Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Implication in vivo des transporteurs pulmonaires sur la pharmacocinétique des anti-infectueux

Résumé : Face à la pénurie de nouveaux anti-infectieux et à l’émergence toujours plus importante d’agents infectieux multi-résistants, il est primordial de mieux utiliser l’arsenal thérapeutique à notre disposition. Cela peut passer par l’utilisation de nouvelles voies d’administration afin d’agir plus efficacement localement. Pour traiter des infections pulmonaires, l’inhalation ou la nébulisation apparaissent comme des voies logiquement intéressantes. Il a été montré précédemment que les molécules plutôt hydrophiles étaient des bonnes candidates à cette voie d’administration car l’épithélium pulmonaire leur était peu perméable et que le principe actif était séquestré au niveau du poumon. A l’inverse, pour les composés lipophiles qui diffusent rapidement à travers l’épithélium, l’administration pulmonaire ne présente que peu d’intérêt thérapeutique. La situation se complexifie dans le cas de la nébulisation de promédicaments et/ou lorsque des pompes d’efflux interviennent dans la distribution pulmonaire des anti-infectieux. Afin de mieux caractériser le rôle des pompes d’efflux dans la distribution pulmonaire des anti-infectieux in vitro et leur impact in vivo, la distribution pulmonaire de plusieurs anti-infectieux a été évaluée selon un protocole standardisé chez le rat, permettant de mesurer et donc de comparer les concentrations libres plasmatiques et dans le liquide épithélial pulmonaire (ELF) après administrations systémique et intratrachéale. Le premier travail porte sur la distribution pulmonaire de l’oseltamivir, un anti-viral actif contre la grippe, qui est administré sous forme de promédicament (oseltamivir phosphate (OP)). Il a été montré in vitro que l’OP (non actif) est substrat de pompes d’efflux et que ce transport actif se caractérise in vivo par des concentrations locales plus élevées d’OP dans l’ELF que dans le plasma quelle que soit la voie d’administration (intraveineuse ou nébulisation). Cependant, ces fortes concentrations pulmonaires en promédicament n’ont que peu d’effet sur les concentrations pulmonaires en molécule active (oseltamivir carboxylate (OC)), du fait d’une faible conversion locale en composé actif et de la perméabilité pulmonaire de l’OC. La deuxième étude présente le cas des oxazolidinones (linézolide et tédizolide) utilisées pour traiter les infections à Gram positif pour lesquels des études in vivo préalablement réalisées chez l’homme avaient montrées des concentrations locales (ELF) supérieures aux concentrations plasmatiques après administration orale. Ces données ont été retrouvées chez le rat selon notre protocole standardisé et complétées avec des données après nébulisation, suggérant un rôle majeur des transporteurs dans ladiffusion pulmonaire notamment du tedizolide. Cependant, les études de perméabilité membranaire et d’inhibition in vitro réalisées sur un modèle cellulaire (NCI-H441) n’ont pas pu mettre en évidence le rôle de ces transporteurs d’efflux sur les concentrations pulmonaires élevées. D’autres explications ont été envisagées comme la liaison à des protéines dans l’ELF ou encore la pénétration intracellulaire des principes actifs. En conclusion, ces études in vivo et in vitro sur 4 composés nous ont permis d’améliorer nos connaissances sur les paramètres qui gouvernent la diffusion pulmonaire des anti-infectieux telles que la perméabilité et l’affinité pour des transporteurs d’efflux et de montrer la complexité d’extrapolation in vitro/in vivo.
Complete list of metadatas

Cited literature [211 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02529114
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Thursday, April 2, 2020 - 10:23:10 AM
Last modification on : Thursday, April 9, 2020 - 3:17:54 PM

File

2019-Carrez-Romain-These.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02529114, version 1

Collections

Citation

Romain Carrez. Implication in vivo des transporteurs pulmonaires sur la pharmacocinétique des anti-infectueux. Pneumologie et système respiratoire. Université de Poitiers, 2019. Français. ⟨NNT : 2019POIT1803⟩. ⟨tel-02529114⟩

Share

Metrics

Record views

100

Files downloads

72