Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

La construction territoriale des enseignant.e.s : la socialisation des professeur.e.s des écoles dans un territoire rural et populaire

Résumé : Cette thèse vise à montrer en quoi la socialisation des enseignant.e.s du premier degré est territoriale. Le territoire est ici appréhendé dans ses dimensions géographique, sociodémographique et politico-administrative. Mobilisé pour enquêter, entre 2015 et 2019, dans une zone enclavée, rurale et populaire, ce mode d’appréhension est propice à la compréhension des liens entre les engagements comme enseignant.e et le territoire comme générateur de pratiques professionnelles et extra-professionnelles. Comme le montre une première partie, l’analyse de ces processus nécessite de construire une enquête qui retrace les parcours des enseignant.e.s et dévoile les conditions, les formes et les effets de leur socialisation par le territoire. Ces dynamiques sont examinées au prisme des outils des sciences de l’éducation et de la sociologie les plus opératoires pour interroger cette socialisation. Une deuxième partie peut alors s’atteler à restituer les conditions de celle-ci, à montrer comment les inscriptions enseignantes dans un territoire se situent au croisement de logiques individuelles et collectives et de logiques sociales et politico-administratives. Etant donné que cette socialisation par le territoire est fondée sur l’engagement comme enseignant.e, une troisième partie reconstitue ensuite sa « matrice scolaire » : les formes de ces processus sont fondées sur l’inscription dans des collectifs pédagogiques, sur les modalités locales de l’action publique éducative ainsi que sur les caractéristiques des publics scolaires. Les effets de cette socialisation ne sont pas cloisonnés à l’univers scolaire. Par conséquent, une quatrième et dernière partie identifie ces derniers en replaçant les pratiques et les représentations du territoire liés à l’engagement scolaire dans la vie à côté et dans la temporalité des enseignant.e.s – les carrières professionnelles mais aussi les trajectoires dans leur ensemble. Ces analyses révèlent la multidétermination territoriale des socialisations et leurs variations selon les caractéristiques des lieux et des acteurs. Cela étant, l’enquête effectuée est éclairante sur la réalité plus vaste des socialisations territoriales des enseignant.e.s et sur la manière dont, en retour, ils interviennent dans les existences des publics scolaires et des habitants : pendant que les territoires construisent les enseignant.e.s, ces dernier.ère.s construisent les territoires.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [370 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02496838
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Tuesday, March 3, 2020 - 12:18:15 PM
Last modification on : Wednesday, March 4, 2020 - 1:35:15 AM
Document(s) archivé(s) le : Thursday, June 4, 2020 - 2:35:50 PM

File

MARNET_MURIEL_2019.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02496838, version 1

Collections

Citation

Muriel Marnet. La construction territoriale des enseignant.e.s : la socialisation des professeur.e.s des écoles dans un territoire rural et populaire. Education. Université de Bordeaux, 2019. Français. ⟨NNT : 2019BORD0267⟩. ⟨tel-02496838⟩

Share

Metrics

Record views

108

Files downloads

141