Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

L'interaction entre les voies de signalisation TGF-B et Hippo : implication de la polarité apico-basale et de le protéine ZO-1

Résumé : Les contacts cellule-cellule activent des signaux contrôlant le processus d'inhibition de contact, un phénomène par lequel les cellules normales cultivées en monocouches présentent une prolifération réduite, voire un arrêt de croissance, lorsqu'elles atteignent la confluence. Ceci est en partie dû à l'activation de la voie Hippo qui entraîne la phosphorylation et l'exclusion nucléaire des co-activateurs transcriptionnels YAP et TAZ. Ceprocessus physiologique est crucial pour le maintien de l'homéostasie tissulaire et estsouvent perdu au cours de la progression néoplasique ou de la transformation in vitro.Le facteur de croissance transformant ß (TGF-ß) est une cytokine qui joue aussi un rôle pléiotropique dans l'homéostasie et la carcinogenèse. Contrairement à la voie de l'Hippo, savoie canonique est initiée par l'activation des récepteurs membranaires, qui phosphorylent ensuite les facteurs de transcription cytoplasmiques SMADs, conduisant à leur translocation nucléaire et à l'induction des gènes cibles du TGF-ß. La densité cellulaire et la signalisation d'Hippo ont été rapportées comme bloquant les réponses du TGF-ß, par la capacité du phospho-YAP/TAZ à séquestrer les complexes SMAD activés par le TGF-ß dans le cytoplasme.Ainsi, le but de mon projet était d'étudier l'interaction entre la voie Hippo et la voie TGF-ß dans le contexte de la densité cellulaire.Dans la première partie de ce travail, nous avons démontré que, bien que l'activation de la voie Hippo par la densité cellulaire se produise dans les cellules épithéliales et non épithéliales, le blocage de la voie TGF-ß se produit uniquement dans les cellules épithéliales polarisées. En outre, nous avons fourni des preuves que la polarisation des cellules épithéliales interfère avec la signalisation du TGF-ß bien en amont et indépendamment de la localisation de YAP/TAZ. Nos résultats ont conduit à l'établissement d'un nouveau modèle,spécifique aux cellules épithéliales polarisées, où le scellement de la perméabilité paracellulaire empêche le ligand de TGF-ß sécrété apicalement d'accéder à ses récepteurs qui sont retenus au domaine basolatéral de la membrane cytoplasmique.Dans la seconde partie de ce manuscrit, basée sur la caractérisation des paramètres biophysiques liés à la fonction barrière de l'épithélium, nous avons démontré que la mesure de la perméabilité trans-épithéliale (TER) pouvait être utilisée comme outil de suivi et de vérification de la polarité des épithéliums étanches. Considérant l'implication des jonctions serrées (JSs) dans la polarité épithéliale, nous avons examiné le rôle de l'une de ses protéines cytoplasmiques, ZO-1. Nos résultats ont montré que ZO-1 n'est pas nécessaire pour les fonctions de barrière et de clôture des JSs dans les cellules EpH4 polarisées. Ainsi,nous concluons que ZO-1 n'est pas un bon marqueur de la polarité des cellules épithéliales et n'est pas essentiel pour leur résistance au TGF-ß apical.
Complete list of metadatas

Cited literature [461 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02478724
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Friday, February 14, 2020 - 9:56:20 AM
Last modification on : Monday, June 22, 2020 - 3:48:02 PM
Document(s) archivé(s) le : Friday, May 15, 2020 - 12:44:26 PM

File

Benmimoun_Saber_2_complete_201...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02478724, version 1

Collections

Citation

Saber Ben Mimoun. L'interaction entre les voies de signalisation TGF-B et Hippo : implication de la polarité apico-basale et de le protéine ZO-1. Médecine humaine et pathologie. Université Sorbonne Paris Cité, 2018. Français. ⟨NNT : 2018USPCC231⟩. ⟨tel-02478724⟩

Share

Metrics

Record views

53

Files downloads

14