgate, vol.350, 2014.

L. Duran, , p.2012

, Growing Into Music, 2018.

J. During, Quelque chose se passe. Le sens de la tradition dans l'Orient musical, 1994.

P. Erny, Ethnologie de l'éducation, 1981.

D. Fabre,

. «-l&apos;ethnologue, , vol.7, 2019.

, « Introduction. » In : D. Fabre (Dir.), L'Eutope entre culture et nations. Paris : Éditions de la maison des sciences de l'homme, pp.1-6

. «-l&apos;ethnologie-devant-le-monument-historique.-»-in, Domestiquer l'Histoire. Ethnologie des monuments historiques. Paris : Éditions de la Maison des sciences de l'homme

D. Fabre, , 2013.

É. P. Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. Ethnologie de la France, p.27

É. Falc&apos;her-poyroux,

. L&apos;identité-musicale-irlandaise, Université Rennes 2, 1996.

É. Falc&apos;her-poyroux and A. Monnier,

. La-musique-irlandaise and . France,

K. Farrington, The Music, Songs & Instruments of Ireland, 1998.

H. Ferran, « Rate This MezmuR : Ethnographie d'un groupe de discussion Facebook sur le gospel éthiopien. » In : Cahiers d'ethnomusicologie 28 Le goût musical, Infolio, Ateliers d'ethnomusicologie, pp.107-125, 2015.

D. Ferriter, The transformation of Ireland, 1900.

M. Fitzgerald and J. O&apos;flynn, Music and Identity in Ireland and Beyond. England: Ashgate, p.325, 2014.

W. H. Flood, The story of the bagpipes, 1911.

M. Forte, Another Revolution Missed : Anthropology of Cyberspace. » In : Anthropology News, vol.43, 2002.

C. Fosse-dulac,

, La flûte traversière à une clé : l'art du facteur au service de la pratique musicale, à l'époque baroque et aujourd'hui

M. Fourcade,

, Patrimoine et patrimonialisation : entre le matériel et l'immatériel

W. Garvin,

, The Irish bagpipes : their construction and maintenance

O. «-the, . Box, :. K. In, and . Mcleod, Seán Reid Society Journal Volumme III. Accessible en ligne

W. Garvin and R. Hannan, , p.1988

, The Master's Touch : A tutor for the pipes by Séamus Ennis. Dublin : Na Píobairí Uilleann

M. Girardeau,

. L&apos;uilleann-pipes,

P. Greenfield and J. Lave,

, Aspects cognitifs de l'éducation non scolaire, Recherche, Pédagogie et Culture, vol.8, pp.16-35

J. Guilcher,

«. Régions, . De-danse-en-basse-bretagne, and . In, Le Monde Alpin et Rhodanien, issue.1, pp.33-49, 1981.

B. Haneman,

. «-a-brief,

R. Hannan, , 1969.

A. Píobaire, Dublin : Na Píobairí Uilleann. Mars 1969 -Avril, 2010.

D. E. Hast and S. Scott, Music in Ireland. Experiencing music, expressing culture, 2004.

S. Héas and V. Poutrain,

, Les méthodes d'enquête qualitative sur Internet, 2016.

N. Heinich,

L. , De la cathédrale à la petite cuillère. Paris : Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme

M. Herzfeld,

L. Culturelle, Poétique sociale dans l'État-nation. Québec : Presses universitaires de Laval

C. Hine, Virtual Ethnography, 2000.

É. Hobsbawm and T. Ranger,

, L'invention de la tradition

P. Howard, Network Ethnography and the Hypermedia Organization : New Organizations, New Media, New Methods. » In : New Media & Society, 4, vol.4, pp.551-575, 2002.

. Irish, . Club, and . Washington, The Pipers' Review -Iris na bPiobairi, 1979.

S. Jacques and . Valentin-s,

, Buf de vida ! 2 DVD, Livret 64p

H. Jeudy,

K. La-machine-patrimoniale.-Éditions-circé and M. ,

. «-l&apos;, objet dans tous ses états. » In : Gradhiva, vol.8

R. V. Kozinets, « The Field Behind the Screen: Using ethnography for Marketing Research in Online Communities, » In : Journal of Marketing Research, vol.39, issue.1, pp.61-72, 2002.

J. Lave and E. Wenger, Situated learning, legitimate peripheral participation, 1991.

I. Le-gargasson,

, Anthropologie des prartiques de transmission de la musique hindoustanie ou les enjeux de l'institutionnalisation d'un savoir dans l'Inde contemporaine

G. Lenclud,

, « La tradition n'est plus ce qu'elle était. » In : Terrain, n° 9

«. Qu, est-ce que la tradition ?, Transcrire les mythologies, pp.25-45

L. Mabru,

, Comment la musique vient aux instruments : ethnographie de l'activité de lutherie à Mirecourt. Sarreguemines : Ed. Pierron, p.204

J. Maillard,

. «-l&apos;ethnomusicologie, De l' « ancienne civilisation paysanne » à la globalisation, Actes du colloque de Nice, L'Harmattan, coll. Ethnomusicologie et anthropologie musicale de l'espace français, pp.155-173, 2006.

C. Mann and F. Stewart, Internet Communication and Qualitative Research. A Handbook for Researching Online, 2000.

G. E. Marcus, « Ethnography in/of the World System: The Emergence of Multi-sited Ethnography, » In : Annual Review of Anthropology, vol.24, pp.95-117, 1995.

A. N. Markham and . K. Baym-n, Internet Inquiry: Conversations about Method, 2008.

M. Mccarthy, Passing it on. The transmission of music in Irish culture, 1999.

, Ancient Irish Music. Dublin

K. Mcleod, , 1999.

, Seán Reid Society. Disponible en ligne, vol.1, 2009.

, Seán Reid Society, The Seán Reid Society Journal, vol.2, 2009.

R. L. O&apos;mealy, Seán Reid Society. Disponible en ligne, vol.3

P. Mcnamee, Traditional Music : Whose Music ? Actes de colloque Co-operation North Conference, 1992.

. A. Merriam, Anthropology of Music, 1964.

P. Mitchell, The Dance Music of Willie Clancy, 1976.

P. Mitchell, J. Small, and P. J. Touhey, The Piping of Patsy Touhey. Dublin : Na Piobairi Uilleann MONTBEL, 1986.

, « La forme des sons. Valeurs iconiques et bricolage

&. J. Montbel and . Blanchard, Dirs), Cornemuses. Souffles infinis, souffles continus. UPCP -Geste Editions, pp.50-59

«. Le-jeu, ;. , L. De-la, and F. , De l' « ancienne civilisation paysanne » à la globalisation, moderne des cornemuses à miroirs du Limousin. » In : L. Charles-Dominique & Y. Defrance (Dirs), pp.175-187, 2006.

É. Montbel and F. Gétreau, , p.1999

. Souffler and . Jouer, Chabretaires et cornemuses à miroirs en Limousin. FAMDT Editions

N. Mulligan,

. «-la-cornemuse-irlandaise, Actes du Symposium International sur la Cornemuse. Le 17 Septembre, vol.11, pp.23-30, 1988.

P. Nora,

. «-entre-mémoire and . Histoire, La problématique des lieux, » In : P. Nora (Dir.), vol.1, pp.23-43

O. Moran and J. , Paddy Conneely -The Galway Piper. The Legacy of a Pre-Famine Folk Musician, 2006.

, « Iriah folk music collectors of the early nineteenth century : pioneer musicologists, Music in Nineteenth-Century Ireland, pp.94-113

O. O&apos;connell and T. Fegan,

O. Patrick and J. Sardan, Ennis : MPO Productions O'HARE, P. 2013 A Guide to Reed Making for the Uilleann Pipes, Free Spirits : Irish Travellers and Irish Traditional Music

«. La-politique-du-terrain, Sur la production des données en anthropologie, 2016.

F. O&apos;neill,

I. Minstrels, . Musicians, and . Chicago,

, Irish folk music, a fascinating hobby

D. O&apos;sullivan,

, Irish folk music and songs. Dublin : Colm O Lochlainn

C. , The Life Times and Music of an Irish Harper

M. Pastinelli, Des souris, des hommes, des femmes et une ethnologue au village global. Parole, pratiques identitaires et lien social dans un espace de bavardage électronique, 2007.

, Pour en finir avec l'ethnographie du virtuel ! Des enjeux méthodologiques de l'enquête de terrain en ligne, Anthropologie et Société, vol.35, issue.2, pp.35-52

S. Potts, T. Moylan, and L. Mc-nulty, The man and his music. An anthology of the writings of Breandán Breathnach, 1996.

J. Pouillon, Tradition : transmission ou reconstruction. » In : J. Pouillon, Fétiches sans fétichisme, 1975.

, « Plus c'est la même chose, plus ça change, Nouvelle revue de Psychanalyse, vol.15, pp.203-212

D. Poulot, , 2006.

, Une histoire du patrimoine en Occident, XVIIIe-XXIe siècle. Du monument aux valeurs

J. Roda, , 2012.

F. Vivre-la-musique-judéo-espagnole-en, De la collecte à la patrimonialisation, l'artiste et la communauté

F. Picard and M. Desroches,

E. Roubanovitch, « Rapport de mission Uilleann Pipes. St Chartier -Lorient -Irlande. Juillet, août, septembre 2005, Campagne Cornemuses, 2005.

. Mnatp/mucem,

H. Rowsome,

, The Leo Rowsome collection of Irish Music. 428 Reels & Jigs from the pen of a master uilleann piper

L. Rowsome, The Leo Rowsome collection of Irish Music. 428 Reels & Jigs from the pen of a master uilleann piper, 1936.

R. Schiller, Crosbhealach an cheoil : The crossroads conference 1996. Tradition and change in Irish traditionnal music. Dublin : Whinstone music -Crosbhealach an cheoil, pp.200-205, 1996.

H. &. Shields, Tunes of the Munster pipers: Irish traditional music from the James Goodman manuscripts, Irish Traditional Music Archive, vol.1, 1998.

, Tunes of the Munster pipers: Irish traditional music from the James Goodman manuscripts, vol.2

H. Shields, N. ;. Carolan, M. H. Fmsi-segall, P. R. Dasen, J. W. Berry et al., Ceol Tire : The Folk Music Society of Ireland's Newsletter, pp.1973-1989, 1999.

A. Thiesse,

, La création des identités nationales. Europe XVIII e -XX e siècles

B. E. Vallely, Learn to play uilleann pipes with the Armagh Pipers Club, 1975.

F. Vallely, Crosbhealach an cheoil : The crossroads conference 1996. Tradition and change in Irish traditionnal music. Dublin : Whinstone music-Crosbhealach an cheoil, 1999.

, The Companion to Irish Traditional Music

K. K. Veblen, Perceptions of change and stability in the transmission of Irish traditional music : An examination of the music teacher's role, 1991.

J. Velkovska,

. «-l&apos;, intimité anonyme dans les conversations électroniques sur les webchats, Sociologie du travail, vol.44, pp.193-213

J. L. Waldron, Gender and Uilleann Piping

M. Walstrom, « List of pipe-makers updated, The Seán Reid Society Journal, vol.2, 2002.

«. , List of Early Irish Bagpipe Makers to circa 1940, The Seán Reid Society Journal, vol.1

H. White and B. Boydell, Encyclopaedia of Music in Ireland, 2013.

T. A. Wilsbach, Never Was Piping So Gay : Uilleann Piping in the United States, 1978.

. Wood-a,

«. , A Paradigm for the Twenty-first Century? » In : H. Stobart (Dir.), TheNew (Ethno)Musicologies. Lanham : Scarecrow, pp.170-187

, 1 : Gravure d'un joueur de piob mhor menant une troupe de fantassins, P, p.24

, Ill. 2 : O'Farrell jouant de l'union pipe

, Ill. 3 : Initiale d'un manuscrit du XIVè siècle, p.55

, Joueur de cornemuse pendu pour avoir joué des airs séditieux, P, vol.4

, Ill. 5 : quatre illustrations montrant l'évolution des cornemuses en Irlande entre 1700 et 1880

, Ill. 6 : le Pipers Club de Dublin en 1912, p.66

, Outre de chez Kelleher Traditional, facteur de sacs et de soufflets pour uilleann pipes basé à Dublin, vol.7, p.103

, Ill. 8 : modèles d'outres pour uilleann pipes de chez Kelleher Trad, P, vol.104

, Outre de L&M Highland, vol.9

, Couture redoublée d'une outre de chez L&M Highland (Canada), vol.10

, 11 : Insertion du tube bellow stock en matière synthétique dans une outre de chez L&M Highland, p.106

, Haute-Savoie) et du mainstock d'où partent les bourdons (Michael Vignoles, Irlande) dans une outre fabriquée par Didier Heuline. À noter, l'incision en étoile conservée comme élément de décoration, Insertion du bellow stock, vol.12, p.106

, Le bellow stock est le plus souvent en deux parties, l'une solidement insérée dans l'outre, l'autre amovible comprenant un petit opercule empêchant l'air du sac d'être ré-aspiré par le soufflet lors de « l'inspiration » de celui-ci ou lorsque le sac lui-même est mis en pression, vol.13, p.106

, Fermeture avec boudins de compression L&M Highland, vol.14

. Ill, Le soufflet de gauche, renforcé par des ligaments, est de John Butler (Irlande) et celui de droite, tenu par une sangle en cuir vissée, vol.16

, P, vol.108

, Soufflet pour uilleann pipes avec ses attaches pour la taille et le coude du joueur, vol.17, p.108

. Ill, 18 : La valve d'entrée (à droite du soufflet) en bois de rose et le tuyau de sortie (à gauche) en caoutchouc avec embouts en métal, d'un soufflet de Gordon Galloway

, Valve de soufflet avec son opercule en cuir, Ill, vol.24

, Bellows en orme irlandais, essence aujourd'hui quasiment disparue, P, vol.25

, Quatre Chanter vus de l'arrière, plus ou moins équipés de clefs, vol.26, p.113

. Ill, 27 : Chanter à sept clefs de Mike Hulme, p.113

. Butler, . Vignoles, . Keegan, and ). Aeby, avec des trous de jeu de diamètres différents et, pour les deux instruments à gauche, des scallops qui augmentent l'assise des doigts. Dans certains cas, un petit fragment de bande adhésive viendra boucher partiellement un trou pour permettre un micro-accordage de la note (dernier trou, deuxième chanter depuis la gauche). Enfin, certains facteurs ou musiciens insèrent un rush, une mince tige de métal, Quatre chanter vus de face, vol.28

. Ill, 29 : chanter à sections carrée, P, vol.114

. Ill, Capuchons et anches de chanter assises dans leurs sièges. L'angle, vol.30

, Chanter en Do et en Ré de Hubert Kwisthout, P, vol.31

, Un set fin XVIIIe siècle de James Kenna, P, vol.32

, 33 : Clapet à l'extrémité du chanter, p.117

, Un practice set, l'instrument de base du piper, P, vol.35

, Modélisation en trois dimensions du forage en escalier pour préparer la perce d'un chanter, vol.36, p.119

, Et le plus fin, à droite, fera la terminaison du cône reliée au siège de l'anche. L'adhésif rouge indique la profondeur maximale d'insertion. Un cylindre de bois pré-percé, Trois reamers, alésoirs semi-circulaires, qui finaliseront la forme de la perce intérieure du chanter, vol.37

, P, vol.120

. Ill, 38 et 39 : Contrairement au step drilling, lors du fraisage, c'est l'alésoir qui est fixé dans le tour et le cylindre de bois est guidé à la main par le facteur jusqu'à la profondeur voulue, p.120

, Alésoir pour former le siège de l'anche, P, vol.40

, 41 : Tournage des blocks, P, vol.123

, Chanter poli et huilé, vol.42

, Série de chanter en cours de finitions avec l'installation des mounts, Ill, vol.45

. Ill, 46 et 47 : Les trois bourdons (ténor, baryton, basse) et leurs anches simples, p.126

, 48 : Clef d'arrêt du mainstock, p.126

. Ill, 49 et 50 : Sur l'avant du mainstock, cinq perces accueilleront les bourdons (trois du bas) et les régulateurs (deux du haut, de chaque côté de la stop key), p.127

, Dans le cas d'un half-set, les perces pour accueillir les futurs regulators sont déjà pratiquées dans le mainstock, mais sont obturées par des bouchons de bois, vol.51, p.127

, Un puck (littéralement palet de hockey) vient terminer le bourdon basse. C'est là encore un élément de décoration, habituellement rond, qui aujourd'hui permet à certains facteurs une, vol.52

, P, vol.128

, Half-set de Michael Vignoles, Ill, vol.54, p.129

, On notera que le regulator basse est fixé sur le côté du mainstock et prolongé à l'arrière par un tube en métal (ici du laiton) où vient s'asseoir l'anche. Le capuchon terminal du regulator baryton a été enlevé sur cette photographie pour montrer la tige de micro-accordage enfilée dans chacun des regulators, Trois regulators en éclaté, vol.55, p.130

. Ill, 56 et 57 : Trois anches doubles de regulators, similaires à celles d'un chanter, et les trois capuchons à coulisse. La forme cuboïde trapézoïdale des embouts des coulisses est également

, Jeu de bourdons et regulators complet, vol.58, p.131

, 59 : Full set d'uilleann pipes, p.132

, 60 : Full set des frères Taylor, p.132

, 61 : Regulators à deux anches doubles des frères Taylor, P, vol.132

, Toutes les parties constituant un full set d'uilleann pipes, P, vol.62, p.133

, Notes des bourdons, vol.64

, Les notes des régulateurs, dans la tonalité du concert-pitch standard, vol.65, p.135

, 66 : accords possibles avec les deux mains sur le chanter, P, vol.136

, 67 : accords possibles en libérant la main basse du chanter, P, vol.137

, 71 : les doigtés pour le jeu staccato

, John Doran (le père de Johnny) jouant on the knee mais debout, s'aidant d'un petit marchepied. À droite, Johnny Doran jouant debout à la foire de Auld Lamas à Ballycastle, Ill. 72 et 73 : À gauche

, 74 : anatomie d'une anche double pour un chanter ou les regulators

, Set d'outils de base pour la fabrication d'anches : ciseau à bois 25mm et gouge à bois à biseau interne 25mm ; cutter ; marteau, vol.75

, bloc à tailler ; pince universelle ; pince coupante ; scie ; mandrin ; lime ; tube pvc ; fil à ligature ; fil de travail

, 76 : A. Tubes de canne de 22 à 26 mm de diamètre selon le type d'anche voulue (chanter, tenor regulator, etc.) et la tonalité de l'instrument

B. , La canne est fendue dans sa longueur ; C. Puis affinée en bandes avec un ciseau plat

D. ,

E. , La languette est mise à la forme et aux mesures voulues à l'aide de chablons, Cillian O'Briain)

, 77 : diagramme de mesures pour la facture d'une anche de chanter en Ré, p.146

, 78 : dimensions pour un concert pitch avec une wide bore, P, p.146

, 79 : dimensions variables pour les chanter avec une narrow, P, p.147

. Ill, 80 à 84 : différentes étapes de la fabrication d'une anche double

, Ill. 90 et 91 : fagot de cannes brutes pour anches de bourdons et anche de bourdon terminée, p.149

, 92 : Le bâtiment de l'Ashleam National School désaffectée, où John Butler installera son premier atelier sur l'île d'Achill, p.180

, Makoto Nakatsui au uilleann pipes et Kenichi Fukae au bouzouki irlandais. Ce dernier est le fondateur, vol.96

, Makoto Nakatsui lors de son premier séjour de formation en Angleterre et son tout premier jeu de bourdons, vol.97, p.183

, Un full set de Makoto Nakatsui avec une barre de regulator basse recourbée sur le mainstock, ce qui permet de réduire un peu l'ampleur de l'instrument, vol.98, p.184

, 99 : Affiche de 2013 du showcase organisé chaque année par NPU à Miltown Malbay, p.187

, Seth Gallagher (EUA) préparant son stand au Showcase NPU de Miltown en 2013, vol.100

, Stand de Chris Coe au showcase NPU de Miltown en, P, vol.101, 2013.

, Ill. 102 à 104 : Gay McKeon (CEO de NPU), son fils Seán et Kevin Rowsome

. Ill, 105 et 106 : Set de vPipes-Uilleann, un émulateur d'uilleann pipes, p.204

, Makoto Nakatsui essayant un set de vPipes. Il a placé un coussin sous son bras pour, vol.107

, Trois des cinq alésoirs de R.L. O'Mealy qui ont fait l'objet des recherches de Bill Haneman, vol.108, p.212

, 109 : Bill Haneman. « C'était très amusant à faire. Comme un travail de détective !, p.213

, Bannière Facebook du pipers club de Suisse Romande. Capture d'écran, vol.110, p.237

, 111 : Réunion de pipers à Bettystown en 1968 préfigurant la fondation de l'association NPU, p.324

, L'entrée des bureaux et de l'atelier du Pipecraft, vol.112, p.339

, Galerie de portraits des facteurs de référence accueillant les utilisateurs et visiteurs de l'atelier du Pipecraft Project, vol.113, p.339

, 114 : Panoramique à 180° de l'atelier du Pipecraft Project de Clonshaugh, P, p.340

, Les dix apprentis du projet, accompagnés de Gay McKeon, vol.115, p.348

, Projet pilote d'un an de cours de facture de tin whistle, de flûte irlandaise et d'uilleann pipes chapeautés par le BCFE et délivrés par NPU dans ses ateliers de Clonshaugh, vol.116, p.354

, Affiche du concert de célébration de l'inscription Unesco par NPU, vol.117

, La bibliothèque idéale du pipemaker présente dans l'atelier de John Butler, vol.118, p.389