, est tout ! Mais, moi je juge selon la discipline, même eux les parents, ils n'ont pas bien élevé leur enfant, c'est pour cela qu'il est comme ça

, C'est qui un élève en situation de handicap ?

, Pour moi il n'existe pas un handicapé, il n'existe pas un handicapé. C'est-à-dire par exemple les paralysés ou autres, c'est un élève ordinaire pour moi, un élève ordinaire, seulement, je ne le regarde pas autrement que comme ça. Mais, euh...ils me touchent au coeur, parce que nous, dans notre pays, malheureusement, les parents ont besoin de se cultiver avant les enfants

, moi je n'aurai plus d'enfants, Dieu merci (elle rit), mais si

. Dieu-m'inflige-un-enfant-comme-Ça and . Dans-une-École, Comme Ibr. ou n'importe lequel parmi eux, qu'est-ce que je peux attendre de lui actuellement dans une société euh...telle que le Liban ! Ceux qui sont bien ne trouvent pas de travail! Il faut que je l'oriente vers des choses, que je voie ce que lui aime et que je l'oriente vers cette situation-là, et bien sûr, vers quelque chose qui convienne à son handicap, et non pas par exemple s'il aime le football, lui dire 'vas-y, joue au football', alors que lui ne peut pas marcher! Il faut le faire dès l'enfance, dès l'enfance il faut faire ça, dès l'enfance, dès qu'il a commencé son cursus. Par exemple si j'ai trouvé qu'il aimait l'ordinateur, dès que j'ai découvert ce goût chez lui, je dois le soutenir dans ce sens notamment. Pourquoi le fatiguer?! Histoire, géographie, éducation civique et je ne sais quoi! Ce qu'il aime seulement, c'est tout. Pourquoi il doit y avoir pour eux des écoles particulières? Parce que pour la plupart

, Peut-être il y en aura un très bien en menuiserie, ou en dessin ou en n'importe quelle autre chose, peut-être dans l'écriture...il y en a peut-être un avec une très belle écriture ! C'est difficile! Qu'est ce qu'ils vont faire? La société où tu vis te fait face... supposons que quelqu'un a étudié la médecine, mais est-ce qu'il pourra aller à l'hôpital et sortir d'un autre ????! C'est difficile! Ou un avocat par exemple, mais c'est ça le problème : même l'avocat, s'il entre au tribunal, personne ne le voit !! Alors, il ne va pas accepter cette situation pour lui-même, d'autant moins s'il a une forte personnalité. C'est-à-dire euh?c'est difficile. Peut-être... je te dis euh, Même ceux qui sont sur une chaise roulante, dans quoi ils vont travailler?! Ils vont travailler manuellement, soit sur ordinateur, mais ils vont tous travailler sur ordinateur?! Peut-être que l'un n'aime pas!

.. Dieu, Mais je n'ai pas de pitié envers eux, c'est-à-dire j'essaie toujours de faire voir à la personne que je l'aime

. Il-ne-faut-dire-Ça-je-pense-!-et-elle, « moi je suis désespérée, c'est quoi cette vie ?! Elle n'est pas belle ». Au moment ou euh... moi... toutes les autres enseignantes se plaignent d'elle. Peut-être elles ne font pas attention à euh

P. Maintenant, il y avait une enseignante qui s'est disputée avec elle

, Je lui ai dis : « tu n'as pas raison, si tout le temps tu veux dire des blagues ». Quand elle est-ce qu'elle est devenue comme ça ?

«. Ne and . Plus, est moi qui leur ai dit ça : « prenez cette fille en considération, prenez la en considération ! » Mais tu le sens.... que c'est normal que tu l'aimes. Alors, euh... tu dois l'aimer, moi, à mon avis, la personne qui a un handicap, même euh... les retardés mentaux ou les difficiles éducatifs, même ceux qui ont des difficultés éducatives, ils sont très lents au travail. Par exemple, ils se plaignent, depuis longtemps, depuis presque 15 ans, un élève, c'est quoi ça ?! Différent des autres ?! Au moment de la composition, et chez nous, ils ont tous une spécialité en éducation, M. Cha. n'a pas accepté, depuis eb4 et en haut, des Licenciés, et depuis eb3et en bas, ils sont tous spécialisés en éducation ts et lt. Moi je m'étonnais pourquoi cet élève, que sa maman

, C'est-à-dire je ne comprends pas ! On a tenu compte de quelques élèves, qu'on leur donne 10 minutes en plus ou 15 ans. Pour eux, non, il faut que tous soient pareils. Mais vous savez que pendant ce quart d'heure il ne reste pas comme ça figé, il travaille mais il est lent. Moi je comprenais ceci

, Mais le plus important c'est que tu lui fasses voir que tu es à côté de lui, à côté de lui avec de l'amour. Comment le handicap influence la personne elle-même ?

E. , Tu comprends ça de ma fille, ma fille elle était gênée et elle ne me disait rien. Il y en a certains qui ne s'expriment pas, et c'est le problème quand ils ne s'expriment pas euh... c'est difficile et s'ils ne s'expriment que par l'hyperactivité c

. C'est, ici que réside la difficulté et moi je connais aussi des gens en dehors de notre l'école, qui Un lien de parenté avec une personne en situation de handicap ?

, un cousin qui a un handicap neurologiques à cause d'une fièvre pendant l'enfance. Quelle est l'origine du handicap ?

. Le-résultat-d'une-maladie-peut-Être, le résultat d'un rapprochement euh... c'est-à-dire peut-être à cause du mariage euh... s'ils sont des proches

. Ce, Si elle évolue dans un entourage qui euh... qui euh... embrasse cette personne, alors, son handicap ne sera pas très apparent, mais si c'est un entourage qui le, euh... le euh... rejette, alors, il sera plus apparent. C'est rare que les parents fassent apparaître leur enfant, que dans des cas, des cas particuliers, et ils sont eux-mêmes aussi euh... ils n'ont pas compris. Ils ne font pas apparaître le cas de leur enfant. Parce que les parents... c'est leur fils, ils n'aiment pas qu'il apparaisse différent des gens

. Maintenant, Là il y aura le problème, lorsque la maman ou le papa essaie de faire apparaître son enfant comme normal, alors qu'en fait, lui il n'est pas... il n'est pas... comme les autres. Dans ce cas-là, il se ment à lui-même, il ment à son enfant et il augmente le choc. Tandis que, si dès le début, il l'accepte, s'il essaie de trouver une euh... une méthode pour savoir se comporter avec lui, il ne sera plus, euh... il ne sera euh

. Qu, est-ce que tu veux dire par l'enfant 'normal' ?

, Dans un sens complet il n'est pas normal

. Euh, Moi j'ai dit qu'il était incapable de faire les mêmes actions que fait une personne normale, comme elle. Ça dépend du cas de la personne. C'est-à-dire euh

. Ils-ne and .. Ou, selon le type de handicap et son degré. Il existe des handicaps à cause desquels la personne ne peut pas se lever, elle reste sur une chaise ou elle reste endormie. En fait, il existe deux sortes. Il existe des gens qui sont dans une chaise, mais dont l'esprit est brillant. Et il y a des gens, touchés par tout, l'esprit et la motricité. Et il existe des gens moitié moins, moitié plus

E. Qu, on peut considérer la cécité comme un handicap ? Qu'est-ce que tu en dis, toi ?

. Oui, ai assisté à une formation pour les aveugles, une formation estivale ici, en informatique pour les aveugles. Ils ne voyaient pas, ils ont su taper sur le clavier, on leur a mis un programme nommé 'jaws', ils mettent des écouteurs dans leurs oreilles

, Parce que, je crois que les professionnels au sein de leur profession, ne se comportent pas avec les handicapés dans une approche de compassion, même le handicapé ne l'accepte pas, et même, il se hait lui-même s'il sent que quelqu'un a de la compassion pour lui. Mais, euh, inconsciemment, je trouve que je compatis avec lui, plus que je ne l'aide. Inconsciemment, je trouve que je le distingue des autres par mon comportement, Comment je considère l'élève handicapé ? Je te l'ai dit, je ne te mens pas à toi, à première vue, je ressens de la compassion

, Parle-moi s'il te plaît de son parcours scientifique ?

X. and E. E. , elle était d'ici, de la population d'El Mina, mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas vue. C'est un violoniste, professionnel du violon, quand tu l'entends jouer du violon tu te dis : nchallah qu'il ne s'arrête pas ! Et il est né aveugle. Il en existe beaucoup comme ça. Regarde, le, le euh... le handicap crée une puissance de l'autre coté. Une puissance psychologique qui pousse euh, qui pousse les sens à être plus délicats, les autres sens. Par exemple, cet autre, si quelqu'un chante devant lui, n'importe quelle dissonance, s'il dissone devant lui

A. , Les anciens se souviennent de lui ici à l'école, les nouveaux ne le connaissent pas. Euh... il avait les clés de l'école, comme ça, une poignée de clés ! Il connaissait pour chaque clé quelle porte elle ouvrait, je t'ai dit que, puisque euh, ses autres sens se fortifient ! Mais bien sûr

.. , un élève comme les autres ! C'est juste ? Si je le traite d'une manière particulière, ici, il y a une logique perturbée, c'est-à-dire euh... que, euh... comment le dire intégré si toi tu lui donnes un travail particulier ?! C'est juste ? Je ne sais pas ! (hésitation, il n'est pas sûr de cette idée, ignorance totale du concept d'intégration). Ici moi je euh... ici moi je me perds, c'est-à-dire euh... soit je dois le traiter comme la classe, et ceci est ce qui est demandé je crois. Pourquoi ? Avec l'intégration ce n'est pas ça qui est demandé ?! Soit je dois le distinguer de la classe et si je le distingue il ne sera plus comme la classe, Dans ce cas-là, il se sera plus intégré. Si on dit intégré

A. Début, Mais après ce sera de la motivation pour qu'ils travaillent plus

. Ordinairement,

J. Lui-réponds-;-vas-y.-je-ne-me-lève-même-pas and . Euh, Au début, je sens un peu de compassion qui me pousse à la distinguer des autres, mais, je me redis que celle-ci, ils l'ont mis en intégré, donc elle doit être traitée comme les autres et j'essaie. Au début, au début de l'année, si c'est un nouvel élève, c'est-à-dire par exemple Nou., et les autres, ce sont mes élèves dès le début. C'est-à-dire, c'est fini, je suis habitué à eux et ils sont habitués à moi. Il n'y a plus de problème, c'est fini, je les ai compris. Mais un nouveau élève, l'année prochaine si je rentre dans une classe où il y a un nouvel élève qui présente un cas, au début je dois compatir avec lui, pour que je m'accommode à lui et que lui s'accommode à moi aussi

, Bien sûr l'aveugle, je dois l'évaluer selon comment euh... ses doigts travaillent sur le clavier. Je ne peux pas l'évaluer euh... « Tiens la souris et dessine-moi un dessin ! » Eux ils utilisent le programme 'jaws', ils mettent leurs mains sur, sur, Comment je les évalue ? Comme les autres, p.536

, X en 4ème, sa vue est faible, il dépasse ses amis en taping, il donne un ordre, il entre, il fait presque un programme. Et euh..., il a même retenu le clavier et ses amis qui voient ne l'on pas retenu jusqu'à maintenant. Parce qu'il est obligé de retenir, pour s'harmoniser avec les autres, voilà, comme ça (il me montre), si tu mets ta main sur la lettre 'f' et la lettre 'j', ils doivent mettre leur doigts sur ces deux lettres sans les enlever, et ils retiennent les autres lettres par rapport à ces deux-là

, Ce qui me pousse ? Le système de l'école. (Il rit). Pourquoi je devrais te mentir ?

, Si tu avais l'option d'enseigner, selon les mêmes circonstances qu'ici, dans une autre école où il n y a pas d'élèves intégrés

, Je n'étais pas obligé de la faire, on me l'a demandé, c'était une demande. Ils sont venus de Beyrouth, une association X qui s'intéresse à la question des aveugles. On m'a demandé si j'acceptais, moi j'ai accepté, non, même, je m'étais motivé et je m'étais préparé. J'ai accepté parce que c'était un défi pour moi. Oui, mais, si toute l'année je me donne comme ça, je me fatiguerai, alors non, je ne peux pas ! En tant qu'enseignant je me fatigue beaucoup, Regarde, je veux te donner un exemple que je t'ai donné tout à l'heure : l'année passée, on m'a demandé de faire une formation pour les aveugles

, parce qu'ils n'ont pas tous la même relation. Il existe des élèves très normaux. Nou. par exemple, gronde ses amis et euh, eux aussi parfois la grondent et ils se disputent entre eux, très normal. Euh? Et il en existe d'autres, non, qui ne sont, ne sont, par exemple, tu as Moh., tu le sens seul, seul

, Moi je sens qu'il est toujours tout seul. Par exemple, même moi si je viens m'asseoir devant cet ordinateur, ou celui-ci, aujourd'hui, il était assis devant celui-ci. Premièrement, aucun de ses amis n'essaie de venir s'asseoir à côté de lui, et si quelqu'un vient s'asseoir à côté de lui, maintenant, concernant les autres enseignants, je ne sais pas ce qu'ils ressentent

, Que l'élève finisse avec un certificat de terminale ! C'est très bien, félicitations, bravo ! Euh? Peut-être lui, euh? des amis l'ont influencé, des enseignants l'ont influencé, alors il s'est intégré socialement et il a su se comporter avec les gens et euh? et peut-être les activités de l'école lui ont permis de se distinguer en basket-ball ou en volley ou euh? celui-ci, peut-être en théâtre ou euh? ok. Mais, est-ce qu'on l'a formé par toutes ses côtés pour que cet élève, Faire acquérir un savoir à l'élève. Point à la ligne. C'est la réalité, mais ce n'est pas l'idéal

, L'idéal serait de changer totalement la manière de travailler, c'est-à-dire euh? 30 élèves dans la classe, ce n'est pas normal ! Euh? La manière de s'asseoir en classe n

. C'est-À-dire-que and . Moi, je voudrais qu'on s'assoie en cercle. Je Sou.ite que l'enseignant s'assoie au milieu et que les élèves s'assoient autour de lui. J'aimerais que cette manière de euh? de, d'endoctrinement s'annule. Il y en a beaucoup ! Oh ! Je peux dire il n

, La manière de (tach7it, ta3lim) transmettre la leçon pour que je te la récite comme une prière, encore ça c'est?, c'est pour cela je t'ai dit qu

. Moi, histoire et la géographie jusqu'à la deuxième partie par exemple, je suis allé aux examens officiels, j'ai déversé les informations et en sortant je ne savais plus rien !

. Alors and . Tu, Mon cerveau s'est élargi et dès lors, je peux retenir beaucoup ! Peut-être oui j'en ai tiré bénéfice, mais seulement en tant qu'informations ? Je n'ai profité de rien. La manière est fausse ! Je ne sais s'il existe euh... euh? il existe bien sûr des méthodes meilleures que ça. C'est ça l'école

, il existe des élèves euh? euh? c'est-à-dire qui n'ont pas de morale ! Et si tu demandes à la maman, moi j'ai vu des surveillants qui interrogent les parents, les parents encore sont sans morale ! Tu as compris ? C'est-à-dire qu'il existe euh? si la maman s'intéresse à faire des matinées dès le matin, elle passe le soir en fumant le narguilé ! Et quand son fils rentre à la maison, s'il étudie ou non c'est pareil ! S'il mange ou non c'est pareil, s'il s'habille ou pas c'est pareil, si il est sale ou si ses ongles sont longs c'est pareil ! Ce sont des élèves? c'est-à-dire que moi je ne veux pas éduquer les parents ! C'est-à-dire que moi euh? en principe je ne serai pas capable d, Oui bien sûr il ne faut pas, les délinquants par exemple, c'est-à-dire euh? euh? qu, p.545

. Tu and . Euh?, Et bien sûr qu'il existe des élèves qu'on ne peut pas accepter ! Aimes-tu ajouter quelque chose ?

. Non, Merci j'espère que j'ai été utile pour votre recherche

. G. Oui and . Merci,

S. Différente, Mais tu ne restes pas, tu ne lui donnes pas plus de temps, moi par exemple, avec Oma

T. D. Enfin and . Tu, On n'a pas beaucoup d'expérience de ces cas-là, parce que, habituellement, ces enfants sont intégrés dans l'école oui, mais pas beaucoup dans la classe. Ça dépend, parce que tous les cas ne peuvent être intégrés dans la classe. Notamment, dans les classes hautes, parce que, s'il s'assoit et qu'il ne prend rien de toi, c'est-à-dire, qu'avec toi, il est à un niveau où la shadow peut être avec lui, mais après, s'il reste, il est livré à lui-même s'il ne le fait pas

, Je te l'ai dit, ça fait deux ans seulement, pas beaucoup euh... euh... forts

. .. Euh and . Euh, c'est la deuxième fois cette année. Tu as assisté à des formations autour de ce sujet ?

. Non, Quelque chose sur le handicap et son apprentissage, non. On a traité autour de difficultés d'apprentissages

, Est-ce que tu restes consciente de sa présence en classe ?

, est quelque chose de très différent que j'explique, je ne focalise pas beaucoup sur lui parce que je sais qu'il ne va pas prendre ces choses-là. Donc, je dépend de Lana à 100% pour qu'elle les répète pour lui. Par exemple, si je travaille le triangle et les angles et les secteurs et autres, je les explique de la façon la plus simple possible pour les élèves faibles de la classe. Donc, lui, il capte peut-être un peu

, Je la simplifie parce que tu as des élèves faibles à un niveau en classe, tu dois la simplifier au maximum. Donc, Maher en bénéficie. Mais, je sais moi, tacitement, que, euh? c'est IMPOSSIBLE qu'il puisse tout comprendre. Parce que tout est entremêlé. Et ce n'est pas nécessairement seulement lui, mais d'autres enfants qui ne peuvent pas les comprendre

, Ses missions, s'asseoir à côté de lui, elle est

. Comme, elle est ses lunettes. C'est-à-dire, elle ne donne ni des réponses ni rien, mais c'est comme si quelqu'un a besoin d'elle pour voir, elle est comme ça. Toi tu expliques, toi, tout, elle, elle le guide seulement, c'est-à-dire, elle lui tient la main pour lui désigner la route. Elle lui répète beaucoup, alors que, s'il était tout seul, il ne pourrait pas, s'il était un élève seul en classe, il ne pourrait pas suivre à ce niveau-là, avec son cas à lui. Gaby non, Gaby, si je veux te dire, en eb6 sans la shadow, p.55

, S'il s'agit d'une déficience physique, combien l'élève peut acquérir dans ce cas-là ?

, Ça dépend si cela touche ses mains ou ses jambes. Moi je crois que si ce ne sont pas ses mains, alors il n y a rien qui l'entrave dans son travail

. Euh, Un handicap physique ? Ça dépend. Ça dépend du type. Un handicap physique, que, euh

, je ne, euh, je me comporte avec lui comme d'ordinaire. Tu ne, tu ne sens pas qu'il existe euh

, Le handicap mental. Euh... ailleurs, c'est la catastrophe, haram. Parce qu'ailleurs, tu auras vraiment mal au coeur. Il n'existe rien, c'est-à-dire, il n'existe rien d'assuré pour eux. Il existe une invalidité bien sûr. C'est-à-dire, euh. Notre pays, ne, notre pays ne prend pas en considération si quelqu'un a un handicap. Actuellement, ça s'est amélioré, s'ils font des mails, des routes, tu trouves qu'il y a des places pour ceux qui, euh, Mais avant

, et il existe des gens qui se comportent avec lui ordinairement. C'est-à-dire, moi j'ai des amis qui ont un enfant qui a un handicap euh... physique plus qu'intellectuel, et euh... beaucoup se comportent avec lui d'une manière normale et euh... ils l'intègrent beaucoup dans la société, l'enfant ne sent pas du tout qu'il a un problème. Et il existe des gens, Maintenant, tu as deux groupes de gens, il existe des gens qui ont honte de ce handicap

. C'est-À-dire, T. Tu-dois-rester-vigileante-vis-À-vis-d'elle, and C. Ne-peux-pas-euh?, Tu dois savoir comment te comporter avec elle pour ne pas blesser ses sentiments, pour le handicapé physique. Tandis que pour l'autre, tu ne sais pas du tout comment te comporter avec lui, il doit avoir quelqu'un de spécialisé pour qu'il sache se comporter avec lui. Donc, si je n'ai pas à travailler avec lui, je ne, je ne m'approche pas beaucoup, euh? beaucoup de lui pour le handicapé mental, qui a un handicap mental. Sauf si je le connais très bien comme Maher par exemple ; je le connais euh? pacifique euh? euh? tu vois ? Non, parce qu'il existe des enfants qui n'aiment pas. Parce que je ne sais pas quel est son état

, À chaque fois qu'il te voit, il vient te parler : Comment vas-tu miss Rana ? Comment euh?

M. Alors, Et il existe des enfants qui ne viennent pas vers toi, alors je ne vais pas vers eux. C'est-à-dire, toi, tu ne peux pas, si tu ne connais pas son cas, si tu t'approches de lui, (tat7achi) vers lui, il va avoir peur de toi. Les plus sociables, ils aiment, il y en a qui n'aiment pas, donc, si je n'ai pas d'idée préalable de son cas, non pas que je l'évite parce que j'ai peur de lui, non, mais parce que je ne sais pas comment me comporter avec lui. Donc

. C'est-quoi-un-Élève,

U. , Si on veut parler des idéaux, l'élève doit savoir pourquoi il vient à l'école apprendre. Mais moi j'enseigne à de petits âges, c'est-à-dire que l'enfant vient en ne sachant pas pourquoi il le fait, il pense qu'on est des baby-sitters et ses parents l

, Tu as compris ? C'est-à-dire, il ne peut pas euh? dormir s'il n'a pas fait son travail. Il peut y avoir un élève responsable, hormis sa note, c'est-à-dire, un élève qui, indépendamment de sa note, peut être bien, bien et sa note est moyenne ! Mais il fait son travail, il sait ses leçons, euh? tu vois ? Euh? Il présente une feuille organisée. Et l'élève euh? qui n'est pas? qui ne mérite pas le titre d'élève, ceci n'a rien à voir avec la note, peut-être qu'il est trop intelligent, il ne fait rien de ce qui lui ait demandé et il aura une bonne note. Tu vois ? euh? euh? normal, ne peut pas, n'est pas capable de marcher avec Maher et de passer sa journée avec lui sans faire un effort : haram

. Mayez, Maintenant, eux ils discutent avec lui parce qu'ils font un effort. Tu vois ? C'est-à-dire, de quoi parlent-ils avec lui ? Deux mots ! Tu ne peux pas euh?. Lui il ne se mêle pas à eux, il n'entre pas dans l'ambiance. Si moi je plaisante, il rit, si quelqu'un plaisante dans la classe il rit

, Bien sûr, c'est beaucoup mieux que s'il était tout seul. Où tout seul ?

. Non and . Mieux, Parce que parfois, tu vois, regarde, il y a des groupes d'enfants qui viennent, et ça n'a pas coïncidé chez moi dans la classe, tu sais, il ne peut pas être intégré, il influe sur toute la classe. Non, quand il n'a pas de problème comportemental et qu'il s'assoit dans la classe, non, c'est joli pour les enfants de s'habituer à ce qu'il existe des gens euh? différents d'eux qui s'assoient dans la classe et LUI, il s'intègre ainsi dans la société dès qu'il est petit. Bien sûr c'est mieux, et même parce que lui, il va sûrement acquérir quelque chose de plus que ce tu as prévu. Maintenant, moi je ne suis pas spécialisée

. Qu, est-ce que tu penses de la scolarisation des enfants en situation de handicap dans les écoles ordinaires ?

, Quand ils ont un problème de comportement plus que le normal, parce que tous les enfants euh, les enfants normaux ont un problème de comportement, alors, l'enfant il va crier dans la classe, il va? Les enfants qui présentent de tels cas, Moi je considère que c'est très, très, très bien si les enfants n'ont pas de problème de comportement

, Euh? Ils me font mal au coeur, c'est-à-dire, que j'aime leur présence dans la classe, elle ne me dérange pas, la présence du shadow ne me dérange pas non plus. Non, j'ai mal au coeur, je me dis : Haram. Oui, euh? oui, il faut qu'ils soient là. Alain, p.557

, Mayez encore si son shadow s'absente, moi je m'assois à côté de lui, je m'assois comme? c'est-à-dire, j'explique et je reviens m'asseoir à côté de lui, je prends une chaise et je m'assois à côté de lui. Peut-être que je ne lui enseigne rien, mais, que, euh, qu'il écrit, quoi qu'il écrive je le corrige, tu vois ? Euh? euh? Je n'ai pas beaucoup de temps pour lui enseigner dès le début parce que c'est une méthode très différente, mais il ne peut pas être délaissé, haram, si tu le délaisses il paraît comme, il est rendu très seul

, il ne pourra pas faire ce que font les autres, il ne peut pas sentir qu'il est quelqu'un du groupe. Parce que lui, il ne peut pas faire, suivre les instructions que toi tu donnes, si tu donnes, toi, une chose à faire, si la shadow ne lui explique pas, il ne peut pas la faire, c'est-à-dire, lui il va s'asseoir, et alors il ne se sent plus comme quelqu

. Qu, est ce qui te pousse à accepter leur présence dans ta classe ?

, « Personne n'a une tente sur sa tête ». C'est-à-dire, ce sont des enfants, ils ont le droit d'être présents, haram

, Quels sont les avantages et les inconvénients de la scolarisation des élèves en situation de handicap dans une école ordinaire ?

, Il y a même beaucoup d'avantages. Il suffit, par exemple, que, euh... qu'il s'assoie autour, qu'il s'assoie dans une société normale. Et non pas qu'il soit euh... Il euh... Comment dire ? Euh, Concernant Mayez, il n'existe pas d'inconvénients

, tous ceux dans son cas, ce dernier se détériore. Bien sûr son état. Tout, partout, son état psychologique, sa forme, lui tout entier. Alors que là, il essaie de les imiter par les vêtements, par les cheveux, par euh

. Enfin, ce n'est pas tout l'apprentissage de la vie ! Mais leur présence dans la classe est très avantageuse, il n'y a pas d'inconvénient, du côté de euh... euh... sa personnalité, son, son, moral, son euh... assimilation, il s'améliore euh, p.558

, Je t'ai dit c'est seulement s'il y avait euh... un problème de comportement. Oui, donc il n'existe pas d'inconvénients ni avec Mayez ni, Qu'est-ce que m'ajoute cette expérience ? Elle ne m'ajoute rien

, Concernant Rim euh... elle euh... elle me fait remuer cette euh... pitié qui est dans mon coeur

.. .. , En tant qu'enseignante, c'est un challenge, c'est beau, toi parfois, que, toi tu sentes que ça t'ajoute quelque chose quand la shadow s'absente et que toi tu es présente, tu sens qu'il a appris, tout seul, quelque chose de toi. C'est-à-dire, tu sens que ça, c'est une réalisation importante, qui lui est arrivée à lui, mais aussi à toi. Même ses pairs en tirent profit. Il existe beaucoup, beaucoup d'avantages pour les autres, parce que, euh

, Beaucoup de gens ne distinguent pas un handicap physique d'un euh, mental. Ils considèrent le handicapé, handicapé ! C'est-à-dire, mental

C. , Et l'école, quand elle accepte de tels élèves, ça veut dire que toi euh... tu obtiens l'ambiance d'un échantillon de la société, dans la société il n'y a pas, euh... c'est-à-dire, personne n'est parfait, il n'existe pas une personne qui n'est pas handicapée et euh... quand l'enfant vit dans une telle ambiance, en dehors, il acceptera une telle ambiance plus rapidement. Et pour l'élève, encore. Le handicapé vit dans une ambiance où il va être exposé aux bêtises des autres, il va être exposé à vivre dans une ambiance normale dès son plus jeune âge, nous on les a depuis les années quatre-vingts. Oui, donc, ils comprennent bien sûr, et ils acceptent

, Maintenant, je te dis que le bâtiment n'est pas aménagé si quelqu'un a un handicap physique. Pour qu'il monte au troisième étage, Chez nous, c'est parfait chez nous

, Le seul obstacle est donc si quelqu'un a un handicap physique ; il ne peut pas s'intégrer parce que ce n'est pas préparé, les bâtiments ne sont pas prêts à le recevoir. As-tu des propositions pour faire mieux réussir l'intégration ?

;. Non and .. , tout est préparé. C'est-à-dire, tant que la shadow teacher connaît son travail, que, euh. Au contraire, c'est quelque chose de très bien. Lui, il n'est pas sous sa responsabilité à elle seule, c'est ton travail à toi d'expliquer. Elle, elle est là pour combler un vide. Quelle sera ton attitude si tu as à accueillir un élève qui

, Je n'ai pas de problème moi à avoir un élève qui n'a pas avec lui de shadow. Concernant les types, le visuel est un cas extrême parce qu'avec moi

, S'il ne voit pas, ça veut dire que c'est impossible, tu dois lui enseigner par une autre méthode

, pour te dire quelque chose. C'est à dire, moi en tant qu'enseignante, ils peuvent me mettre n'importe quelle situation d'élève, tant que lui, n'a pas besoin de quelqu'un pour le tenir ; moi je n'enseigne pas aux petits, j'enseigne aux plus grands, donc, eb6 et eb7 il ne faut pas les avoir. Tant que lui n'a pas de problème de contrôle de lui-même et de ses comportements, euh... je sens que, même s'il n'avait pas une shadow avec lui

. Non and . Et, Tout ce qui est un travail mécanique, il le fait. Mais les exercices les plus compliqués, il ne peut pas. C'est-à-dire qu'il fait entrer des choses ensembles, ne, euh. Par exemple, euh... euh....euh... sa note baisse, elle sera de 60 ou 70. Dans ce cas, je le note ordinairement, comme les autres, il obtient sur le test autour des 60, 70 comme note. Donc, il a réussi, p.560

, Même s'il y a de la géométrie, même s'il y a de l'analyse, il arrive, dans ces leçons complexes, que celui qui analyse beaucoup obtienne des notes élevées, des 90, et que celui qui n'analyse pas beaucoup obtienne autour des 60 mais, quoi les maths ? Les maths, c'est qu'il faut que tout le monde réussisse

. Qu'est-ce and . Qu, une École pour toi ? Une préparation pour la vie. Quels sont ses rôles ?

.. .. Éduquer, Qui connaît son devoir, qui connaît ses devoirs et ses obligations, ses droits. Sa personnalité, qu'il ne soit pas humilié, ça ne me dit rien si c'était euh

, Oui, ce sont ses missions, de préparer le euh...l'enf... euh... la personne pour la vie : sa personnalité, ses études euh... enfin, là, c'est de la logique, la science c'est de la logique

. Ça-n'existe-pas, Tu ne peux pas. Ça veut dire qu'elle lui donne, peut-être, 50 % école 50 % maison. C'est vrai qu'elle passe plus de temps à l'école

, Dans les grands âges, non, euh? 14 ans et plus. Ça dépend, c'est-à-dire, pour moi, si tu veux parler des idéaux, elle doit accepter tout le monde, parce que tout le monde a ce droit. Mais moi, en tant que maman, quand euh? l'enfant est par exemple délinquant, ne sait pas ou je ne sais pas quoi, oui, je n'aime pas qu'il soit présent autour des autres, si des gens sont euh? Non pas selon leur comportement, s'ils étaient lutins, démons, parce que leur comportement peut faire d'eux des lutins polis, mais s'il y a un délinquant, oui, ça c'est le seul qui euh? Ça ne m'intéresse pas un élève paresseux en classe, il n'aura pas la moyenne, un élève qui s'assoit et t'écoute, oui, Et quels élèves l'école doit-elle accepter ? Pendant l'enfance, tous les élèves. Dans les petits âges, tous les élèves, p.561

, Il ne prend que 40% de toi ? C'est mieux que de ne rien prendre. C'est tout je pense

E. Voulait and P. , Donc elle a parlé vite

, Qu'est-ce que tu fais pour arriver à l'amélioration ?

. Vraiment and P. De-faire-en-sorte-qu'ils-s'améliorent, parfois, moi je me fatigue, on est un être humain à la fin ! Parfois, je me dis que j'espère améliorer de 20% mais je ne pourrai rien améliorer. D'autres fois, je serai étonnée d'avoir laissé cette trace chez cet enfant, c'est-à-dire, je serai surprise quand des grands élèves viendront me parler. J'ai laissé une telle trace en eux, je ne l'avais pas remarqué. Parce que toi tu travailles pendant un an, et peut-être ton résultat viendra après un, deux ou trois ans. Ils me disent : « On se souvient de toi Madame. Une fois vous nous avez fait cette chose ou ça ». Peut-être toi euh

J. Ne-sais-pas and . Maintenant, Et on a encore des élèves, que nous considérons comme ordinaires, mais qui ont aussi un handicap concernant l'apprentissage, parce que l'accumulation des connaissances ne leur a pas été transmise dès les petites classes, ces connaissances ont été accumulées, accumulées, accumulées, et on en arrive là, où ils n'ont plus aucune chance d'avancer. Ceux-là encore, ils doivent être appréhendés selon un regard, si on veut l'appeler un handicap, il existe plusieurs problèmes. J'ai des enfants qui n'ont pas de handicap, si on le comprend dans le sens du handicap

, Comment aimerais-tu l'appeler ?

J. , Mais ceux-ci aussi doivent être l'objet d'attention et on doit travailler avec eux d'une manière précise, pour qu'ils puissent avancer, sinon, ce sera comme si on n'avait rien fait avec eux. Au contraire, ils régresseraient. Peut-être ceux-ci avancent et ceux-ci (les autres) régressent, ceux dont on a pensé qu'ils avaient un problème de handicap et ceux que je dois traiter normalement. Peut-être le contraire s'est-il passé, p.572

, comme on traite les autres, qu'on a supposé avoir le problème, d'une autre façon. Parce qu'ils sont parvenus à un chemin bloqué, d'où ils ne peuvent pas s'améliorer

, Mais comment travailler avec eux ? Ils ont besoin d'une spécialiste bien sûr, pas de moi. Moi je sens qu'ici on a beaucoup de manque concernant le travail avec eux

, il redouble la classe d'eb5 pour la deuxième fois. Il est euh... hyperactif. Hadi avait, l'année passée, une enseignante qui travaillait avec lui pendant la séance de mathématiques, 3 fois par semaine. Elle ne pouvait pas rester à toutes les séances. À chaque fois qu'elle venait dans ma classe

. Tout-À-fait, Moi par exemple, si je veux expliquer 10 choses pendant cette séance, pour lui, j'attends que tu lui transmettes seulement 4 choses. Elle lui transmettait ces 4 choses et la séance était terminée

, choses pendant cette séance et 4 pendant la séance suivante et la suivante encore et, quand vient le temps de la composition

, Moi j'aurais préféré que Hadi passe en eb6 et qu'il ne reste pas en eb5, j'ai dit ça. J'ai dit que je préfère que, comme ses amis qui étaient avec lui en eb5 sont passés en eb6, je préfère que Hadi passe avec eux, et qu'on retravaillerait avec lui selon le eb6. Maintenant, l'année où il a redoublé l'eb5, c'était comme s'il ne l, Cela donne un très bon résultat. Mais cette année il n'y a personne qui travaille avec lui, ce qui veut dire qu'on ne fait rien avec Hadi. C'est fini

, Et puisque j'ai 30 élèves dans la classe, je ne suis pas capable de me concentrer encore sur Hadi

.. Ils, une position, une discipline précise, tu dois travailler avec chaque élève parmi eux, parce que celui-ci écrit, celui-ci oublie son cahier, l'autre je ne sais pas quoi. Donc, j'ai plusieurs cas dans la classe, je ne peux pas me consacrer beaucoup à Hadi. Ainsi, je sens que cette année je n'ai rien fait pour lui. L'enseignante spécialisée était très proche de lui, il l'aimait et il y avait beaucoup d'échanges entre eux, elle a su quelles informations lui transmettre et elle les lui a transmises. Il l'a aimée et ainsi, il travaillait avec elle, il ne l'a pas refusée? au contraire, il a très bien travaillé avec elle, elle a pu obtenir des résultats. Moi, maintenant, cette année, je sens que je ne suis pas capable de lui donner quoi que ce soit, Et j'ai plusieurs enfants, non pas qu'ils ont un handicap

, L'information sera transmise, et seulement après alors, il continuera avec eux. C'est-à-dire, tu lui expliques, l'information est transmise, il continue à travailler avec toi l'exercice dont tu lui a transmis l'objectif. Mais si je lui transmets 10 informations comme ses amis, aucune ne lui sera transmise, donc, il ne travaillera aucun exercice. Ceci est l'expérience de l'année passée et de cette année avec le même élève

. Ça-dépend-de-l'objectif, Par exemple, Hadi, il trouve une difficulté dans une leçon plus que dans une autre, dans une matière plus que dans une autre, par exemple le français en tant que langue, peut-être il la trouve plus difficile que l'arabe. Par exemple en maths, s'il existe des choses, un problème dont il ne sait pas bien lire la donnée

. Nou and . Ne, Chaque enfant diffère d'un autre enfant. Moi je dis chaque enfant diffère d'un autre enfant, c'est-à-dire que tu ne peux pas généraliser

, Avec un deuxième enfant, non, c'est très difficile qu'il passe du concret vers l'abstrait. Ça dépend du problème de chaque enfant, il en existe un qui dessine un angle en géométrie très facilement, dessine un angle et en cherche la mesure, mais un autre enfant pour qui ce sera une difficulté de le dessiner

J. , il peut atteindre cet objectif, alors qu'un autre enfant qui a un autre problème ne peut pas le faire. Donc ça dépend, tu trouves que le français est difficile pour eux

. Par, Si tu travailles avec lui cette opération en concret, il peut passer à l'abstrait et il continue à travailler. Lorsque tu l'as travaillée avec lui, toi et lui, il peut continuer tout seul après. Ceux qui ont des problèmes, non, ils ne pourront pas continuer depuis la première étape tout seuls, peut-être, une étape, deux et trois pour qu'ils puissent l'appliquer et, si elle a un peu changé, tu dois la retravailler avec eux pour qu'ils puissent l'appliquer, p.574

, Tu vois ? C'est-à-dire, c'est difficile, il existe quelque chose, il doit y avoir des gens qui doivent continuer après toi. Il doit y avoir une autre personne qui continuera à la maison ou, je ne sais pas, quelqu'un d'autre qui continue avec eux, bien sûr que non. Même les enfants qui n'ont pas beaucoup de problèmes on ne peut pas les aider comme il faut

, Quel est le statut de ces élèves dans la classe ?

M. Regarde, je le dis à la direction et je le dis n'importe où, on les a aidés par leurs amis qui les ont acceptés et ils ont accepté ces autres comme leurs amis, il s'est créé une relation de euh? une relation sociale

. Zein, en haut, ses amis se comportent bien avec lui, ils l'ont accepté

. Zein, était resté en eb6, ses amis ne l'auraient pas accepté, mais ils le font parce qu'il avance avec eux, c'est pour cela qu'on l'a fait avancer en eb7. Moi je l'ai toujours dit, eb3 ok, Zein, il passera en eb4, mais s'il reste en eb9, ce sera la même chose

. Du, pourquoi je veux qu'il passe en eb4 ? Parce que ses amis l'ont accepté, alors, laissez-le continuer avec eux. Ils lui téléphonaient à la maison, ils allaient chez lui, ils jouaient avec lui, ils plaisantaient avec lui, très bien. Mais Zein, si quelqu'une reste avec lui, je ne sais pas ce que Zein.peut lui donner. Mais, moi, parmi le groupe tout entier, je choisis les choses les plus faciles. C'est-à-dire, quand je travaille la géométrie, un dessin, si je sens que je peux lui transmettre ce dessin pour qu'il le fasse, je le travaille avec lui jusqu'au bout. Mais si on travaille un problème où il y a des choses très difficiles et où il y a du développement rapide, je ne peux pas travailler avec lui, j'avoue, je ne peux pas travailler avec lui, non. Au début, il y avait Jade et Riad, et j'ai travaillé avec eux, ils étaient euh, En ce qui concerne l'apprentissage, rien ne va changer parce qu'il n'existe pas de travail supplémentaire à la maison. Et nous, on ne sait pas comment lui apporter de l'aide à cet enfant-ci. Moi je mets toujours des points d'interrogation, jusqu'à quel point je l'aide ? Moi, je leur ai dit : qu'il passe en eb4

, Actuellement, avec 30 élèves, tu ne peux pas faire attention à tout le monde, non, bien sûr

, On dit : ceux-ci ont un problème tandis que les autres n'ont pas de problème. Non, c'était... comment dire qu'on ne doit pas les accepter ?! Non ça n'était pas... haram, peut-être à ce moment-là, on a stoppé le chemin de leur futur, Tu vois ? Et on ne disait plus 'ya haram', pour celui-ci on disait : « ya haram

, Et on disait après, que peut-être, eux sont capables d'aboutir à un résultat précis et que les autres ne sont pas capables d'arriver à un résultat avec ces enfants alors que les autres peuvent y arriver. On a eu plus d'expérience pour descendre, pour descendre davantage vers le niveau et pour simplifier plus l'information

, Moi je sens qu'ils ne m'ont pas apporté quelque chose de négatif, au contraire, ils m'ont apporté des choses plus positives. C'est fini, on est habitué à les voir en classe, celui qui ne peut pas marcher, celui que tu dois soutenir pour qu'il passe au tableau, celui qui ne voit pas, celui qui... mets la couche jusqu'à maintenant et je ne sais pas en classe il est devenu ! Pour ceux-là, Peut-être qu'eux nous ont permis de réfléchir plus aux élèves qui étaient faibles et auxquels on ne pensaient pas assez

M. Vraiment and . Chafic, Peut-être que, dans une autre situation, on disait, 'ya haram', quand on a commencé au début, on disait comme ca : « ya haram, comment je dois me comporter avec lui ?! Comment je dois accepter un élève qui fait caca en classe ?! Et comment je l'accepte, il fait pipi ? Et comment je dois le tenir pour passer au tableau ?! Et Nou. : fait attention tu vas tomber ! Comment tu dois passer d'ici vers là ?! » et je dois le tenir. Avant je les tenais, maintenant, non. Ok, c'est fini, ils se débrouillent eux-mêmes. Riad, je dois le tenir pour qu'il se lève, ou si je veux le tenir... ou en lui parlant je lui disais : Moi, je suis Madame Sab, p.581

. Suffit-!-d'accord-?-»-maintenant and . Nou, Avec Nou., jamais je ne lui ai dit : « fais attention, moi je te parle ». C'est fini, elle reconnaît ma voix, que je suis Samia qui lui parle. Bien sûr ça nous a apporté beaucoup d'expérience, mais c'est fatiguant

, as un enfant que personne n'accepte, et que tu trouves soudain une école qui ouvre sa porte et qui lui dit « Veuillez entrer ! » Imagine-toi un enfant qui fait caca, je ne sais pas quel âge il a ! Parce qu'il a un problème neurologique, il ne le sent pas. Il a dû être enfermé à la maison, et il peut apprendre ! Au moins il s'assoit et il communique avec les autres, même s'il ne parviendra pas

, Existe-il des entraves à la réussite de l'intégration ?

. Oui, Notre société, elle est... c'est-à-dire, l'enfant qui a un handicap ou qui a des problèmes n'est pas encore assuré de pouvoir surmonter ses problèmes : ni les routes ne sont adaptées, ni s'il veut monter

, Et on a encore des écoles qui, jusqu'à maintenant, n'acceptent pas : si une fille... moi je sais que ceux qui viennent chez nous

, Actuellement elle est en 7ème. Moi, on m'a parlé de plusieurs écoles, dont je connais des personnes qui y travaillent... elles me disent que dans leur école, ils n'acceptent aucun enfant porteur d'un handicap, Leurs frères sont dans une autre école ! Mais eux, ces autres écoles ne les acceptent pas, alors que nous, on les accepte

. Mais-ce-n'est-pas-haram-?!!-maintenant and . Dit, haram' !! Et n'oublions pas que l'application de l'intégration scolaire coûte de l'argent pour assurer une spécialiste qui restera avec l'enfant, je ne sais pas quelle est leur nomination ! Une psychiatre, psychologue, euh.. quelqu'un qui travaille avec lui en physiothérapie, quelqu'une euh... qui travaille avec lui plus sur la prononciation, s'il avait ce problème

. Oui-bien-sûr-!-bien-sûr-!-toujours, avant que l'enfant commence avec nous, un workshop se fait pour eux, et par exemple, suppose que moi j'ai euh... par exemple Johny Far., ils t'expliquent. Maintenant je me souviens que quand Johny Far. est entré chez moi, je ne savais rien de lui. Après presque deux semaines

J. Far and . Adhd, Et quand ils ont expliqué ce qu'il avait, je me suis souvenue qu'il me gênait beaucoup en classe

. C'est-À-dire-que-je-ne-pouvais-pas-lui-dire-non, Moi je me fatigue quand quelqu'un se balance en face de moi, si tu balances ton pied je te demande d'arrêter, je ne peux pas. Donc, après presque deux semaines un workshop a été fait et bien sûr

, Eux ils ont commencé comme ça, mais puisque Johny était chez nous depuis la maternelle, c'est-à-dire euh... C'est-à-dire euh.. les enseignantes connaissaient sa situation et euh

. Après and . Grandit, ça veut dire euh, peut-être, par exemple, en eb3 il ne travaillait pas les maths comme il faut, mais en eb4 il s'est amélioré. Maintenant, en eb5, je ne sais pas comment il travaille, c'est-à-dire

.. Mais, Même les enfants ordinaires changent

, Que peux-tu ajouter encore concernant ton comportement avec eux ?

, Comme les autres, quand son tour arrive, il va passer, sauf si je trouve la question difficile alors, je passe son tour parce que, peut-être, il ne va pas connaître la réponse, non. Ça veut dire que moi, parfois, je leur dis : Même moi, l'enseignante, parfois j'écris exprès faux sur le tableau, Il est normal, comme avec les autres. Comme avec les autres. Parfois on fait un tour de classe

, Mais une compétence que je lui ai expliquée et pour laquelle je sais qu'il peut arriver, non, j'agis 587

, Même la punition est comme pour les autres, c'est interdit qu'il vienne sans avoir fait ses devoirs

, alors je n'ai pas fait le devoir », ça, je ne tolère pas moi !! C'est la même réponse pour le, euh... le euh... l'ordinaire et pour celui qui, euh... qui euh... qui a un handicap

. Qu, est-ce que l'expérience avec ces enfants t'a apporté ?

. C'est-vrai-que-c'est-une-expérience-d'un-an, . Bernard, . Nou, and . Han, Je me souviens de Nou.han, elle était en eb4. Parfois la timidité influence en classe. Mais, franchement, c'était moi qui avait des soucis, moi, ça m'empêchait de dormir, je réfléchissais à comment je devais tourner tout le temps dans la classe pour qu'il voie ma bouche, puis j'ai découvert, après, que ce n'était pas nécessaire. Ça me donnait beaucoup de soucis, je me disais : peut-être il faut que je le regarde tout le temps, puis j'ai découvert que non, il ne faut pas tant que ça. Nou.han, était en euh... eb4, elle arrangeait ses cheveux, elle mettait l'écouteur dans une seule oreille

, Elle était timide, elle était encore en eb3 et elle devait passer en eb4 euh

, Presque à la moitié de l'année d'eb4 elle a tressé ses cheveux. Ce qui veut dire euh... qu'elle s'était faite à ses camarades, et que ses camarades ne lui faisait pas sentir qu'elle était différente d'eux, moi ça euh

. Ça, La sensibilisation est très importante, ça veut dire que jamais un enfant n'a refusé son camarade parce que, euh, il a un problème, ou parce qu'il a ce handicap que tu nommes handicap intellectuel ou physique, jamais. (Notons que moi je l'ai nommé déficience et non pas handicap). Moi, mon fils, dans sa classe, il y avait euh... un enfant qui s'appelait Moh., sa main allait jusqu'ici, et ils lui ont mis euh... une prothèse, mais il l'enlevait toujours en classe pour faire reposer sa main. C'est-à-dire euh... il a grandi en ayant avec lui un ami, avec lui depuis la maternelle. Maintenant bien sûr, l'enfant demandait : « pourquoi ta main est comme ça », et l'enseignante a dû leur expliquer. Il est resté avec eux jusqu'en Terminale, nous, vraiment, on a une sensibilisation avec les élèves très belle

. Ou-«-ya-haram-!-»-euh, Il n'y avait pas « ya haram ». Là, c'est le rôle de l'école et de l'enseignante. Là, depuis la classe de maternelle, quelque chose était fait, p.588

.. .. C'est-À-dire-que-moi, Il avait proféré une injure à l'encontre d'un enfant, je lui ai dit : tu sors, tu te lèves et tu sors, parce que moi je n'aime pas qu'un enfant qui profère des jurons soit dans ma classe ! Et euh, tu vois ? Et il est devenu nerveux ! Et il s'est mis en colère ! Et quand il est sorti, je leur ai dit : je ne lui donne pas une punition parce que je ne l'aime pas, mais, parce que je ne veux pas qu'il répète ce mot, et, si c'était l'un d'entre vous, vous subiriez la même punition, non pas que, parce que, euh, Johny, ils m'ont dit : Madame haram ! Je leur ai dit : Oui haram, si on le laisse proféré des mots grossiers et qu'on ne le punit pas

, Il faut qu'ils soient conscients que ce n'est pas parce qu'il est malade ou qu'il a euh... n'importe quoi de différent d'eux

.. Mais, je pense qu'en bas ils les informent. C'est-à-dire, moi je connais beaucoup d'enseignantes qui, quand ils sortent de leurs classes, disent euh... que, euh... cet enfant, on va le prendre en considération, il a un problème dans, dans ce domaine

. Euh, Je veux prendre en considération que j'ai des élèves et que j'ai, peut-être ces deux élèves, mais pas tout seuls, que peut-être il y aura avec moi des élèves ordinaires et réguliers, peut-être, je pense qu'ils, qu'ils attendent de moi le même euh... effort que celui que je dois donner aux deux autres pour la, euh... préparation de la leçon. C'est-à-dire

.. Non, que dans ma tête je me disais que cette activité serait transmise à Johny et à Tarek, et cette autre activité aux autres enfants. Mais en même temps, je sentais que d'autres enfants avaient besoin comme Johny, parce que tous les élèves euh

, Je suis plutôt modeste, mais vraiment, je sentais que mon rôle était très important avec eux. C'est-à-dire, j'ai travaillé beaucoup avec eux, avec les élèves, pour qu'ils s'habituent à être comme n'importe quel élève ordinaire. C'est mon avis à moi, maintenant, peut-être que

E. .. Moi and . Euh...-euh...-euh, il est arrivé un moment où ils n'ont plus du tout senti qu'ils étaient des enfants

C. Élève-en, Même pendant les promenades, ils tenaient des responsabilités, j'étais la 'classe adviser' pour cette classe, et ces élèves avaient des responsabilités, ils pouvaient être des aidants, c'est donc possible qu'ils soient responsables de quelque chose de précis en classe, ils sont comme n'importe quel élève, je veux dire euh

. Euh, . .. Non, T. Dans-la-cour, and . Sais, Jouez avec Maher, marchez avec lui, discutez avec lui, ne le laissez pas tout seul. Lui il ne voulait pas. Lui, tu le voyais, il marchait avec eux un peu, après il s'asseyait sur le banc, il ne voulait plus. Par exemple, je lui disais : Pourquoi tu ne joues pas avec eux ? « Quand j'aurai fini de manger ». C'est-à-dire qu'il trouvait des excuses : quand j'aurai terminé

B. Oui and . Sûr, Comment évalues-tu ton savoir autour du sujet de l'intégration ?

. Non, est pas très fort mon savoir. C'est-à-dire, d'après l'expérience, je peux te dire que je m'y connais un peu. As-tu assisté à des formations à ce propos ? Formations non, mais j'ai assisté à des workshops. Non pas que j'ai fait une formation, formation, mais j'ai assisté à euh

. Ils and . Exemple, comment je peux mettre en place des modifications, non. Je pense que certains sont faits pour la shadow teacher qui est avec eux, parce qu'ils n'ont pas été mis seuls, je veux dire, ils n'ont pas été mis seuls avec moi pour que je sois responsable de tout, non. La shadow joue encore un rôle important en classe. En début d'année, nous mettions 'scop & sequence', on s'asseyait avec la shadow teacher ou avec Rola ou avec quelqu'un, p.590

. Par, Un cas précis. Maintenant, certaines fois, ça arrive qu'avec toi, pendant la classe, tu découvres que non, il peut finalement la suivre, alors, tu la lui donnes. Ça dépend du cas de l'enfant

!. Oh, Je suis très à l'aise. Il existe plus d'aisance. Je veux dire que, la première année, ce sera de la peur

T. Donc and . Sens, année après année, que ta confiance en toi augmente, ton comportement avec les enfants change. Au début, j'avais peur de euh? de ne pas savoir enseigner, de ne pas savoir leur transmettre ou euh? et de, euh? de la situation

E. Non and M. Dieu, c'est-à-dire moi euh? je sens que, euh

, Quelle méthode adoptes-tu pour expliquer une leçon ?

, Je n'ai pas de style précis en enseignement. C'est-à-dire, ça dépend de la matière que j'enseigne et ça dépend de la leçon que j'enseigne. Parfois, on a beaucoup d'activités qui se font en 'comparative learning', groupes, 'groups work', et il existe des temps où l'on forme des paires

. Moi and . Johny, reste toujours durant les activités avec les élèves que moi je considère comme réguliers, qu'on nomme réguliers ! Nos élèves euh

P. Maintenant, je ne veux pas que Johny soit avec moi, il va faire perdre le groupe ! Par exemple, par exemple. Mais, plusieurs fois ils ont découvert par exemple, que Johny leur donne euh.... une idée qu'ils n'avaient pas eue. Ce n'est pas toujours eux qui savent tout ! Et moi je mettais toujours la lumière sur cette chose, que quand une chose était faite et qu'eux donnaient la belle idée, je leur disais : Bravo Johny, tu as donné une idée. Par exemple, euh... : « Bonne idée » ou « Formidable idée » pour le groupe, « Bravo, toi, excellent, tu les a fait gagner ». Pour sentir que, si une deuxième fois il va dans un autre groupe, que j'entende « oui ça va si Johny est avec nous ». C'est-à-dire

, Du côté pédagogique, avec moi, ils sont toujours intégrés, non pas seulement en ça (elle rit). Intégrés, comme je t'ai dit, dans un groupe de travail, intégrés, au tableau euh, ils passent comme n'importe quel élève, jamais je ne ferai passer deux fois l'élève régulier et eux une seule fois, non, non, non. C'est-à-dire, vraiment euh, L'encouragement est très important pour de tels enfants. Et pour les enfants ordinaires, pour sentir que, vraiment, ces enfants ont été intégrés et ils sont devenus comme nous. Non pas que l'on considère toujours qu'ils ont des cas. Euh

, Est-ce que tu discutes avec tes collègues à leur propos ?

. Euh, Par exemple, quelqu'un me répond : peut-être qu'il a oublié son médicament. C'est ce que, c'est ce que je pensais, il a un médicament qu'il doit prendre, on demande à sa shadow, elle dit non, aujourd'hui il est dans ce mood, il est venu de chez lui en n'étant pas à l'aise. Elle, elle connaît le cas plus que moi

. Euh, Moi mon rôle ne s'arrête jamais en classe même si elle est avec eux. Elle, son rôle s'arrête quand moi j'explique, son rôle s'arrête quand je prépare un test, son rôle s'arrête quand je fais une composition, son rôle s'arrête quand, lui

, Au lieu que la question lui soit posée, il faut qu'il résolve trois étapes pour arriver à la réponse, elle leur prépare donc trois questions qu'ils doivent résoudre pour arriver à la réponse, Et même, je peux dire à la shadow : « Quitte la classe » quand ils font le test

, classe pendant son explication, mais, je ne leur ai pas fait un test sur cette leçon-ci. Oui. Mais non, c'est normal. Quels sont les avantages et les inconvénients de la présence des shadow teachers avec toi en classe ?

, Pour moi c'est très bien et pour l'enfant, sa présence est très bénéfique. Maintenant, quels sont les désavantages, peut-être l'élève dépendra beaucoup d'elle. Maintenant, combien elle

, Je veux dire il existe des enseignantes qui ne les laissent pas dépendre d'elles en tous points : toi, tu vas lire tout seul, tu vas résoudre tout seul, et là où tu ne sais pas, à ce moment-là, moi je peux te faire une modification. Et les autres enseignantes, je ne sais pas euh, Pour moi, dans la classe

, Il faut qu'ils soient très contents. Moi j'ai fait la connaissance de la maman de Johny seulement

. Tarek, je ne connais pas ses parents. Les parents sont en contact avec le spécial departement

, Et moi j'écris, j'écrivais des notes pour dire que ce test, il l'avait fait tout seul en classe ou, par exemple, aide indépendante, toujours j'écrivais des notes, que pour ce problème, il avait reçu une aide pour le faire, et que ce problème, il l'avait travaillé tout seul, ils viennent nous interroger et la plupart des questions sont

, il existe un handicap physique et un handicap euh? qu'ils nomment mental. C'est-à-dire, le handicap physique, euh? Oh Dieu ! C'est-à-dire, ça peut être la forme mais ça n'influence pas l'esprit, mais celui qui a un peu de handicap en apprentissage, maintenant, avec la présence de ces associations nouvelles, ça ne fait plus peur. Ce n'est plus difficile, les gens les acceptent Moi je dis les parents. Et, et, et ! Les gens qui l'entourent ! Qui sont encore, qui sont encore, euh?euh? ignorants, encore c'est l'une des raisons, ils éloignent la personne, moi je connais beaucoup de gens qui repoussent les enfants

, Et j'en ai vu beaucoup jusqu'à aujourd'hui. Quels sont les effets du handicap sur la personne ?

. Tu and . Dépend, Euh? Après, ça dépend de la société. C'est-à-dire, moi je dis que, selon jusqu'où, où les parents euh? l'ont développé, ou jusqu'où ils ont refoulé la question, de telle façon que, c'est-à-dire, soit moi je t'encourage et tu seras euh, un membre actif de la société, soit moi je te frustre et je ne te laisse guère paraître devant les gens, moi je ressens ça comme ça. C'est-à-dire, il existe des parents qui sont éduqués et cultivés, qui savent où doivent être leurs enfants, et qui sont capables (les parents, financièrement), parce que tu sais, ça coûte cher, moi j'entends parler des frais, du travail, et euh? et les services médicaux? C'est-à-dire, ça coûte cher. Et d'autres gens peut-être ne peuvent pas et ne sont pas encore très ouverts sur les gens, ils rejettent cette personne. Il existe une influence des deux côtés. Regarde, le handicap physique, moi je ne le considère pas comme quelque chose d'important. Je ne le sens pas trop important. Parce que, vraiment, on est arrivé dans une société où il n'y a plus de ces choses-ci, je veux dire, tout le monde arrive, qu'il soit aveugle ou qu'il soit euh? paralysé ou quel qu'il soit. Il arrive aisément, les gens les acceptent plus, qu'ils soient mongoliens ou qu'ils soient euh? Non pas, non pas euh?. Je ne sais comment on dit en arabe. Non, par exemple, ce que je souligne, c'est que la personne mongolienne, tu sens que les gens s'éloignent d'elle, mais le paralysé, à l'heure actuelle, ils ont euh? ils ont une association et ils ont un comité, tout lui est transmis, c'est-à-dire, même si les parents ne sont pas capables, il existe quelqu'un euh? ils ont des syndicats aujourd'hui je pense. Et l'aveugle, il a des écoles, il apprend et il arrive aux plus hauts postes. Ce ne sont pas des handicaps à mon avis. Il ne les limite pas. Il limite un peu le, euh? la faiblesse de l'esprit ils la nomment ? Un peu si quelqu'un a une faiblesse d'esprit ? Une déficience intellectuelle ! D'accord, une personne qui a un grand handicap, peut-être ne sait-elle pas qu'elle est handicapée. Et euh? Je ne sais pas, je n'approche pas beaucoup ces questions-là. Je ne sais pas vraiment à quel point le degré du handicap lui permet d'aboutir, p.595

, Avec un peu de courage, ils seront comme eux, ce n'est pas, ce n'est pas cette choselà euh, c'est-à-dire, un 'big deal' (une grosse affaire) ! Je ne sais pas ce que je peux te répondre, je ne sais pas. Je te dis ce que moi je comprends. Quelque chose que je ne connais pas

, Avez-vous un lien de parenté avec une personne en situation de handicap ? Non. Comment perçois-tu l'Élève ?

, Il a un handicap ou ordinaire ? C'est quoi un Élève « ordinaire

. L'élève, Je n'ai pas senti que nous étions seulement une enseignante et un élève. Je veux dire que moi, c'est seulement quand j'ai eu des enfants que j'ai senti que j'étais vraiment une maman. Tant que je m'assois, tant que je m'assois avec lui dans cette classe, j'imagine qu'il est mon enfant et ce que ça peut être. Je veux dire, l'élève, dans tous les cas, il est le gosse, il est l'enfant, il est le jeune, tout. Il est le turbulent et il est en même temps celui qui veut étudier, c'est-à-dire

, est-à-dire, si cet élève est intelligent, ça ne veut pas dire qu'il est devenu mon préféré ! Non, l'enfant qui est persévérant dans son travail et qui a vraiment de l'ambition pour arriver loin. Euh... L'enfant qui n'est pas bon est l'enfant, indolent ? (elle demande si le mot est juste en langue arabe). Celui avec lequel tu essaies, autant que tu peux, de le faire réussir, mais, lui il ne veut pas. C'est-à-dire

V. Quand, tu es en train de lui fournir le plus beau qu'il puisse atteindre et que lui ne veut pas. Mais le bon élève ce n'est pas celui qui est intelligent

.. Ma-vie-je-n'ai-dit-que-le-bon-Élève, Et bien sûr, ceci revient aux deux : je veux dire aux parents et aux enseignantes. Je veux dire qu'il lui faut de l'encouragement des deux et l'enfant y arrive. Même celui qui n'est pas bon peut y arriver mais s'il veut beaucoup, c'est qu'il a donné beaucoup de lui-même

. Euh, Tu sais, moi je n'ai pas enseigné à des élèves qui ont un handicap comme tu l'expliques, j'ai enseigné à un enfant qui était assis dans ma classe seulement, je ne lui ai pas enseigné, il a euh... un A.P.H.D. C'est le seul enfant qui est passé chez moi

, Le deuxième cas ?

.. .. Il-ne, .. .. Je-n'ai, and .. Moi, Ils étaient avec la shadow, c'était deux enfants avec la même shadow. (donc, indirectement : il était de la responsabilité de la shadow !!) Le cas des deux enfants était le même, c'est-à-dire, je ne le sentais pas du tout comme un handicap. Puisqu'il y a une shadow avec eux 'one to one' (tête à tête), ceci te facilite euh... les choses. Peut-être s'il était resté avec moi dans la classe tout seul, peut-être à ce moment-là j'aurais rencontré une difficulté, parce que tu dois laisser la classe pour lui transmettre, tandis que si toi tu travailles et que la shadow est avec lui, nous travaillons en classe un travail de classe, et il y a quelqu'un qui travaille avec lui 'one to one', lui simplifie, et lui fait une modification du truc, c'est pour cela je ne les ai pas sentis, je ne l'ai pas senti comme un handicap important ! Et même quand je leur disais que, euh... celui qui étudie les maths avec moi, il est excellent, son nom est Johny, il est actuellement en eb5 je pense

. .. Euh and . Euh,

. C'est-À-dire and . De-dieu, mentalement, il était un élève excellent en maths et il aimait beaucoup les maths, sa moyenne n'était jamais inférieure à 80/100 sans l'aide de la shadow ! C'est-à-dire, un élève qui n'a pas du tout de handicap selon moi (elle rit). Il a, peut-être, une maladie, qui passe par

. Jamais-je-n'ai-pensé-À-lui-en-tant-qu'handicapé-dans-la-classe, Je ne sais pas. Mais en maths, une matière euh... facile : des nombres, et il ne doit pas lire beaucoup de grands paragraphes et où l'exercice est simple, il utilise beaucoup les 'visuel aids', il travaille en 'manipulatis' et il sent que

, Que penses-tu de la scolarisation des élèves qui sont en situation de handicap ?

. Bien-sûr, Moi je n'ai pas enseigné alors qu'ils étaient tout seuls, mais j'imagine qu'ils auront une difficulté. Pour l'enseignante et pour l'enfant. Je veux dire que l'enfant, dans cette situation, demandera un peu plus d'attention que les autres. Nous, certains jours, l'enfant est excellent en classe, mais tu sens qu'à un endroit précis, il a des lacunes que tu dois prendre en compte et travailler. Donc, si lui l'enfant euh... un peu, euh... euh... a un handicap d'apprentissage un peu léger, ça veut dire qu'il prendra plus de temps que ses camarades, mais euh... ça va. Moi je suis pour l'intégration, je suis pour. Premièrement, pour la personnalité de l'enfant, qu'il, il euh, Tout seul ? Sans quelqu'un avec lui ? (elle pense au sujet avec de la réticence sur le visage

, Et pour les autres enfants, les autres gens qui à nous, nous disent : Merci Dieu il n'ont aucun handicap, mais c'est très bien qu'ils soient confrontés à de tels enfants et qu'ils fassent la connaissance du handicap, parce que demain, dans la société, quand ils deviendront grands, on ne sait pas où ils seront

. Aussi, Je veux dire euh... pour que quelqu'un accepte la personne il faut qu'il agisse avec elle, moi, c'est ce que je crois. Au contraire, l'intégration, moi je l'ai trouvée trèèès, peut-être eux-mêmes dans leur famille y seront-ils confrontés

. .. Vraiment-elle-est-euh and . .. Euh,

, Parle-moi de cette expérience s'il te plaît

. L'expérience.-trop-belle.-je-veux-dire, . Enseigner, and . Qu, ils m'ont dit : tu as quelqu'un et une shadow euh... j'ai eu beaucoup de soucis ! Parce que je ne savais pas qu'elle était la situation, qu'elle était la situation de l'enfant. Mais quand je suis entrée en classe, au contraire, c'est-à-dire, vraiment, moi j'ai oublié que j'avais avec moi un enfant qui a euh... un handicap, même s'il était léger, p.598

.. .. L'enseignante, . Par, . .. Euh, and .. Par, Il existe des mots qui peuvent être un peu difficiles pour lui euh... selon son niveau, euh... une explication et une légère modification. Mais oui, ils le font sortir parfois, parfois ils sentent que la leçon est difficile pour lui, alors, ils le font sortir pour lui donner un extra euh... extra support en dehors. Mais, il existe plusieurs élèves qui peuvent en avoir besoin et pas seulement ceux euh... qui ont un handicap. Moi parfois, j'en fais sortir cinq, dans la même journée, qui n'ont pas pu comprendre la leçon avec leurs camarades dans la euh, selon le rythme que je veux. Alors, je serais obligée de les prendre au, euh

E. Ça-signifie, qu'ils nous proposent, pendant cette séance, toi tu peux prendre des enfants qui en ont besoin. Actuellement, tu sais la pression de, euh

L. Dieu and . Nombre, des classes a augmenté. Et vraiment, d'après ce que je remarque, ils y arrivent

.. .. , dont moi et les autres, plusieurs enseignantes, on disait : elle n'arrivera pas au Brevet ! Je ne savais pas qu'elle était sa situation parce que, à l'époque, on n'était pas entré encore dans euh

. Ça,

. Enfin and . Management,

C. , Donc, on ne peut pas juger, juger un enfant s'il ne peut rien, parce que souvent, il existe des enfants qui sont excellents, mais qui n'arrivent pas. Donc, tu ne peux pas juger, ça dépend de la situation dans laquelle il arrive. Peut-être aujourd'hui tu dis : moi, euh... Peut-être parce que moi je connais Johny Far

.. Une-place, peut-être qu'il s'ouvrira, peut-être qu'il fera de la gestion, peut-être ! Parce que moi je le trouve bon en maths, peut-être l'enseignante d'anglais dit que peut-être il écrit, je n'ai pas d'idée. Ce n'est pas tout d'être arrivé et d'être médecin ou ingénieur, p.599

, est qu'il arrive à trouver un travail et à se trouver lui-même dans la société et qu'il puisse gérer, se gérer lui-même

. Eux, Je te parle seulement de mon expérience, eux, ils sont avec les élèves moyens, très aisément et c'est avec l'attention de la shadow. Mais, maintenant, tout seul, je pense que, s'il est habitué à avoir une aide, peut-être il régressera un peu s'il est tout seul. Regarde ce qui se passe, ils s'habituent

J. , Si je ne comprends pas l'explication de la demoiselle, elle me réexplique la leçon. Euh... Peut-être il mettra du temps à s'habituer à la classe régulière tout seul. Quels sont les avantages et les inconvénients de la présence de la shadow teacher avec l

, pendant le temps où il ne comprend pas, pendant le temps où il éprouve une difficulté, et il sent fortement qu'il est proche d'elle et qu'elle est proche de lui. Plus que l'enseignante. Maintenant, les inconvénients sont euh... euh... pendant longtemps il s'habituera à l'irresponsabilité et à euh... il s'habituera à l'idée qu'il y a quelqu'un qui lui résout le travail ou qu'il y a quelqu'un? Je veux dire : moi je peux en classe, ne pas faire attention à la demoiselle parce qu'il y a quelqu'un qui va me répéter. Maintenant, nous, en fait, on a des shadows formées, parce que, euh... souvent, elles n'acceptent pas de lui expliquer certaines choses, par exemple je lui dis : ici, c'est interdit de parler avec lui à propos de ce sujet, il doit lui-même le découvrir avec moi. Euh... Si on fait une activité : toi c'est interdit que tu interviennes, il faut qu'il travaille l'activité tout seul. Elle peut intervenir en ce qui concerne des compétences un peu difficiles. C'est à dire, elles étaient euh, Ses avantages ? C'est qu'elle constitue un support pour lui pendant un temps où il a besoin d'elle, pendant le temps de la faiblesse

A. , Mais si c'est quelque chose de facile... maintenant, ils disent que parfois ils n'ont pas pris leur médicament euh... qu'ils sont un peu fatigués, ils ne se concentrent plus, à ce moment-là ce sera autre chose. Mais, s'il s'adapte avec un médicament précis et euh... et euh... si tout est juste et pendant la journée il travaille, pourquoi pas ? Il peut être un élève comme les autres

. .. Euh and . Euh, un problème auditif, et je pense qu'elle est encore chez nous à l'école. Elle met des écouteurs, mais le temps que ses parents comprennent qu'elle en avait besoin

, En eb4 elle ne les mettait pas encore bien, en eb5 la fille s'est transformée en une élève excellente dans la classe

, elle s'appelle Mariana, je te parle de la différence, ce n'est pas un handicap !! Moi je te dis, pour moi ça ne se nomme pas un handicap ! Pour moi, ce n'est pas du tout un handicap si on s'approchait un peu d'elle. Certains jours, si elle tournait le dos

O. Maintenant, Mais elle savait ce que je voulais et au contraire, elle était très studieuse, et ses parents, la suivaient, étaient très responsables, ceci est très important. Et après, ils ont découvert, je ne sais pas à quel hôpital ils l'ont emmenée et chez quel médecin, et des écouteurs lui ont été mis d'une autre façon et la fille, vraiment

, J'avais même quelqu'un qui n'entendait pas du tout, il s'appelait Bernard, il jouait du violon lui, c'était un enfant, il était trèèès studieux

E. .. Que, . Si-quelqu'un-n'entend-pas, and . Qu, on lui a mis un écouteur, c'est fini ! Je te le dis, tout comme celui qui a un ADHD et qui prend un médicament actuellement, moi, à mon avis, il n'est plus malade durant la journée, il prend un médicament et il subit un traitement. Pour moi ces cas sont ordinaires, comme n'importe quel élève en classe

, Bernard n'aurait pas pu se lever devant toute la classe pour jouer du violon ! Et moi j'étais étonnée que comment euh.... avec son audition, qui est faible et euh, parce que si ça les avait influencés

, Et il joue du violon. Cet enfant, combien sa personnalité est forte ?! Moi je dis, ce sont les parents et l'école. Et bien sûr, les parents ont un rôle important parce que, puisqu'il est venu chez nous à l'école dans cette situation, cela signifie qu'il est très important pour eux, Il entend peu et il joue du violon en toute confiance, il monte sur le podium devant tous les élèves de l'école

. Euh and . Tu, est-à-dire moi, dans la cour de récréation, je ne partage pas beaucoup avec les élèves studieux. Maintenant, il existe des gens que tu aimes inconsciemment, tu sens que, euh... comment ? De l'amour et non pas de la pitié euh

. C'est-À-dire, Et il existe des élèves qui n'entrent pas dans ton coeur, mais leur amour à eux reste chez toi. Ce n'est pas parce qu'ils ont des cas que je 601

, Jamais je n'ai pensé que puisqu'ils ont un cas je dois compatir et les aimer, non

, Bernard je l'ai aimé beaucoup. Euh... Nou.han, c'est normal. Peut-être parce qu'une autre expérience avait eu lieu chez moi, comme pour elle, je veux dire, faible en audition. Bernard et elle c'est pareil, le même problème. Maintenant, Johny, non, au début quand il est entré chez moi, euh? il n'avait pas de shadow avec lui, je ne sais pas mais peut-être qu'il n'avait pas de shadow avant en eb? Je n'ai, je n'ai aucune idée s'il en avait une. Et euh... L'idée n'est pas l'idée de Johny, mais Johny et Tarek ils étaient deux, alors l'idée de deux ! Et avec une seule enseignante ! Comment arriver à faire ce qu'il faut ?! C'était tout mon souci de savoir comment leur transmettre ? Donc, euh? Beaucoup de temps, pendant la séance de maths, parce que je sentais que Johny était trop euh? euh? Il comprend vite, plus que Tarek, que j'ai toujours mis seul, mais Johny je le mettais avec n'importe quel élève dans la classe, alors que Tarek, je le laissais seul. Je veux dire, Johny avait l'esprit très vif. Donc, pendant l'explication, pendant les activités, Johny il s'asseyait avec n'importe quel élève ordinaire, je veux dire, il oubliait qu'il avait une shadow. Tarek lui, il reste. Maintenant, pendant le travail de la classe il revient euh? ça dépend de la compétence, si elle est facile, je le laisse avec celui qui est assis à côté de lui, si c'est un peu difficile? Et il y a un moment euh? moi je ne savais pas qu'ils secouent, Peut-être un jour je les aime beaucoup et peut-être un autre jour ils me gênent, c'est normal ! Comme n'importe quel enfant. Maintenant, au début quand j'ai enseigné il y a 23 ans, je me faisais du souci pour eux ! Au début, je rentrais à la maison et je pensais : mais peut-être si moi je parle et que lui, il parle avec un autre élève et ne me regarde pas, comment il va m'entendre ?!! Je restais pendant toute la nuit avec mes questions

, Mais moi je me fatigue de ça, une fois j'ai demandé et ils m'ont dit euh? que lui il a ce cas toujours présent. Donc moi, je ne le considère pas comme un handicap, peut-être en médecine ça se nomme handicap, mais moi, par rapport à une classe, moi, une fois qu'il arrive, il n'est plus, il n'est pas handicapé. Et ils sont présents dans la classe, Mais ça n'influence pas ses études, non

, Regarde, l'idée qui est importante c'est que les enfants 602

, je ne dis pas que celle publique n'est pas bonne, mais quand ils sont dans une école qui n'a pas de spécialisations et quelqu'un qui surveille de tels enfants, je suis sûre que les enfants refusent l'idée, même les enseignantes, j'imagine qu'elles refuseraient. Moi par exemple, si j'imagine que j'enseigne dans une école où je n'ai pas euh...je n'ai pas par exemple, Rola ou euh... n'importe qui, c'est-à-dire personne qui ne me donne du soutien avec eux et pour y arriver, oui ! C'est possible que je les laisse ! Je veux dire qu'il existe beaucoup de gens qui te disent : ce n'est pas mon truc ! Moi euh... je peux dire jusqu'à maintenant : s'ils me mettent quelqu'un dans la classe et ne me disent pas quel est son cas, Je parle de notre école ici. Les autres élèves, peut être, par exemple, quand ils sont dans une école

, Quand ils te disent : cet enfant, tu vas lui enseigner dans cette classe, tu ne peux pas leur dire non, c'est la première chose. Mais la deuxième chose, nous avons été élevés à ce que, euh... que, euh... tous les gens soient pareils et euh

. Ni-même-le-pauvre-ou-le-riche, on a été éduqués selon l'idée que nous sommes des gens pareils et que chacun a un cas dans cette vie. Et euh... après regarde, les gens sont devenus plus cultivés qu'autrefois, ça veut dire qu'ils entrent? Nous

, Au début tu sens qu'il y a comme ça euh... de la distance, parce que tu n'es pas habitué à voir une personne euh... ou, par exemple, si tu veux saluer une personne, inconsciemment, tu tends ta main, c'est-à-dire, il existe beaucoup de situations où, quelqu'un qui avait perdu ses deux mains ! On était étonné qu'il écrive avec la bouche

. Ils-te-donnent-une-aide,-c'est-À-dire, enlèves toi-même les épines ! Non, face à cela, il y a de l'aide. Je veux dire qu'aucun élève n'est mis sans que tu fasses la connaissance de son cas

!. Sûrement and . Est-intervenue-!!-c'est-À-dire, comment lui a-t-il pu le résoudre ?!! Donc, je me souviens qu'il y a eu une petite altercation entre nous et la shadow. Donc, euh... moi, moi à mon avis, je ne suis pas encore bien entrée dans ce sujet, ce n'est pas possible que je le mette en rang 2 dans la classe et que lui il fasse reculer un autre au rang 3 ou même 4 alors qu'il est meilleur que lui !! Mais la shadow l'aide ! Elle lui fait des modifications !! Alors, le résultat a été que ce n'est pas le rang qui importe, c'est vers où l'enfant lui-même peut arriver

, Moi au début, je n'ai pas assimilé ça, pour être franche avec toi ! Oui, j'apprécie bien, J'étais très gênée. Par exemple, moi j'avais un élève beaucoup plus studieux

, C'est-à-dire, je n'acceptais pas que cet élève puisse dépasser un élève que moi je juge le, euh

E. .. Le and !. Le-meilleur-en-classe, Dans toutes les matières et pas seulement la mienne. Soudain, tu découvres qu'on a eu mieux que lui en maths !!! Et je disais à Mme Khoury : c'est impossible que cet enfant résolve ce problème, sauf si quelqu'un l'aide !! Mais la shadow disait : Non je ne l'ai pas aidé, seulement, j'ai lui ai fait des modifications. Mais

, une modification soit faite et qu'elle lui donne un indice !! Moi, je n'avais pas d'objection qu'une modification lui soit faite et qu'il soit évalué tout seul, mais pas que, avec la modification, je vienne l'aider !! Tu m'as comprise ? Si moi je mettais un problème trèès difficile, au maximum, tu peux l'effacer de la euh...de, euh... du test. Mais, pas que je dise : moi je ne l'ai pas aidé. Parce que moi je suis sûre, encore maintenant

, Parce que moi je suis enseignante et j'ai besoin de temps pour résoudre ce problème, moi j'ai mis ce problème comme un défi ! Comment lui peut-il le résoudre ?!! Cela m'a prouvée qu'il était capable de donner mais euh

, Lui euh, il n'est pas encore arrivé à cette étape-là

, Est-ce que cela diffère selon le type de déficience ?

O. Oui, O. Oui, and .. .. Oui, Ça dépend de la leçon, je te l'ai dit, en géométrie, moi je suis sûre qu'il la résout tout juste, il aime beaucoup la géométrie et l'ingénierie, il aime

. Bernard, Ce n'est rien ! Mais moi je veux dire qu'ils ne prennent pas de médicaments ! Non ceux-là étaient de bons enfants

, Quels sont les avantages et les inconvénients de la présence de l'élève qui a un cas précis dans une classe ordinaire ?

, il est intégré avec d'autres camarades, d'autres enfants du côté euh? psychologique et même du coté pédagogique euh? En outre, il y arrive parce qu'il apprend comme les autres. Il n'est pas mis dans une école où il ne peut pas y arriver. (Arriver à la connaissance je pense) C'est-à-dire où il est mis dans, dans un coin : Toi, tu peux seulement faire ça, et plus que ça tu ne peux pas faire ! Au contraire, il est mis dans une classe où il s'est senti, Regarde ! Les avantages sont pour euh? pour l'élève qui a le handicap

J. Et-euh?, L'enfant, tant que tu lui donnes il y arrive, sauf si euh? s'il atteint un niveau euh? où son cas est trop fort. Maintenant, les inconvénients, euh? euh? non euh? C'est-à-dire même les autres enfants apprennent de cette expérience. C'est-à-dire ce n'est pas seulement sur lui que portent les avantages

L. Inconvénients-pour-lui-même and P. Euh?, moi par exemple, je sens certains jours que, euh... certains enfants se moquent de lui. Tu vois ? Euh? Il parle à haute voix en classe, Oh ! Tu n'as pas compris ?! Mademoiselle te demande toute la journée de parler à voix basse !

, Euh? Certains jours le cas sera un peu, euh? c'est-à-dire l'envahit aujourd'hui plus que d'habitude, euh? euh? Il sera un peu hyperactif

, ce ne sont pas des inconvénients, mais une situation qui arrive à des jours précis pendant l'année et non pas chaque jour. Euh? Pour les camarades, les avantages, c'est très bien pour ses camarades. Euh? Moi je suis pour que l'enfant voie tous les cas des gens et tous les cas du monde, et qu'il s'intègre avec tous les gens, parce que, parce qu'euh? Au contraire, ça lui donne de l'expérience en plus de moi, ça lui donne euh? Il lui donne euh? euh? Non pas seulement, c'est-à-dire de l'humanité. Peut-être que demain il sera le directeur d'une entreprise, p.605

. Qu, il lui dira : je ne veux pas de toi parce que toi tu as un ADHD ?! Non, au contraire, il apprend que tous les gens euh? les gens arrivent quoi qu'il en soit euh? C'est-à-dire que tous les gens qui ont un handicap n

P. Du-côté, Qui profite ? Ceux qui sont un peu faibles, parce que, quand tu fais une modification dans la classe pour ces deux enfants, peut-être les autres en profitent-ils. Mais nous on s'adapte, que l'on ait des cas ou que l'on n'en ait pas. Je veux dire, ce n'est pas, ce n'est pas euh? pas parce que, moi, j'ai Johny dans la classe. Nous, normalement, nous sommes comme ça, c'est notre système

, Je veux expliquer de cette façon et selon ces enfants. Avec ces enfants... maintenant, avec notre expérience bien sûr, on a appris que la différenciation en classe est trèès importante. On a le euh? le 'hight achieves' (haut niveau) et on a le 'below' (le moins), ça on l'a appris de l'expérience et non pas parce que j'enseignais. Maintenant, tu l'as découvert en enseignant, mais, peut-être tu te dis certains jours : Pourquoi je vais m'en faire ?! Moi je vais expliquer et celui qui ne comprend pas, que ses parents lui enseignent, ou je le prends tout seul pendant cette séance et je l'aiderai. Tandis qu'avec l'expérience tu t'habitues que, euh, que, euh... à leur présence ou non, tu as appris comment faire une leçon pour le 'hight achieves' pour le 'low achivies' et pour celui qui a un cas ; et beaucoup d'élèves, qui sont excellents en anglais, n'aiment pas les maths, tu dois leur faire aimer la matière. Donc, c'est une bonne expérience pour l'enseignante, mais pour moi

, Vraiment, certains jours je dis que, par exemple, si mon fils n'a pas eu une bonne note : Pourquoi ?!! Mais je redis : Merci Dieu, ils disent : « créature complète et grâce redondante ». Donc, à quel point ces parents souffrent avec leurs enfants, à quel point, parfois, ils sont très fatigués psychologiquement, parce que leur enfant souffre devant eux et qu'il est malade et euh... et euh... comme ça. Au contraire, maintenant, je remercie Dieu pour chaque seconde, pour chaque chose. Maintenant, ceux qui m'ont enseigné plus

. .. Euh and . Euh...-euh, Moi j'ai de la conviction. (elle rit) Donc, parfois, moi, quand j'ai enseigné à ces enfants je me disais, vraiment, quand je parlais avec eux, je parlais avec eux et qu'ils ne comprenaient pas dès la première fois, je me disais que, vraiment, combien leurs parents, combien à la maison, doivent être fatigués !! C'est-à-dire ils les fatiguent, bien sûr ! Et combien les parents doi, doivent accepter encore, pour qu'ils acceptent cette euh... cette situation, ce n'est pas facile, tous les gens ne sont pas ouverts et tous les gens ne sont, Je veux dire, ne jamais dire : pourquoi ?! C'est-à-dire : pour quoi ?! Donc, de, de

, Est-ce qu'il existe des entraves à la réussite de l'inclusion de ces enfants ?

, Je ne sais pas s'il existe quelque chose, je n'ai pas senti ça. S'il y en avait

. Deux-Élèves and .. Senti-que-ce-n'était-pas-euh, ce n'était pas euh... ce n'était pas suffisant. Je veux dire, moi je sens que l'enfant dans cette situation a besoin d'une shadow pour lui, non pas un shadow pour deux, parce qu'ils n'ont pas le même cas, c'est-à-dire un enfant qui assimile plus vite que l'autre

, Je ne crois pas parce que moi je me suis accommodée : à l'école on avait une personne paralysée et pendant l'université j'avais, on avait avec nous, quelqu'un qui prenait avec nous les cours à qui il manquait les deux mains ! C'est-à-dire je n'ai pas senti un jour euh, Quelque chose qui nous fait obstacle ? Non. Je n'ai aucun problème avec ces questions-là

, Qui suit la question de la scolarisation de ces élèves à l'école ?

L. Il-y-a-madame,

, Est-ce que vous préféreriez enseigner dans une autre école qui n'accueille pas d'enfants en situation de handicap ?

. Non, je n'ai pas de problème. Non, vraiment ça n'influence pas. Si je dois préférer une autre école, ce sera pour d'autres raisons et non pas pour celle-ci

, Si un jour il y a dans votre classe un élève qui a un autre type de déficience ?

. Interrompe, On le met au premier rang et le problème est résolu. S'il ne voit pas du tout, s'il ne peut pas du tout voir, dans ce cas tu dois mettre une aide avec lui et tu dois le faire préparer à l'avance pour qu'il puisse travailler, il y a le braille et autres. Ces choses-là leur demandent des mesures particulières parce que tu ne peux pas, toi, créer des choses impossibles, s'il ne voit pas et s'il n'a jamais vu dans sa vie le mot dictée et si je vais le lui dire et qu'il doit l'écrire, bien sûr il ne va pas savoir. Si tout est assuré pour lui, quel que ce soit le type de déficience de l'enfant, si ce besoin qui lui manque est assuré, moi je n'ai aucun problème. Par exemple, peutêtre un enfant n'a aucune déficience motrice et n'a rien, très normal, mais moi je trouve qu'il a besoin d'une aide dans l'après-midi chez lui, si cette aide n'est pas assurée, à mon sens, c'est un problème plus grand que celui de l'enfant qui a une déficience mais dont les besoins sont assurés. Parce que là, si tu veux vraiment répondre à ses attentes, ça veut dire que tu vas négliger les autres, On avait un élève qui avait une déficience auditive, maintenant il n'est plus là. On ne peut pas dire qu'il était intégré, p.610

, Ce manque est compensé quand l'école et les parents de cet élève se mettent en accord pour qu'ils lui assurent tout ce qui lui faut, lui assurent une aide, lui assurent du matériel, lui assurent tout ce dont il a besoin

, Quel est le rôle des pairs dans la scolarisation de leurs camarades en situation de handicap ?

, Euh? Au moment des livrets? Il y a une attitude des autres élèves qui se demandent : pourquoi celui-ci a avec lui une AVS et a eu des notes comme moi ?! C'est-à-dire il y a parfois de la gêne de la part de certains élèves, ici, ça dépend de l'élève lui-même, selon son caractère et son environnement. Certains enfants considèrent que ce n'est rien, d'autres enfants considèrent que? Par exemple, l'année passée ils me disaient : « Madame, comment il a eu un 17 ?! Vous l'avez aidé ! ». En fait, on lui a donné sa note avec aide parce qu'il ne peut pas travailler sans aide. Donc, parfois certains enfants éprouvent de la jalousie envers eux, Je vais te parler de ce que je remarque, là. Au moment le plus dur, ou comme on dit au moment d'une épreuve

, Vous leur expliquez la situation de ces enfants ?

N. Non, Par exemple, une fois j'avais cet élève dans ma classe, il a fait quelque chose en classe, je n'ai pas voulu le faire sortir en dehors de la classe, je n'ai pas voulu prendre en considération qu'il a une situation précise, un cas précis. Parce que je ne peux pas, à chaque fois qu'il fait quelque chose à cause d'un manque chez lui de son esprit, le mettre dehors car, dans ce cas, il restera toute l'année dehors. Donc, euh? je ne l'ai pas envoyé dehors. Après quelques jours, un de ses camarades a fait la même chose, j'ai été obligée de le mettre un peu en dehors de la classe. Alors, il m'a dit : « pourquoi vous n'avez pas mis Dan

. Ne-vienne and . Dan, ne faisais pas ça avant, alors pourquoi quand Dan. est venu et qu'il a fait ça, maintenant, toi tu veux le faire aussi ? Plus tard, quand les choses se sont aggravées, il y avait beaucoup de questions autour du sujet, là, en eb5 et eb6, ils deviennent plus conscients. Quand il y a eu ça, le surveillant est entré chez eux et leur a expliqué

. Dan, Que chacun s'intéresse à ses affaires, Dan. n'est pas votre affaire ». Dès lors, s'ils veulent écrire, ils veulent voir si Dan

. Non, M. On-a-fait-ici-un-séminaire-avec, and . George-far, On est en formation continue ici avec lui, mais en dehors de l'école non, jamais. Et mon expérience est diversifiée. L'année passée j'étais AVS avec un élève en eb7 qui avait une myopathie, c'est-à-dire qu'il n'avait pas de difficultés d'apprentissage, ses difficultés étaient plutôt physiques

, Est-ce que vous faites des modifications pour les leçons, les objectifs ou autre chose ?

P. Oui and . Oui, Ça dépend des enfants, selon le cas. L'équipe décide ensemble de cela. Chaque semaine l'équipe se réunit

G. Far, Quand on voit qu'on a ici un cas urgent et qu'il doit passer le voir rapidement, parfois ils viennent une deuxième fois. Quand ils trouvent que cet enfant n'a pas la mémoire nécessaire, n'est pas capable de retenir l'histoire la géographie, sa mémoire n'est pas? elle est bloquée, au lieu de lui faire mal à la tête, on lui donne autre chose à la place, le temps que nous développions la mémoire. C'

M. Alors, Joe nous dit : pendant cette séance tu peux le faire sortir

, Quel est le rôle des parents dans la scolarisation de leur enfant ?

, Et il existe des parents qui, peut-être leurs circonstances ne leur permettent pas, peut-être la maman et le papa travaillent, alors leur grande dépendance rejaillit sur nous. Et il existe des parents qui sont euh, pardon, comment je vais te le dire ? Ils n'ont pas une conscience totale autour de ce sujet, donc ils parlent avec eux, l'équipe, l'orthophoniste : vous devez faire comme-ci pour l'enfant à la maison, comme ça? ». Peut-être c'est important qu'ils comprennent, parce que tous les et moi, surtout dans la classe notamment. Mais, moi je comprends, par exemple, j'ai cet élève, si elle me dit excusez-nous et qu'elle sort avec lui, je comprends pourquoi. Parfois, je lui dis, par exemple si je suis en train d'expliquer, si je sens qu'il y a des obstacles ou il y a quelque chose, je laisse pour plus tard afin de ne pas arrêter sa séance

, Puisque vous étiez AVS avant d'être enseignante, je voudrais vous poser une question. L'élève est sous la responsabilité de qui, entre vous deux ? Bien sûr, bien sûr, c'est l'AVS. C'est elle la responsable de cet élève

, C'est pour cela vous m'avez dit avant que : sans sa présence je n'accepterais pas l'élève dans ma classe ?

, Ce n'est pas qu'il est impossible que j'accepte, mais c'est impossible que la situation aille bien

. C'est-À-dire and . Dans-une-classe, Je considère que, quand les parents viennent se réunir avec l'équipe et qu'ils discutent à propos de l'élève, ils ne vont pas demander à l'enseignante de sciences, ni à celle de mathématiques, ils vont demander son aide, ils vont voir sa préparation. Parce que ce n'est pas si facile de se comporter avec l'intégré. Quand elle l'aide, elle met une note « avec aide » pour que l'enseignante sache qu'elle l'a aidé un peu. Elle ne corrige pas, c'est l'enseignante qui corrige. Si elle ne l'a pas aidé, elle n'écrit rien. Parfois on lui donne plus de temps, parfois moins. Suivant cette méthode. Franchement, actuellement

, Aucun des élèves? tu ne peux pas contrôler un homme, c'est-à-dire nous quand on était élèves c'était pareil. Tu ne peux pas contrôler un élève. Mais quand la gêne dépasse les limites, alors l'élève n'a plus l'apprentissage comme but ; quand il n'y pas d'attention à la maison, quand il n'y a pas de parents intéressés, qui ne suivent pas leur enfant. Tu leur envoies des messages une, deux, trois fois, en leur disant que leur enfant n'a pas eu de bons résultats, mais ça ne les intéresse pas. Là, je ne le considère pas comme un bon élève. Les parents ont leur effet et toi tu as ton effet aussi. C'est-à-dire, moi, si je suis mauvaise en classe avec cet élève, il ne va pas réagir avec moi. Mauvaise, ça ne veut pas dire que si je lui donne une punition je serais mauvaise, non, mais si j'étais violente par exemple. Moi je considère que le grand récipient doit assimiler le petit récipient. Par exemple, quand l'élève fait quelque chose et pense qu'il est malin parce que l'enseignant n'a pas fait attention, ça va, elle doit faire semblant de ne pas faire attention, elle ne doit pas être stricte avec lui. En même temps, elle doit faire attention à son apprentissage, à sa politesse en classe avec ses camarades, sa morale, son comportement, ses paroles, même sa façon de parler avec tout le monde. Tant que tout ça c'est bon, l'enseignant peut laisser l'élève respirer un peu, parce que s'il ne respire pas il ne pourra pas continuer. Mais, Mais, dès qu'il entre à l'école, il devient un étudiant et tu dois te comporter avec lui selon ce principe. Souvent, il existe des gens qui demandent la science mais qui ne peuvent pas l'avoir, ils ne peuvent pas accéder à une école

, Dans ce cas, si l'élève « ne veut pas apprendre » , comment pouvez-vous agir avec lui ?

. Non, tu peux l'obliger un, deux, trois ans, après c'est fini, tu ne peux pas obliger l'enfant. Je veux dire, c'est fini, l'enfant qui n'a pas comme but l'apprentissage, ou qui considère qu'il ne peut pas apprendre, qui ne veut plus, qui n'a pas envie, tu peux l'orienter vers une profession. Ce n'est pas une honte, il existe plein de professions respectables et bonnes qui n'exigent pas de terminer les études jusqu'en Terminale. Et le centre joue le même rôle que l'école. Il n'est pas un élève mauvais. L'élève qui n'est pas bon ce n'est pas l'élève qui ne veut pas apprendre. Celui qui? euh? c'est-à-dire si toi tu peux le faire apprendre, le convaincre de continuer ses études et si tu peux le contrôler dans la classe, mais, si lui euh? ce n'est pas son but ! L'enfant dans ce cas a une tendance à la délinquance plus qu'aux choses de la vie normale, pas seulement à l'école. Ceci revient en premier à l'environnement, l'environnement où il a vécu et grandi. Bien sûr, chaque élève a un truc, a quelque chose de spécial, mais je ne pense pas que ceci pousse l'élève à l'échec. Mais, je pense que l'élève qui n'est pas bon, il ne faut pas qu'il soit à l'école, franchement, mais qu'il fasse ce qu'il aime. Par exemple, moi je connais des gens, je connais un enfant dont la fratrie est là à l'école, il est arrivé à une certaine classe, il l'a redoublée trois fois, il a dit à ses parents : « je ne veux plus étudier ». Les parents étaient fatigués, l'école aussi était fatiguée. Et lui, à la fin, il rejette cet endroit mais il ne refuse pas d'apprendre. Par exemple, moi j'ai une fille, et si arrive un jour où elle ne veut plus continuer ses études, bien que j'exerce un grand effort avec elle et que son école est prestigieuse, que les enseignants essaient avec elle, si elle ne veut pas, c'est fini, elle refuse

, était un garçon très normal et dans la vie sociale il était malin et non pas mou. Sa maman m'a demandé que faire avec lui ? Je lui ai dit : il ne veut pas apprendre à l'école, ok. Mais il ne veut pas travailler et se faire de l'argent dans sa vie ? Elle m'a dit oui, il veut apprendre une profession, alors, je lui ai dit ok, donc, faites-lui apprendre une profession dans une école professionnelle

, Qu'est-ce qu'un élève en situation de handicap ?

, Il a besoin de plus d'aide. Par exemple, on a un élève qui a une intelligence très élevée, positive, mais euh? il a un handicap physique, il ne peut pas trop bouger en classe. Il a besoin plus que les autres d'une aide qui l'aide à monter au tableau, à le faire descendre, qui l'aide quand il écrit parce Est-ce que sa capacité est différente de celle des autres élèves ?, Il est comme les autres élèves, à la différence près qu'il a besoin de plus d'aide

Ç. Dépend, Ce n'est pas évident. Moi j'ai un élève en eb6 qui a une capacité extraordinaire, il avait un cas avant, il était intégré et il est allé jusqu'en eb6 grâce à ses compétences. Il était autiste je pense, mais, après un petit moment, tu sens? je veux dire, quand j'ai fait sa connaissance il n'avait pas ni d'aide ni personne en classe. Quand j'expliquais la leçon je le regardais mais je sentais qu'il n'était pas du tout avec moi, je pensais qu'il était distrait. Alors, je lui demandais précisément à lui, de répondre à une question que j'avais expliquée plus tôt, Souvent il existe des enfants qui n'ont pas de handicap et qui ont une capacité inférieure à la sienne

. Alors, Vraiment, plusieurs fois il m'a étonnée, parfois il avait 17 sur 20 aux compostions alors que certains élèves qui n'ont aucun problème

, C'est-à-dire que l'autisme n'était pas à un niveau suffisant pour influencer son apprentissage

. Mais,

, Que pensez-vous de la scolarisation des enfants en situation de handicap dans l'école ordinaire ?

. Je, Quand un enfant est intégré ou qu'il a un handicap? mais le handicap parfois n'est pas la cause de son intégration, il peut être intégré en n'ayant pas de handicap, il peut avoir seulement un retard scolaire. C'est ça, tout à l'heure je t'ai dit que celui qui a un retard scolaire et qui n'a pas de support à l'extérieur ni à l'intérieur, là, il apparaît pour toi qu'il n'est pas un bon élève. Je veux dire qu'il peut être intégré, c'est-à-dire qu'il est dans une classe où il aura besoin d'une aide

, Puisque je suis du domaine, je connais toutes les classes et les élèves que nous avons qui ont avec eux une AVS

. C'est-À-dire, parce que l'enseignante ne leur donne pas plus de temps pour qu'ils comprennent. Pour l'enseignante de la classe, ils sont comme n'importe quel élève. Parce que l'AVS qui est avec eux leur donne le temps qu'il leur faut en plus. Donc, je ne vois pas de problème à ce sujet. Je sens que, vraiment, il est comme n'importe quel élève, ils ne mettent pas leurs camarades en retard pour qu'ils comprennent

. Personne-ne-va-s'arrêter-sur-le-mot, Ça veut dire que tu les as fait sortir de la logique : « toi tu es handicapé donc tu es différent ». C'est le premier avantage pour lui dès qu'il entre. Deuxième avantage, après qu'ils soient inclus dans un système pour eux, un système d'intégration dans l'école, eux, ils ne vont pas sentir cette situation, qu'il y a cette différence, eux, ils vont sentir : je suis le même programme avec l'enseignante, je suis dans la même classe? Quand on lui demande en dehors, il ne répond pas en disant : « moi je suis intégré en eb2 », il dit : « moi je suis en eb2 ». Ceci lui crée du plaisir. Les inconvénients euh? je pense que euh? ce n'est pas important que? ils ne se voient pas à côté des avantages. Je te dis quels sont les inconvénients. Par exemple, les inconvénients sont euh? par exemple euh? celui qui a ce handicap, Une fois qu'ils sont entrés en classe, dans une école normale, avec des enfants normaux du quartier, du village, c'est le premier obstacle, ça veut dire que tu as brisé la barrière qui est le handicap chez eux

, Vous prenez en considération les besoins de ces élèves ?

. Oui, Mais si l'élève, c'est-à-dire si moi j'ai un élève en eb3 qui a euh? une déficience physique mais qu'intellectuellement il est très bien, peut-être qu'il n'est pas capable de venir à ce moment-là, car peut-être il a un traitement

, parce que c'est un problème pour lui s'il ne vient pas ou s'il a un temps pendant lequel il ne vient pas, et s'il a d'autres engagements en dehors, ceci lui cause euh? ça. Pour moi, comme je te l'ai dit avant, tant que leur présence ici est programmée, je ne vois aucun avantage ou inconvénient. L'avantage c'est euh? je t'ai dit quel est l'avantage, l'avantage, je t'ai dit, c'est cette satisfaction que tu leur offres quelque chose qui n'est pas offert n'importe où. Tu m'as comprise, ils ne vont pas le trouver n'importe où. Mais, l'inconvénient non euh? je te dis, l'inconvénient c'est seulement si tu veux le faire participer avec toi, tu dois toujours créer quelque chose pour lui, tu vas travailler un peu plus avec lui. Par exemple, quand je vais faire une préparation selon une méthodologie précise, je le prends en considération et j'ajoute un peu, soit pour moi soit pour la classe, c'est une question de temps pas plus. Je ne considère pas que ce soit un inconvénient. Pour leurs camarades, à mon avis le seul avantage que je considère essentiel chez les enfants qui ont déjà été avec de tels cas, c'est que, quand ils vont sortir plus tard dans la société ou

C. , Après la maison, l'école est la plus importante, la base de toute sa vie d'après. C'est-à-dire elle est la deuxième société la plus importante de l'enfant

. Premièrement, L'école ne prolonge pas ce que l'enfant a commencé déjà à la maison, mais elle améliore ce qui n'était pas bien chez lui et bien sûr elle développe les capacités d'apprentissage chez lui. Elle développe chez lui, elle développe son niveau intellectuel. Outre l'apprentissage, moi je considère l'école comme un environnement en lui-même, comme le quartier, le village et la ville. L'enfant passe presque la moitié de son temps dans cet environnement comme en dehors. Pour cela, l'école a une grande influence

, il y a plusieurs choses qui développent la personnalité de l'enfant, soit du côté de la politesse, de la discipline, en ce qui concerne le comportement, c'est-à-dire comment il doit se comporter, le savoir-vivre. Il n'y a aucun livre qui enseigne à l'enfant toutes ces choses-là comme l'arabe, la science etc. Ces acquis, il les prend d'après son comportement avec l'enseignante, la surveillante, l'administration., surtout que les élèves perçoivent l'enseignante comme leur idéal. Il y a certains élèves pour qui l'enseignante est une personne très importante, alors ils relèvent comment elle se comporte et ils font pareil. Même l'accent, tu vois qu'il existe certains élèves qui sont venus d'une région précise et qui ont un accent précis, s'ils restent dans la même école plusieurs années, leur accent sera le même que celui de leurs camarades et de leurs enseignants, vraiment ! Dans toutes les écoles que je connais et là où j'enseigne, oui, je remarque que l'école joue ce rôle. Quand l'école fait des activités pour l'enfant par exemple, elle lui enseigne encore mais elle le fait sortir de la limite du livre. Quand l'enseignante fait une activité pour les enfants, la plus simple, une table, par exemple, moi j'avais une leçon autour des aliments conservés et non conservés, j'ai suggéré de faire une activité autour de cette leçon, Outre le rôle principal qu'on sait et que tout le monde connaît : moi j'envoie mon enfant à l'école pour qu'il apprenne, ce qui veut dire que le rôle essentiel c'est l'apprentissage. Mais euh? Aujourd'hui, euh? Surtout que je suis ici avec les intégrés et d'autres que les intégrés, on a de nombreux rôles

, De cette façon, tu peux avoir des idées nouvelles à propos de tes élèves, surtout moi qui suis l'élève de la classe de eb1 jusqu'à celle de eb6, donc je les suis pendant six ans. Même si je leur enseigne la science, et que, par conséquent, je ne les vois pas aussi souvent que les autres, l'enseignante d'arabe, de maths, de français par exemple. Bref, avec le temps, tu peux savoir ce que tu vas faire avec l'enfant, sur quoi tu vas travailler avec lui. Par exemple, certains élèves ont acquis de leurs parents des habitudes strictes qu'ils doivent suivre. En plus, aujourd'hui, avec le nouveau système, tu sais qu'il ne faut plus parler de religion, de politique, etc. même si l'école était rattachée à un monastère ou à un euh? Waqf encore, parler de la religion et de la politique est interdit, ceci a une très bonne influence sur l'enfant parce que ces sujets-là ne seront pas ses premiers centres d'intérêt. Quand tu enlèves un enfant de cette ambiance où il n'existe pas de conversations de ce genre-là, où il existe de la (ikhtilat), de fait, ce ne sera le premier intérêt de l'enfant. Tandis qu'à mon époque, dans mon école, on parlait de ces sujets-là, vraiment, à la maison, à l'école, aux scouts, Pendant cette activité, tu vas voir les comportements des enfants, la plupart de ces comportements tu ne les verrais pas s'ils étaient assis devant leur livre. Tu vas voir non pas seulement des comportements, mais peut-être des habitudes que tu n'avais pas vues avant

, Quelle personne l'école doit-elle préparer ?

, Si on veut parler en général, de l'idéal, l'école doit produire les personnes qui vont bâtir le futur

, Elles doivent avoir la science, la culture, la politesse, la perception et la conscience. L'école peut transmettre toutes ces qualités à l'élève d'après les rôles dont on a parlé précédemment

. Maintenant, écoles font ça ! Je ne sais pas. Mais l'école a un rôle important, même parfois un enseignant influence

J. Dans-une-École-privée, crois-moi, parfois un enseignant peut influencer beaucoup les élèves et il peut faire d'un enfant quelqu'un de bon ou de mauvais. En tant qu'institution toute seule, je ne pense pas, dans notre société libanaise orientale, je ne pense pas que l'école possède seule l'influence. Je t'ai dit, c'est presque moitié-moitié : parents et école

, Ça veut dire, l'enfant qui n'a aucun problème, qui est brave et ça se voit, l'école l'accueille, n'importe quelle école veut de cet enfant. L'enfant qui a des difficultés d'apprentissage n'a pas de handicap. Peut-être est-il trop en retard par rapport à sa classe à cause du trajet, à cause de questions civiles, là l'école doit prendre en compte ces circonstances, il ne faut pas que l'enfant en paie le prix. Parce que quoi que ce soit, être à l'école c'est mieux qu'être dans la rue pour l'enfant. Tandis que si l'école veut accueillir des intégrés comme chez nous ici, elle doit être préparée, elle doit avoir des AVS qui aident, elle doit avoir une équipe : un psychologue, un psychomotricien, un orthophoniste. Elle ne peut pas les accueillir tant qu'elle n'est pas capable et ne peut pas assurer leurs droits, parce que, Tous les élèves. Indépendamment de n'importe quel problème. Mais bien sûr, elle doit être préparée pour les accueillir

, Personne n'a cité sa présence comme infirmière avec l'équipe, même Lil

. «-un-intégré,

, Elle n'a aucun problème à leur présence, mais qu'ils soient avec une « aide

Z. Est, Diplômée en littérature anglaise, elle est enseignante depuis 10 ans, son expérience d'accueil des enfants en situation de handicap date de 3 ans

, enseigne l'anglais pour les classes allant de eb2 jusqu'à eb6, Z

, L'entretien s'est effectué à l'école

. Durée-de-l'entretien, , pp.1-26

, En quoi consiste votre rôle avec les enfants en situation de handicap ?

. Avec-ces-Élèves and . Dieu, Au départ, je me défie moi-même pour découvrir cet enfant, ce qu'il veut. Quand je connais ce qu'il veut ou comment il comprend les choses, euh... j'avance avec lui comme avec n'importe quel autre enfant. Je le considère comme une sorte d'intelligence avec laquelle j'avance

. Normalement, . Normalement, and . Normalement, Je ne sais pas à quel point on peut généraliser Marc par rapport à tout le monde, mais Marc est spécial, parce qu'il a une famille très, très raffinée, ses parents sont très cultivés, ils savent très bien comment se comporter avec lui

, Quand il lit une page, il a une lecture horrible, on parle des compétences orales, on n'a pas parlé encore des compétences écrites !! On parle de l'oral, c'est-à-dire, pour qu'il fasse une dictée, il doit voir et entendre. Mais moi, je ne connais pas les détails de chaque cas qui est présent dans la classe. Donc la relation avec ses camarades est très normale. Au début de l'année, ce n'était pas comme ça, parce que sa relation était bonne Quel

, Sa mission consiste à remplir le vide. C'est-à-dire, si l'élève a une faiblesse concernant n'importe quelle compétence précise à cause de son cas. Elle, elle doit chercher le vide pour le remplir

. Et-l'enseignante-de-classe, Au contraire, sa responsabilité est de remplir le vide et même, au lieu que l'enseignante vienne lui donner une liste des objectifs pour qu'elle lui enseigne comme une enseignante privée à la maison, mais, pardon, alors quelle sera la différence entre l'enseignante du département spécial et l'enseignante privée à la maison ?!! Quelle sera la différence ?! Ce n'est pas ici le but, le but c'est qu'il existe des compétences précises, qu'à cause de son handicap, cet enfant est incapable d'acquérir, alors il faut que moi je travaille sur elles, que je les adapte de telle façon que lui va, qu'il pourra les acquérir. Moi, en tant qu'enseignante au département spécial. Et les autres choses doivent être faites en classe. L'enseignante de classe doit faire avec lui tout le travail de classe comme avec les autres. Et n'importe quel problème doit se refléter sur une compétence précise. Allez, on les catégorise, n'importe quel problème, n'importe quel handicap, doit se refléter sur une compétence précise. Ou il sera un slow learner

. Mais-je-ne-sais and . Pas, Ce n'est pas facile, mais enfin, la profession de l'éducation n'est pas une profession facile. Tu dois te comporter avec différentes sortes de gens, et chacun est d'un type précis, et chacun vient d'un background différent, et ses parents pensent que l'enseignement doit se dérouler selon une méthode précise

, Avez-vous fait des formations autour de ce sujet ?

, Je n'ai pas fait de formations à propos de ce sujet et c'est la première année que j'enseigne au département spécial, j'avais une idée en tant qu'enseignante de classe, mais, puisque cette année j'ai enseigné des deux côtés, maintenant, je comprends les choses très différemment. Quel est le rôle des parents dans la scolarisation de leur enfant en situation de handicap ?

.. , crois-moi, ils sont la base. Maintenant, il en existe quelques-uns, peu et pas trop, parce qu'enfin, nous on est une école connue pour avoir un département spécial, et celui qui vient inscrire ses enfants sait qu'il existe de tels cas dans les classes. Mais, malheureusement, il en existe quelques-uns qui se comportent d'une mauvaise manière : « Ceux-là nuisent à la moyenne, pourquoi vous les mettez ?! » Oui, il existe des gens qui ont cette réaction

, Mais peut-être, si quelqu'un a un proche concerné, peut-être le mot lui causera euh... de la gêne parce que, dans notre société, ils montrent le handicap du doigt, et ceci est une seconde cause qui est en relation avec l'éducation à l'école. Car si l'école intègre ces cas, l'enfant s'habituera à leur vue et s'habituera à leur présence, il pensera que je suis un être normal dans la société et il ne pratiquera plus ces pratiques qui se passent dehors. Vraiment, c'est ce qui est spécial avec nos élèves, qu'ils n'aient plus cette question euh, que c'est normal et alors ?! Vraiment, c'est une vilaine chose dans nos sociétés

, est comme ça leur système de vie, chacun est tout seul. Ici, chez nous le sujet est sensible

. Mais and . Qu, ils sont habitués à leur présence et à leur présence en grand nombre, cette chose est normale pour eux, il est comme n'importe quel autre enfant

C. Qui, une personne en situation de handicap ?

, Je te l'ai dit, le handicap est une faiblesse permanente d'un sens, pas plus que ça, bien sûr je parle des handicaps limités qu'on peut intégrer à l'école. Moi, franchement, si je vois une personne handicapée, je ne dis pas ya haram, je ne dis pas ya haram, je te parle franchement, peut-être moi, dans une perspective religieuse, je ne sais pas : Que chaque personne, Dieu prend quelque chose de lui et lui donne à sa place autre chose. Peut-être, ici, lui il a moins que les autres, mais à d'autres endroits, peut-être qu'il est, même, mieux que les autres

. Même, Et j'essaie d'élever mes enfants selon la même logique, que, normal, c'est une question normale, nous, en tant que musulmans, on a des prières précises quand on les voit : Al7amdo ilalh alazi 3afana mema ebtlaho bihi (merci Dieu qui nous a épargné ce qui lui a été envoyé comme une calamité) Et on marche. Et bien sûr Dieu va lui donner quelque chose à la place de ce qu'il lui a pris, s'il ne lui donne rien dans la vie, il lui donnera une compensation par cela. Et, normal... de l'adaptation, (elle rit), de l'adaptation, peut-être nous, aurons-nous cette chose avec nous par notre santé, peut-être qu'on subira un accident soudain et qu'on sera retardés. Et alors ?! Notre regard pour nous même changera-til ? Bien sûr que non. Je regrette seulement une seule chose pour la personne handicapée, que ses parents euh? ne sachent pas comment traiter son handicap. C'est-à-dire, comment ? Qu'ils ne trouvent pas la chose par laquelle il pourrait réussir. Parce que bien sûr il y a un domaine précis, même s'il est un être handicapé, il existe un domaine précis où il peut réussir. Seulement, je dis que si une personne est handicapée, je Sou.ite que ses parents aient la conscience de trouver la chose la plus forte chez lui pour savoir en profiter pour lui

, Parfois un enfant n'est pas handicapé, mais il a des besoins éducatifs, et ses parents n'ont pas la conscience suffisante pour savoir comment l'orienter et il échouera dans sa vie

, Si elle est positive, elle va se refléter positivement sur sa personnalité et si elle est négative, elle va se refléter négativement sur sa personnalité, autrement dit, elle va le détruire. Encore une chose pour laquelle les parents ont un rôle. Moi, si je trouve que l'école n'aide pas mon fils, je dois le changer l'école. On sort de l'école vers plus grand, la ville ou euh... crois moi, je te dis ça avec toute ma conviction, que Dieu ne nous essaie pas ! Ce n'est pas une chose facile du tout, mais au cas où ça se passe avec moi, tout renvoie à ta façon de l'élever et à sa propre personnalité, celui-ci est special, celui-ci est special ?!! (un ton de moquerie), dans le sens de : comment peut-on effectuer notre travail ! Qu'il n'ait pas compris

, Ils ne peuvent pas être comme nous par exemple euh... la société les traite avec infériorité parce que, malheureusement, notre société n'est pas cultivée. Vraiment, malheureusement

, est-ce que j'accepte qu'ils traitent mon fils de telle manière ?! Ils les traitent comme si la santé était une chose qui dure toute la vie ! Alors qu'en un instant une personne peut perdre la santé. Malheureusement, on a peut-être besoin de plus de conscientisation, soit à la télé ou avec des campagnes de sensibilisation peut-être. Bien sûr, ça ne concerne pas tout le monde, mais la majorité de ton entourage, Et personne ne mesure cette question, alors que, si ça se passe avec moi : je n'accepte pas que ça se passe avec moi, p.642

S. Trottoirs, sur toutes les questions, alors, à ce moment-là, on aura que : moi je respecte tes besoins parce que la société m'a habitué à respecter tes droits. Mais nous, on n'a pas, dans tous les domaines, le respect de ses besoins, jamais. Quels sont les effets de la déficience sur la personne ?

J. Ne and . Pas, Je ne sais pas, jamais je n'ai pensé de cette manière que, de son propre point de vue, comment il voit les choses. Moi j'ai vu deux types de gens : des gens qui s'adaptent à leur handicap, ils s'adaptent et ils

. Même and . Fait-face, ceci je n'ai pas compris car j'ai un problème d'audition. Ils ne l'expriment pas, ils l'ignorent. Euh, c'est-à-dire, ils essaient de te suggérer (you7ou laki) que je l'ai compris, en temps où il ne l'a pas compris : 'change le chanel'. Et il existe des gens, non, ils disent qu'ils n'ont pas du tout de problème : « Je n'ai pas compris, s'il te plaît, écris-le moi ou dis-le moi » par exemple, et il existe des gens qui exploitent leur handicap pour bénéficier de choses qui euh, sans rapport avec leur handicap

, Je veux dire par exemple : « Donne-moi cette chose-là parce que je suis comme ça ». Mais, en fait, celle-ci n'a rien à voir avec celui-là ! Toi tu as un problème ici et pas là ! Ce sont les trois modèles différents de gens

. Tu-veux-dire, est que tu acceptes la critique. C'est à mon avis, bien que ce soit un élève faible, faible, faible, s'il entend les remarques du meilleur de la classe par exemple, ou s'il entend les choses qui se passent autour de lui, et qu'il avoue que : moi ici j'ai fait une faute, et qu'il essaie de changer, ce sera réussi. Et si, bien que l'élève soit studieux, s'il prétend toujours : je suis intelligent et je sais, et s'il n'accepte plus la critique et le changement, il va régresser. Et il n'existe pas d'élève mauvais. Il n'existe pas d'élève mauvais, il n'existe pas d'élève mauvais, non. Il existe un élève dont on n'a pas découvert le chemin pour accéder à lui, mais il n'existe pas d'élève mauvais, c'est impossible, c'est impossible, combien de types d'intelligence on a ? Plusieurs sortes d'intelligence très grandes. Maintenant, peut-être nos curriculums jugent-ils les gens entre mauvais et bon, pourquoi ? Parce que nos curriculums ne considèrent pas toutes les sortes d'intelligence. C'est-à-dire

. Arriver-À-l'élève and . Euh, (du silence) C'est difficile (en riant) de te dire ce qu'est un élève, est-ce que je peux te le dire d'une autre façon ? Vous pouvez me le dire comme vous voulez

A. À-mon,

, Quelqu'un qui vient faire la connaissance de choses nouvelles dans la vie, et euh... et il... c'est-à-dire, le comportement avec ces choses nouvelles est supposé lui construire sa personnalité dans le futur

, Même la manière de se comporter avec les gens, dans leur vie sociale, ils viennent en ne le sachant pas. À l'école, tu apprends même comment te comporter avec les gens, Concernant les élèves en bas âge, ils viendront en ne sachant rien ; quand ils viennent, ils apprennent tout, tout à l'école

L. and .. , qu'il soit euh

, il apprenne d'eux. C'est-à-dire, qu'il ne soit pas une personne fermée, on est revenu vers l'ouverture ; qu'il ne soit pas une personne fermée, que c'est fini, donne-moi, donne-moi, donne-moi, donne-moi, je remplis, je remplis, je remplis et je vide, je vide, je vide. Non ce n'est pas comme ça. Il sait comment réagir avec les gens sans se confronter à eux. C'est à nous de lui faciliter cette chose, mais lui, il ne doit pas être une personne rigide dans son humeur, c'est-à-dire, qu'il aime réagir avec les gens qui l'entourent pour qu

. Euh, Comprendre que la classe est comme euh... non pas qu'elle est comme la mosquée, mais comme la mosquée a une particularité, la classe a une particularité, une intimité. Euh... Mais, bien sûr, je ne peux pas demander que l'élève vienne chez moi en sachant ces choses-là. C'est à moi de les lui faire apprendre. Je n'accepte pas qu'il passe en eb3 ou en eb4 en ne les ayant pas ou en ne sachant pas les trois quarts, mais je ne peux pas demander à un élève de classe de eb1 de les savoir par exemple ! C'est normal, je ne sais pas, moi je ne sens pas que l'élève doit avoir des caractéristiques précises

, ou la personne qui peut vivre dans une société dans l'ombre d'une société, des lois, bien sûr, ce n'est pas nécessaire que ses lois soient strictes, enfin on est dans une société démocratique, et qu'il comprenne ses droits et ses obligations, là, c'est un élève réussi. Pas plus que ça. Comment percevez-vous l'élève en situation de handicap ?

, Je te parle franchement, moi je n'aime pas du tout utiliser le mot handicap, je dis : il a une faiblesse. J'ai peur de dire ce mot parce que j'ai peur qu'il crée chez lui de la sensibilité. Même quand les parents des enfants avec du retard viennent chez moi

, Mais je ne peux pas comprendre, franchement, pourquoi je devrais dire à propos de celui qui a une faiblesse auditive, un handicapé, et celui qui a un grand problème intellectuel, pas un handicapé, mais que euh, il prend du temps pour assimiler, et pas handicapé ?!! Si l'un a une faiblesse et l'autre aussi, une faiblesse à un autre endroit, pourquoi je dois dire du premier qu'il est handicapé et du deuxième qu'il est victime de difficultés éducatives ?!! À mon avis, ils sont tous dans la même catégorie, Autant que je peux je dis : il a une faiblesse auditive ou... et plus que ça

O. Oui and . Sûr, Dans vos classes qui avez-vous comme élèves qui ont de la « faiblesse

. Actuellement, . Marc, . Avant, and . Kha, Ceci nous fait revenir à ce qu'on a dit il y a un petit moment, la famille. La famille de Marc est tout à fait différente de celle de Kha.. La famille de Marc est une famille hyper présente, grâce à cela le garçon produit. La famille de Kha., malheureusement, est une famille destructrice. Malheureusement, en ne faisant pas attention et en ne faisant pas ça exprès, involontairement

. Marc, mais je suis sûre que si Kha. était dans une autre pas, il n'entend pas, ya haram. Non je suis contente, je suis même plus contente encore quand je vois leurs camarades qui les entourent et comment ils se comportent avec eux. Non je suis contente de leur présence, jamais, jamais, je ne serais gênée par eux. Mais je te dis, quand le nombre devient grand dans la classe, ceci devient gênant

, Parce que, à ce moment-là, l'enseignante sera obligée de se comporter avec différents types de problèmes dans la classe et en même temps elle a un curriculum, c'est-à-dire, on est dans un curriculum, tu sais on est un pays curriculum oriented, orienté par un curriculum. Tu as des choses précises à terminer, tu as des curriculums à terminer, quand tu es sous cette pression, eux, ils sont un obstacle dans la classe pour toi. De ce côté-là, je te dis que c'est dérangeant pour l'enseignante, mais je ne serais pas gênée d'eux-mêmes

. Qu, est ce qui vous pousse à accepter leur présence dans votre classe ?

. Qu, est ce qui me pousserait à ne pas accepter leur présence dans ma classe ? Pourquoi je ne devrais pas les accepter ? Je te l'ai dit plus tôt

, Il existe un enseignant défaillant, il existe un enseignant qui n'a pas su découvrir où il peux arriver avec cet élève. Mais, c'est impossible, c'est incroyable. Qui s'occupe du sujet de l'intégration ici à l'école ?

. Le, E. Mayssa, and . Est-concernée.-quand-une-enseignante-nouvelle, Même quand elle n'est pas nouvelle, chaque début d'année, ils la mettent dans le cadre des cas qu'elle a dans la classe, et ils lui expliquent les choses qu'elle doit suivre avec eux, tout au long de l'année, pour accéder à eux. Par exemple, comme Marc, le cas que j'ai, qui a un problème auditif, ils nous ont dit que Marc faisait partie des élèves qui ont un très grand potentiel intellectuel et qui comprennent, mais, seulement, l'enseignante doit savoir, être toujours sûre qu'il la regarde, parce qu'il lit sur les lèvres, elle doit donc s'assurer qu'il la regarde, parfois elle sera obligée de lui découvrir le visage et parfois, même en la regardant il n'arrivera pas à la comprendre. Donc, elle sera obligée parfois de lui écrire une lettre au tableau ou lui faire voir quelque chose qui commence par cette lettre. C'est-à-dire qu'ils essaient de nous aider parce qu, p.647

. Au, Je suis passée par une telle situation, une fois en faisant un listening test, un test audio, en vidéo, et vidéo non pas de gens réels, mais des cartoons, il était presque impossible qu'il lise sur les lèvres. Donc, on a parlé de ce sujet-là, que, qu'est-ce qu'on fait ? Euh... C'est-à-dire, on a parlé et euh, on a essayé de trouver une chose entre les 2, qu'il voie les photos et que fréquemment l'enseignante arrête et lise pour qu'il puisse capter les mots

, On est resté bloqué avec le sujet du listening, je suis obligée de lui faire faire tout seul à cause de son problème d'audition. Mais même la dictée

, Quels sont les avantages et les inconvénients de la présence de ces enfants dans une classe ordinaire ?

. Premièrement, idée de la compréhension de ces cas et leur acceptation, c'est-à-dire, l'acceptation d'autrui. Concernant les avantages, en principe, il faut qu'on les intègre, il ne faut pas les exclure ou les mettre tout seuls, enfin, il n'ont pas une épidémie ! Euh

, Concernant les inconvénients, je te dis que le seul inconvénient c'est que nous sommes dans un pays examination oriented, orienté par les examens, on a des curriculums et on a des examens officiels et notre souci fondamental est la note. Parce que nous sommes comme ça, l'enseignant considère qu'il a un problème et que leur présence est négative. Tandis que si nous ne sommes pas comme ça, il n'existe aucun inconvénient à leur présence. C'est seulement parce que nous sommes comme ça, parce qu'il existe des choses précises qu'on doit avoir réalisées à la fin de l'année scolaire. Et la personne chez nous se mesure selon sa note ! Ainsi, nous le regardons d'une manière négative : je n'arrive pas à terminer ce que je dois faire, Les avantages sont seulement que l'élève, euh... ou si tu veux, que nous construisions dans notre société l'idée de l'acceptation, c'est le plus important concernant les autres, c'est-à-dire, euh... je parle de ses avantages sur les autres, même sur nous en tant qu'enseignants ou élèves. Euh

. Par-exemple, . Pas-obligée-de-le-terminer-en-une-semaine, and . Si, Un des élèves qui est venu chez moi la première année, écrivait une copie de trois lignes sans connexion, c'est-à-dire, il mettait trois phrases successivement. Il avait dans la classe précédente 9/10 par exemple. Il est venu chez moi, il obtenait 6/10. Ses parents sont venus à la fin de l'année en me disant : Vous dites que notre enfant a progressé ! Il avait 9 et maintenant il a 6 !! Je leur ai dit : D'accord, allez chercher deux de ses copies et regardez, ici il écrivait trois phrases sans connexion et là il écrit un paragraphe où tout est connecté, alors, il a avancé ou pas ? Ils m'ont dit : Oui il a avancé. Donc, est-ce que c'est la note qui indique s'il a progressé ou pas ?! Finalement, chaque personne a son évaluation, chaque enseignante évalue à sa façon. Moi, si je sens que mon enfant s'améliore dans sa personnalité, son comportement, partout, ça veut dire que mon enfant acquiert. Arrêtons de noter les uns les autres !! Mais je vais ajouter qu'au niveau de la classe, si l'effectif de ceux qui ont des special needs devient très important, il y aura un problème. Mais il existe une solution. À mon avis... au maximum il peut y en avoir quatre, la classe ne supporte pas plus. Parce que, quand tu dis que le tiers de la classe a des special needs ! Ça pose un problème, tu dois ralentir et, de fait, la moyenne va reculer. Ou, en d'autres termes, tu vas prendre en considération ses besoins, tu feras une adaptation précise, et l'adaptation va être gênante pour celui qui est average or high, direction va me dire tu n'as fait que trois tests ?! Mais si on n'était pas comme ça, à mon avis, il n'existerait aucun inconvénient à leur présence. C'est-à-dire, que l'enfant acquiert ses droits

Ç. Non and . Va, il existe même une question à propos de vos suggestions, maintenant. Quelles sont les vôtres ?

, Par exemple, je ne peux pas dire, celui-ci a un problème auditif, l'autre a de l'épilepsie, celui-ci je ne sais pas quoi, et on les met tous ensemble ! Ça ne va pas comme ça !!! Car peut-être celui-ci est-il faible dans cette compétence et fort dans cette autre ! Il faut travailler d'après les compétences, c'est-à-dire que ceux qui ont un problème concernant cette compétence, Oui, quand on fait de l'intégration, on doit regarder les enfants en tant que compétences et on ne doit pas catégoriser les special needs dans une seule classe

.. Comme-Ça-le-euh, enseignante au special departement et en tant que classe, en tant que classe, en tant que classe, c'est-à-dire quelles adaptations dois-je faire si chaque cas est différent de l'autre ?!! Donc, on ne sera plus dans le niveau requis, et si je reste au niveau requis, ils ne pourront pas avancer avec moi. C'est-à-dire, on ne travaille pas selon des compétences et on ne peut pas les mettre tous ensemble !! Non, chacun est d'un type différent. Même si on les met tous ensemble dans la classe, tu m'as compris, celui qui a un problème concernant cette compétence, il faut qu'il soit pris dans des séances concernant cette même compétence et pour les autres compétences, il les fait dans la classe, normalement, comme les autres. Par exemple, celui qui a un problème auditif a un problème en dictée, listening et lecture, mais le reste ?! Même Marc, en dehors de la dictée et du listening, il n'a pas besoin de faire autre chose en dehors de la classe ! Mais je ne peux pas pour autant le mettre avec un autre qui est slow learner et faire attendre Marc jusqu'à ce que le slow learner ait fini la lecture, alors que lui se débrouille parfaitement en lecture !!! Money talks !!! L'argent parle !!! Parler de ce que ce doit être, niveau de la classe ne sera pas influencé, et l'élève prend ce qu'il doit prendre, ses droits. Mais, si je mets trois élèves... moi j'ai ce problème, si je mets les trois, chacun est différent de l'autre ! Alors que celui-ci n'a pas les mêmes besoins que celui-là et le troisième a d'autres besoins encore, alors je les néglige si je leur donne les mêmes choses !!! Leurs droits ne sont pas assurés !!! Je parle en tant qu, p.650

, Au nom de Dieu, tu ne peux pas le croire !! Une chose minime, même ses parents en étaient surpris : est-ce possible que notre fille... soudainement... c'est-à-dire, from zero to hero, de zéro au héros ! Quant à Marc, puisqu'il a ce problème d'audition, son problème est en listening et en dictée, et la dictée je la lui fais dans la classe, on a fini par faire ça. Donc Marc, je le prendrai pour travailler avec lui le listening et la prononciation, parce que c'est là que réside le problème, Rim, je la prendrai pour travailler avec elle toute seule le reading et Sara, je la mets devant et l'histoire est finie !! Mais, que je les mette tous les trois ensemble pendant une séance de special, à mon avis, excuse-moi, mais ça n'a aucun sens !! En fait, chacun d'eux bénéficie pour lui-même d'un quart d'heure seulement de toute la séance de special et, le reste du temps, il doit attendre que les deux autres terminent leur travail avec moi. Je vais parler des avantages de l'intégration pour l'école en général. Il existe des avantages financiers et moraux. Concernant ces derniers, le seul fait de savoir que cette école accueille de tels cas, signifie que c'est une école dont la direction à un degré de maturité, une slow learner et pas plus. Marc a un problème auditif. Alors moi, quand je mets les trois ensemble pour leur enseigner, sur quoi dois-je me concentrer ?!! Tu as compris ce que je veux dire ? Et si, en plus, tu mets ces trois élèves au milieu d'autres dont certains sont au-dessus de la moyenne et d'autres en dessous

B. Deuxièmement and . Sûr, Un grand effectif vient chaque année vers nous, à la fin d'année, le département spécial va exploser, on ne peut plus accueillir personne, malheureusement, malheureusement, parce qu'il n'y a pas toujours d'école avec un département spécial pour accueillir de tels élèves. Moi, j'apprécie l'idée qu'il y ait un département spécial, mais alors, dans toutes les écoles. Pourquoi ils vont mettre dehors un psychologue ? Par exemple, un élève peut avoir un problème familial, alors que l'idée du département spécial est de recevoir seulement ceux qui ont des besoins spéciaux. Le département spécial doit traiter n'importe quel problème qui affecte l'élève et se reflète sur lui moralement. Et bien sûr, avec l'idée du département spécial, et je peux te parler franchement puisque personne n'entendra cet entretien, ce n'est pas la façon dont se passent les choses actuellement ! Personne n'en prend la responsabilité ! Enfin, moi je ne jette pas l'opprobre sur quelqu'un de précis, mais je te l'ai dit, l'argent parle, et pour travailler comme il faut, tu as besoin que cette question reçoivent beaucoup plus de soutien financier. C'est-à-dire, qu'un grand nombre d'enseignants entre dans un tel projet et, comme ça, tu pourras travailler comme il faut. Ils font tout ce qu'ils peuvent, mais, enfin, il reste des choses qui euh, bien sûr

, argent seulement, l'argent seulement, parce que s'ils avaient plus de soutien, ils pourraient embaucher plus d'enseignants qui pourraient travailler d'une façon plus organisée que celle adoptée actuellement. Le manque d'argent aboutit à une mauvaise organisation

, Il y a encore un point essentiel, moi je prends ces élèves au département spécial pendant les séances du sport, d'art, pour qu'ils étudient ! Mais ne sont-il pas avant tout des enfants ?! L'enfant n'a-t-il pas de besoins ?! Il n'a pas le droit de jouer comme les autres ?! Ou les jeux ne sont-ils plus parmi les droits de l'enfant ?!! C'est pour cela que je dis, qu'au lieu de venir le prendre pendant une séance de sport pour lui enseigner, je devrais le prendre pendant la séance de lecture, puisqu'il a un problème avec cette compétence, et qu'il étudie avec moi la lecture. Et pour faire cela, on a besoin de plus d'enseignants, parce que c'est impossible que le programme soit fait de cette manière, p.652

, je ne sais pas utiliser la langue des mains (elle veut dire la langue des signes) pour lui exprimer des lettres précises, parfois je lui disais « K » et « G », mais il ne comprenait pas la différence. Alors je me suis dit : ça marchera mieux si je lui montre la lettre, même si c'est une dictée, et si je tourne le livre vers lui pour lui faire voir la lettre

, Lui, à cause de son problème auditif, il en a besoin, mais encore, d'autres élèves qui sont eux-mêmes visuel students, des élèves visuels, c'est-à-dire, qui s'appuient sur leur vision plus que sur leur audition. Donc je les utilise même avec les élèves visuels. Et j'ai découvert que la coordination entre l'enseignant du département spécial et l'enseignante de la classe est très productive, très productive, pour lui et pour les autres, même avec mes élèves qui ont besoin d'une aide visuelle

, Quel sentiment génère la présence de ces élèves dans votre classe ordinaire ?

. En-principe, Comme je fais du teaching, euh... c'est un cas comme n'importe quel cas dans la classe, peut-être un slow learner peut présenter ce cas

, Mais je te répète, je leur fais passer les tests en classe, bien que les trois quart des enseignants le font au département spécial, mais moi non. Moi je leur demande de faire le test dans la classe et d'assister à l'explication en dehors. Maintenant, Kha. nécessitera une longue explication, si tu veux qu'on parle de Kha., il faut faire un deuxième entretien ; parce que Kha., je lui ai enseigné pendant deux ans et j'étais en contact direct avec sa mère et euh... je te l'ai dit, le gros problème de Kha. c'est la maison. C'est la maison qui n'a pas su se comporter avec Kha., c'est pour cela qu'il en est là ou il est. Kha, je cherche à quel point je peux le comprendre, et à savoir comment le faire réussir. Ainsi, leur présence me lance un défi et ne me gêne pas du tout, du tout, du tout

. Ainsi, enfant a commencé à faire des crises nerveuses, et il considérait que, quoi qu'il se passe dans la vie, il doit être blâmé sans qu'il puisse se défendre, même si ce n'était pas lui qui avait 653

, Et dans le but de corriger la situation, ses parents le sollicitaient par les grandes choses, alors, il simulait des crises. En conséquence, l'enseignante ordinaire de la classe ne pouvait plus distinguer entre les crises réelles et celles qu'il faisait dans un but précis. Donc, notre incapacité à traiter son cas a abouti à son aggravation et maintenant, le cas de Kha. est plus difficile, il ne s'assoit jamais, je dois le suivre avec le livre, je ne lui enseigne plus cette année dans la classe ordinaire, seulement au département, et je dois le suivre avec le livre, je marche derrière lui, je tiens le livre et je marche derrière lui. Et je le câline un peu pour qu'il lise avec moi mais, alors que la séance doit être consacrée à la reading comprehension, nous faisons plutôt de la listening comprehension car Kha. ne lit pas. Il n'accepte pas de s'asseoir et euh... et... alors, il n'acquiert que 10% de ce qu'il doit acquérir. Kha. n'est pas un slow learner, Kha. n'est pas du tout un slow learner, Une fois, j'ai assisté à un incident : son frère avait commis une faute, le chauffeur du bus a grondé Kha. et lui n'a pas dit que ce n'était pas lui

, Il existe une stratégie pour chaque élève, moi j'utilise une stratégie pour chaque élève. Selon son besoin. Même s'il n'est pas special, il a un besoin, il a une méthode, chaque élève demande une stratégie, je ne peux pas dire que cette stratégie je peux l'utiliser avec tous les special, c'est faux. Je ne peux transmettre que comme ça : non pas pour chaque élève, mais j'explique la leçon en général, en sachant que tels élèves comptent sur leurs yeux, tels comptent sur leurs oreilles, tels autres ont besoin que les choses soient séparées. Très simplement, chaque élève est un cas spécifique

, Existe-il des discussions entre l'enseignante de la classe et l'enseignante de soutien ?

N. Non, même entre nous, si moi je vais vers l'enseignante et que je lui demande : je veux que tu m'informes, elle m'informera, mais s'il y a des réunions dans ce but ? Non, p.654

, Qu'est-ce que l'École pour vous ?

. L'école-est-complémentaire-de-la-maison,-c'est-À-dire, quand je choisis une école pour mes enfants, je réfléchis à l'ambiance dans laquelle je veux que mes enfants soient élevés, parce que l'enfant passe la moitié de sa vie à l'école. L'école doit travailler sur des choses plus larges que l'enseignement, par exemple, pour qu'un élève soit euh, sa personnalité? soit audacieuse, qu'il puisse s'exprimer, qu'il soit indépendant quant à ses décisions, c'est-à-dire, c'est-à-dire

, Est-ce qu'elle a d'autres missions dans d'autres domaines ?

. En, Notamment au sujet de l'enseignement, moi, quand je regarde l'école, franchement, je la regarde du côté éducatif plus que du côté de l'enseignement. Parce que euh, comme je te l'ai dit, puisqu'elle construit un élève, ce dernier doit donc savoir s'auto-enseigner, il doit apprendre à s'auto-enseigner, ainsi, elle doit savoir jouer le rôle de facilitateur dans ce processus d'enseignement, en accédant à chaque élève, on veut qu'elle sache comment accéder jusqu'à lui, parce que chaque élève a des besoins, même s'ils n'ont pas tous des special needs, il y en a certains qui ont euh... leurs besoins et leur façon d'apprendre. Si l'école peut jouer ce rôle de médiateur entre l'élève et l'apprentissage, elle sera une école réussie

. L'école-est-ouverte-À-tout-le-monde, Moi c'est mon avis, vraiment, franchement et impartialement. L'école doit être ouverte à tout le monde, parce que ce n'est pas logique de dire à un enfant : il n'y a pas d'école pour toi ! Où peut-il aller ? Bien sûr, on ne parle pas des cas qui euh... extrêmes. Des cas extrêmes comme quelqu'un qui a euh, une paralysie totale et qui ne peut pas sortir du lit, ou quelqu'un avec qui il est impossible de communiquer ; ou celui avec qui on ne peut pas interagir, non. Mais en général, l'école doit être ouverte à tout le monde et réunir des gens qui savent se comporter avec

. Lin, Diplômée en TS éducation

. Lin, enseigné la science mais à présent elle enseigne la langue française pour les classes d'eb

, Auparavant, elle a également enseigné pour les classes d'eb2, eb3 et eb4

, L'entretien s'est déroulé à l'école

, Durée de l'entretien : 1h

, Par exemple, s'il me dit « je n'ai pas compris » quelque chose, je lui dis, par exemple, que ceci doit être écrit comme ça. Par exemple, si je prépare une dictée au tableau, je lui donne une feuille et je la lui lis pour qu'il la prépare. Mais tout ceci prend du temps, c'est-à-dire que je ne suis pas toujours capable de faire ça. S'il y avait du temps, je lui accorderais peutêtre tout mon temps, mais il n'y a pas de temps. Pour cette raison, s'il y avait quelqu'un, je n'aurais pas de problème. Souvent ils n'ont pas de livres avec eux ! C'est-à-dire, il n'y a pas d'attention. Je suis tout le temps consciente de sa présence et de ses besoins en classe, Quel est votre rôle vis-à-vis de l'élève en situation de handicap ? (Silence.) Mon rôle ? Euh? Il existe des éléments que je m'efforce de lui faire davantage comprendre

E. .. Et, . Mais, and . Génération, par exemple, tel élève n'est pas handicapé mais il est beaucoup plus faible qu'un élève en situation de handicap. Non, ce n'est pas systématique. On a déjà accueilli plusieurs types de handicaps ici à l'école. Cependant, je suis contre l'intégration scolaire pour n'importe quel type de handicap. Comment agissez-vous avec les élèves en situation de handicap pour qu'ils apprennent bien ? Je commence par le plus grand pour aboutir au plus petit. J'utilise plusieurs méthodes. Cela dépend du type d'élèves handicapés dans la classe. Has., par exemple, utilise une loupe. Je dois venir à côté de lui pour lui dire où l'on en est pour qu'il suive avec nous

, Une autre élève qui s'appelle Eli., elle est sympa ? Mais elle n'est pas studieuse

, il est plus lent que les autres mais euh? ça va. Je lui demande d'écrire des phrases courtes. Cependant, c'est beaucoup mieux avec la présence d'une enseignante spécialisée en permanence, mais je ne peux pas la demander à chaque fois. Je ne peux pas l'attendre, la séance serait terminée. Le temps que je la demande, qu'elle vienne, le temps sera dépassé. Il faut qu'il y en ait au moins une à chaque étage, si ce n'est pas une dans chaque classe, Moi j'aime les tours de rôle, mais peut-être que je changerai : Moh. par exemple, a quelque chose

A. Maintenant and . Moh, Je peux suivre, mais avec Has., c'est difficile. Avec Moh., je peux par exemple lui lire la composition quand il la fait

, C'est-à-dire que vous lui expliquez ?

. Je-ne-lui-explique-pas, Ou par exemple, je lui lis les questions pour qu'il réponde par écrit. Je fais un allègement. Durant cet examen on a fait un allègement. Mais c'était pareil ! C'est la même chose. Eux, ils ne sont pas studieux

, Ils n'apprennent pas tout comme les autres, non pas parce qu'ils sont comme ça, mais parce qu'eux-mêmes, ils ne sont pas studieux

, Je ne me souviens pas d'autres pratiques que j'adopte avec eux. Has. par exemple utilise la loupe. Je dois venir à côté de lui pour lui dire où on en est pour qu'il suive avec nous. Parfois j'ai le temps de faire ça

, Mais ce n'est pas difficile de se comporter avec eux, le seul problème c'est le manque de temps. Il n'y en a pas, par exemple, si je veux avancer avec lui et avec la classe, je ne termine pas mon programme. Moi j'ai un programme que je dois finir, c'est là le seul problème. Sinon, ce n'est pas quelque chose de difficile pour quelqu'un de se comporter avec eux. Ce n'est pas du tout difficile, à condition que les parents s'intéressent à eux à la maison, ça ira. Quels sont les avantages et les inconvénients de l'intégration ? Premièrement, Je ne sens pas que je sais travailler à 100% avec eux. J'ai assisté à des formations avant, peut-être deux, mais j'ai oublié où

, Il se sent comme les autres. Oui, c'est ça. Et concernant les inconvénients, il sent que la plupart sont différents de lui

, Par exemple, il existe beaucoup de choses qu'il ne peut pas faire, et que ses camarades peuvent faire. Par exemple, moi je sens parfois Moh. Merkbaoui, euh... triste car euh... par exemple, il ne peut pas faire cette activité. Tu vois qu'il s'assoit tout seul, ce n'est pas gai. Ce genre de choses seulement. Maintenant, cela ne concerne pas que les activités, mais beaucoup de choses, par exemple, en sport, il doit descendre en avance et monter avant la fin de la récréation, C'est-à-dire qu'il vit les deux sentiments en même temps

A. , il va penser : pourquoi il doit y avoir quelqu'un avec moi ? Je suis avec mes amis. Tu sens que toujours il résidera une part de différence

. La-présence-de-nou, . De-has, . De-moh, and . Eli, n'influence en rien, du côté personnel comme du coté professionnel. Mais ce qui est influencé, je te l'ai dit, c'est seulement le niveau de la classe

.. .. Personnellement and . Travailler, comme je veux, je te l'ai dit pour la dictée par exemple, j'ai besoin d'un quart d'heure pour la faire, mais elle prend par exemple une demi-heure ou plus, pour lui répéter. Et il ne faut pas dans cette classe que je répète une dictée, il ne faut pas

O. J'essaie, mais c'est difficile et sa classe est toujours en retard. (Elle ment) Il n'y a rien de 658

, les autres s'habiteront, à, euh... ne pas trouver ça bizarre, quand ils deviendront grands, s'ils croisent sur leur route quelqu'un qui est handicapé. Ils accepteront, ils considéreront que c'est comme leur égal. Oui, mais encore, le point de vue sur ces choses se passe aussi ailleurs, pas seulement avec l'intégration, c'est-à-dire, selon les parents. Eux, ils éduquent leurs enfants à ce qu'il y ait des personnes comme ça et d'autres comme ça encore. C'est-à-dire, ce n'est pas si important l'intégration scolaire

. Après, jusqu'à maintenant je n'ai jamais reçu quelqu'un de... studieux ! C'est-à-dire, parmi tous les handicaps qui sont passés chez moi

, Il n'est pas passé chez moi, pour m'encourager. Jusqu'à maintenant, personne n'est passé chez moi et m'a donné cette idée

, Au niveau de l'école en globalité, quels sont les avantages et les désavantages de la scolarisation ?

, Maintenant, une réputation émerge de cette école qui fait de l'intégration, mais il y a beaucoup de parents, par exemple, moi je ne choisis pas pour mes enfants celle où il y a de l'intégration ! Mais je Sou.ite seulement que dans cette école il y ait tout. J'avais, maintenant je me souviens, j'avais un élève de la famille euh

, Je pense qu'il existe beaucoup d'élèves qui ont des handicaps sans avoir de handicap. Ce n'est pas ça

E. Non-pas-que, Mais en général, il y en a d'autres qui sont bien, eux, en tant que réussite et?

, Quel est le rôle des pairs dans la scolarisation de l'enfant en situation de handicap ? Parfois les camarades des enfants en situation de handicap dans la classe écrivent pour eux ou? par exemple, quelqu'un qui a terminé va dire : « moi j'écris pour Has. ». Je ne demande à personne de faire cela, ils le font volontairement, sans que je leur dise. Et ces derniers sont contents, il n'y a pas de problème

, Je remarque que la majorité est la même, ce sont toujours les mêmes élèves qui les aident tout le temps. Ils les aident parce qu'ils terminent avant. Il y en a d'autres qui terminent avant aussi, mais j'ai senti qu'ils n'aimaient pas, alors je ne leur demande plus de les aider

L. and E. , Tu sens que tu travailles, tu travailles, tu travailles, mais elle ne euh? Et euh, je ne lui ai pas fait d'adaptation ou un ajustement. Je ne me souviens plus, je ne me souviens plus. J'ai quitté l'enseignement et l'école pendant une année parce que je suis allée en Arabie Saoudite. Donc, euh? je ne me souviens pas de ce que je faisais avec Eli

Q. Mais,

, Quel est la place de ces élèves dans la classe ? Où sont-ils dans la classe ?

E. De-manière-générale, . Has, . Zein, and . Moh, sont parfois tous présents en classe d'autres fois non ; on en a certains et d'autres non. Par exemple, Eli., est parfois dans la classe et parfois non, elle n'est pas là. Moh. ! La plupart du temps il n'est pas en classe parce qu'il est faible. Mais il aime beaucoup, par exemple

, Et ils viennent nous dire que c'est nous qui ne nous intéressons pas à leur enfant. Il y en a beaucoup des comme ça. Que nous on ne s'intéresse pas, on ne fait pas, on? Par exemple, comme Has., sa maman est venue me dire que moi je ne faisais pas attention à lui, je lui ai répondu : « Allez voir ses cahiers si je fais attention ou non !

, Elle a dit qu'il part chez son enseignante privée et qu'il ne revient qu'à 19 heures

, « même s'il ne revient que vers 19 heures, pendant une demi-heure vous pouvez réviser ses leçons ! Elle n'a pas de temps ! Et nous ? On ne fait pas attention à lui ! Mais je te le dis, ce sont eux qui sont faibles. Et s'il y avait de l'attention, ça ne prend rien comme temps, tout de suite ça avancerait. Tu comprends, si même les parents ne s'intéressent pas à lui, comment un étranger va-t-il s'intéresser à lui ?! Quel qu'il soit ! Et bien sûr ça doit influencer la manière dont je traite ces enfants puisque leurs parents ne s'intéressent pas du tout à eux. C'est vrai, euh? moi je ne suis pas euh? sans sentiments pour ne pas m'intéresser, mais euh? oui? oui

, Euh? Le physique euh? je le vois euh? les deux sont pareils enfin, mais bien sûr, le mental euh, n'est pas capable euh, il n'est pas capable de se comporter de façon adéquate avec les gens. Mais physique, il peut tout? il peut beaucoup mieux se comporter avec les gens, Handicap quoi ? Physique ou euh, mental ? Car bien sûr il existe une différence

, Le handicap c'est euh? quelque chose que Notre Dieu a créé, quelque chose que Notre Dieu a créé. Et euh? on doit bien se comporter avec euh? on ne doit pas se moquer de lui. C'est tout

, Mais, actuellement ça a beaucoup diminué. Parce qu'en principe, dans chaque famille il y a eu euh? et après euh, les restes de la guerre et toutes ces choses

, Avez-vous un proche en situation de handicap ? Non. Et qu'est ce qui crée le handicap et le rend apparent ?

, Il y a celui qui est rejeté par sa famille, et il y en a beaucoup qui n'ont pas honte de lui. Maintenant, ceux qui ont honte de lui aggravent le cas, ceux qui n'ont pas honte, non, ça n'apparaît pas, Le manque d'attention. Le manque d'attention à la personne

. Ça-dépend-de-sa-personnalité, Maintenant, euh, il y en a qui euh? qui sont très forts, plus forts que la personne ordinaire, et il y en a qui ne le sont pas

. Et, Que euh? Que euh, peut-être on ne peut pas tout euh? peut-être euh? peut-être, que je serai chauffeur de taxi ! Si j'ai un handicap physique je ne pourrai pas être un chauffeur de taxi. Enfin, chaque personne, chaque personne est mosayar et non pas mokhayar, c'est ce que je pense. Oui, mais lui

, Je ne parle pas mentalement, mais physiquement, il pourra être comme les autres. Il peut partout être comme les autres. Et non que? Bien souvent, il existe des gens qui ne sont pas handicapés, et qui ne peuvent pas euh? ils ne peuvent pas. Par exemple, moi j'ai dans la classe, parce que moi euh? je ne connais personne, en classe il peut y avoir des élèves euh? par exemple Has. Mama et Moh., qui n'ont aucune attention pour eux à la maison, En apprentissage, il peut être comme les autres

, Mais il y en a certains parmi eux, parmi ceux qui sont passés chez moi, en réalité, tous, pour qui il n'y a pas d'attention à la maison. À part peut-être un, ou même pas du tout ! Et actuellement, les parents ne s'intéressent pas aux enfants normaux, alors, s'intéresser aux enfants qui sont ne sont pas normaux ?! Il n'y a pas d'attention, ce qui veut dire, par exemple, que si j'explique la leçon, il est supposé venir le lendemain en l'ayant retenue, avec une écriture juste, et ça n'est pas le cas ! Enfin, je crois que le handicapé euh? comme? euh? physiquement, comme la personne normale, a besoin de quelqu'un qui fasse attention à lui. Parfois, il y en a parmi eux qui arrivent à des postes très avancés. Oui, mais maintenant, il existe des gens qui ne s'intéressent pas, ils te disent qu'ils s'intéressent, mais ils ne s'intéressent pas. Cela se voit devant nous. Comment définissez-vous un Élève ? (Un Silence)

, Qu'est-ce qu'un bon ou un mauvais élève ? Quelles sont les caractéristiques des deux ?

, Il y a? C'est-à-dire, les élèves sont tous les mêmes. Mais que, euh? il y a euh? un élève bien éduqué à la maison et un élève qui n'est pas éduqué. Ou l'on peut dire bien instruit et non pas bien éduqué. Oui, et il existe des élèves, les parents ne, euh?. ne... (Silence). En effet, tous, En réalité, il n'existe pas d'élève mauvais. Il n'existe pas d'élève mauvais

, Mais en effet, un bon élève doit être studieux, poli, euh... qui euh... qui travaille en groupe euh

, ne respecte pas euh... par exemple euh, les autres euh... euh... c'est le mauvais élève. Je veux dire que le bon élève n'est pas seulement celui qui est studieux. Et comment percevez-vous un élève en situation de handicap ?

.. ;. Euh and . Ah, comme eux, comme les autres. Je ne le vois pas autrement, je ne le vois pas du tout autrement. C'est-à-dire, c'est pareil, s'il existe de l'attention, je ne le verrai pas différemment

, Je ne sens pas une grande différence. Maintenant, bien sûr, il a une difficulté, mais il est déjà habitué à cela. Il a une difficulté parce qu'il est... avec un groupe dans lequel les autres ne sont pas handicapés

, Bien sûr, il peut parvenir à la fin de son parcours scolaire. Là où, peut-être quelqu'un d'autre qui n'a pas de handicap ne parviendra jamais. Non, moi je sens que je n'ai pas... s'il n'a pas un handicap mental

, Le mieux pour lui est d'être avec pas avec un groupe des handicaps. Comment percevez-vous la scolarisation de l'esh dans la classe ordinaire ?

, Concernant les enfants qui sont passés chez moi, je n'ai pas senti qu'il y avait de l'attention pour eux, ni de la part des associations

&. Qu, .. .. Lui, and !. , Par exemple euh... À ce moment-là, euh... comment dire ? Leur niveau baisse à cause de cela. Le niveau. Moi, quand je veux les habituer à la rapidité, je ne peux les faire s'habituer à la rapidité. Sauf s'il y a quelqu'un pour lui tout seul, à côté de lui et qui travaillera seulement avec lui ; des appuis comme ça, mais moi, personne ne m'aide ! En tant qu'enseignante, personne ne m'aide. Il n'est arrivé qu'un élève qui avait avec lui une enseignante spécialisée en classe

. Et-si-c'était-le-cas, surtout si le handicap est physique. C'est-à-dire, comme par exemple Moh. (déficience motrice), parce qu'il n'écrit pas bien. Parce que moi... moi je n'ai pas le temps ! Je dois toujours écrire pour lui ! Parfois, ses camarades écrivent pour lui, c'est-à-dire, je n'ai pers... je n'ai pas, moi je n'ai pas seulement cette séance avec eux ! J'ai plusieurs classes, par exemple, le lundi je ne m'assois pas ! De classe en classe ! Non, c'est pour cela que je ne suis pas pour l'intégration. Parce qu'il n'y a pas le euh... matériel susceptible de nous aider. Quel sentiment génère la présence de ces élèves en situation de handicap chez toi dans ta classe, je changerai d'avis bien sûr, si elle sait comment se comporter ! Elle doit rester la plupart du temps avec eux

, Au début, quand j'ai commencé à les accueillir je me suis peut-être dit : Que Dieu les aide

, Dieu les aide ! Mais en général, dans la classe, je ne perçois rien de particulier. Je n'ai pas ce sentiment, je les sens comme les autres. Et comment vous comportez-vous avec eux ?

. En, Au contraire, par exemple euh... non, non, comme les autres. Par exemple, le tour de rôle, même avec Moh. Merkbaoui, quand arrive son tour, il doit passer au tableau. Je fais tout comme les autres. Mais Has. Mama, un peu, p.664

, Tu vois ? Je ne veux pas qu'il passe, pour qu'il ne me retarde pas, je ne veux pas qu'il passe au tableau, donc, j'essaie de ou de ne pas faire de tour de rôle, pour que le tour n'arrive pas à lui. Je préfère qu'ils soient dans une école spécialisée. Comment évaluez-vous leur relation avec leurs camarades de classe ?, sais que son tour va arriver, alors je commence de l'autre côté

E. Est-bien, ils les aident, ils écrivent pour eux, par exemple, tout de suite je remarque, quand quelqu'un propose : « J'écris pour Has. ? » « J'écris pour Moh. ? » Non, non, il n'y a pas de problème parce que tu sens qu'ils sont habitués. Quels sont les obstacles à la réussite de l

, Note : Riad lui-même était excellent et ses parents sont des profs d'université qui s'intéressent au maximum. Donc, l'effort était surtout fourni par Riad et ses parents). En fait, c'est Riad qui a réussi, Euh? Je considère que l'intégration a réussi seulement avec Riad

, Qu'est-ce que vous proposez pour améliorer la scolarisation ?

, De plus, parce qu'ils sont peu, tu ne peux rien proposer. Par exemple, si l'on dit que dans la classe d'eb4 il y en a deux, quelle solution apporter ? Leur ouvrir une classe ?! Il n'y a pas d'argent pour ça, sans quoi, tout serait facile. S'il y en avait tout serait facile, par exemple, avec de l'argent tu leur fais une classe à eux seuls au sein de la même école, dans ce cas on fait de l'intégration ! L'intégration de cette manière serait très bien. C'est-à-dire, tout changerait, Il faut que, quand l'enfant entre à l'école, même si c'est chez nous, il faut qu'il soit traité comme les autres, c'est-à-dire, il faut qu'ils lui fassent passer un examen. S'il réussit, il entre dans cette classe, s'il ne réussit pas, qu'il sera comme les autres! Que ce soit comme les autres, ou qu'il n'y ait pas d'intégration

L. Euh?, Deuxième maison? (Silence). C'est la continuité de la maison. Quoi encore ? Euh, oui, elle représente la vie en groupe pour les élèves

, Quel est son rôle ? Qu'est-ce qu'elle fait ?

, Elle leur apprend par exemple le euh? le euh? le respect, les euh?

. C'est-À-dire, Et comment se comporter. À l'école ils verront par exemple, ils connaîtront par exemple euh? toutes les classes sociales, le pauvre et le riche et le euh? et de toutes les régions, c'est-à-dire qu'ils seront plus sociables, ils seront plus sociables? Oui, bien sûr. C'est ça. Moi je sens que la maison est plus importante. Il y en a certains qui disent que l'école c'est le plus important, mais moi je pense que non, c'est la maison qui est la plus importante

, Je te donne un maximum par exemple, oui, alors l'éducation de la maison reste la plus grande part, ils vivent à la maison davantage qu'ils ne vivent à l'école, et ce n'est pas comme certains le disent : qu'ils vivent plus à l'école. Non, ils vivent plus à la maison. Ils viennent à l'école, plusieurs enseignantes viennent dans leur classe, et par exemple, moi je suis différente d'une autre enseignante, euh? peut-être que ma méthode est différente que la sienne (Elle veut dire qu'ils ne reçoivent pas la même éducation à l'école). Mais à la maison, ils évoluent avec une mère et un père. C'est-à-dire, à eux deux ils leur enseignent davantage le bon chemin. Oui, euh? donc bien sûr que la maison euh? ce n, Parce que, euh? tout ce que tu amènes en classe, ça reste, euh? moi j'éduque trente élèves en classe, mais à la maison ils éduquent un enfant, ou deux ou dix enfants dirons-nous

, qu'elle ne doit pas l'accueillir ! La politesse et le savoir-vivre me concernent plus que l'excellence. Parce que je crois qu'il n'existe pas de personne dotée de savoir-vivre sans être studieuse. Ça n'existe pas, je ne pense pas, ou c'est très rare. Moi je crois à ça, celui qui a du savoir-vivre doit être studieux, et studieux ne veut pas dire le premier, mais qu'il sera acceptable. Et tu sens ici que les enfants des enseignants, je ne veux pas dire en totalité, mais que les enfants des enseignants, vraiment, sont les meilleurs enfants à l'école. Je ne sais pas pourquoi, mais euh? Maintenant, il existe, Comment quels élèves ? Maintenant, il faut qu'elle accueille tous les élèves, mais je pense encore que, euh, si l'élève n'est pas poli

, En réalité, je ne sais pas, je ne fais pas partie de l'équipe de la direction pour décider qui l'école doit ou non accueillir. Notes *elle parle très peu, je lui tire les mots de la bouche? elle est très superficielle dans ses réponses

, *elle m'a dit à la fin de l'entretien que jamais elle ne parlait trop, et pas seulement avec moi durant l'entretien. Elle m'a dit que même sa mère lui disait quand elles étaient ensemble : tu m'ennuies

. *elle-est-d'un-caractère-froid, elle parle très peu, je lui tire les mots de la bouche?elle est très superficielle dans ses réponses, elle n'a pas une pensée immense même un petit peu

, Elle ne comprend même pas les questions pour y répondre

, Rejet total pour ces élèves et ignorance, ils causent de la gêne en classe

, *Elle reconnaît que ces élèves ont la capacité d'avancer, leur handicap ne les empêche pas, mais ils ne reçoivent pas l'attention exigée. Mais, quand même

J. , Diplômé en informatique, il est enseignant depuis 21 ans

, L'entretien s'est déroulé à l'école

, Durée de l'entretien : 1h14mn

, Quelles méthodes d'enseignement et quelles pratiques adoptez-vous vis-à-vis des élèves en situation de handicap ?

. Oui, Par exemple, quand je suis en train de, euh... quand je leur donne un travail sur le euh

, Je leur donne le même devoir et, dans certaines matières, presque la même application, ils savent la travailler. Bien sûr, par exemple, c'est la même mais euh... par exemple, pour t'expliquer, je leur ai donné par exemple euh... avec Word, c'est pareil, ils font la même chose. Avec Excel, euh, Workshop pour parler autour de ce sujet, euh

, Je change un peu le niveau, je ne donne pas tous les objectifs : ce n'est pas nécessaire que tu fasses ça jusqu'à la fin

J. Moi, J. Ne, and . Ne, Miss Khoury m'a demandé de, de ne pas leur donner de notes. Ils n'ont pas de notes avec moi

!. Lui, ceux qui sont maintenant en eb8, encore maintenant, ils assistent au cours avec les autres, ils sont meilleurs. L'un est parallèle, il apprend l'anglais tout seul euh... low level et maths low level, avec moi dans ma classe, et moi je lui donne la même chose que les autres et, au contraire, il réussi davantage que les élèves euh... avec lui euh... ordinaires. Il s'appelle Jean Zaatar. J'ai dit à Miss euh, À toutes les classes je donnais des notes. J'ai des élèves euh, p.668

, ils euh, ils les répartissent je pense, tu as des élèves euh... non, nuls

S. D'habitude, . Maher-fait-des-bêtises-en-classe, and .. Ne-euh, je ne le regarde pas : non toi tu? euh.... s'il fait des bêtises ou quelque chose, moi non, euh... certains jour je le gronde, l'autre jour je l'ai grondé : « Maher ne fais pas ça ! Euh

, Je sens que certains d'entre eux apprennent de moi et d'autres non. Comment évaluez-vous votre savoir autour de ce sujet ?

P. Grand, Et autour du handicap en général, pas grand non plus. J'ai assisté à quelques séminaires à propos de ce sujet avec Miss Nahla Harb, mais pas beaucoup. Moi, mon problème c'est que je n'assiste pas beaucoup aux réunions

, Est-ce que vous restez toujours conscient de leur présence dans votre classe ?

. Non, pas tout le temps. Non, pas tout le temps. C'est-à-dire

. Ils, ça se passe euh... je, euh, oui, certains jours je les oublie. Et de temps en temps, je parle avec mes collègues et on mène des discussions à propos de ces cas ou de ce sujet

, Est-ce qu'il existe une coopération avec la shadow teacher ?

. Parfois, l'autre jour j'ai parlé avec elle pour lui dire : « Prenez-les, gardez-les avec vous », d'autres jours euh... je lui dis : « Ce n'est pas nécessaire que vous soyez avec moi aujourd'hui, vous pouvez sortir

. Moi, Quand elle assiste avec l'élève, qu'est-ce qu'elle fait pendant que vous expliquez la leçon ?, Jos : Euh... Parfois

E. Certains-parmi, La shadow teacher m'aide, peut-être que, si elle n'était pas présente, si elle n'était pas présente, peut-être, qu'ils ne, euh... ils ne seraient pas très concentrés. Je sent euh... que, peut-être, ils se sont habitués à elle, qu'elle les aide. Non, sa présence est importante dans la classe avec euh... eux. Et si elle n'était pas présente, je ne pourrais pas les aider, Euh... Parce que

, Tu ne peux pas. Maintenant, peut-être parce que moi j'ai, si j'avais une enseignante assistante avec moi, peut-être cela m'aiderait-il un peu plus. Par exemple, une idée, euh... par exemple, on entre dans un menu, et lui il ne voit pas où. Peut-être qu'il ne me le dira pas, et peut-être que moi, je ne le verrai pas. Donc, il ne saura pas. En effet, l'effectif global de la classe est de 25, en eb4 encore plus, ils sont 28, spécifiquement avec eux. C'est-à-dire, tu ne peux pas quitter la classe et t'asseoir avec un élève tout seul ou avec deux ou trois élèves

.. Franchement, Miss Rola le sait, bien sûr, elle, elle a davantage de contact avec les parents. Moi, je ne les vois pas, pas beaucoup. Comment décririez-vous votre relation avec le département spécial ?

. Moi, Tu vois, si je devais te décrire ma place à l'école moi, je ne, euh... je, je ne suis pas un vrai enseignant qui s'intéresse aux questions académiques, j'ai d'autres préoccupations, par exemple, moi, à l'école, mon rôle est diffère de celui d'un autre enseignant. Outre les élèves, moi je n'ai pas, j'ai quinze ou seize heures d'enseignement maximum, je, euh, je ne, j'ai d'autres choses à faire. Je ne euh... focalise pas sur ces choses-là, je n'interagis pas beaucoup avec eux

, j'envoie les noms au teacher training et à l'active board, et j'ai la maintenance et j'ai euh... les softwares, je les répare

.. C'est-À-dire, et il n'y a pas d'autre personne que moi pour ça, pardon, mais, si euh... parfois, à la direction, il y a un problème, alors je quitte la classe pour m

, Parfois par exemple, sur l'active board, dans les classes, il y a un problème, donc je quitte la classe euh

, Il n'existe pas une coordination avec le département spécial ?

N. Non, trop de travail peutêtre, je suis pressé, peut-être que de leur côté, ils ont des considérations plus importantes que, euh... l'informatique euh... qu'ils considèrent que la matière euh... que cet enseignement compte moins que d'autres matières, peut-être que la responsable de ce département concentre son travail sur ces matières qui, euh....apprennent comment euh.... écrire, lire euh

. Maher, Elle est différente. Comment évaluez-vous la relation des élèves en situation de handicap avec leurs camarades ?

E. Oui, Ils ne se mêlent pas à eux ou alors, ce sont leurs camarades qui ne se mêlent pas à eux et même parfois, ils ne les acceptent pas. Il y en a certains qui les aiment et certains euh... tu sais, des élèves euh, Ils ne se mêlent pas beaucoup à leurs camarades

.. .. Peut-Être-eux-mêmes, nous sommes différents d'eux. Non pas selon une manière de, euh... non euh... mais peut-être pensent-ils qu'ils sont différents, non pas qu'ils sont inférieurs, mais ils considèrent qu'eux sont des personnes différentes, qui vivent dans un monde euh

, Oui, je n'ai pas senti qu'ils étaient très intégrés. Je vois qu'ils sont davantage ensemble

. Maher-essaie-d'être, comme ses camarades, il essaie de euh... de faire rire ses camarades certains jours, pour attirer leur attention par exemple. Et Maher, ils l'acceptent. Moi je sens qu'ils ont accepté Maher, ils euh

, Comment vous représentez-vous le handicap ?

J. , .. .. , .. .. , and .. .. Merci-dieu-de-euh, C'est bien qu'il m'ait épargné ça ! C'est quelque chose euh... qui n'est pas facile. Aujourd'hui, j'étais en train de parler avec ma femme en venant sur la route, d'un élève qui était chez nous, son père enseignait avec nous ici, on le rencontrait chaque jour, euh

M. Dieu-de and E. .. , cette chose n'est pas facile

, Avez-vous un proche en situation de handicap ? Non. Comment le handicap influence-t-il la personne elle-même ?

. .. Euh and E. .. En-réalité, Je le dis, je regrette ! Ce sont mes sentiments envers lui. Le handicap va l'influencer dans la société, il va sentir qu'il est différent des gens, il va sentir que les gens euh? le regardent différemment

C. Euh? and . 'est-À-dire, Quand je vois une personne en situation de handicap physique ou intellectuel qui passe dans la rue je me dis : Oh, haram ! Que Dieu l'aide, haram ! Euh? Pourquoi Dieu lui a fait ça, pourquoi n'est-il pas une personne normale comme nous ?! Mais, euh? Soubhan Allah. Il n'existe pas de différence entre les deux, parce que l'homme enfin, est un homme, si Dieu l'a créé comme ça, il va sentir qu'il est inférieur aux autres. Et physiquement encore, il va sentir qu'il est différent des autres

.. .. Souvent, bien sûr, vécu de la même manière par tout le monde. En euh, en gros, euh... il influence mais euh... mais euh... pour une partie, au contraire euh... il sera une motivation supplémentaire

.. , pour démontrer que : non, nous n'avons pas euh... ce handicap ne nous influence pas et on a pu aller plus loin que des élèves euh... plus loin que des euh

. En-fait, La personnalité joue un rôle, les parents jouent un rôle, la société dans laquelle vit la personne joue un rôle, tous ces facteurs-là influencent la personnalité ; selon si la personne est acceptée ou rejetée par son entourage. Par exemple, imagine qu'elle a un handicap physique et euh

. Tandis and .. Tu-ne-peux-rien-faire-euh, Tu dois essayer, autant que tu peux, tu les prends, euh... les aider, leur transmettre euh... le minimum de euh... euh... de culture et d'éducation, pour euh... pour pouvoir avancer dans cette société. Ça dépend de, euh, c'est-à-dire, moi j'ai une personne euh

M. Awad and . Awad, il vient, il s'assoit chez moi, normal, mais il n'est pas capable de, euh... il ne, il ne, si j'explique une idée, par exemple, il ne la comprend pas. Non, il joue, il fait autre chose

, que je n'ai pas du tout demandée, alors je lui dis : « Oui, bravo ! Fais comme ça et fais comme ça ». Il sera content de savoir qu'il a fait quelque chose. Il sait luimême euh... qu'il n'a rien fait, mais pour montrer à ses camarades que : moi aussi euh... je suis comme vous et je suis capable de travailler, mais en réalité il ne fait rien ; mais moi je lui dis : bravo ! Et je l'encourage. Et il y a un élève, euh... encore, en eb4, j'ai parlé avec son enseignante, je lui ai dit : vraiment euh... il a euh... j'ai remarqué qu'il travaille comme les autres, peut-être même mieux que, euh

. Enfin, il existe certains individus que le handicap n'influence pas, qui se considèrent normaux, euh... ordinaires, comme n'ayant pas de problème. Par exemple, comme cette élève euh... de la famille euh

C. À. Un-cas, Celle-ci est un cas unique. Euh, les autres, je te l'ai dit, sentent qu'ils sont normaux, qu'ils n'ont pas euh... qu'ils n'ont aucun problème. Par exemple, cet élève euh... en eb6, non en eb7, quel est son nom ? Basel, non, ce n'est pas Basel euh... Gabi, je sens qu'il est, dans ma classe, normal

. Et-la-déficience-crée-une-différence and . Pas, Elle est regardée d'un oeil différent. Elle est inférieure aux autres du point de vue euh... physiologique, euh... son apparence, académique et de l'apprentissage. Néanmoins, en ce qui me concerne, j'essaie autant que je peux d'être euh

, durant toute sa vie par exemple, sa vie future, il va être différent, il ne peut pas s'intégrer avec tout le monde, il ne peut pas faire ce qu'il veut. Il ne peut pas s'intégrer avec tout le monde parce qu'il sent qu'il euh... qu'il ne peut pas, que, euh... il va se sentir inférieur, comme quelqu'un, par exemple, quelqu'un de pauvre qui voit quelqu'un de riche, il sent qu'il n'est pas capable de, euh... d'être comme lui. Il sait que l''autre a quelque chose que lui n'a pas, si l'on veut parler financièrement, si l'on veut parler du domaine financier. Lui, il envisage les choses sous cette forme : j'espère être comme euh... faire comme mes amis font, par exemple. Or, il ne peut pas, alors il pourra ressentir : moi euh... je voudrais, euh... je voudrais une chose euh... que je n'ai pas, que cet autre a, et moi je ne l'ai, Le handicap a des effets sur sa vie, il va influencer sa vie ! Il va sentir qu'il ne peut pas faire tout ce que les autres font. Dans tous les domaines, dans tout

.. .. Normal, pour moi que, euh... moi je, je veux lui faire passer une idée, lui apporter une connaissance, lui donner quelque chose pour, pour développer ses capacités intellectuelles, pour l'aider à être, euh... un euh... être respectable ; euh... un être très important dans la société, par exemple, pour qu'il soit euh

C. .. Et-euh and . Euh, il existe un deuxième rôle encore, j'aime développer sa personnalité, pour qu'elle, euh... pour qu'il ait une forte personnalité dans la société

. .. Euh and . En, Sou.ite que chaque élève euh, soit comme ça. Moi j'aime l'élève, même s'il n'est pas très studieux, mais j'aime l'élève dont la personnalité est euh... j'aime voir une belle personnalité chez l'élève. Alors que le mauvais élève est l'élève qui, euh... franchement, qui n'a pas euh... qui ne respecte personne, qui ne respecte pas son enseignant, euh... qui ne respecte pas son école, qui ne respecte pas euh, ses camarades

E. Ceci, aversion envers l'élève. J'ai des élèves qui cassent ! Tu n'as aucune idée euh, de leur colère envers l'école ! Ils viennent, euh... euh... certains élèves euh

, ils aiment la matière que je leur enseigne. Mais les plus grands euh, par exemple, il y a des élèves qui ont enlevé les rames de l'ordinateur et les ont prises ! Euh, Ils les ont jetées euh

M. Aida, Je lui ai demandé : quelle classe avais-tu ? Elle m'a dit : la seconde. Je lui ai répondu que, bien sûr, ce sont eux qui ont fait quelque chose ! Sous l'ordinateur, ils ont enlevé les rames, pour pouvoir lui dire : Madame, l'ordinateur ne fonctionne pas, on ne peut pas apprendre. Lorsqu'elle vient, elle ne sait pas, Madame Aida que, euh... ce qu'il se passe, que l'ordinateur n'a pas fonctionné, je suis entré chez elle en classe et elle m'a dit : ces deux ordinateurs ne fonctionnent pas

, Je ne m'explique pas ce sentiment, par exemple, tu entres dans les toilettes et tu vois qu'ils ont écrit des injures sur le directeur, des enseignants

, Comment décrivez-vous un élève en situation de handicap ?

E. .. Je and . Euh, Pour moi, il reste néanmoins un élève avant tout. En ce qui me concerne, je ne, je ne le regarde pas comme s'il était inférieur aux autres ou euh, p.675

, pas lui faire croire que, parce que celui-ci est bien euh... lui, qu'il apprenne ou qu'il n'apprenne pas, de toute façon il ne va rien produire ! Non

, L'élève qui Sou.ite réussir mais qui n'en a pas les capacités, non, haram, j'essaie autant que je peux de lui simplifier les choses et de lui proposer des sujets adaptés à euh... lui euh... son esprit et euh... euh... ses capacités mentales pour qu'il y arrive. Par exemple, ce n'est pas nécessaire de lui donner, par exemple, l'autre jour, j'avais le shadow teacher avec moi, et je lui ai dit : « Ne les laisse pas assister à la séance parce qu'ils ne vont rien comprendre ». Avec cette classe d'eb4, on parlait d'une chose qui s'appelle network, et comment faire une connexion pour un network, et là, ils ne vont pas, Moi : On n'arrive pas parfois à penser, inconsciemment, de cette façon ? Franchement ? Jos : Moi, non. Euh, maintenant, s'il y avait euh

, De combien est leur capacité mentale ?

E. , Ces choses que je vais leur expliquer, même les plus studieux ne vont pas, ne vont pas, c'est comme si je parlais une autre langue. Pourquoi ? Parce que l'explication n'est pas au centre, ils n'ont pas de machine devant eux, je parle, je parle, en général, c'est-à-dire en théorie. Je parle en théorie, sur ce qu'est un réseau et quels sont les types de réseaux. Là, par exemple

, Haydar ? Ce dernier est un élève studieux en informatique, il aime cette matière oui

. Oui, alors à ce moment-là, je sens que, pour eux, je parles une autre langue, alors, j'ai dit à leur enseignante : tu peux les prendre dans la salle de euh

, En revanche, si on est en train d'expliquer, par exemple, de parler de Microsoft ou Word, alors là, non, ils travaillent, même avec Excel, comment faire un calcul, non, certains parmi eux ont travaillé

S. Et-bien, accéder aux universités. J'ai enseigné euh, à une élève qui a un problème auditif mais ça va, elle avance, elle est arrivée maintenant en classe de seconde. J'ai enseigné à d'autres, dont l'esprit est normal. Mais il y a cette fille qui est sourde, elle ne peut pas suivre avec nous parce qu'elle a euh... cette difficulté auditive. C'est-à-dire, tu dois t'approcher beaucoup d'elle. En-dehors de ça, cette difficulté n'a pas influencé ses capacités intellectuelles, au contraire, je n'ai pas senti ça, je l'ai sentie ordinaire. C'est-à-dire que tu dois, c'est-à-dire, l'idée euh

. Première and . Enfin, Elle, elle était normale, mais elle n'entendait pas beaucoup euh... non pas une audition totalement inexistante, mais elle n'entendait pas euh... son audition était faible, elle mettait des écouteurs. Non, elle était normale, non euh... je n'ai pas senti euh... non, au contraire, j'ai senti que peut-être, il existe beaucoup de différences entre elle et ceux qui ont une déficience intellectuelle

. Son, si elle a euh... elle peut se convaincre que, euh... qu'elle peut la surmonter, elle n'aura pas de problème. Elle peut réussir comme les autres. Peut-être elle ne sera pas un génie à l'université, mais peut-être aura-t-elle le certificat, si euh

, Quelle est votre attitude vis-à-vis de la scolarisation des élèves en situation de handicap dans une école ordinaire ?

.. Tu, qu'ils ne, euh, qu'ils ne seraient pas dans une école spécialisée ? D'après mon expérience, j'ai senti que les élèves euh, leurs camarades se montraient compatissants. Et euh... ils doivent être avec leurs camarades pour ne pas sentir qu'ils euh

E. .. Sont and . Différents-d'eux, Peut-être que cela joue un rôle positif pour eux, que, euh... C'est-à-dire, je suis pour leur présence dans une école ordinaire. Maintenant, euh... pas euh... ça dépend des matières, certaines sont lourdes et difficiles, et peut-être ne pourront-ils pas

, lorsque l'enseignante explique une idée, ils ne, euh, peut-être qu'ils ne vont pas, peut-être qu'ils ne pourront pas suivre avec leurs camarades, ce qui provoquera du retard, là, ils auront besoin de quelqu'un euh, peut-être que ça marche avec les petits mais, si l'on prend la classe d'eb4 ou d'eb5, p.677

, Elle avait une dyslexie, elle, elle ne pouvait pas lire justement. Si ça ne tenait qu'à moi, je proposerais qu'il y ait euh... qu'il y ait euh... une solution intermédiaire, qu'ils soient dans une école comme la nôtre, ordinaire, et qu'ils aient certaines classes pour eux tout seuls. Comme ils l'ont adopté chez nous à l'école. Cette manière euh... euh... pas systématique, mais selon les matières, les matières difficiles euh, elle, elle ne savait pas comprendre l'idée. Elle était studieuse et tout, mais elle lisait la question en reverse (à l'envers), alors ils ont mis un shadow teacher avec elle

, Quel sentiment ressentez-vous quand ces élèves se trouvent dans votre classe ?

. Euh, Je les aime, surtout si je sens qu'ils sont euh... ils, ils euh... qu'ils avancent avec les choses qu'on leur donne. Donc, euh... moi, je sens qu'ils sont comme les autres. J'espère qu'ils se sentent comme les autres. Mais, c'est-à-dire, c'est normal ! Cependant, à l'intérieur, il réside un sentiment qu'ils ne le sont pas. (il veut dire ordinaires) Ils suscitent une sorte d'affection pour eux. Tu les regardes, d'un regard peut-être euh, Sache que je suis content de leur présence ! Euh

.. .. Qu'ils-ont-euh and .. , en bas euh... bas-âge. Ils suscitent, ils suscitent chez moi ce sentiment. De manière générale, j'en prends plus soin, j'essaie de plaisanter davantage avec eux, de plus leur simplifier les choses

E. Le, Deuxièmement, que, pourquoi ils ne pourraient pas apprendre ? Enfin, ils sont euh... des élèves comme les autres, pourquoi les refuser ? J'essaie, autant que je le peux, de leur apporter et, s'ils ne peuvent pas y arriver alors, euh... enfin, ils ne peuvent pas y arriver. En ce qui me concerne, leur présence en classe ne me cause aucun problème. Je n'ai pas senti que euh, ils génèrent des problèmes dans ma classe, Premièrement, je dois les accepter parce que l'école les y a mis

, ils n'étaient pas avec moi, la classe serait mieux ; par rapport aux élèves que j'ai, maintenant, peut-être qu'avec d'autres enseignants, ils affectent la classe

E. .. Dans-le-pire-des-cas and . Je, Il ne s'agit pas de moi mais d'eux, car, haram, ils ne euh, ne disent rien. Mais, ils vont être assis euh... et se reposer, ou s'amuser, mais ils ne vont bénéficier de rien, c'est pour cela que je lui ai dit : Pour moi c'est pareil, si tu veux les laisser ici, laisse-les, ou reste avec eux. Certains jours, même, si tu veux, si tu as quelque chose à faire, si tu veux y aller, laisse-les chez moi, pas de problème. Mes sentiments envers eux ont changé avec les années, au départ, j'ai pensé : Mais ! Pourquoi ne les mettent-ils pas dans une école euh

, J'avais des difficultés relationnelles avec certains d'entre eux au début, ils me fatiguaient. Par exemple, il y avait un élève euh

.. ,

X. , Ce comportement-là me gênait : mais tu viens d'aller aux toilettes, et tu veux encore aller aux toilettes ?! Il passait la séance à aller et venir ! Tu vois ? Et puis d'autres élèves, en revanche, euh, haram, ils ne euh... ils n'étaient pas du tout gênants. Bien sûr, il m'a fallu du temps pour m'habituer à l'idée de leur présence en classe, toutes les cinq minutes il voulait aller aux toilettes, et le temps qu'il y aille et en revienne, la séance était terminée

, que ceci ne soit pas comme ça et cela non plus, j'aurais dû faire comme ça ! Finalement, tu t'habitues à l'atmosphère, tu t'habitues aux différences des élèves, même les élèves qui ne sont pas euh... qui n'ont rien, qui ont des problèmes et qui ont euh, des gestes désagréables et gênants, tu t'habitues à eux

, Je me comporte avec eux d'une meilleure manière que les autres, je leur donne la priorité. Par exemple, si j'ai un, si je veux faire une chose que je sais qu'il fera, j'essaie de, euh, que lui la fasse avant les autres, pour qu'il sente que lui n'est pas différent des autres ; c'est-à-dire que j'essaie de ne pas le distinguer comme si, euh... comme si je le stigmatisais : toi, ne fais pas ça, tu ne sais pas ! Et toi, ton camarade est plus studieux que toi ! Non, au contraire. J'aime que le, euh... le faible me prouve son travail davantage que le studieux, le studieux comme je te l'ai dit, ça lui importe peu que, euh... je sais qu'il sait appliquer l'idée rapidement, mais euh, Ça, euh... ça diffère beaucoup, parce que j'enseigne à plusieurs niveaux, j'ai des petits et des grands, tu trouves vraiment beaucoup de différences

, Quel est ce problème ? Depuis le début de l'entretien vous ne le nommez pas

. Euh,

. Lui, Il a des difficultés d'apprentissage, il a euh... un retard mental, il a euh... il a, il a un handicap, un handicap non pas physique, mais un handicap euh

, Certains parmi eux ont un handicap physique qui aura, sûrement, une influence, euh... comme le trisomique bien sûr. Par exemple, nous avions un élève, je ne sais pas si tu le connais, trisomique, il était euh... ses parents ont l'entreprise Al And. Il était chez nous ici, je ne sais pas si maintenant euh

.. Il, il m'aimait beaucoup et, quand il me voyait, il voulait me parler, il me cherchait pour me saluer, alors que du côté scolaire, il ne parvenait à rien ! Il ne, euh... ne, euh... il n'avait même pas la capacité de euh

. Mariella-montre-que-non, elle aime ça ; peut-être y-a-t-il davantage d'attention de la part de ses parents envers elle, peut-être euh

, Quels sont les avantages et les inconvénients de la scolarisation des élèves en situation de handicap dans une école ordinaire ?

E. .. Je-pense-que and .. ;-!-euh, les avantages sont qu'ils ne se sentent pas inférieurs aux autres, qu'ils peuvent être comme les autres, sans se dire : pourquoi restons-nous tout seuls

, Le regard de l'enseignant, s'ils étaient tout seuls euh... même s'il les perçoit comme étant comme les autres, peut-être s'ils étaient euh, s'ils étaient tout seuls

L. E. Le, Les inconvénients, ils sentent qu'ils sont euh, différents des autres : mais, pourquoi nous sommes différents des 680 autres ?!! Tu vois, ils se disent : nous avons un handicap et pour cela, vous nous mettez euh, S'ils sont tous ensemble, ils peuvent se dire : nous sommes comme nos amis

, Je ne relève pas d'avantages ou d'inconvénients pour leur camarades à leur présence dans la même classe qu'eux, ils ne seront pas influencés par ça. Peut-être, euh... peut-être euh... cela permet une sorte de, euh... que, euh.... de distinction entre le bien et ce qui n'est pas bien, chez certains élèves. Comment ? Par exemple, euh... en eb6 par exemple, la classe de Maher, en rencontrant un élève comme lui, peut-être les élèves euh... sa présence engendre chez eux le sentiment que non, on doit s'intéresser à euh... à, à ces élèves, un sentiment d'acceptation et que : nous remercierons Dieu pour euh... cette chance-là. Les inconvénients, je ne, euh, Les désavantages, euh, peut-être que leurs camarades vont se moquer d'eux. Peut-être sententils qu'ils sont une source de moquerie pour leurs camarades

. Moins-disciplinée, Peut-être qu'il fera des choses qui feront rire les élèves, alors cela influe sur l'ambiance de la classe ; peut-être qu'il rendra sa préparation euh... en retard, la leçon qui doit prendre une séance, peut-être prendra-t-elle euh... plus longtemps. Et euh... pour expliquer la même idée à ces élèves

, L'idée qui prend une demi-heure prendra peut-être une heure pour leur être transmise

. .. L'enseignant-aura-peut-Être-prévu-de-faire-telle-chose-euh, En ce qui me concerne moi, que je termine ou que je ne termine pas euh... si je ne termine pas pendant cette séance, alors je terminerai à la séance d'après ou d'après ou d'après. C'est-à-dire, ça ne me pose pas de problème. En art c'est pareil, si l'on termine le projet en cinq séances, où est le problème ?! Si j'explique une idée que toute la classe n'a pas comprise, mais seulement la moitié de la classe, où est le problème ?! Je prendrai une deuxième séance pour ça. L'important est que je sente qu'elle leur sera transmise ! Et même, si elle ne leur est pas transmise, j'essaie une fois et euh... c'est fini

, Il existe beaucoup d'exemples dans l'Histoire de personnes qui ont des handicaps et euh... qui ont pu y arriver, comme, peut-être, qui euh... n'ont pas pu y arriver, euh. Celui qui a un handicap intellectuel peut également y arriver. Il réussira dans un autre domaine, peut-être en dessin, en musique, etc. C'est là l'effet sur l'ambiance de la classe. Cela génère chez l'élève l'idée que, euh, ok, ce n'est pas seulement ce que tu es, Ne pensez pas que vous êtes meilleurs que les autres, non, cet élève

, enseignant en retire moins de satisfaction. Je sais ça d'après mes enfants, l'enseignant euh

, ces élèves et qu'ils sont arrivés à euh... qu'ils réussissent l'examen officiel, les félicitations sont pour l'école ! Non, moi je ne vois pas ça comme ça. LES félicitations sont pour les élèves, par exemple, chez nous, les élèves ont réussi à 100% et ils ont excellé, mais il doit la transmettre à l'élève qui ne l'assimile pas vite, comment faire pour, pour lui expliquer, par exemple, cette formule, comment tu y es arrivé. L'élève studieux... tu as expliqué et peut-être 5, vol.10

J. Ne, .. .. Lbc, and E. , Ils lui ont dit que le degré de son intelligence est plus élevé que celui d'Einstein. Il le mesure, alors, le degré de son intelligence

. Donc, il réunit des docteurs, qui sont tous des docteurs aux cheveux blancs, et il leur explique des théories physiques sur euh

S. Allah and . Dans-une-École, université par exemple, est-ce l'université qui est à l'origine de ça ? Non. Peut-être a-t-il accédé à l'université, mais c'est lui qui a des capacités énormes. Donc, euh.... l'excellence ne revient pas nécessairement euh, au studieux, p.682

, Quelque chose, un sentiment intérieur que moi euh, peut-être seront-ils plus sereins, que moi mon enfant euh... est à l'I.S. Ils euh... ils sont sereins. Peut-être sentent-ils que leur enfant est serein parce qu'il n'est pas dans une école euh... par exemple, comme Wa7et al Fara7, spécialisées dans ces euh... c'est quelque chose qui n'est pas bon. Moi je le mesure à mon échelle, si mon enfant rencontre ce problème et que je le mets dans une école euh

. Enfin, ai pas senti que les parents des autres élèves, qui n'ont pas de déficience

, Est-ce qu'il existe quelque chose qui entrave la réussite de la scolarisation ?

. Franchement and . Ne, Je ne suis pas beaucoup euh... parce que euh je te l'ai dit, moi euh... ma situation à l'école euh... (Silence.) Je ne suis pas, je n'ai pas d'expérience à ce sujet pour te dire euh... quoi, les euh... franchement, quels sont les euh

, Que sera votre attitude s'il y a dans votre classe des élèves qui ont une autre sorte de déficience ?

, Différents types de déficiences ? Euh

E. .. Le and . Moi, je ne peux pas imaginer qu'il soit chez moi. Car avec les systèmes que j'utilise moi, il ne peut pas, il a besoin de systèmes particuliers pour lui. C'est-à-dire, moi en tant euh, que, moi, je ne, euh... pour que je puisse euh, moi euh, comme ça ?! Je ne sais pas

S. and .. ,

, Et il a besoin, besoin de plus de temps, tu dois prendre soin de lui, et si moi, en tant qu'enseignant j'ai par exemple, euh... 25 élèves

S. Lui-n'entend-pas, T. Ne-peux-pas-!-comment, and ?. Maintenant, il doit avoir quelqu'un avec lui pour lui assurer le, euh... là je parle pour moi, c'est-à-dire, la matière informatique. Celui qui n'entend pas euh... moi euh... je ne peux pas laisser 25 élèves et venir m'asseoir à côté de lui seul. S'il est aveugle ou euh

. .. Euh and E. Parce-que, ils peuvent prendre soin d'eux-mêmes ; c'est-à-dire qu'ils se débrouillent, par exemple, si, euh... je propose une idée et que l'un d'entre eux ne l'aime pas, il peut se diriger vers autre chose et il travaille. Tu vois ? Parce que moi j'ai euh, j'ai des élèves

, même des élèves qui assistent à mon cours tout seuls ; ceux qui sont euh... en eb6 ? En eb7, ceux-là ! Eux, ils sont en classes parallèles. Eux, tu ne peux pas considérer euh... qu'ils ont un retard, ils ont euh... leurs capacités d'apprentissage sont lentes

E. .. Eux and . Euh,

. Premièrement, ai donc suggéré à la directrice de plutôt me les donner, puisqu'ils sont seuls, ils apprennent les mathématiques seuls, ils apprennent l'anglais seuls, ils apprennent euh... l'arabe tout seuls, de me les envoyer tout seuls, parce que, euh. Premièrement, leur classe est grande, et je ne, euh... je leur donne des choses de niveaux différents. Par exemple, je te donne un exemple, si ce sont les eb7, il y a avec eux quelques élèves d'eb6, par exemple euh

, Il est dans la même classe que Maher. Et euh

, Mickel Tannous aussi est avec eux, il est aussi en eb6. Eux, euh... ils sont différents de Maher

. Euh, Premièrement, ils s'ennuient vite, pas de, non pas, par exemple, si tu leur donnes un travail qui demande un peu de concentration et qui requiert euh

, Je leur donne Power point, je leur donne Word, qu'ils aillent faire une recherche sur Internet. Tu changes le curriculum lorsqu'il s'agit de choses difficiles, par exemple, je leur donne, si, par exemple ils font un website design, eux ne vont pas savoir faire un website design parce que ce sont des choses, un peu euh... plus compliquées et qui demandent, demandent plus de travail. Par exemple, si je leur donne des exercices de programmation

. L'ordinateur, est pas seulement leur enseigner Word, Excel et Power point, il existe des choses euh, p.684

, Ce sont des choses, euh... le but, euh... à mon avis, à enseigner à l'élève. Euh... Ils ne, euh... pas euh... c'est difficile, ce n'est pas facile. Tu n'es pas pour la scolarisation des élèves qui ont un autre type de déficience ?

N. Non and .. .. , pour. C'est difficile, surtout avec les matières euh, avec ma matière, c'est difficile. C'est très difficile. Oui, c'est difficile, par exemple, quelqu'un qui a, par exemple, par exemple euh... qui a, qui ne peut rien tenir avec sa main, qui ne peut pas se lever de sa chaise, la tirer et sortir, c'est quelque chose de difficile, ce n'est pas facile. Tu ne peux pas euh

E. De, On peut lui trouver des adaptations pour lui et qu'il reste avec ses camarades en classe

, Si un élève en situation de handicap a des besoins spéciaux euh, on peut les lui procurer, peutêtre, par exemple un shadow teacher ou une enseignante spécialisée. Mais moi je ne préfère pas. C'est mon avis

J. , pour ceux qui étaient avec moi en eb4, j'ai dit à Miss Khoury qu'ils seront tout seuls, peut-être euh... je, euh... je m'intéresse à eux peut-être plus, en plus, mais, elle m'a dit ok, mais j'ai senti que euh, euh... ils ne m'ont pas gêné et qu'au contraire, ils étaient heureux. Donc, on les laisse, je n'ai pas de... et elle, elle a trouvé ça bien. Mais bien sûr, ils n'ont pas de notes

E. Premièrement and . Deuxièmement, le lieu d'apprentissage de mes enfants. Troisièmement, euh... je sens que, euh... l'enseignement euh

.. , Je la perçois, en ce qui me concerne, je la perçois comme ma deuxième maison, euh... c'est ce qu'elle est devenue. Parce que... Moi, j'ai peut-être une situation différente des autres enseignants, parce que moi, ma femme et moi, aux élèves, l'intérêt pour leurs problèmes, selon les problèmes qu'ils ont et les besoins éducatifs, on s'intéresse aussi à ce côté-là

. C'est-À-dire, je passe les trois quarts de mon temps ici, par exemple, le matin on se lève, ma femme, mes enfants et moi, on vient ensemble et euh... donc, je me sens comme si... je la considère comme si elle était une partie de moi. Je sens que, euh... en toute franchise, financièrement je vis grâce à elle euh... mes enfants apprennent grâce à elle et euh... je sens que moi euh... chaque chose ici à l'école, je considère que j'en suis responsable, c'est-à-dire dans mon domaine

, école je considère que moi j'en suis responsable. Indépendamment des questions financières, euh... je m'intéresse à mon travail. Quels sont les rôles et les missions de l'école ?

. Euh, Et le rôle de l'école avec les élèves est de leur enseigner, les cultiver, et s'intéresser à euh... tous les problèmes dont ils souffrent pour qu'elle leur transmette son message qui est l'enseignement de cette génération nouvelle, euh... et elle doit les faire accéder à des postes, qu'elle s'intéresse, qu'elle euh... par exemple euh... surtout notre école, si notre école participe à quoi que ce soit, si elle collabore à des activités avec des universités, s'ils préparent des projets et gagnent des prix, alors elle sent euh... elle sera fière de ses élèves, En fait, l'école a des rôles pédagogiques et il existe des rôles commerciaux. C'est-à-dire, comme n'importe quelle entreprise, elle s'intéresse à l'enseignement et au business encore

. Naturellement and .. Le-euh, Ils ont cette volonté : on ne va pas enseigner seulement à celui qui veut apprendre, euh... euh... pour qui, peut-être euh... notre rôle va être simple, on l'aidera. Moi je sais ça d'après mes élèves, moi, mon enfant est studieux euh... où qu'il soit peut-être euh... dans n'importe quelle école euh, ordinaires, peut-être elle sera plus sereine avec eux

, chercher pour l'élève qui ne veut apprendre, comment on peut lui enseigner. C'est ici que le rôle de l'enseignant réside, euh... de, euh... d'enseigner euh

E. .. La-personne, . Euh...-ordinaire, .. .. Dans-euh, and .. .. , L'élève, dans notre école, sent qu'on valorise sa personnalité. Il sera serein, c'est-à-dire qu'on n'use pas ici de répression comme ça se passait avant, c'est-à-dire, moi, je me souviens dans notre école, là où on euh... on apprenait, c'était à Al Zehriye, moi j'étais à l'école des frères à Tripoli, p.686

, Nahla Harb elle, aide ceux qui ont des problèmes, mais, pas de gros problèmes, les euh... les problèmes simples ; pour les autres, il existe une responsable. Mais, maintenant je voudrais te demander : tu t'intéresses à ceux qui ont des problèmes, par exemple qui ont, qui ont des problèmes, ce sont des problèmes, non euh... il existe des élèves qui ont des problèmes euh... pas eux-mêmes au niveau de leur personnalité, mais des problèmes euh... à la maison qui, peut-être, jouent un grand rôle. Ce sujet aussi est vaste

R. , Diplômée en Géographie, elle est enseignante à l'école depuis cinq ans

R. La, Géographie et l'Éducation civile, et a une expérience avec des esh de deux ans à

, L'entretien s'est effectué chez l'enseignante

, Durée de l'entretien : 1h

, Quelle est la méthode d'enseignement que vous adoptez ?

. Allez-y-ouvrez-le-livre-!-non, On accède peu à peu au sujet et, bien sûr, chaque leçon a euh... a une problématique précise. Après, je les fais travailler, sur le livre, sur les tableaux, ou, si j'ai préparé des polycopies, je les leur distribue. J'adopte la même méthode avec tout le monde, je ne distingue pas. Mais je les aide un peu plus, par exemple avec Yah., je lui demande : Yah. as-tu compris ? S'il y a quelque chose que tu ne comprends pas, dis-le moi

I. Je, . Je-ne-lui-mets-pas-de-note, and . Qu, il n'aurait pas de bonnes notes. Donc, je préfère : bravo, champion, des termes qui l'encouragent. En revanche, à la direction, je ne sais pas ce qu'ils mettent sur son carnet. Yhaya, par exemple, ses notes sont bonnes. L'évaluation est la même, mais moi, pendant la composition, j'essaie de lui dire

, Est-ce que vous abordez le sujet de la scolarisation avec vos collègues ?

N. Non and . Parce-qu'euh?-ma-présence-À-l'école-n'est-que-de-courte-durée, Mais là-bas on parle, beaucoup ! On leur dit qu'on a besoin, on a besoin de quelqu'un qui prend soin d'eux, mais personne ne nous entend. On discute beaucoup à propos de chaque cas, comment le traiter, quels sont ses besoins. Par exemple je demande à l'une : Comment tu te comportes avec Ram, Je prends d'elle des euh? idées

. Mais, est-à-dire, il n'y a pas euh? ils ne sont pas intéressés par eux, ils se contentent seulement d'inscrire les élèves ; c'est-à-dire, ils disent, d'accord on accepte ce cas, pas de problème ! Mais elle est comme les autres

, Ils les aident, c'est-à-dire, ils ne sont pas, ils ne sont pas négligés, ils les ont mis dans une école où? les frais de scolarités sont lourds ; ce qui veut dire qu'ils font attention à lui, sinon, ils l'auraient mis dans une école publique par exemple. Moi : Vous sentez qu'ils s'intéressent ? Ran : Maintenant, les parents? je n'interagis pas avec eux. La matière que j'enseigne n'est pas essentielle, de fait, Je sens que ces élèves ont des parents qui les encouragent

. Moi, Je ne crois pas à une personne qui serait handicapée. Il existe quelque chose que, le Seigneur du monde a créé euh? de, euh... de différent, différent de l'autre, différent d'une autre personne. Ou, par exemple, ce n'est pas une personne anormale, c'est-à-dire, chacun a quelque chose euh? un manque, soubhan Allah, telle personne a un manque pour euh? mouvoir ses jambes, ou euh? dans son élocution ou, par exemple euh, sa façon de réfléchir, elle a ce manque et nous nous devons euh? l'éduquer ou l'habituer à composer avec ce manque-là. Mais il n'y a rien qui s'appelle handicap, je ne sais pas, moi je pense ainsi. De plus, je sens que ça le blesse, je sens qu'il ne faut pas utiliser ce terme, c'est-à-dire, p.689

. Dans-cette-classe, moi ça me gêne, pourquoi tu l'appelles comme ça ? Laisse-moi entrer dans ma classe d'une manière normale

, Ce n'est pas un handicap, mais, Soubhan Allah, lui, Dieu l'a créé différent des autres. Il n'existe rien qui se nomme handicap. La différence. Et ce qui accentue cette différence, d'un point de vue formel, peut être quelqu'un qui est incapable de marcher, par exemple, je suis capable de distinguer quelqu'un qui peut marcher de quelqu'un qui ne peut pas ; quelqu'un qui peut parler, rapidement, c'est-à-dire, capable de bien parler, de quelqu'un qui n'est pas capable de prononcer un mot, ou quelqu'un qui est capable de réfléchir, qui apporte une réponse rapide, de quelqu'un à qui il faut un très long temps pour qu'il euh? réfléchisse, qu'il donne une réponse

, D'après ce que je vois dans la société, la majorité est très euh? : Oh ! Des handicapés

C. Qu, Je ne sais pas, je le ressens comme ça. La majorité, vraiment, la majorité des gens les opprime chez nous. Je parle de notre société ici et non pas dans tous les pays. Ils ne les traitent pas d'une bonne façon

. Lui, je le répète, c'est notre rôle à nous de, euh? de ne lui pas faire ressentir ça. Pourtant, tout le monde ne pense pas comme ça, pas euh? Le problème, vraiment, par exemple, est qu'il existe des enseignantes ou des enseignants, pas seulement dans mon école, mais dans toutes les écoles, qui ne pensent pas de cette manière, mais qui disent par exemple, que cet enfant, on ne doit pas le traiter comme les autres. C'est-à-dire, ils distinguent, il existe des gens qui distinguent beaucoup. Et franchement, on ne peut pas ressentir à la place de la personne elle-même

E. , Bien sûr, l'enfant va sentir qu'il est différent. Peut-être, lui euh? il ne euh? par exemple, euh? il ne se développera pas, peut-être il ne surmontera pas le euh? le manque qu'il a, alors il régressera, c'est-à-dire, au lieu d'avancer il régressera. Et pour certains d'entre eux, je sens qu'ils peuvent avancer dans la vie

, Leurs parents et leurs enseignants, c'est-à-dire, l'école, peuvent 690 les encourager, les deux. Ces deux-là sont les plus importants. Certains, parmi ces enfants, peuvent produire et pour d'autres, c'est difficile. Qui sont ces « certains

, Tu vois ? Par exemple, il ne peut pas parce qu'il est paralysé, une paralysie, mais son esprit est bien, alors il peut donner, il peut surmonter le euh? le manque qu'il a. Tandis que ceux qui ont euh... un retard mental ont besoin de trop, euh? de temps pour pouvoir assimiler ce qu'ils ont ; peut-être même que lui ne sait? peut-être lui pense de lui-même, il pense qu'il n'a rien, il ne comprend pas, donc il ne, euh? il ne pense pas : moi je veux dépasser cela. Tandis que celui qui a un handicap physique il sait : moi j'ai un handicap physique et je veux euh? que, euh? suivre, suivre mon chemin, apprendre et tout ça. Personnellement, quand je vois quelqu'un comme ça, je crois qu'il est une sagesse pour nous qui euh, n'avons rien, puisque, alors on peut dire : merci Dieu, ça c'est une première chose, on remercie Dieu de n'avoir rien. Deuxièmement, cela nous pousse à être euh? à être moins vaniteux par exemple ou euh? c'est ainsi, Ceux dont les handicaps consistent en un manque du corps, un manque de motricité, peuvent donner plus que ceux qui ont un manque au niveau mental

. En-fait, je dis : que Dieu le grand me donne des enfants parfaits, par exemple, qui n'ont rien. C'est comme ça, et je pense : peut-être est-il mieux que moi, même si moi je n'ai rien dans mon corps, mais, lui, son esprit est peut-être des centaines de fois meilleur que le mien. C'est-à-dire, j'aime à le respecter, c'est-à-dire, je vois une personne comme ça? Tu sais, je me souviens d'une chose euh? des gens, que mon fiancé connaît. La soeur de mon fiancé est mariée et, un jour, on est allé chez elle, elle recevait la visite de proches de son mari. Ils ont une handicapée, ou non, elle euh? elle est un peu trisomique. Peut-être est-elle un peu différente, le handicap renferme des types, n'est-ce pas ? N'est-ce pas ? Le handicap renferme beaucoup de types, mais le trisomique c'est clair, il est unique

. Le, S'il ne marche pas, ou s'il ne parle pas, s'il n'a pas quelque chose euh? c'est-à-dire, il a une chose euh? manquante, c'est-à-dire, il est différent de l'autre. C'est ça le handicapé, il a quelque chose? Il existe plusieurs types, euh? Le trisomique est un cas connu comment il est, trisomique, je ne sais pas comment on l'explique scientifiquement

. Donc and . Oui, je me suis sentie très? Je me suis levée devant elle, pour la saluer, elle avait presque 22 ans. Mais, bien sûr, eux, ils paraissent petits, leur manière de penser euh? Ils rient beaucoup et, quand ils voient quelqu'un, ils sont très contents. Oui, quand je me suis levée pour la saluer j'ai senti que je l'avais traitée comme j'avais traité euh.... comme j'avais traité la deuxième

, Ils euh... m'ont expliqué ce qu'elle disait. Oui, j'ai senti que, euh... j'ai dit : merci Dieu de m'avoir fait bien la traiter et de n'avoir pas mal réagi comme : Oh ! Une trisomique, non, non, je ne m'approche pas d'elle ! Parce qu'il existe des gens qui réagissent comme ça, je ne comprends pas cette manière de penser, franchement. Moi je ne pense pas de cette manière, me donnait des bises et, peu à peu j'ai compris ce qu'elle voulait me faire comprendre

J. Ne-sais-pas, en cours, en euh... natation, en plusieurs choses, et on a su que sa maman euh... c'est elle qui l'encourage. Tandis que, par exemple, un deuxième cas, cette personne évoluait dans une ambiance où personne ne l'encourage ou elle euh... où son entourage avait honte d'elle, ils la cachaient et ils ne laissaient personne la voir, Ça dépend de l'atmosphère où elle vit

, Euh? Donc, l'effet du handicap sur la personne dépend de l'environnement où elle vit, c'est-à-dire, soit dans un environnement où on l'encourage, ses amis, ses parents, l'école ; soit elle vit dans un environnement médiocre, financièrement, ou euh... socialement et, bien sûr, elle ne va pas, elle ne va pas avancer

S. , Même s'il est limité mentalement, si quelqu'un l'aide, c'est possible qu'il avance ; c'est-à-dire, ce n'est pas important qu'il soit actif pour la société ou euh... qu'il ait un emploi ou... non. Mais, qu'il se développe et qu

, qu'il reste stable ! Tu sais je n'ai pas beaucoup d'expérience avec eux, mais c'est ce que j'ai vu. Avez-vous un proche en situation de handicap ? Non. Comment définissez-vous un Élève ?

Ç. Dépend, les élèves je les considère moi, euh, en général, je les considère comme mes enfants. Vraiment, moi je les considère comme mes enfants, vraiment, mes enfants (Elle rit)

. Même, Mais bien sûr, quand elles commettaient une faute elles étaient tenues pour responsables, ou par exemple, je les traitais tout de même différemment, par exemple, euh... je ne plaisantais pas avec elles euh... voilà. Mais je sentais que, euh... je n'attendais pas que, par exemple, quand j'entrais et que je jouais le rôle de l'enseignante, elles devaient s'asseoir euh... et ne plus prononcer un mot, non, je les traitais, je me comportais avec elles comme si on était à la maison, elles sentaient que la personne qui se tenait debout devant elle n'était pas une étrangère

L. , Tu le sais, il n'existe pas d'élève parfait, c'est la première chose

, Chaque élève a un manque, enfin, il n'existe pas de personne parfaite, même les élèves. Mais moi, je vois un élève idéal, premièrement, s'il est poli, s'il parle euh... s'il parle avec son enseignante, ou même avec ses amis, ou avec n'importe quelle personne, respectueusement. (Communication, lien) Studieux euh

. C'est-À-dire, suive, qu'il étudie, qu'il veuille produire. Il suit l'explication, il entend l'explication, voilà. Euh... Il étudie, bien sûr il fait ses devoirs, et proprement. Moi, quand je vois un élève soigné, un élève ou une élève soigné euh... et organisé, qui étudie, lorsque je remarque que les cahiers euh... J'évalue l'élève d'après ses cahiers, ses livres, euh... le cartable, les bics, on a des élèves par exemple, qui n'ont ni un bic, ni un cartable ni euh

. C'est-À-dire, personnalités d'élèves. Oui, l'élève idéal est ainsi, trois choses, c'est-à-dire, je peux l'évaluer dès le premier mois par exemple. L'élève idéal est studieux, il écoute l'explication et euh... et il étudie, c'est-à-dire, euh, ils sont négligents. La personnalité de l'élève est ainsi, 2000.

, Mauvais, ils ont des mots euh... leurs termes, je ne sais pas où ils ont appris ces termes, mais j'ai rencontré plusieurs cas, c'est indécent, ils disent des paroles indécentes, ils répondent mal, euh... leur voix, leur ton est très vulgaire euh... ils ne s'intéressent pas à leurs études ni à rien

, Et l'élève différent c'est, par exemple, quand j'entre

, tu sais s'il va attirer ton attention ou pas. Il y a des élèves qui n'apparaissent pas sur l'écran comme on dit, tu sens qu'ils sont loin, c'est-à-dire, quand bien même tu te rapproches d'eux, eux ils ne euh... ils ne participent pas, on n'entend jamais leur voix, ils ne euh... c'est-à-dire, rien ne les distingue. Mais on trouve aussi des élèves qui se distinguent par leur discipline, J'ai quelques élèves par exemple, celui que l'on sent très discipliné et calme, dans la classe

, Je te donne un exemple, si j'entre dans la classe de Iss., je me souviens de l'année passée, j'avais Issa, il s'est distingué

. Et, Celui qui est turbulent dans le mauvais sens du terme, parce qu'il existe des élèves qui sont turbulents, mais dont l'attitude ne me déplaît pas (elle rit), ils sont très sympas. Ils sont turbulents mais avec de la sympathie et de la politesse

, D'autres sont turbulents avec un manque certain de politesse, ceux-ci sont gênants. C'est le côté négatif. Qui est l'élève en situation de handicap ?

U. M. Un, .. .. Tu, and . Déficience, Un manque, pour lequel nous, tu veux dire pour lequel on doit nous-mêmes l'aider ? Ou un manque que lui, lui c'est-à-dire, lui-même a choisi, c'est-à-dire, un manque propre à lui ? Que lui veut pour lui et non pas que le Seigneur du monde a créé, tu veux dire ? Comment ça

, Moi je considère que ceux-là ont euh... un manque. C'est-à-dire, par exemple, si le Seigneur du monde a créé quelqu'un avec un handicap, c'est terminé, le Seigneur du monde l'a créé ainsi et l'on doit faire avec. Mais il existe des élèves, moi je les considère, je considère que ce sont eux les handicapés (elle rit), vraiment, ceux qui refusent d'obéir à leur enseignante et à leurs parents, qui refusent d'étudier, qui refusent tout, qui refusent d'être disciplinés, ce sont ceux-là que moi je considère, franchement, Il existe des élèves par exemple, il existe des élèves qui refusent d'étudier, qui refusent d'être polis, qui, d'eux-mêmes refusent euh... euh... euh refusent tout

, Et remarque qu'il existe une différence entre les niveaux, quand je vais, quand je suis à Al Jinan et où à l'autre école, je sens une grande différence

. Donc, pouvez-vous, s'il vous plaît, me parler du handicap en général et de ce qui crée et accentue le handicap à l'école Al Jinan ?

, Et en ce qui concerne l'élève idéal et l'élève en situation de handicap et leurs caractéristiques, tout a déjà été dit précédemment, c'est seulement, je le répète, que l'élève en situation de handicap, peut-être, est celui à qui l'on doit faire plus attention. Moi euh... je ne sais pas, à Al Jinan je sens que l'enfant, quand j'entre en classe, je dois lui porter un peu plus d'attention que ses camarades, non pas parce qu'il est euh... paralysé, c'est-à-dire, qu'il est incapable de marcher. Mais il faut... s'il fait tomber son stylo, je suis attentive, c'est moi qui ramasse le stylo et qui le lui donne. Mais jamais je ne lui laisse penser que, euh... : j'ai besoin de quelqu'un qui me ramasse le stylo. Non, tout de suite... je suis attentive, avec mes yeux et toute ma personne, à lui, vraiment. Parfois j'écris à sa place, par exemple, j'ai un enfant en classe d'euh

, Je ne sais pas, c'est Yah

. Haram, il ne peut pas bien tenir son stylo, je viens parfois écrire à sa place pour qu'il puisse suivre, parce que j'ai des délais précis à tenir

, Mais je sens que si je veux dire qu'untel a un euh... handicap (à voix basse, elle n'aime vraiment pas la nomination) je vais le déprécier. Je sens que je dois le considérer comme les autres. Mais il a quelque chose? euh, il a un hand... c'est-à-dire, quelque, quelque chose euh... un manque de euh... de motricité de son corps. C'est ce que j, Maintenant, je peux te parler de l'élève en situation de handicap à l'école Al Jinan

.. Tous, ils ont une paralysie, seulement. Tous les parents, merci Dieu, leurs parents prennent vraiment soin d'eux, notamment parce qu'ils les ont mis dans une école où les frais de scolarité sont euh, élevés et non pas euh... ils ne les ont pas mis dans une école publique, non

. Souvent, Et on ne met pas euh... par exemple, si l'un d'entre eux a eu 1/10, je n'écris pas 1/10 sur sa composition, j'écris « Bravo ». Tu comprends ? Pour qu'il sente qu'il a fait quelque chose, même euh... même s'il n'a répondu qu'à une seule question ça va, c'est qu'il peut faire seulement ça

, Tu sais, moi, j'en ai deux dont la capacité mentale est bonne, et il y en a un un peu euh

. Ibr,

J. Le-sens-un-peu-faible, est-à-dire faible en matière d'apprentissage, de capacité à retenir, un peu plus lent. Il n'est pas nul, non, moi je ne dis pas qu'il est nul. Mais, un peu plus lent

, Moi je sens, je sens, j'ai un élève qui s'appelle euh

J. Issa and . Crois-que-lui-peut-arriver-À-faire-une-thèse, Moi je parle de ma matière, il est studieux, cultivé, il cherche les bonnes notes et euh... il a des connaissances en géographique importantes. C'est-à-dire, tu sens qu'il est très cultivé et qu'il suit, je crois que celui-ci ira loin. Leur prise en compte dans la classe est bien, elle est bonne. Je remarque que, euh... qu'ils les traitent, que leurs camarades les traitent? Ils les aiment beaucoup, non

A. Cela-concerne-l'école and . Jinan, Je parle très franchement, l'idée est seulement d'inscrire et de toucher l'argent des élèves. Les types de déficiences dans cette école varient, il y a un handicap euh? un peu, euh? elle marche comme ça, elle a une déficience motrice euh? son élocution est nulle. Elle est en classe d'eb2. Il y en a une encore en eb1, qui a euh? je ne sais pas quel est le type, je pense de l'épilepsie, je crois. Elle ne parle pas bien, par exemple, quand elle récite, je ne comprends rien de ce qu'elle me dit. Il y a aussi un enfant qui fait rire (elle rit), vraiment, moi quand je le vois je suis contente, il a un retard, comment te dire, du côté par exemple, ici, son esprit est très, très atteint, lui euh? ils l'ont mis en classe eb1, il a peut-être 9 ans ou 8. Mais ils l'ont mis en classe d'eb1 parce que ses parents ont demandé : Nous voulons seulement que, elle accueille des cas, mais elle ne s'intéresse pas beaucoup à eux. Ils pensent que c'est suffisant, on les inscrit parce qu'on veut inscrire, on veut augmenter l'effectif des élèves

. Mais, il a peut-être l'âge mental de 4 ans je pense. Par exemple, quand je suis en train d'effacer le tableau, je le trouve derrière moi, son nom est Ram., je lui dis : Ram., assieds-toi Ram.. Il revient à sa place, alors je tourne le dos et, quand je me retourne, je trouve Ram. derrière moi. Il parle avec moi : Est-ce que je peux aller aux toilettes ?

N. Ram and . Lui, Dès qu'il se passe un peu de temps, (elle rit) si je me retourne, je le trouve derrière moi, c'est-à-dire qu'il a soit un problème d'oubli ou autre, je ne sais pas. Ces cas, je les vois peut-être un jour euh? un jour par semaine, je ne sais pas. Je leur enseigne une seule fois par semaine, donc je ne peux pas très bien évaluer pourquoi chacun est comme ça. Eux, ils n'ont pas là-bas un superviseur de santé ou social. En fait, il n'y a personne qui fait un diagnostic des élèves ou vous renseigne, peut-être que c'est ça la grande différence là-bas, personne ne s'intéresse à ce sujet. Ils se contentent de les inscrire. Mais je sens qu'ils s'intéressent au sujet de l'intégration, ils s'intéressent à eux, il ne veut pas vraiment aller aux toilettes, lui, il veut descendre jouer, on s'est habitué à lui

. L'école, L'école n'a pas de médecin, mais elle-même fait attention à eux, je l'ai remarqué. Même les élèves, je sens qu'ils sont contents et euh? Je sens que l'élève, quand il entre en classe par exemple, il est content. Mais, il existe des élèves là-bas, je te le dis parce que je vois la différence, les élèves là-bas sentent qu'ils viennent malgré eux, ils attendent que la journée se termine pour partir

, seulement quand, quand ; c'est-à-dire lorsque j'arrive chez eux à la quatrième heure

C. , Quand est-ce que je vais rentrer à la maison ? Il attend, il attend seulement que? je sens qu'ils viennent malgré eux, et ce sont tous les élèves qui ont une déficience qui se sentent comme ça

, Quelle est votre attitude envers la scolarisation de ces élèves dans une école ordinaire ?

. Très-juste, Je crois, moi, à mon avis, je crois que c'est très juste. L'élève voit d'autres personnes, quelqu'un de différent de lui, qui n'a rien et, ainsi, il acquiert de lui. C'est-à-dire, par exemple, si tu veux mettre cet élève qui a un retard avec d'autres qui ont un retard, il ne va rien acquérir, il va toujours voir le même niveau. Tandis que, s'il évolue avec des gens normaux

. Lui, Même pour les enseignantes, par exemple, on apprend comment se comporter avec tous ceux que Dieu a créés, comment se comporter avec eux. C'est-à-dire, même encore plus les petits, surtout en classe d'eb3, eb4, vraiment en bas-âge, tu remarques que, ces âges à qui tu enseignes, que, euh... tu dois euh

S. Dieu-ne-le and . Permet, quelqu'un parmi nous subira la même chose. Non, on doit leur apprendre qu'ils sont comme nous, qu'il faut bien se comporter avec eux. L'intégration, moi je pense que c'est quelque chose de très beau

, En même temps, je remercie Dieu d'être en bonne santé et je dis : Oh Dieu ! Envoie-moi des enfants qui sont bien. Vraiment, je suis affligée pour eux, mais bien sûr, je ne laisse pas paraître mes sentiments. Je n'entre pas dans la classe en faisant sentir : Oh ! Toi, tu es différent, différent de tes amis ! Non, je ne laisse pas du tout sentir ça

, Je les ai acceptés sans que quelqu'un euh... sans que, euh... je ne sais pas, mon sentiment est de les avoir tout de suite acceptés

, Dès ma première année d'enseignement j'ai eu un cas semblable et tout de suite j'ai senti que je l'avais accepté. Je ne euh... je n'ai pas senti une quelconque forme de refus

. Oui, Je ne sais pas comment te le dire, je dirais davantage « merci

. Dieu, actuellement j'ai un élève qu'ils avaient mis en classe d'eb6 et, maintenant, il est en eb7, je sens qu'il me manque. Parfois, quand je le vois dans la cour de récréation, parce que je ne lui enseigne plus, quand je le vois, je cours vers lui, lui dire : Issa comment vas-tu ? (en riant) Ça va les études ? Ça va la géographie ? Je (2sayerho), tu vois ? Je sens que, euh... ils me manquent, c'est-à-dire, j'ai hâte de les voir

. Ou, qu'un jour j'aimerais bien que, euh... une année sans que j'aie un tel cas, non. Au contraire, je Sou.ite toujours qu'un cas se présente. Je sens que je fais une chose euh.... qui comporte des avantages pour moi peut-être, j'acquiers des avantages

, Pour davantage remercier Dieu, pour acquérir des avantages, pour euh... pour que, euh... C'est-à-dire, je Sou.ite de tels cas pour bien les traiter. Maintenant, peut-être que je suis plus tendre qu'il ne le faudrait, je ne sais pas ! Vraiment ! Oui, Préféreriez-vous enseigner dans une école où il n'y pas d'accueil des élèves qui ont une déficience ? En regard de ma spécialisation

. Oui, . Mon-caractère.-c'est-mon-caractère, and .. Mais-;-euh, En les surveillant, euh... s'ils ont besoin de quelque chose et qu'ils l'attendent de moi, tout de suite, c'est-à-dire, je serais au garde-à-vous comme on dit (elle rit). Oui, par exemple, Yah., beaucoup euh... même Ibr., Ibr. par exemple, il a, ils ont un contrôle ou quelque chose qu'ils doivent faire, je lui lis la question, j'essaie de tricher (elle rit) de le faire tricher un peu (en riant) : Regarde ça, peut-être, ce pourrait être la réponse ! Tu vois ? Je les aide, pour qu'ils aient une bonne note, pour qu'ils se disent : j'ai fait une bonne chose. Je l'encourage, même s'il va avoir une bonne note qu'il ne mérite pas, non, il la mérite, tant qu'il va à l'école, qu'il vient et qu'il se lève tôt chaque jour comme ses camarades, qu'il reste à l'école pendant 6 heures comme ses camarades, non, il mérite qu, je leur donne plus d'attention. Par exemple, je leur fais ce qu'ils veulent

, Puisque vous m'avez dit que les élèves qui ont une déficience motrice n'ont rien de « mental », alors pourquoi les traitez-vous différemment des autres ?

, Je sens qu'il a de la lenteur, lui seulement. C'est-à-dire, j'ai par exemple Yah., il est studieux, il y avait encore euh

. Issa, Issa était studieux aussi et je l'imagine plus tard euh

, aux plus hauts postes, vraiment. Comment décrivez-vous la relation de ces élèves avec leurs pairs ?

, Ils les aident, pendant la récréation, par exemple, tout de suite ils se disputent pour savoir qui va euh... pousser leur fauteuil, ils se disputent, ils disent : C'est mon tour ! À chaque fois que j'entre chez eux, par exemple, comme l'autre fois, la semaine dernière, je leur dis : Non, la dernière fois c'est toi qui a fait ça. Ils se disputent, tu comprends ? Qui veut euh, Ils les aiment beaucoup, c'est-à-dire, leurs amis ordinaires les aiment beaucoup

, Je te l'ai dit, je m'intéresse plus à eux ; mais, en même temps, bien sûr, euh... mon regard sur eux, je les regarde comme je regarde les autres. Oui, il existe de l'intérêt

Y. , fait tomber son stylo, tout de suite moi, moi je lui ramasse. En fait, j'ai de l'intérêt pour eux mais, en même temps je les traite comme les autres. Moi je les vois une seule fois durant la semaine, c'est ça le problème. C'est-à-dire, moi je ne viens que pour une seule séance dans chaque classe. C'est-à-dire, cette personne, je ne la verrai qu'une seule fois pendant la semaine. C'est-à-dire, je n'ai que peu de temps à passer avec elle, c'est ça le problème, je n'ai pas le temps. C'est-à-dire, pas beaucoup plus que l'occasion de l'aider par exemple

, Si vous pouviez enseigner la géo, l'histoire et l'éducation civile à Al Jinan à plein temps, qu'est-ce qui pourrait changer

, Peut-être, existe-t-il des choses que je ne sais pas, qui sont présentes, mais que moi je ne vois pas par exemple, tu comprends ? C'est pour cela que je ne pouvais pas t'apporter beaucoup de précisions. Si j'étais chaque jour avec eux, peut-être resterais-je avec eux à chaque récréation ; parce que pendant la récréation, tu les vois euh? ils ont besoin de quelqu'un qui leur achète le pain par exemple, je ne sais pas, je sens qu'il faudrait que je sois avec eux. Je le sens comme ça, en bas, pendant la récréation. Ils sont tristes que, euh, Plusieurs choses pourraient changer. Par exemple, en plus de passer plus de temps avec eux, je découvrirais plus d'éléments à leur sujet

.. Le-pourcentage-de-mes-connaissances-euh, Je sens euh... qu'il est encore de 50%. Il n'est pas euh

. C'est-À-dire, Je n'ai pas assisté à des formations concernant ce sujet, ni à des formations concernant le sujet du handicap en général. Mais je suis sensibilisée, c'est-à-dire, de manière générale : bien sûr, on suit le sujet

, dans les deux écoles. Donc, bien sûr je suis sensibilisée, mais je n'ai jamais fait de recherches, ni d'étude

, On ne fait pas de réunions à Al Jinan pour discuter de ce sujet, mais maintenant, peut-être eux

, je ne sais pas s'ils font des réunions, je ne sais pas. Comment évaluez-vous votre expérience de ce sujet et qu'est-ce qu'elle vous a ajouté avec les années ?

.. Le, J'interagis avec eux, mais pas beaucoup ! Ce n'est pas beaucoup. C'est-à-dire, je sens que l'expérience est encore euh... encore euh? un peu sommaire, concernant ce sujet, je ne parle pas de l'expérience de l'éducation en général. Je crois qu'elle est très à construire encore. Si je les voyais chaque jour, mon expérience serait accrue d'autant, je les connaîtrais mieux, je connaîtrais davantage leur personnalité. Je peux te confier une chose, dès que je suis arrivée, que j'ai côtoyé le premier cas, j'ai sentis que j'étais, c'est-à-dire, tout de suite, tout de suite je les ai traités d'une bonne manière. Tout de suite, je n'ai pas eu besoin de quelqu'un pour me dire : non, abordez-les comme ça. C'est-à-dire, personne ne m'a orientée par exemple : cet enfant, traite-le bien. Il n'y avait personne pour nous dire comment nous comporter du côté humain avec cet enfant, ni du côté pédagogique. En fait, pédagogiquement, je sens que euh... qu'il subsiste un manque. En ce qui concerne l'école Majd, il en ressort beaucoup de manques. C'est-à-dire, il n'y a personne pour nous faire, Ceci est une question difficile (elle rit). (Analyse : elle se sent comme si elle passait un examen, elle est très tendue) Oui, mais nous n'avons pas, concernant ce sujet, moi je considère que nous n'avons pas une bonne expérience parce que

, je ne rencontre aucun problème du côté pédagogique, c'est-à-dire, ils assimilent, ils comprennent ce que j'explique. Ibr. seulement est lent, il a une lenteur euh

, Je dois lui lire la question pour qu'il réponde, sache ce qu'il peut répondre. Quels sont les avantages et les inconvénients de la présence des élèves en situation de handicap dans une classe ordinaire, p.702

, c'est-à-dire, il ne sent pas qu'il est différent, parce qu'il se trouve avec des gens ordinaires. ; ce qui le porte à croire qu'il est comme les autres. Il ne sent pas qu'il est différent. Il n'a pas été placé, par exemple, dans ce qu'ils appellent un centre spécialisé pour euh... le, les, ceux qui ont un handicap ou quelque chose. S'il était inscrit dans un tel centre, cela poserait sans doute pour lui un problème psychologique ; parce qu'il ne sentirait pas euh... sauf dans le cas où, sauf s'il y avait, c'est-à-dire, sauf s'il s'agissait d'un cas très difficile, il existe beaucoup de cas difficiles, mais il sentirait qu'il n'est pas avec euh... avec ses camarades ordinaires. Par exemple, si quelqu'un a une paralysie, il peut être avec ses camarades, par exemple, quelqu'un pousse son fauteuil, Commençons par les avantages pour l'enfant lui-même. Euh... Le côté positif pour lui-même, comme je te l'ai dit, est qu'il apprend du contact avec ses camarades, il voit euh

, Et les inconvénients pour l'élève lui-même ?

S. E. Peut-Être-se-sentira-t-il-triste, parce que seulement euh.... il est incapable, par exemple, de passer au tableau, je pense dans des circonstances comme celle-là. Par exemple, moi, je mets en place un tour de rôle pour passer au tableau, mais cet enfant

, Il ne peut pas pousser son fauteuil, c'est loin de lui, c'est-à-dire que, même si on pousse son fauteuil, il ne pourra pas arriver à écrire au tableau, c'est trop haut. Tu as remarqué, il y a une table rattachée à la chaise. Donc, il ne peut pas. Moi je serais triste pour lui à cause de cet inconvénient seulement

, Concernant les camarades de classe, quels sont les avantages et les désavantages pour eux de leur présence ?

, Ils apprennent comment se comporter avec eux, ils ne les sentent pas, ou qu'il faut que, euh

, Il faut qu'ils apprennent comment être ensemble, parce que cela peut se présenter dans n'importe quelle maison. C'est ce que l'élève doit euh... comprendre. Qu'un tel cas, en une seconde, c'est-à-dire, il est possible que Dieu nous envoie un tel cas dans n'importe quelle maison, c'est pourquoi il faut savoir comment agir. En ce qui concerne le côté négatif, je ne euh... je ne crois pas qu'il existe des inconvénients pour leurs camarades, je ne le sens pas, ou qu'il faille garder ses distances envers de tels cas, p.703

. Au-contraire,-c'est-À-dire, Mais je répète, ça, c'est pour Al Jinan. À Al Majd, on trouve des inconvénients. Par exemple, la classe par exemple, l'enfant dont je t'ai parlé, Ram., est très gênant, c'est-à-dire, euh, ils sont heureux de les aider, ils les aiment beaucoup

. Il, mental et non pas physique, mental. Son âge mental, je t'ai expliqué, par exemple, il a 9 ans, ils l'ont mis en classe d'eb1, mais il a l'âge mental d'un enfant de 3 ou 4 ans, il veut jouer, il veut ouvrir les plumiers de ses amis, c'est-à-dire, il les gêne, il n'avance pas, la séance n'avance pas comme il faut. Mais la direction, moi je mets la faute sur la direction parce que, euh... parce qu'elle le laisse à l'école. Je pense que lui a besoin, a besoin d'une école... d'une enseignante qui saura? une école où tous sont comme lui ; pour que l'enseignante n'y perde pas et ses camarades ne perdent rien, il hurle, il se met debout sur la table, il frappe les autres euh... tu vois ? Il a un retard euh

L. and .. , comme je te l'ai dit par exemple, j'apprends d'eux peutêtre ! Je dis : merci Dieu ! Apprendre comment, moi ou un autre, à ne pas être vaniteux. Ne pas être vaniteux, c'est la chose la plus importante, parce que le Seigneur du monde est capable de changer notre vie en une seconde

, Pas du tout. À Al Majd, oui. Mais pas par tous les cas, c'est-à-dire, les cas qui ne peuvent pas s'exprimer, eux, n'ont pas d'impact sur la classe, mais eux, subissent leur difficulté de plein fouet ; parce qu'eux, n'arrivent pas, n'apprennent rien. C'est-à-dire, moi je fais une leçon pour des élèves, pour euh... une classe ordinaire, et eux, ils n'apprennent rien, ils ne comprennent rien, ils ne peuvent pas parler, ils ne peuvent pas assimiler. Il existe des cas, pour ne pas, pour ne pas être trop idéaliste, il existe des cas qui ont besoin d'une école spécialisée et d'autres cas qui ont besoin de l'intégration. C'est-à-dire, Des désavantages, je ne crois pas, ici ça n'influence pas le cours des choses alors que, là-bas, je suis influencée dans le sens où ma séance n'avance pas, la préparation que je fais pour la séance n'avance pas normalement. Mais à Al Jinan

, il faut seulement qu'il n'y ait pas de cas gênant pour que, euh... (chaza) qui dérange, parce que moi j'en souffre là-bas, dans une seule classe, p.704

, se trouver plusieurs cas, mais dans cette classe-ci, ce garçon euh... est dérangeant d'une façon anormale

, Est-ce qu'il y a des bienfaits pour l'école ?

L. and .. .. , Ah ! C'est bien, nous avons trouvé une bonne école ! Je parle d'Al Jinan, par exemple, on est rassuré pour son enfant, on ne l'a pas mis dans une école euh... spécialisée pour des cas mais qui, peut-être, n'est pas bonne. Surtout que les enfants que nous avons sont seulement atteints de paralysie, mentalement ils sont bien, alors pourquoi ne seraient-ils pas intégrés ? Que sera votre attitude envers l'accueil d'élèves qui ont d'autres types de déficience ? Ça dépend du type de handicap, un retard mental ou d'élocution. Je ne pense pas que ça marche, je ne pense pas que ce soit bien. Une seconde, Les désavantages, laisse-moi penser plus aux inconvénients... Il n'existe pas d'inconvénients, au contraire, peut-être qu'elle en profite davantage. Les deux écoles auront des élèves supplémentaires, donc elles profiteront des frais de scolarité

, Mais l'élève qui a une déficience auditive ou visuelle, bien sûr, il lui faut une école spécialisée

, Mais en réfléchissant, si une enseignante n'est pas spécialisée, ils doivent alors chercher plusieurs enseignantes pour plusieurs matières, avec cette spécialisation. Par exemple, moi, s'ils me mettaient un tel cas, qui ne voit pas, moi je ne sais pas, moi, moi je n'ai pas, je ne suis pas spécialisée. Il lui faudrait quelqu'un qui lui apprenne cette langue et avec l'équivalent des livres qu'on a, dans ce cas-là, oui, c'est possible. S'il existe des moyens, c'est possible. S'il existe des moyens que, euh... qui n'affectent pas l'enseignante, c'est-à-dire, où elle devrait rester toute la séance avec cet élève !, Même s'ils y auront des moyens de récompenses et s'ils les assurent ça sera très bien, mais il faut qu'ils les assurent !

, Est-ce que vous considérez que l'intégration est réussie à Al Jin

O. Jusqu'à-présent, Si l'on se réfère aux cas qui se sont présentés, oui. Pas de problèmes mentaux

. Cependant, je crois que l'obstacle majeur qui nous entrave est l'argent. S'ils n'assurent pas les moyens, bien sûr, s'ils veulent avancer dans l'intégration et ouvrir les possibilités de l'intégration, ils devront accueillir tous les cas ; or, s'ils n'y a pas de moyens

, Parce qu'il a été mis en place quelqu'un qui les aide, il y a quelqu'un, par exemple, dans l'autocar, il y a quelqu'un pour les faire descendre de l'autocar, c'est en place, c'est en place. Ils se soucient très bien d'eux de ce côté-ci. Quelqu'un leur est particulièrement dédié, Mais jusqu'à maintenant, dans la situation actuelle à Al Jinan, elle est réussie

, Quelles sont vos propositions pour améliorer les circonstances de leur présence à l'école ? Je n'en ai pas, je n'en ai pas. Je l'ai dit, je n'ai pas assez d'expérience avec eux

. C'est-bien, Je peux en revanche te parler de l'autre école. S'ils cherchaient, par exemple, un superviseur spécialisé, je ne sais pas mais un superviseur spécialisé dans ce domaine, il pourrait être toujours présent avec nous, on pourrait le consulter à n'importe quel sujet et il nous dirait ce qu'il faut faire

. Euh,

. À-al-jinan, Mais on n'en a pas besoin comme dans l'autre école, parce que je sens qu'ils sont, merci Dieu, sans retard mental. Elle rit. Le handicap moteur, ça va, j'ai une expérience avec eux, c'est-à-dire, le handicap moteur, il ne nous fatiguent pas mais, haram c'est euh... ce sont eux qui euh, sont bloqués, pas nous. Ils sont assis devant nous, ils ne font rien et ils ne nous dérangent pas

. Donc, un particulièrement pour eux, qui prennent soin d'eux, avec l'intégration. C'est-à-dire, ils veulent intégrer, ok, mais qu'il y ait quelqu'un de spécialisé pour eux ! Qui connaisse chaque cas et, si quelque chose se passe avec un cas, qu'il sache comment faire. Cette personne doit surveiller ce que l'enseignante fait en classe, p.706

.. , c'est-à-dire, surveiller les deux, l'enseignante et l'élève. Peut-être qu'il y aura des enseignantes qui n'agiront pas bien avec ces élèves

, il y en a qui leur disent des mots blessants, par exemple ! Donc, s'ils veulent faire de l'intégration, ils doivent embaucher une personne qui sera en charge de ces cas seulement

, Acceptez-vous d'avoir dans votre classe un autre type de déficience ?

, Mais s'il y a un cas qui ne bénéficie pas des moyens convenables, alors bien sûr, lui ne va pas en tirer profit, et peut-être de mon côté, ça risque d'entraver mon enseignement. Parce qu'il m'importe que ma leçon avance, que la préparation que j'ai faite soit transmise à tous les élèves. Je serais gênée dans cette classe, je préparerais quelque chose et, quand j'entrerais je serais surprise que lui, haram, euh... c'est-à-dire, son esprit, sa capacité de penser soit très faible pour son âge. C'est-à-dire, le temps file à ne cesser de dire : Ram. ça suffit ! Ram. assieds-toi ! Je résous ses problèmes avec ses camarades, et il les frappe, c'est-à-dire, il souffre d'un retard. Même s'ils inscrivent à Al Jinan un élève avec une déficience intellectuelle, je ne sais pas, je ne peux pas te dire avant de voir ce cas, c'est-à-dire, Ça dépend du type, si des moyens pour aider sont mis en place, qui m'aident moi aussi à leur transmettre les connaissances, bien sûr, je n'aurais pas de problème

, Une société en miniature dans laquelle j'évolue. Oui, c'est-à-dire, euh? en un mot bref. C'est-à-dire, une société euh? en miniature dans laquelle j'évolue, chaque jour. Euh? Peut-être, je me sens parfois comme leur soeur, oui, c'est-à-dire, mes petits frères? Oui

, une construction de la société, oui, la construction de la société c'est sûr, c'est là son rôle le plus important. L'éducation, c'est un rôle important aussi. La construction de la société du côté éducatif. C'est-à-dire, euh? la construction d'une société qui sera euh? euh? c'est-à-dire, euh? l'enfant sera éduqué par une deuxième éducation. Parce que maintenant, l'enfant passe par exemple, la moitié de son temps à l'école, Bien sûr, son rôle est très important parce qu'elle est euh, p.707

, du côté académique, c'est-à-dire, enseignement, non pas seulement éducation mais encore enseignement ; et que l'enfant sache, une fois devenu grand, comment être responsable, c'est-à-dire, euh? il va être quelqu'un, il va se construire des repères pour luimême et quelque chose pour lui-même, que lui fasse quelque chose pour lui-même. Elle est difficile cette question

, Tous les types d'élèves, bien sûr, même si, euh? même s'ils ont des euh? un handicap physique, elle doit les accueillir

, Qui suit le sujet de la scolarisation des élèves en situation de handicap chez vous, dans les deux écoles ?

, Dans les deux écoles, bien sûr, c'est la direction, mais je ne sais pas qui exactement. À Al Jinan, c'est la direction, eux n'ont pas de problème euh? pour l

E. Maintenant and . Puisqu, il y a quelqu'un qui est présent avec moi parfois, peut-être que, si eux voyaient ma façon d'agir, mais jusqu'à maintenant, non, euh... personne. Il y a quelqu'un qui assiste pour l'explication mais pas pour cet euh? c'est-à-dire

M. La-superviseuse-Éducative and . Sou, mais pas à ce sujet, non, pas pour la question de, euh? Non, en général, elle voit ma façon de me comporter avec eux, que, euh? parfois, je m'intéresse plus à lui

, Est-ce que vous avez quelque chose à ajouter à propos de l'école ?

. Oui and . Éducatif, C'est-à-dire, par exemple, l'élève voit chaque jour son enseignante, ses camarades, donc l'enseignante doit être, doit savoir orienter cet élève, savoir comment se comporter avec lui. C'est-à-dire, lui, peut-être, voit son enseignante plus que sa maman à la maison, par exemple. C'est-à-dire, il s'éduque, l'élève s'éduque dans cette école

, du côté apprentissage et du côté éducation ; c'est-à-dire, des deux côtés, ce qu'il apprend, ce qu'il reçoit d'elle et, en même temps, comment elle euh? Par exemple, s'il commet une faute, cette enseignante va l'orienter, elle va attirer son attention sur 708

. Sa-faute, De même, s'il fait une chose juste, elle va le féliciter

, Est-ce que le rôle de l'école change avec les élèves qui ont une déficience ? Tant qu'elle leur fait de l'intégration, elle doit les traiter de la même manière

.. En-fait, Nous, on leur laisse paraître qu'ils sont comme leurs camarades ! Mais, tacitement, non, on sait qu'ils diffèrent, on doit donc savoir comment se comporter avec eux. Ce n'est pas que : vous êtes comme vos amis, alors, c'est fini, c'est-à-dire, même si euh... son stylo est tombé par terre ou même si, euh.... s'il n'a pas achevé ce qu'il écrit, c'est fini, ok, allez c'est fini, n'écris pas ! Non

, Aimeriez-vous ajouter quelque chose, on a fini

. Oui,

, Diplômée en littérature arabe, elle est enseignante depuis 24

, L'entretien s'est effectué chez l'enseignante

, Durée de l'entretien : 1h15mn

, Quelle méthode d'enseignement adoptes-tu pour expliquer une leçon ?

P. De-méthode-unique, Parfois, c'est par la méthode d' « endoctrinement

, Chaque fois il y en a une, pour chaque matière, il y a une méthode qui convient. Par exemple pour la récitation du coran, c'est normal, la récitation doit se faire par endoctrinement. Il n'y a pas de euh...et quand je veux enseigner le coran, ça va être par endoctrinement. Pour la récitation du coran. Et par exemple euh... pour une règle de grammaire, ça peut être une série, euh..... pour une deuxième règle, Il existe certaines choses qui doivent être transmises par répétition, par endoctrinement. Parfois, par la méthode déductive. C'est variable

, Et quelles sont les pratiques que tu utilises notamment avec les élèves en situation de handicap ? Du côté pédagogique et éducatif

. Parfois, Crie ! Je ne t'ai pas entendu, crie ! Vous l'avez entendu ? Non ! Alors, crie !'. Pourquoi ? Pour leur faire sentir qu'ils existent. Oui

. Bien-sûr and . Qu, il est présent parce que, quand vient son tour, il me regarde, quand on procède par tour de rôle, il me regarde en sachant que maintenant son tour va venir. Non, il sait qu'il existe à 100%. Je reste consciente de leur présence dans la classe parce que

. Je-n'oublie-personne-parce-qu'il-fait-partie-de-ma-classe, Tu vois, les mêmes pratiques que j'applique avec tout le monde, je les applique avec lui. Maintenant, supposons qu'il soit présent... est-ce que je peux ne pas le faire passer au tableau ? Qui m'observe ? Toi tu m'observes ? ou ma direction ? Personne ne m'observe. Lui, c'est un élève, mais moi, avant de faire ce pas, j'avais peur qu'il soit blessé de pousser son fauteuil devant ses amis pour passer au tableau. Je lui ai demandé : 'si tu euh

. Tu and . Oui, Tout, tout, tout ce qui peut te venir à l'esprit, je le fais avec eux

, Tu pratiques la punition ?

N. Non, est même pour les cajoler ! Ce sont des façons de cajoler et non pas de punir

. Souvent, Mais quand tu le fais par jeu, quand je lui tire un peu les cheveux, que je le frappe un peu en jouant, il accepte, parce qu'il sait que je le fais par jeu. Alors, ça ne fait pas d'effet négatif. Et pour moi, ces élèves acquièrent beaucoup de moi au niveau de l'apprentissage et des leçons Quand Ibr., par exemple, obtient 9/10 en grammaire à l'examen, ça veut dire qu'il y arrive à 100/100. Quand il vient me réciter la poésie de 13 lignes, 13 vers, il y réussit à 100/100. Quand il me récite le verset « d'aljoma'a », comme toute la classe l'a fait, même s'il me le récite en deux étapes, ça veut dire qu'il réussit à 100/100. Ce n'est pas important qu'il la retienne, l'important, c'est qu'il lise correctement. La vraie récitation, c'est d'après moi, l'étude ; c'est sa compréhension d'esprit. Mais quand il lit, est-ce que ça ne veut pas dire que euh...j'ai lui ai transmis la méthode à 100/100 ? Par ces pratiques, je prends ses besoins en considération, parce que je ne peux pas le mettre à égalité avec le reste de la classe, même s'il existe des choses euh?. Non, je te répète

, même s'il n'en fait rien, il marche sur ses pieds. Je te le redis, il faut le potentiel intellectuel

. Moi-je-le-considère-comme-un-Élève, et je tiens compte de lui, parce que je pense que peut-être il est fatigué, euh...que peut-être son esprit n'a pas assimilé? Mais je ne suis pas avec lui à

T. N. Donc, as pas compris le cas pour savoir comment te comporter avec lui ?

, je dis ça avec beaucoup d'assurance. Mais à Ibr., je ne peux pas dire ça à 100/100, parce que je ne sais rien à son propos, parce qu'en classe je m'épuise pour qu'il retienne quelque chose, et si je le mets en retenue pendant la récréation, ça me fatigue, il m'épuise. Je me dis que peut-être sa capacité à assimiler est plus lente. Mais je te le redis, j'ai une élève, si tu la laisses toute la journée à l'école pour retenir une seule phrase, jamais elle n'y arrivera. Je la laisse : elle fatigue sa mère, pourquoi m'épuiser avec elle ? (elle rit)

, concentré sur ses livres, sans se distraire avec les autres ; mais il n'a pas la capacité de retenir. Par exemple, si on a quatre versets, il ne peut pas en retenir plus de deux. Pareil avec l'autre, si on a quatre versets, elle ne peut pas en retenir plus de deux. N'espère rien de plus! Et elle retient deux versets en commettant deux fautes. Ce sont ses capacités, Soubhan Allah, et elle a besoin de quatre heures pour les retenir. Pour cela, mon comportement avec eux est pareil à mon comportement avec tous les élèves. Par exemple

J. Lui and R. , Et il y a un élève qui a eu 7/10, je lui ai mis un visage souriant, parce que je suis habituée à ce qu'il ait 5, donc, un grand merci à lui. «A chaque statut... la conduite appropriée». Tu ne peux pas dire que X est différent. Moi, je te le redis, je suis une enseignante et j'ai devant moi des élèves, Et chacun

, En principe, en principe, c'est parce que je sais comment prendre en compte les besoins. Ils comptent sur moi. Ils se reposent sur moi parce que moi j'ai eu...je sais comment prendre en compte les élèves, la façon de prendre chacun d'eux, c'est pour cela que, quand je suis arrivée vers eux, je ne les ai pas sentis comme un fardeau pour moi. Parce que j'applique avec eux ce que je suis habituée à appliquer avec mes élèves. Moi je n'ai pas un élève...Par exemple, j'ai dit une fois à Mme S.Y. : 'moi je n'accepte pas sauter d'un verset à un autre sans que toute la classe l, Je suis consciente des besoins de chacun d'eux par avance, c'est bien présent pour moi, et c'est pour cela que je ne les ai pas considérés comme un fardeau, p.712

, Non, je ne fais pas ça !! Je ne fais pas ça !! Tous vont avoir 9/10 !!'. Moi je suis là pour les faire apprendre

Q. Alors and S. Y. Je-suis-sortie-me-plaindre-d'elle-chez-mme, Je lui ai dit : 'moi j'ai terminé mon programme sur le coran et jusqu'à maintenant, elle n'a rien retenu !' Elle m'a dit : 'Mme M., mettez-lui 2/10 !' et je lui ai répondu : 'Moi je veux bien lui mettre 2, mais elle doit le retenir quand même ! C'est interdit à un élève de ma classe d'être promu dans la classe supérieure sans avoir retenu ce verset !'. Et j'ai dit à l'élève : 'Regarde, je vais te mettre 2/10, mais tu dois le retenir ! Soit pendant la séance de sports, chaque samedi ou chaque jour pendant la récréation, tu dois le retenir !'. Elle m'a regardée comme ça, en disant

S. Y. Mme, Mais, moi je te le dis : la catastrophe, pour moi, ce n'est pas eux, parce que, euh?. ils ont un handicap! La catastrophe ce sont tous les parents

Q. Mme and S. Y. , ?! je regrette que tu ne m'aies pas mise en rapport avec elle pour lui dire que, seulement aujourd'hui, pendant la séance de sport, elle a retenu 7 versets sur 13, non sur 11 versets, elle en a retenu 6 !! Elle en a retenu 6 !! Alors, elle n'a pas de capacité à retenir ?!!'. Mais la maman veut être tranquille !! Ce n'est pas possible !! Même quand sa fille retient ! Quand elle reste pendant une heure !! Et ce n'était pas une heure de cours particulier pour elle, j'enseignais aux autres, et en une heure, elle en a retenu, sur 11, elle en a retenu 6 !! Qu'est-ce qu'il lui reste à retenir, 5 ? Donc, elle veut une heure pour les étudier ! Même, il y en a un, parmi ces versets, qui fait 3 lignes, ce qui veut dire que tout ce qu'il lui reste... que ce qu'elle a étudié fait deux fois ce qu'il lui reste en fait, elle était dans une école laïque où on n'enseigne pas le Coran ! Et euh?. C'est très difficile pour elle de retenir, et il lui faut du temps pour qu'elle s'habitue'. Quand Mme S.Y. m'a dit ça

E. Alors and . Est-venue-le-lendemain, Pour cela, je te le dis, parce que c'est ma méthode avec les élèves, je ne les ai pas sentis comme un fardeau pour moi. Mais si j'adopte la méthode que les autres adoptent, peut-être que je les sentirai comme un fardeau sur moi, mais, pour moi

, Par exemple, tu vois, devant la direction, je donne mes résultats. Par exemple, on me demande : 'combien tu as d'élèves dans la classe ?'. '19 élèves, ou 24, selon l'effectif'. 'Par exemple, à la composition de grammaire, combien d'élèves ont eu excellent ?, Ces élèves ne constituent pas un fardeau pour les autres professeurs, mais pour celui qui aime avoir des résultats

.. .. Moi-je-ne-veux-pas and . .. Eux-euh, Donc, par exemple s'il y en avait, dans les résultats, 5 qui aient eu une note 'faible', leurs résultats seraient pris en compte avec ceux de toute la classe en général, car enfin, ils sont élèves de l'école! Mais ceci gêne les enseignantes ! Tu me comprends ? Tandis que pour moi, ça ne me pose pas problème, parce que moi je ne fais pas ce que je fais pour éviter qu'ils fassent baisser la moyenne de la classe, mais, vraiment, je fais ça pour eux

, Est-ce qu'il existe une collaboration entre toi et tes collègues à leur sujet ?

. Non,

, Je n'ai pas beaucoup de choses à ajouter : en général je n'ai jamais entendu de plainte, non, jamais je n'ai entendu de plainte de parents envers la présence, avec leurs enfants dans la même classe, d'élèves qui ont une déficience

. Mais, Jana écrire à sa place', peut-être que ses parents vont dire : 'Mais notre fille a eu du mal à tout écrire à la main, ce n'est pas à elle d'écrire pour son amie !' . Donc moi, non, je n'ai pas appliqué cette méthode parce qu'enfin, parfois je me dis : 'c'est un enfant, pourquoi il devrait prendre la responsabilité de son ami?! Non, non, non. Enfin, c'est un élève, ce n'est pas sa faute à lui

. Pourtant,

. Et-alors-?!-non, et en plus ce n'est pas pour la leçon d'arabe seulement, et puis, on ne va pas demander à quelqu'un de paresseux : 'écris à la place de Yaha', on demandera ça à quelqu'un de studieux ; donc ça va se passer entre deux élèves

:. Quoi, Si moi-même j'avais mal à la main, l'élève écrirait cette leçon deux fois, deux fois, deux fois ! L'agenda, c'est lui qui l'écrit, et tout... et il lui sort son nécessaire du cartable ! Même cet acte, je ne suis pas pour ; je leur dis 'apportezmoi une chaise haute' et je lui demande de mettre son attirail sur cette chaise et de prendre luimême ce dont il a besoin. Mais pourquoi ?!! Pourquoi les habituer à la dépendance ?!! Pourquoi leur apporter leurs affaires ?! Qu'ils les portent eux-mêmes !! Yah., je les laisse lui apporter ses affaires parce que, haram, il ne peut pas, il ne peut rien tenir dans les mains, On va écrire la même leçon deux fois ! »

&. Laissez-le-!-laissez-le-!-Ça, . Moi, E. Le-moyen-de-le-faire, and .. .. Lui-mettant-une-chaise-haute-À-côté-..-;-'-euh, Je demande à Aliya : 'Aliya, ne change pas la place de ces bancs, laisse-les pour moi tels qu'ils sont!'. Je ne les fais pas asseoir devant, je les fais asseoir au même niveau que leurs amis, naturellement. Mais c'est quoi ça ?!! Pourquoi c'est comme ça ?!! Il n'y a pas de doute, je dois tout faire moi-même. Mais à ton avis, est-ce que je dois faire ces choses-là ?! Est-ce que je dois perdre chaque jour 5 minutes de mon temps pour faire revenir les bancs en arrière ou pour leur dire : 'où est la chaise qui était ici ?' Tu as suggéré précédemment qu'ils doivent avoir une aide spécialisée. Qu'est-ce que tu lui demandes de faire ? Par exemple, comme je te l'ai dit, elle doit avoir les mêmes informations. Par exemple, celui-ci écrit ; qu'il écrive lui-même, ça va. Mais s'il y a une séance spécialisée, Hiba, ils doivent avoir une séance spécialisée. Pour continuer de travailler. Sans que ce soit aux dépends d'un autre travail ! Ils doivent avoir une séance pour eux, cette séance, même s'ils n'y assistent pas, il faut qu'elle ne leur nuise pas. C'est-à-dire que, quand ils sortent, que l'aide cherche ce qui leur manque et qu'elle le continue. Mais cette séance n'existe pas. Par exemple, si elle veut continuer le français pour l'un, elle prend sur le temps de mon cours ?! Pour continuer les mathématiques, Mais, les autres, non ! qu'ils s'en occupent eux-mêmes ! Je dis aux autres

, Et je le prends le lendemain à mes côtés pendant la récréation et je continue la composition avec lui. C'est ça, ma méthode de travail ! Tu ne...tu ne peux pas... enfin, il y a une connaissance qui doit être acquise. Mais, est-ce que j'ai le droit de leur mettre par exemple 7 ou 8/10, ce que celui-ci mérite ? Mais je me moque de moi-même ?! Eux veulent qu'ils réussissent. Celui-ci, ce garçon, pour qu'il soit préparé à être promu en classe d'eb5, à ton avis, je dois euh...lui alléger la composition ? Mais chaque question de la composition dépend d'une leçon précise ! Est-ce qu'il a continué à suivre chaque leçon ? Il va changer de classe, il sera en eb5, mais il faut que je sois sûre qu'il a les connaissances requises pour la classe d'eb5 pour que ça ne me rendre pas folle ! Mais qu'est-ce que je vais faire de lui s'il n'a pas les connaissances ? En même temps, si tu lui fais faire une composition simplifiée, à ce moment-là, la maman va dormir tranquille ! Actuellement elle se repose une heure, mais dans ce cas-là, elle va se reposer 5 heures. Elle va penser : 'il n'a rien à faire, c'est un jeu d'enfant !'. Normalement, elle a seulement...moi je lui transmets le sujet oralement et elle a à le lui faire faire par écrit, du sérieux sur cette question et un suivi effectif. Mais elle est où alors ?!! Même pour Yah., parce qu'il ne peut pas écrire au même rythme que ses amis, je n'adapte pas les compositions, mais je les écris pour lui. Les leçons, ou des questions sur texte, je les lui écris. Ou pour la grammaire : 'fais 5 questions, fais-moi seulement le travail jusqu'ici'. Et quand il les a terminées, alors, qu'est-ce que je fais ? Je prends sa feuille, je la mets dans mon sac et je lui dis : 'demain tu restes là pendant la récréation'

, Abd est propre au maximum, jamais je n'ai vu de saleté sur lui, c'est clair qu'il y a de la propreté à la maison. Pour les deux autres exemples, vraiment, je n'exagère pas, l'odeur des cheveux, de la sueur, ça me tue ! Mais tenez compte de nous ! Nous sommes des êtres humains !! Malgré moi, p.716

, Mais eux représentent d'autres cas, ils doivent être propres au maximum pour que j'accepte de m'approcher de leur fauteuil ! Leur fauteuil est toujours sale, mais qui va l'essuyer !? Mais si ce n'était pas l'affaire de la maman, si c'était l'affaire de l'école, qui va le nettoyer !! Est-ce que je suis obligée moi, de chercher chaque fois des lingettes pour essuyer sa table ?! Parce que je ne peux pas ! Par exemple parfois, ils remontent de la récréation, ils sentent très mauvais ; il devrait y avoir quelqu'un de spécialisé pour les nettoyer ! L'élève qui est comme un bébé chez toi... le bébé, tu lui changes la couche pour qu'il sente toujours bon ! Mais il doit y avoir aussi quelqu'un pour eux, qui leur change la couche ! C'est trop ! Ce n'est pas leur faute à eux, mais en même temps, c'est la faute de leurs parents, ne pas me laisser éprouver de dégoût à leur sujet ! Mais je ne sens pas de dégoût envers eux parce qu'ils sont handicapés, je n'ai pas de problème de ce côté-là ! Je sens du dégoût envers eux comme je sens du dégoût envers n'importe quel élève sale

, il existe des élèves sales dont je n'approche pas, mais ils ne me posent pas problème : 'de loin, réponds-moi, non, non, non, reste à ta place'. Tout simplement ! Mais eux, quoi?tu ne peux pas les blesser ! Par exemple, il y a des élèves à qui je dis : 'tiens, essuie-tout le visage et reviens vers moi, essuie ton nez et reviens vers moi'. Mais enfin je suis un être humain ! Mais eux ne prennent pas cela en considération, tous les moyens pour que nous l'acceptions ! Je te le redis

, Et le domaine professionnel est encore limité, ce n'est pas n'importe quel domaine professionnel qui leur convienne. Par exemple, ils ne peuvent pas faire de la mécanique générale, peut-être qu'ils feront de la comptabilité, mais mécanique générale, non. Même, je te le redis, ils doivent euh, Avec eux notamment ? Je les encourage autant que je peux, je leur fais comprendre que cette filière est la seule qui est bénéfique pour eux dans leur vie

, C'est pour cela que les parents doivent avoir de la lucidité pour savoir vers quelle spécialisation orienter leur enfant

. Moi, Je les aide, j'essaie autant que je peux, de leur fournir l'aide. Parce que les autres, comme je te l'ai dit, ils peuvent entrer dans n'importe quel autre domaine : peut-être qu'ils peuvent entrer dans la gendarmerie, dans la sécurité interne, dans la mécanique, mais pour eux, c'est seulement ce domaine. C'est pour cela, autant que je peux, que j'essaie de leur fournir cette aide, et j'essaie de leur transmettre des connaissances. Il est important pour moi qu'Abd El Rahim obtienne un 9, plus que les autres. Ça m'intéresse, pour son bien et pas pour le mien. Pas pour dire ' regardez, j'ai des notes hautes !', non, mais c'est très important pour eux, ce qui se passe. Et je reste derrière eux. Par exemple, s'ils n'ont pas étudié, je n'accepte pas qu'ils n'aient pas étudié : tu dois étudier. Je reste derrière lui pour qu'il étudie. Par exemple, s'il n'a pas bien récité, est-ce que je pense que ma mission est finie ? Non ! Je lui dis : 'je veux te faire répéter la récitation demain'. Mais, euh...comment te dire ? Je suis tolérante avec eux plus qu'avec les autres. Par exemple les versets coraniques, je n'accepte pas des élèves qu'ils ne me les récitent pas en une seule fois. Peut-être que j'accepte avec eux qu'ils me les récitent en deux ou trois étapes

. Oui, sauter un peu, passer aux toilettes, gêner leurs frères, mais eux qu'est-ce qu'ils ont comme choix ? Ils n'ont rien à faire que de rester assis dans leur fauteuil, devant la télé ou seul. A ton avis, est-ce qu'il y a aujourd'hui quelqu'un qui prenne un conte et le leur lise pour les distraire un peu ? Ça n'existe pas ! Comment tu évalues leur niveau ? Cela varie, le degré de handicap varie entre une personne et une autre personne. Mais j'ai des gens qui, selon la formule n'ont pas de handicap, mais qui ont un handicap sans que personne

, Comment évalues-tu ton expérience concernant ce sujet ?

, Au début j'entendais ce qu'on en disait, mais maintenant, j'ai cohabité avec eux. C'est une expérience ordinaire. Quand j'ai fait connaissance avec trois d'entre eux, euh ce n'est pas euh...je n'ai pas fait connaissance avec 100 ni 200 d'entre eux, ces trois cas m'ont donné quelque chose de différent en matière d'expérience : j'ai eu une expérience concernant mon comportement avec eux, bien sûr ! Je peux catégoriser mon expérience, elle est devenue de plus de 60% actuellement, Pas beaucoup d'expérience. Je mentirais si je te disais que je sais beaucoup de choses

. Et-je-te-le-redis, Il y a un élève, tout de suite dès que je lui parle, il devient mécontent. Maintenant je sais comment ne pas le mécontenter. Il y a un élève que je dois traiter comme si j'étais son amie, parce que s'il devient mécontent à cause de moi, le comportement avec eux ne diffère pas de celui avec les autres élèves

, Pour cela, l'enseignant, ce qu'il vit dans sa vie, personne ne peut le lui demander, le questionnant sur ce qu'il a vécu ? Et je te le redis, eux, leur handicap est APPARENT, mais il existe des handicaps qui pour les parents, les enseignants, ne sont pas apparents. Et ça c'est tout. C'est pour cela que mon évaluation du savoir autour du handicap ne change pas par rapport à l'évaluation des autres élèves, ça ne diffère pas de l'évaluation de mon expérience avec les autres élèves : ce sont des élèves, je n'ai fait leur connaissance ni dans la société, ni dans leur maison familiale, ni coexisté avec eux un ou deux mois en tant qu'infirmière. Moi je leur parle, je les évalue en tant qu'élèves ; en tant qu'élèves avec moi, mon expérience est pareille à mon expérience avec n'importe quel élève

E. Était and . Grande, Je me souviens qu'elle avait ses règles, elle a dit à une élève 'j'ai mes règles aujourd'hui. Moi j'étais choquée, le manifestant comme ça (un son : ohhh !), je suis sortie pour leur dire qu'il ne fallait pas qu'elle soit là, parce que même si je la grondais, elle ne comprendrait pas ! Elle ne va pas comprendre ce que tu dis, même si tu lui dis : 'c'est une honte', elle ne comprend pas, elle n'est pas dans cette vie ! Mais la présence de cette fille, je leur ai dit que c'est un crime pour les élèves, Une élève de classe eb3 qui ne connaît ni les règles ni les usages ni rien d'autre, p.719

, Moi j'ai fait ce que j'avais à faire, j'ai informé ; après c'est à vous de faire ce que vous voulez faire ! Mais cela n'est pas possible ! ce n'est pas euh...la fille ne comprend même pas ce qu'elle dit ! Je ne sais pas ce qu'ils ont fait, ils en ont parlé avec les parents, je pense, et après ils l'ont retirée de l'école. Sa présence n'était pas juste ! Et jusqu'à maintenant, je te dis, par exemple, que si une fille a un problème de cet ordre, c'est une catastrophe. L'année passée, en classe d'eb5, il y avait une fille qui avait un problème, de la famille X, elle avait un problème intellectuel, elle avait 16 ans, mais son esprit était celui d'une fille de 5 ou 6 ans. Alors tout simplement, je lui mettais des notes très hautes, parce que quand elle voyait des notes basses elle devenait triste. Elle ne comprenait pas l'histoire. J'ai beaucoup essayé de lui apporter ce qui lui convenait, mais je leur ai dit tout simplement que sa place n'était pas ici, la responsable) que sa présence était une catastrophe pour l'école

N. Non and N. Elle-y-est-passée, Mais cette fille a un problème ! Tu peux l'évaluer avec les autres ? Par exemple, moi qu'est-ce que je dois lui mettre comme note ? A et b ?! Qu'est-ce que je peux lui donner ? Je ne peux rien lui donner ! Moi, ma spécialité n'est pas es handicap, en réadaptation des handicapés, moi, mon travail est l'enseignement, je suis une enseignante, j'ai un programme que je dois traiter ! Si je veux être conforme à ça, qu'ils se débrouillent, eux, qu'ils lui cherchent quelqu'un de spécialisé ou qu'il se mettent dans une classe toute seule, qu'ils fassent ce qu'ils veulent ! Même si vous m'adjoignez cent spécialistes, elles ne peuvent rien faire avec moi. Par exemple dans le cas de la fille dont je t'ai parlé tout à l'heure, que peut m'apporter une enseignante spécialisée ?? Moi je donne des leçons de grammaire à propos des verbes et des temps et des terminaisons, juste pour donner l'idée qu'elle est une élève ! Ses frères vont à l'école, elle va avec eux

.. Même-si-j'avais, si une spécialiste restait avec moi jour et nuit...c'est joué avec cette fille

. C'est-une-catastrophe, Je n'ai pas assisté à des formations à propos de ces cas et on ne fait de réunions à l'école pour discuter autour de l'intégration d'élèves dans leur cas. De plus, on n'a pas l'idée de ce que cela représente. Par exemple aujourd'hui on doit parler du cas de cet handicapé, p.720

, Si c'était le cas, ça viendrait de l'excellence personnelle de l'enseignante. Non, non, il n'existe pas de cas où la direction nous fait une réunion et? Il n'y a rien autour de ces choses-là. Non, ça n'existe pas

. Le-handicap-?-en-général, est pas nécessairement un handicap physique ; quand c'est une invalidité, une incapacité de faire quoi que ce soit comme les autres, là c'est un handicap, soit un handicap physique soit un handicap intellectuel. C'est-à-dire qu'il n'est pas nécessaire qu'il y ait quelque chose de précis ou que ce soit un handicap visible, comme on le voit, en fauteuil, non. C'est n'importe quelle chose que la personne est impuissante à faire comme les autres ; le faire différemment des autres, c'est un handicap. Il est différent des autres

, Jusqu'à quel point il doit être comme les autres ?

, Et la preuve : moi ; quand je portais le voile, je m'habillais d'un jilbab long, les gens me disaient : 'tu es de quelle obédience ? À quel parti appartiens-tu ?' Je leur répondais : 'Mais je n'appartiens à aucun parti !'. Ils me disaient : 'Allez !! Dis-nous à quel parti tu appartiens ?'. Et ça ne constitue pas un handicap, ça ?! Si, c'est un handicap ! Pour cela, je te dis que le handicap varie

. Comme, Mais qu'est-ce qui le crée ? Bien sûr, il existe des facteurs héréditaires, scientifiquement établis, et il y a des facteurs, euh?qui viennent de l'environnement de l'homme. Le plus grand facteur, ce sont les parents de le handicapé qui le limitent et augmentent ainsi son handicap. Moi j'ai un problème avec les parents, plus qu'avec le handicapé lui-même ; eux, ils sont plus handicapés que lui, je te jure ! Parce qu'ils n'acceptent pas l'idée : 'c'est fini, mon fils est handicapé, donc le monde lui est fermé, il doit avoir un comportement spécial, et tout fait exception pour lui '. Mais si lui ne souffre que ? si c'est seulement qu'il ne peut plus marcher, mais qu'intellectuellement, il est euh?il est euh?euh?très sensé, pourquoi le limiter ?! Pour eux, c'est fini ! Ils me disent : 'ne le fais pas réciter aujourd'hui, parce qu'hier il n'a pas étudié'. Mais pourquoi il n'a pas étudié ?! Il est comme les autres, il n'a pas de problème intellectuel ni de carence en ce qui concerne la réflexion

, Les parents réduisent la distance et mettent leurs enfants chez nous par tranquillité d'esprit, pour ne pas les mettre dans une école spécialisée ; mais celui qui a un handicap intellectuel n'est pas chez nous. Parce que moi je peux supporter un handicap physique, mais un handicap euh?intellectuel, je ne peux pas, ce sera une catastrophe pour moi. Pourquoi ? Parce que je n'ai pas le temps, parce que si l'élève a besoin d'une heure pour faire une chose

, On va en parler, autour d'une question ultérieure. Mais maintenant, peux-tu me parler de l'effet du handicap sur la personne ?

. En, mais je sens seulement qu'il est enfermé plus qu'autrui, il sent qu'il est différent d'autrui. Dieu merci, je n'ai pas un tel cas à suivre pour savoir ce qui se passe (elle cache le cas de son propre enfant

, accepte pas sa réalité : pourquoi je suis comme ça !! Parce qu'il n'existe pas de conscience sociale, parce que la société lui fait toujours sentir qu'il est différent d'autrui. Mais si maintenant la société lui fait sentir qu'il est comme les autres, il n'aura plus ce problème. Euh? : d'accord, j'ai ce problème et alors ! Mais c'est à la société de ne pas te faire sentir que tu as ce problème. Mais chez nous au Liban, il n'y a pas toutes sortes de euh...prestations sociales pour le handicapé. Pour cela, ils sentent qu'ils sont une catastrophe ; mais si maintenant il y a des prestations particulières pour eux, personne ne sentira rien

, On lui dit : 'qu'est-ce que tu veux venir faire chez nous, toi ?!'. Ils ne considèrent pas que lui, intellectuellement, il excelle peutêtre plus que les autres. Pour cela, chaque personne qui a un retard est devenu un... un fardeau pour sa famille

C. Fini, toi tu es handicapé, alors reste à la maison. Et ça crée de l'aversion chez les parents

, il arrive un moment où elle se fatigue, où elle se dit : 'mais moi, je suis fatiguée ! Je dois rester prise toute la journée parce qu'il n'y a personne qui peut s'occuper de mon enfant ?!'. Mais comme je t'ai dit, s'il existait des prestations spécifiques, on ne sentirait plus du tout, plus du tout cette chose-là. Mais chez nous, rien ne leur est accordé. Mais, même pour nous, il n'y a rien qui nous soit fourni ! Alors

. L'élève-est-une-Éponge, Soit il te prend toutes tes forces, soit tu lui prends toutes ses forces. Cela varie entre euh...cela suit l'éducation à la maison. Je ne peux pas te définir l'Élève dans l'absolu. Il est une personne qui vient pour acquérir des connaissances, mais son environnement joue un rôle. Soit vraiment il acquiert de toi et ça te repose, ça te rassure, soit ce sera un fardeau pour toi et tu seras perplexe : comment lui transmettre ce savoir ? D'après le travail de l'élève, je peux faire la distinction entre le bon élève et celui qui n'est pas bon, et de même d'après son assimilation des choses. Le bon élève est celui qui a

, Je ne lui demande pas d'être un génie, mais au moins qu'il acquière 50% de ce que je transmets. Il n'est pas exigé de lui 100%, parce que les êtres varient, celui qui assimile à 100% est un génie

, 50% de moi ; ce qui veut dire que l'élève est bon. Il ne lui est pas demandé plus que ça. Et l'élève en situation de handicap

.. .. Je-ne-peux-pas, .. .. , and .. .. , Je lui demande : 'pourquoi tu n'as pas étudié, mon fils ?' Il me répond : 'ils m'ont laissé le cartable dans la voiture'. Ce qui veut dire qu'eux ne savent pas que leur fils est responsable ! Mais si vous ne sentez pas que votre fils est responsable, vous attendez de moi de faire sentir à votre enfant qu'il est responsable ?! Et moi, moi à ce momentlà j'ai dit à la direction : 'celui qui ne donne rien en accord avec moi, je ne suis plus prête à donner quelque chose !'. Enfin, je suis un être comme eux, je dois tout donner et eux restent assis à se reposer sur moi ?! Ce n'est pas possible !!je ne suis pas une infirmière, moi ! Moi, je suis une enseignante, c'est-à-dire que je collabore beaucoup, beaucoup avec vous et que je vous aide, mais, vous, aidez-moi ! Le troisième cas est celui qui ne doit pas être à l'école, celui-ci me fatigue parce qu'il ne peut pas écrire, ses mains sont très, très molles, il ne peut pas écrire ! Par exemple j'ai, comme je t'ai dit, un autre cas qui est très lent, mais il écrit, il réagit avec moi, alors que le troisième cas, sa main est très molle, ses nerfs, que Dieu le guérisse, ses nerfs sont trop euh...flasques. Et tu sens que leur esprit est variable : certains jours, tu le trouves au travail, très attentif, il réagit avec toi ; d'autres jours, il n'est plus là, c'est fini. Celui-ci notamment, tu le trouves souriant, il joue, il sourit, apparemment son handicap n'a pas influencé son moral négativement, mais euh, Je ne peux pas. Ils sont trois dans ma classe, et ont des degrés différents ; il y a celui qui est excellent, celui qui est moyen et il y'a celui que je sens comme un fardeau pour moi. Alors, le premier cas, grâce à Dieu, il est intelligent, docile, il

, Il y en a deux que je gronde, je les gronde comme je le fais avec n'importe quel élève, et je leur 724 dis : je vais te mettre en retenue pendant la récréation !' Mais lui, je n'ose pas le gronder : il a un problème, je sens qu'il a un problème

, Tu m'as parlé de trois exemples d'élèves en situation de handicap, tu ne peux pas me donner une seule définition globale ?

. Non, . .. Même, . .. Parfois-euh, and . Dieu-ne-le-permette-pas, quelqu'un qui marchait a été victime d'une explosion, il a eu le pied coupé. Dans ce cas, ce n'est pas là un handicap ?! Il n'est pas né handicapé, il a subi un accident qui a provoqué un handicap, et moi je sens que ça a un effet négatif sur la personne. Plus que pour le handicap de naissance, parce qu'il le porte avec lui, il a coexisté avec lui ; mais moi je sens qu'il influence négativement la personne

, Mais il faut que la personne ait de la volonté et de la détermination, et en même temps, il faut que son environnement ne soit pas limité. C'est l'environnement, ceux qui nous entourent, c'est eux la catastrophe, parce qu'ils sont trop restrictifs ! Moi je te dis, moi, moi, les parents me fatiguent plus que les enfants. J'ai envie de gifler l'un des parents, Mais ces élèves peuvent y arriver, dans leur parcours intellectuel. Moi je connais une personne...sourde, muette, qui est devenue docteur d'université, sourd et muet ! Et il s'est marié, il a eu des enfants et sa femme l'aime toujours beaucoup, vol.9

, Même quand il me donnait la réponse, je lui disais : 'Après l'examen je vais te punir, Ibr. !' Il me choquait ! Il me contrariait ! Je lui disais : 'tu as toutes les réponses et tu ne me les donnes pas ?!'. Mais il est capricieux, parce qu'il n'a pas les parents derrière lui, pour lui faire prendre conscience. Il tient son crayon et me regarde comme ça, vol.9, p.725

. Tu, Et la preuve, c'est que dans d'autres matières ils sont très défaillants, parce qu'ils ne se trouvent pas engagés tout entiers dans la classe, ils viennent passer le temps. S'ils avaient pris les choses au sérieux, ils auraient dû travailler autrement, mais ils ne prenaient pas les choses au sérieux. Et je te le répète, ce n'est pas leur faute, ils sont comme une pâte à modeler que tu façonnes comme tu veux. Le problème vient de celui qui est responsable d'eux, les parents, qui sont négligents. Mais maintenant, si tu les instruis, ils travaillent. Et comme je te l'ai dit, Ibr. m'a choquée, il a toutes les réponses et il me laisse comme ça! C'est pour cela, après l'examen, euh...je suis devenue plus sérieuse avec lui, mais comme je te l'ai dit, je lui ai demandé : 'Ibr., pourquoi tu n'as pas fait ce travail ?'. Il m'a répondu : 'ils ont laissé mon cartable dans la voiture, Ce n'est pas du tout comme s'ils n'étaient pas dans la classe. Je les fais collaborer à toutes les activités

, Et si tu lui dis : 'fais-vite Ibr., si tu ne fais pas vite je vais te retenir pendant la récréation !'. Alors il se dépêche, il écrit et finit comme ses amis. Moi, ça ne me pose pas problème s'il me laisse quelques mots à écrire, mais, je ne dois pas tout écrire pour lui ! Je leur ai dit : 'Donc, copiez-lui tout ! Prenez mon cahier et copiez tout pour celui qui est en très mauvaise position !'. Ils m'épuisent !! Et après tout cela, Dis-nous que ton fils vient seulement pour passer le temps et que tu l'envoies parce que tu ne peux pas le laisser à la maison

, Que penses-tu de l'accueil des élèves en situation de handicap dans une école ordinaire, quelle est ton attitude envers cet accueil ?

, Ça ne me pose pas problème, mais je te répète, ça varie avec la personne que je vais intégrer

, Je te répète : il existe des élèves qui n'ont causé aucun problème

, Comment toi, qui accueilles un élève et qui te dis, soit cet élève est...quand un élève arrive de l'extérieur dans ton école, tu ne lui ferais pas passer un concours d'entrée ? Soit il est au niveau dans ta classe, soit il ne l'est pas. Même chose pour n'importe quel élève, je te le redis, même s'il a un handicap, Enfin chaque élève doit être soumis à un examen

, Soit il est apte à avancer avec ses amis, soit il ne l'est pas. Parce que l'intégration, c'est l'épuisement pour l'enseignante parce qu'elle n'a pas d'aide, elle est un individu non armé pour ces situations ! Je n'ai personne avec moi

, Et selon toi, il passe le concours d'entrée selon les connaissances qu'il a ?

. .. Euh, je te répète, par exemple parfois euh...quand la personne a seulement un problème de locomotion, qu'est-ce qui, qu'estce qui le distingue des autres? Seulement qu'il ne peut pas marcher ?! Mais, est-ce que je lui donne des cours de sport ?! où est le problème ?! Je te répète, s'il est sur un fauteuil roulant, ça n'empêche pas qu'il passe au tableau. Qu'est-ce qui me gêne ? Moi, même si je veux le faire réciter, je n'accepte pas qu'il le fasse de sa place, je lui demande d'approcher, comme aux autres, il prend son livre et il vient vers moi. Même lui ! Il change de représentation sur lui-même !! il sentira qu'il est un être humain, qui prend sa place comme ses amis prennent la leur ! Mais, pourquoi le tenir enfermé ?! Quand je fais une activité, je lui fais tenir un ballon : 'joue avec tes amis !'. Qu'il joue !! Où est le problème ? Qu'il soit plus lent qu'autrui ?! Ce n'est pas un problème. Pourquoi le décevoir : 'toi tu as un handicap, donc, tu es un zéro, à la marge'. Non ! Excuse-moi, mais moi je sais que les enseignantes le considèrent comme un zéro, comme en marge. Mais moi je n'ai rien de commun avec elles. Mais eux, enfin, ont des capacités, soit cet élève est capable de se conformer à moi, Non, selon ses capacités. Selon ses capacités et non pas ses connaissances. Lui, il est peut-être comme n'importe quel élève qui n'a pas de connaissances. Ses capacités, ses réponses rapides, comment il réagit avec toi

, Est-ce que je dois mesurer si ses capacités se conforment à moi ou pas, ou est-ce à moi de m'adapter, d'ajuster ma méthode ou autre, pour qu'elle convienne à cet élève ? Non. Parce que ce n'est pas à moi d'adapter mes capacités. Enfin, moi j'ai une classe, j'ai un programme que je dois travailler. Je te répète, moi je ne suis pas une spécialiste, mon école n'est pas une école spécialisée, pour ceux-là, qu'ils le mettent euh, en haut, à 'Al

, « Marchez selon le rythme du plus lent d'entre vous ». Mais moi j'ai un programme, j'ai des élèves ordinaires, j'ai des élèves qui peuvent capter, je ne peux pas, euh, p.727

, Mais le problème moteur de Yah. ne limite peut-être pas ses connaissances, mais seulement

. Non, Qu'est-ce qu'ils m'ont dit au début, quand je suis arrivée en début d'année ? Que leurs amis écrivaient pour lui. Mais, leurs amis sont des enfants ! Pourquoi ils prendraient cette responsabilité ? Quelle est leur faute ? Ils vont le détester à la fin, ils vont le sentir comme un fardeau pour eux. Quelle est leur faute ?! Ils m'ont demandé que X, chaque jour, lui écrive les textes, mais lui, il écrit déjà pour lui-même, il va s'épuiser à la fin ! À la fin, il va le détester et il va arriver un moment où, si tu lui dis 'Yah.', il va se dire : 'Oh ! Comme il est antipathique !'. Mais pourquoi causer cette détestation entre les élèves ?! Et les pairs ne peuvent pas toujours aider leur ami en situation de handicap, mais il ne peut pas écrire. Imagine-toi que je dois tout lui écrire ! Je m'épuise beaucoup ! Pendant la séance sur textes, j'écris au tableau puis je viens écrire pour lui, j'écris au tableau puis je viens écrire pour lui

, eux se réfèrent à l'élève studieux, qui termine le premier. Mais aussi studieux qu'il soit, il va écrire pour lui et écrire après pour son ami, alors il sera pris par l'écriture et ne se concentrera plus avec toi. Par exemple, il y a des moments où tu leur dis : 'je veux que vous me prépariez cet exercice par écrit', pour savoir ce qu'ils ont acquis avec toi, une évaluation. Mais lui n'écrit pas, alors qu'estce que je dois faire ? Faire arrêter la classe : 'attendez-le' ! Une demi-heure pour que Yah. puisse écrire ?! Et en même temps, je ne peux pas lui dire 'sors pour terminer', parce que j'ai un travail que je veux continuer ! Pour cela, je te le dis, dans une telle position, il est un fardeau pour moi. Par exemple avec Abed El Rahim, ce problème, je ne le retrouve pas, Est-ce que vous changez de temps en temps les élèves qui prennent soin de leurs amis ? Mais tu ne parles pas seulement de l'arabe, mais de toutes les matières, 6 ou 7 séances successives chaque jour ! Autant que ce soit l'élève studieux

, La chose qui? l'important, c'est qu'il me réponde, lui. Par exemple pour les questions sur texte, je lui demande à propos de la question, je lui demande où est la question. Il me l'indique. D'accord. J'écris, j'écris. Mais il existe des points qui doivent être son travail personnel, on ne peut pas l'aider. Je les lui finis moi-même, ça prend un quart d'heure, à mon rythme. Donc, il reste quatre questions, je lui donne une heure et demie pour les résoudre, parce que c'est à lui de travailler ces quatre questions. Donc, je travaille un peu et il travaille à la même composition que ses amis. Parce que je n'ai pas affaire à un handicap intellectuel. Son handicap est physique ; pour cela, je n'ai pas affaire à un handicap intellectuel pour qui je devrais alléger le, le rythme. Non. Par exemple s'il ne sait pas prononcer et que je doive l'aider à prononcer, non ! Mon problème, c'est seulement qu'il n'est pas rapide. Et moi euh...quand son niveau a baissé, j'ai envoyé une lettre à sa maman : 'Yah., ceci et cela... j'ai remarqué une forte baisse, et qu'il existe un problème, promu en eb5 ? Ils ne m'ont pas dit qu'il est seulement auditeur dans la classe et que l'année prochaine, il va y rester. Ce que je fais, moi, par exemple quand il y a une composition, il y a beaucoup de questions que je rédige moi-même

, Et elle dit toujours : 'moi, je suis fatiguée'. Mais si tu es fatiguée, alors qu'est-ce que je dois dire, moi ?! Toi tu as seulement Yah., mais moi j'ai dixhuit élèves, plus Yah, Malgré ça, il arrive en n'ayant pas étudié

E. .. Tu and . Calme, et d'autres fois, je sens qu'ils sont un fardeau pour moi, je les sens comme un fardeau. Et après ?!! Quand les parents ne réagissent pas à mes demandes, je ne vais pas haïr l'enfant, non, non, mais je les laisse faire comme ils veulent ! (dans le sens que ça ne me concerne pas). Mais, après, je sens le remord, alors je travaille de nouveau pour leur enfant, Mais enfin

, Au début, j'étais très aimable et mon coeur a fondu quand...et j'ai beaucoup aimé les aider

, Une fois Ibr. a presque eu une crise cardiaque, il m'a dit : 'c'est quoi ça, que tu me mettes en retenue pendant la récré ?!' Je lui ai dit : 'ouiii, pour que tu ne viennes plus sans avoir étudié'. Quand je l'ai mis en retenue, il me regardait en n'en croyant pas ses yeux, il n'y croyait pas, qu'il soit en retenue ?!!! C'était le coup de tonnerre pour lui ; et la deuxième fois, quand je lui ai dit ' je vais te mettre en retenue', il m'a dit : 'non, j'écris !'. Alors, depuis, il écrit ! il écrit comme ses amis. A la fin, j'ai eu un gros problème à la main : le tableau, Ibr. obligatoirement, et je ne sais pas si tu as fait attention en classe, je n'ai pas seulement Ibr., mais des cas de paresseux que je dois encore suivre !! Mais, à la fin de la journée, Maintenant non, j'ai découvert d'après leur comportement qu'ils sont comme les autres !! et leur comportement, quand tu les traites comme les autres, tu tires d'eux plus de profit. Et la preuve, si tu demandes aux autres enseignants, tu vas trouver qu'ils ont eu des résultats plus que dans les autres matières

U. Normalement and . Élève, une personne en bonne santé qui ne souffre de rien, pourquoi ne pas le punir ? Lui, rien ne lui est arrivé intellectuellement

. Qu, est-ce qui te pousse à accepter la présence des élèves en situation de handicap dans tes classes ?

. Qu'est-ce-qui-me-pousse-?-j'y-Étais-obligée, Alors je lui ai dit : 'tu peux lui demander de ne plus être en retard ?' Il m'a dit oui. Parce que j'avais parlé avec les parents, ils m'avaient répondu qu'il haïssait l'école ! Je t'ai dit que les parents m'énervent plus que leurs enfants. J'ai dit à la maman d'Abed : 'Abed, grâce à Dieu, est intelligent, il est studieux, il faut qu'il ne soit pas en retard'. Elle m'a répondu : 'Tu sais, il hait l'école, il n'aime pas y venir, il préfère s'il le peut, rester à la maison'. Mais c'est ta réponse, toi ?!! Je lui ai dit : 'mais il ne faut pas faire comme ça !'. Imagine-toi que c'est moi qui ai dit ça à sa maman !!! Je lui ai dit : ' mais il ne faut pas réagir comme ça, eux n'ont pas d'autres opportunités que d'étudier. Ils ne peuvent pas aller travailler comme mécanicien ou autre travail de manuel, leur seul domaine est le travail intellectuel, ils ne peuvent pas faire autre chose que ça, Ce n'est pas moi qui suis allée auprès de la direction en demandant qu'on les mette chez moi (elle rit)

A. Et, Que Dieu te bénisse, est-ce que Abd entend tes conseils

J. Lui and A. Dit, il n'a pas d'autre domaine dans la vie que l'école, moi de mon côté je l'encourage toujours, je ne l'ai pas délaissé, alors il trouvera peut-être un goût à étudier'. Et alors, que faire encore ?!!! Dommage, Abd est très bien il vient à l'école, mais il n'étudie pas à la maison, ses parents le laissent faire, mais c'est une catastrophe, ces parents !!! Je te le redis, la catastrophe, ce sont les parents plus que les enfants

, Tu ne remarques plus qu'ils sentent que...non, au contraire, ils se précipitent pour les aider, ils se précipitent pour faire descendre leur fauteuil, ils se précipitent pour leur chercher leur cartable. Non, au contraire, tu sens que les élèves les acceptent volontiers. Et tu remarques que c'est pour tous les élèves, Leurs amis se sont bien adaptés à eux

A. Mais and . Début, quand ils sont venus à l'école, moi je ne savais rien à leur propos, parce que moi je n'étais pas... c'est-à-dire que j'enseignais dans un autre département, je ne les avais pas vus. Alors je ne peux pas te dire si les élèves ont été choqués ou... je ne sais pas. Mais je peux te dire qu'actuellement, pour eux le paysage est très ordinaire. Ils se sont accommodés

, Quels sont les avantages et les inconvénients de l'intégration scolaire ?

, Ils ont une âme humaine, tu ne sais pas ce qu'ils se disent par devers eux. Mais excuse-moi ce mot, quand je parle, on dit peut-être que j'exagère, ou que je suis orgueilleuse, mais quand moi j'amène la classe au-dessous pour faire une activité, je leur dis : 'prenez un ballon, vous allez faire jouer Ibr. avec vous, prenez un ballon, vous allez faire jouer Yah. avec vous. Lancez-lui le ballon ! Et toi, joue ! Interviens ! Même chose avec Abed 'vas-y, fais la course avec eux, cours avec celui-ci', mais je dis à l'autre 'n'accélère pas, réduis ta vitesse :'. Mais les autres enseignants les laissent de côté, les élèves jouent et eux restent à côté à regarder leurs amis jouer et s'amuser ! Mais les enseignants n'y pensent pas, combien ils auront d'amertume, ces élèves !! C'est pour cela qu'il n'existe pas toujours de choses positives ! Par exemple, remarque : quand je leur demande de passer au tableau, oh ! Ils courent ! Moi, premièrement, je demande ' as-tu un problème ?'. Il me répond : 'non, non'. Il est content de passer au tableau, il va écrire par exemple euh...un mot quelconque de la dictée que je travaille. Tu lui trouves l'air réjoui. Mais, excuse-moi, je suis sûre que les autres ne lui permettent pas de passer au tableau. Mais ça, ce n'est pas source de déception pour lui ? Ou par exemple, quand je lui dis : 'tu veux changer de place pour étudier ?'. Tu as vu ce que je fais, si je veux que quelqu'un étudie : je l'envoie vers le fond de la classe. Par exemple avec Abd, je fais la même chose, Et je te répète, ce n'est pas toujours que l'intégration a des effets positifs sur l'élève. Les effets négatifs

. Sul, Comme eux ! Mais tout le monde ne fait pas ça. Pour cela, l'intégration n'a pas toujours des avantages. Et même, l'école n'est pas préparée pour accueillir de tels cas. Par exemple, la cour en bas n'a pas de chemin où passer avec leur fauteuil vers la cour inférieure. (Manque d'aménagement), et Abou Ali, que Dieu l'aide, il porte les fauteuils pour les faire descendre ! Mais enfin, Abou Ali, son dos va souffrir ! c'est sûr !

. Il, Mais moi, je ne peux pas, moi je suis une enseignante et non pas quelqu'un de l'équipe de direction pour les y obliger. S'ils veulent intégrer, ils doivent assurer toutes les conditions propres à l'intégration, et non pas dire : 'on veut intégrer'. Non. Ils doivent avoir rendu tout accessible pour eux, euh...fournir tout ce qui est exigé. Mais il n'y a pas tout, p.732

, Tu les vois ensemble, ils sont trois, sauf si quelqu'un vient de lui-même vers eux, mais tu remarques qu'eux ne s'avancent pas avec leur fauteuil pour aller vers quelqu'un. C'est seulement si quelqu'un vient vers eux. Mais eux ne s'avancent jamais pour aller vers quelqu'un. Non ! ça n'arrive pas. Et je te le redis, pas toutes les enseignantes... je ne sais pas... moi, peut-être mes sentiments...j'ai de la compassion envers eux. Par exemple quand je trouve euh...Ibr. qui s'assoit comme ça...l'autre jour, euh...j'ai demandé à un élève qu'il m'achète des Bretzels, et je lui ai dit : 'viens à côté de moi'. Et j'en ai mangé avec lui. Je lui ai dit : 'viens, c'est mieux qu'on reste ensemble, toi et moi, les autres ne nous font pas jouer avec eux'. Je suis obligée de lui prouver, de quelqu'un pour les faire descendre et monter par l'ascenseur. Dans la cour, ils restent par-là (dans la cour supérieure, à côté du portail, entre eux). Alors, je remarque qu'ils ne sont pas bien intégrés dans la cour de récré

. Mais, . Ce-n'est-pas-juste-!-s'ils, and . Intégrer, ils doivent assurer par tous les moyens possibles une vraie intégration, et non pas intégrer seulement par des paroles ! Ce n'est pas bon, ça !! Au niveau de leurs pairs, quels sont les effets sur eux de leur présence à l'école ?

, Mais il existe d'autres avantages : ils s'habituent à l'esprit d'entraide, l'esprit de coopération, c'est quelque chose de très joli de savoir que euh...celui qui a un handicap est une personne ordinaire dans la société, et qu'en marchant dans la rue s'il...moi je suis sûre maintenant que les élèves à Balzac, en voyant ces personnes dans la rue, ne les regarderont pas en disant : 'maman, c'est quoi ça ?'. Non, ils se sont habitués, ils se sont apprivoisés à eux et ils ont vu que ce sont des gens ordinaires dans la société. Avant, en voyant une fois par hasard une personne qui a un handicap, ils avaient peur d'elle, ils avaient euh...une réaction : 'celui-là, il a quelque chose !!'. En passant à côté d'eux, ils criaient peut-être... Non, maintenant, ils sentent que c'est une personne ordinaire, qui n'a pas de problème, mais qui seulement ne marche pas, qui seulement

, Au niveau de l'enseignant, quels sont les avantages et les inconvénients de la présence de ces élèves dans la classe ?

. Le-problème-est-le-même and .. Ont, Des cas comme le cas de Yah., c'est une entrave pour moi, il est fatigant pour moi. Cependant, il constitue une 'entrave' pour moi en tant qu'enseignante parce qu'à la direction, on m'a fixé un programme en me disant 'au mois X, ça doit être terminé'. Eux, ça ne les concerne pas que Yah. travaille ou qu'il ne travaille pas, ils ne procèdent pas comme ça. Ils savent que, sur le papier, il est noté que la composition doit englober les leçons x, y et z, et ça ne les concerne pas que Yah. soit comme ci ou comme ça. Mais par rapport à moi, euh... c'est de la fatigue pour moi, quand j'essaie de faire tous mes efforts, de les accompagner et de leur faire atteindre le même niveau que leurs amis, c'est de l'épuisement pour moi ! Les autres les ont abandonnés. Oui, quand je suis venue à l'école, ils m'ont dit 'Yah., ne t'en fais pas avec lui, ce n'est pas utile'. Je leur ai dit 'd'accord, mais je ne peux pas, moi, évaluer ce qui est utile ou inutile pour lui'. Son tour est arrivé

!. Dieu, est pour cela que cette année, j'ai dit à sa maman... car pour moi, il a changé : quand tu as un élève du niveau 'Bien' et proche du 'Très bien', et qu'il descend vers le 'Passable' ou 'Moyen', à ce moment-là, tu vas avoir des interrogations. Tu veux en référer à sa maman, et sa maman te dit qu'elle est trop fatiguée, avec lui ! C'est fini, point final ! C'est comme elle veut ! Je te répète, l'école joue un rôle, quand elle me demande une telle chose, elle doit me donner une AIDE, pour que je puisse répondre à ce qu'elle attend. Par exemple, moi j'ai terminé tel enseignement, je dis à X : tiens, X... Souvent ils sont...ils vont me rendre folle ! Je le vois entrer dans la classe, Mais comment ont -ils pu dire que ce garçon

M. X. Alors, Je lui ai dit : 'ce n'est pas logique, ça !! Il entre en cours chez moi 20 minutes après !! J'ai transmis ce que j'avais à dire !! Et je dois tout répéter depuis le début ?!!. Et moi, les trois-quarts du temps, je suis retenue avec les élèves pendant la récréation

. Chaque, . Ibr, and . Yah, Abd, est en retenue, il n'y a pas d'exception pour moi

. Mais-je-te-le-redis,

, Ils nous disent : 'tenez!..',ils nous jettent à l'eau et nous demandent de ne pas nous mouiller! Mais ! Qu'avez-vous ?!!! Et après ?!!! Et alors ?!!!

M. Et-toi, cette personne-là, quels sont les effets de leur présence dans ta classe ?

. En, Je reçois des avantages, croismoi !! Je sens que j'aurai une récompense de Dieu, d'après mon travail avec eux. Oui ! Mais ce que euh...je sentirais, euh... que je souffre à cause d'eux ? Non ! En tant que personne non !! Au contraire, en tant que personne, par Dieu, j'aime leur offrir tout ce qui peut les aider ! Euh...et avec le temps, qu'ils disent : 'Que Dieu aie de la pitié envers elle, elle nous a fait des grâces, Je reçois mes récompenses de Dieu (elle rit)

, Tu vas vers un autre, ses parents te disent : 'ne le fais pas réciter aujourd'hui, parce qu'hier il n'avait pas envie d'étudier !' En fait, je ne sais pas si leur présence a des avantages par exemple pour les parents, je ne me suis jamais assise avec leurs parents pour pouvoir l'évaluer et savoir ce qu'ils en pensent. Estce qu'ils pensent...est-ce qu'ils veulent vraiment que leur fils tire du profit, et change de représentation sur lui-même, ou l'ont-ils seulement mis dans une école pour se reposer de lui ? Je ne sais pas

. .. Elle-n'est-pas-réussie.-comme and . .. Euh, Elles se disent : 'Et alors ?! Qu'ils se débrouillent ! Pourquoi ils nous ont mis tel élève ?!! On n'a pas demandé qu'ils nous le mettent !! On ne peut pas le supporter !! Tu comprends ? Tu ne peux pas évaluer à 100%. Et je te répète, on se dit : quand je suis arrivée à l'école, c'est en tant qu'enseignante, je ne suis pas venue en tant que spécialiste. Eux veulent de la spécialisation, il y a des gens qui préparent ces spécialisations, pour avoir du travail. Par exemple, on sait qu'il y a cette spécialisation à 'AL Rahma', on va alors à 'AL Rahma', (un centre spécialisé sur ces questions). Mais nous, on n'est pas des infirmières, nous sommes des enseignantes !! S'ils veulent nous imposer un fardeau, ils doivent le supporter avec nous !! et non pas nous laisser sur le terrain tout seuls, parce que moi, je n'ai pas seulement eux en classe, je te répète, j'ai trois ou quatre cas catastrophiques, paresseux, à qui tu dois répéter, La présence d'un adjoint avec l'enseignante qui le sent comme un fardeau pour elle? Car enfin, nous sommes des êtres humains, on arrive à une étape où on se dit : 'c'est fini

. .. Euh, Mais tout ça manque ! Et l'intégration réussirait ?!! Rien ne va réussir !! L'élève réussit à son niveau...même dans le cursus complet d'un établissement, mais la réussite varie selon les individus et non pas avec toute l'équipe. C'est-à-dire avec euh...l'enseignante X, il y a un résultat, avec l'enseignante Y, mais pas avec toute l'équipe des enseignantes, parce que, comme je t'ai dit, on ne se réunit pas pour eux, ni pour faire de la planification : moi je ferai ça et toi tu feras ça. Non. En fait, je ne fais pas de réunions ou de planification du travail avec eux, car il n'y a pas de plan !! Il n'y a pas de plan ! Non, non, non, il n'y a pas de plan. C'est-à-dire que, quand on parle, on parle de tels élèves, celui-ci qui a besoin de ça, celui-ci qui a besoin d'exercices de soutien, celui-ci de ça.. Mais pour eux , ces trois-là, quelle est leur situation ? Non... moi je sais que, par exemple, même les enseignantes de maternelle se plaignent

A. Le, Et ils vont encore lui en mettre deux qui ont des problèmes ?!! Mais, c'est trop ! Comment elle va se comporter avec tout le monde ? Elle ne va pas haïr le savoir, et l'enseignement ? Au moins, en MATERNELLE, au moins, ils doivent lui mettre une aide et non pas la laisser sur le terrain toute seule. Vraiment, ça rend fou !! Moi je sens de la compassion envers elle, quand je vois l'enseignante de maternelle tenir cette fille qui ne peut pas marcher et marcher avec elle ! Mais c'est quoi, ça ??? Que sera ton attitude envers l'accueil d'autres types de handicaps ? Par exemple, pour un élève qui a une déficience visuelle, impossible. Quant à la déficience intellectuelle, ils doivent considérer la classe qui lui convient, et non pas son âge, mais l'âge mental. C'est-à-dire, il ne faut pas qu'ils me mettent un élève avec qui je vais, je dois, travailler le verbe et le nom. Je vais me diriger avec lui vers la grammaire du primaire. J'ai parlé de cette idée, Je parle des enfants qui arrivent maintenant à l'école !! Une catastrophe ! C'est-à-dire un élève qui va faire pour la première fois connaissance avec l'école, la première fois qu'il va tenir un crayon, la première fois qu'il va écrire

, Comment je dois l'accepter dans ma classe ?! Normalement, eux doivent avoir leurs leçons écrites en braille, mais moi j'ai un livre ordinaire ! Ça marche, mais si je n'ai pas d'expérience euh...bien sûr, ma production va être défaillante. Soudain, ils me donnent un cas comme ça

, D'où tu vas tirer l'expérience que tu demandes ?

, Ou par exemple un handicapé auditif. Il n'y a qu'un seul Dieu, mais je veux savoir comment...à la télévision, je le vois à la télé faire cent fois des signes, je reste comme ça (bouche bée). Non, c'est impossible

, Je ne sais pas, je n'ai pas de pratique avec eux ou je n'ai pas l'expérience pour te dire oui ou non

.. .. and .. .. , Au secours !! Non je ne veux pas ! Ne, euh...quoi...ce n'est pas passé avec moi, je n'ai jamais vu ce cas !'. C'est-à-dire, je sais seulement qu'un tel euh...est aveugle, c'était euh...euh...le petit-fils de notre voisine dans notre ancienne maison, quand il s'est marié, j'étais étonné, parce que euh...il n'entendait pas, il ne parlait pas ! Quand on m'a dit qu'il est docteur d'université, j'ai dit : 'Je crois au Dieu tout puissant !'. Comment ?! Mais euh...il était au sommet de l'intelligence. Même quand je vois la télévision...C'est ce qui m'a intéressée l'autre jour... je vois monter quelqu'un dans l'ascenseur, mais je ne savais pas qu'il était muet et euh...euh...ça et euh...sourd. Sa femme est venue, il regardait un feuilleton, elle lui a dit : 'qu'estce qui s'est passé ?'. Je ne sais pas ce qu'elle était en train de faire à la cuisine, elle lui a dit : 'qu'est-ce qui s'est passé ?' Alors, il lui a dit que... il lui a expliqué le feuilleton !! (Il était clair ici que M., quand elle était petite, n'avait pas une représentation positive des personnes en situation de handicap, de leurs capacités à vivre leur vie. Mais qu'elle portait sur eux un jugement d'incapacité, entre autres)

J. Lui and A. Dit, Elle m'a dit non, je lui ai dit

, Mais il lui a raconté le feuilleton !! Sa femme était dans la cuisine à faire des sandwichs ou autre chose, elle a raté un épisode de la série, elle lui a demandé ce qui s'est passé, et il lui a raconté ce qui s

Q. Là, est-ce que tu ressens devant ce type de personne qui présente cette déficience ?

J. 'étais-petite,-je-n'étais-pas-grande,-j'étais-choquée-!!!, Je lui ai dit: 'Comment sa femme l'a épousé?!!' Elle m'a dit : 'il ne te plaît pas ? Il est docteur de l'université !'. Je te raconte ce dialogue, j'avais à l'époque 13 ou 14 ans. Alors, j'ai dit : Je crois au Dieu tout-puissant ! Comment ça se passe ?!! Elle m'a dit : 'il ne te plaît pas ?!! Il est docteur d'université ! Mais peut-être que Dieu le sait, qu'il est un euh...génie, peut-être qu'il écrit des livres, ou peut-être la matière qu'il enseigne n'exige pas qu'il parle

. L'école, une société, mais en miniature. C'est ça, tout simplement, l'École. Son rôle est premièrement qu'elle transmette la conscience, la politesse, et ensuite la science. Éducatif avant pédagogique. Elle doit produire un homme qui soit digne dans la société. Mais, malheureusement, notamment ces temps-ci, les écoles ne promeuvent que les plus bas de la société, qui contient tous les spectres, tous les genres

E. Parce-que, Pour cela, on est tombé dans un très grand problème, pour lequel il n'existe pas de sortie. Tu dis à la responsable 'cet élève a été impoli avec moi ', elle me répond 'il est du secteur anglais, ces élèves ne sont pas du pays, ils sont venus de l'étranger'. Mais qui a dit que si cet élève vient de l'étranger, il a la permission d'être impoli avec nous ?!! Ou de se comporter à sa guise avec nous? Tu prends une autre école, ses élèves te rendent fous, pourquoi ? Parce que les parents... on ne doit pas déranger les parents parce qu'eux payent. L'élève a raison, parce que les parents payent financièrement. A l'école publique, l'enseignant a raison, parce qu'ils viennent gratuitement. Il n'y a pas, Moi je ne parle pas de l'école Balzac, je parle dans l'absolu. Les écoles publiques perçoivent la personne comme inférieure ! Il n'est rien, nul ! Et ils se comportent envers l'élève avec un esprit de supériorité anormal, ce qui produit chez l'élève beaucoup, beaucoup d'effets négatifs

. Mais and . Elle, il y avait vraiment de la sainteté de la part de l'enseignant, il y avait de la sainteté à l'école, il y avait de la sainteté en tout. Actuellement, il n'y a plus rien, tu regardes tout ça et tu te dis : 'Mais, ce sont des élèves ! Ceux qui sont devant moi sont des élèves ?!!'. Il n'y a plus, il n y a plus d'élèves ! Moi, je me souviens que j'enlevais ma bague, j'étais fiancée en classe de première, je me souviens que j'enlevais ma bague à l'école parce qu'ils avaient dit qu'il était interdit de porter de l'or, alors j'enlevais ma bague, Nous, quand on était à l'école, quand on était élève

, Et tu la vois lui marcher sur les pieds ! Et en même temps, les parents qui crient beaucoup auprès de la direction ne sont pas dans leur droit et leurs enfants sont très agités. Actuellement, tu considères qu'on a des élèves qui sont des élèves ? Ce ne sont pas des élèves, ils sont tout sauf des élèves ! Quand l'élève dit à son enseignante : 'tu viens ici pour hurler ?'. Je ne sais pas mais qu'est-ce que, qu'est-ce que tu attends alors de l'école ? Celui-ci, il doit y avoir une position pour lui résister, quoiqu'il m'apporte de l'argent. Telle est ma euh?réaction ? Mais est-ce que j'enseignerais dans ce cas, en étant à l'aise ?! Toi tu es une enseignante, quand les choses se passent comme ça, comment l'enseignante gardera envie d'enseigner ?! C'est fini, toute sa journée est bouleversée. Tu me dis 'non, mais c'est un être humain' ! La direction ne joue pas du tout son rôle. C'est pour cela encore que l'élève n'acquière pas de savoir parce qu'il sait qu'il va automatiquement réussir. C'est pour cela, tu me parles de handicap, non ! J'en ai certains qui sont beaucoup plus handicapés qu'eux. Kha. n'est pas handicapé ?! Ayoub n'est 740 pas handicapé ?! Gha. n'est pas handicapé ?! X n'est pas handicapé ?! Moi j'évite de me confronter à eux, j'essaie de m'approcher d'eux, Tu ne peux plus, je ne peux plus te donner des choix. Quels parents il faut?Qui sont les parents de l'élève, je dois le demander. Au nom de Dieu, parce que les parents jouent un grand?Regarde par exemple mon fils?Je te le répète, encore ! Mais regarde encore, si tu dis à la direction oui, elle te marche sur les pieds. Par exemple je te dis 'mon fils Ibr. n'est pas très facile, il est agité, mais pas impoli

. Imagine-toi, au lieu qu'il me casse eux-mêmes, je casse ma propre dignité moimême' ! On a perdu les valeurs

. Donc,

N. Non, Mon amie a enseigné dans une école très sophistiquée où tous les élèves sont les enfants des députés... ils ne parlaient que par gros mots, des enfants de députés, les enfants des députés ! Imagine-toi, ils puent dans la classe et ils s'en foutent ! Elle leur a dit : 'c'est une honte' ! Mais, ils s'en foutent. Imagine-toi ! C'est pour cela que je te dis, il n'existe plus quelque chose qui s'appelle École

L. Personne-ne and . Sait,

M. Un-grand, Note -Cet entretien s'est déroulé pendant les jours de guerre, la situation était très tendue, trop de tirs et d'explosions partout dans Tripoli. -Pendant le premier entretien, l'enseignante m'a affirmé que son fils avait une déficience intellectuelle, à cause d'une maladie, ou d'un accident. Elle m'a raconté comment elle a souffert à cause de lui : il parlait devant le miroir, elle a enlevé tous les miroirs? Durant le deuxième entretien compréhensif, à ma demande à propos d'un lien de parenté avec une personne en situation de handicap

M. , Diplômée en LT éducation, elle est enseignante d'école depuis 6 ans

, Elle a enseigné à des esh dès le début. Elle est d'abord venue comme AVS

M. , enseigne aux moyennes et grandes sections

, L'entretien s'est effectué à l'école

, Durée de l'entretien : 1 h. Comment vous comportez-vous avec les enfants en situation de handicap ?

. Euh and . Euh, Des répétitions, même si je ne leur répète pas beaucoup parce qu'ils ont leur enseignante, elle est davantage leur support que moi. Mais euh... c'est-à-dire euh... il existe une coordination entre leur enseignante et moi, pour que, s'il peut passer faire tel exercice : veuillez le faire passer le premier. Ça veut dire que, je veux, je les prends en considération pendant mon travail, eux passent avant les élèves ordinaires ; bien sûr, s'ils avancent avec moi au rythme des mêmes euh... des mêmes leçons. S'ils n'avancent pas au rythme des mêmes leçons, je ne, c'est-à-dire je n'interviens pas

. Parce-que, . Le-dr, . Joe, and . Le-dr, C'est-à-dire, la première euh... la première question, suppose tel exercice, s'ils ne connaîssent pas la première partie de l'exercice ils auront ainsi la chance de faire la deuxième, ils auront la chance de continuer avec la troisième, c'est pour cela, en général, que je les laisse passer les premiers. Et encore, pour que, suppose qu'ils ne sachent pas, leur enseignante est à leurs côtés aussi, elle peut les prendre et leur répéter l'exercice. Généralement, c'est Madame Lil, tu sais, s'ils sont dans une situation particulière, ça veut dire ils auront besoin de répétitions

, Quel est votre rôle avec ces élèves notamment ?

. En-fait and . Euh, Mais j'ai un rôle aussi, de leur expliquer, s'il y a quelque chose qu'ils n'ont pas compris. Ils sont comme leurs camarades, c'est-à-dire, quand moi je fais euh... un tour de rôle pour qu'ils passent faire le discours matinal ou pour être eux-mêmes responsables de la classe

, Parce que, qu'est-ce qu'ils viennent faire ici ? Moi je veux, autant que je peux, les intégrer, les adapter à la classe, selon, selon leurs capacités, Oui bien sûr je prends leurs besoins en considération, bien sûr

, Préféreriez-vous enseigner dans une autre école où l'intégration scolaire n'est pas appliquée ?

. .. Euh and E. .. Si-je-préférerais-?-c'est-la-même-chose.-parce-que, Comment te dire ? C'est-à-dire, suppose que cette fille veuille se lever quand elle veut et s'asseoir quand elle veut, on a su comment se comporter avec elle, on a trouvé une manière de se comporter avec elle, telle que : « ça suffit, maintenant, ce n'est pas le moment pour ça ! Maintenant, c'est l'explication, maintenant c'est le travail, tu vas t'asseoir et participer avec nous ». Autant que possible, parce que euh... bien sûr, elle ne va pas obéir à ce qu'on lui dit, bien sûr que non, mais, autant que possible on essaie comme ça. Mais que je demande d'être dans une autre école, non. Ce n'est pas, ce n'est pas ingérable, leur présence ne m'influence pas tant

. Visuelle and . Lui-d'une-très-grosse-Écriture, Je ne sais pas, je ne peux pas répondre à ta question peut-être parce que je n'ai pas, euh, je n'ai pas essayé, nchallah il n'y aura plus d'enfants qui souffre de ça. Mais euh... je sens que je m'adapterais comme je le fais avec ces enfants. C'est-à-dire, c'est fini, c'est quelque chose d'ordinaire. Et ce qui me pousse à accepter leur présence dans ma classe est juste qu'ils sont des gens comme moi. C'est-à-dire pourquoi devrais-je les refuser ?! S'ils sont nés comme ça

. Qu, est-ce que vous pouvez me dire à propos de leurs relations avec leurs camarades ?

. C'est-À-dire-euh, Et le groupe le plus petit aussi, c'est-à-dire le groupe le plus petit, si je veux te donner un exemple, quand j'entre chez eux et que je leur dis : Buvez ! Il y a un enfant qui a un handicap moteur, alors l'un d'eux se lève pour lui donner la bouteille d'eau pour qu'il boive et, quand il a terminé, Ils se sont très bien intégrés les uns aux autres

, Vous leur demandez de faire ça ou c'est eux qui le font spontanément ?

M. Non, ils ont vu comment on se comportait avec eux, et ils sont devenus comme ça, mais non, on ne le demande de personne, nous. Comment expliquez-vous une leçon ? Selon quelle méthode ?

. Euh,

. C'est-À-dire, Et d'après le conte, on commence à déduire tout ce qu'il y a dedans : des couleurs, des formes, euh... D'après un conte euh... ma prononciation, quand je prononce pour leur faire apprendre une lettre, p.744

E. Donner-une-lettre, crée des choses qui les aident à se souvenir de la lettre de façon permanente. Par exemple, si je te donne une lettre, si je veux euh, expliquer la lettre 3ayn (une lettre de la langue arabe) avec leur main, je fais de même pour tous les élèves, afin qu'ils ne se sentent pas différents d'eux, on va dessiner la lettre 3ayn, pour tout le monde. Il dessine la lettre sur son oeil et descend vers sa joue. Si ça se passe et qu'on veut lire, si on est arrivé à la lettre, une fois que je fais le geste sur le visage, ils se souviennent de la lettre, avec la difficulté qu'ils ont, peut-être qu'ils oublient, peut-être ont-ils besoin d'une image en face de la lettre pour s'en souvenir à long terme. Donc, on euh

. Du, du côté pédagogique, c'est un peu euh... différent. Par exemple, peut-être qu'en travaillant des exercices, je tends vers eux, pour voir s'ils travaillent juste ou faux, pour les orienter. C'est-à-dire, tu sens qu'il y a euh

, Mais concernant les notes, moi, je mets des notes. Ça veut dire que moi, je mets la composition et elle, elle modifie. Je te donne un exemple, Par exemple, moi ici, par exemple, j'ai donné le pronom personnel, elle, elle n'y est pas encore arrivée, et j'ai préparé une composition où il y a quelque chose autour du pronom personnel ; j'ai fait des questions de textes et une partie qui contient les principes de la langue et j'ai fait passer le pronom dans un exercice

, Avez-vous assisté avant à des formations autour de ce sujet ?

. On, . Le-dr, and . Joe, Pendant la période de Noël il nous a fait une formation et pendant les vacances de Pâques il nous a fait une formation. Ces formations abordaient les cas qui se trouvent chez nous, Euh... Notre manière de nous comporter

L. Docteur-oma-;-euh, .. .. Le-dr, . George, and . Lui, Il n'y en avait pas à l'époque, mais récemment, il a fait des formations. Ils nous donnent des renseignements au niveau de l'éducation, du comportement avec eux et concernant l'enseignement aussi. Suppose que moi, j'ai un problème de euh... de comportement face à moi, ou par exemple, j'explique, mais l'enfant est perdu et ne travaille pas. Moi, j'écris une note et

, Quelle est l'attitude des parents envers la scolarisation de leur enfant ?

. C'est-À-dire, il y a des parents qui viennent te demander : « A-t-elle encore besoin de quelqu'un pour l'aider ? » C'est-à-dire, ils veulent faire sortir leur enfant du problème, du handicap qu'il a et euh... ils n'acceptent pas. Et il y a d'autres gens, non, ils suivent leur enfant étape par étape

, comment il se comporte, jusqu'où il a avancé, où est-il arrivé par rapport au niveau de la classe ? Et il existe des gens qui viennent et dont le seul souci est : est-ce qu'il a encore besoin de quelqu'un pour l'aider ? Est-ce qu

.. C'est-À-dire-;-et-euh, qui veulent le suivre avec attention, étape par étape ; et d'autres dont le souci est : lui faut-il encore ou pas ? Et je sens que les deuxièmes, ceux qui disent : faut-il ou pas, que, euh, on trouve des gens qui comprennent la situation de leur enfant

, Je ne sais pas, peut-être trouvent-ils que cet enfant avance avec nous, alors ils ne veulent plus d'une enseignante avec lui. En fait, je pense que c'est pour des raisons psychologiques. Je ne crois pas qu'il y ait des parents qui pensent à l'argent en ce qui concerne l'enseignement de leurs enfants, je ne pense pas. Mais je sens que c, Cela veut dire qu'ils demandent s'ils peuvent renoncer à ses services puisque, si l'enfant avance, alors pourquoi aurait-il encore besoin d'une AVS avec lui ? Euh, p.746

, parce que, euh... tant qu'il a un handicap, il lui faut quelqu'un pour l'aider. Par exemple, l'élève dont j'ai parlé qui a une déficience motrice, s'il ne peut pas tenir son stylo ?! Et au-delà de ça, si euh... si je veux travailler sur le tapis, si je veux faire asseoir ces élèves sur le tapis, le temps que j'aille chercher cet enfant qui ne peut pas marcher ou qui n'est pas capable de bouger seul, la classe risque de devenir un véritable chaos alors que, s'il a son enseignante avec lui, elle pourra le pousser, le faire s'asseoir sur le tapis, Est-ce que c'est important d'avoir une AVS avec ces élèves dans votre classe ? Pour eux, bien sûr c'est important, et avec tous les élèves qui ont une déficience et quel que soit le niveau du cas

, Aucun de ces élèves ne manque d'une AVS avec lui ?

É. Non-aucun, Et si un élève n'a pas avec lui d'AVS, à mon avis, la situation va devenir

. Mozri, Quand tu veux euh... euh... tu veux commencer le travail avec lui et que tu trouves qu'il n'est pas capable de travailler, là, ça veut dire qu'il n'a pas compris, c'est-à-dire qu'il lui faut, qu'il lui faut une aide. Maintenant, elle, moi, après chaque explication que je fais, elle fait une répétition pendant ma séance ou pendant une autre séance, selon le temps dont elle dispose. Et selon le temps que j'ai pris moi pour l'explication. Et euh... bien sûr il existe une coordination entre elle et moi, rappeler que nous sommes arrivés ici, cet exercice tu peux le faire passer, cette lecture il peut la faire, euh... ici, il peut réciter, ici il ne peut pas. Toujours, c'est-à-dire euh, Maintenant, les limites de l'AVS sont seulement circonscrites autour de ces deux enfants. Elle ne peut pas dépasser ces limites en regard de la classe

, De quels points traite votre coordination ? 747

, Elle possède mon manuel, elle voit mon cahier de préparation et elle voit la répartition aussi

. C'est-À-dire, je veux donner cette leçon pendant cette semaine, une lettre, après la lettre je ferai une dictée et des questions autour du texte

, Et s'il est capable, il devra suivre tout comme ses camarades, sinon, d'autres cas qui n'apprennent pas comme leurs camarades, selon leur situation, ce qu'ils sont capables euh

. Euh, . Oma, . A. Oma, and . Baker,

. Moi, enseigne pour sa classe l'éducation civile ; il ne travaille pas avec moi l'éducation civile, il reste présent en écoutant. Khalil, qui est avec lui dans la classe, en revanche, il participe, il travaille et euh... il est au niveau de ses camarades en matière de travail

. Honnêtement and . Khalil, Khalil je sais qu'il oublie beaucoup les informations que tu lui donnes. Il a une AVS avec lui, la même AVS qu'Oma

. Khalil-dans-le-sens-positif-du-terme,-c'est-À-dire-euh, quoi qu'il veuille, elle est devenue son appui, psychologiquement et en enseignement, elle lui fait apprendre tout. Et franchement, si tu veux entrer euh

, Mon rôle est général en classe, euh, autre que je euh? je veux dire est celui d'enseignante de classe en général et je lui explique ce qu'il en est comme à ses camarades, donc c'est un rôle général

, Qu'est-ce que le handicap ?

. Euh, un travail précis, mais qui est capable d'exercer d'autres travaux. Je ne le nomme pas comme un handicap en tant que handicap, mais que, euh... qu'il n'est pas capable d'exercer un travail

E. .. Peut-Être-sentira-t-il-que, différent de ses camarades, il se sent un peu moins intégré. Je veux dire qu'il ne va pas vivre une vie normale comme celle de la personne ordinaire. C'est-à-dire, peut-être du côté du futur, du travail, euh... fonder une famille. Son futur est différent de celui de la personne ordinaire, quelle que ce soit sa situation

, plus grave, autant son futur et sa vie familiale seront impactés

, Avez-vous un lien de parenté avec une personne en situation de handicap ?

M. Oui and . Cousine,

, Qu'est-ce qui crée le handicap ?

.. .. Peut-Être-quelque-chose-d'héréditaire and . Ou-euh..-;-euh, Un accident peut-être. Et ce qui le rend manifeste est quand il y a de la négligence de la part de l'État, des gens, de tout le monde

.. , Et ce sont les handicapés qui font ces activités, et surtout les associations. Je veux dire qu'il y a, moi je sens qu'il y a de l'attention. Je prends un exemple, ma cousine, euh... on l'a mise dans une école pour handicapés pour qu'elle sache écrire son nom ou qu'elle puisse peut-être travailler, ou même si c'est seulement pour qu'elle apprenne les choses principales. Euh... Elle a appris ce qu'elle était en mesure de prendre et euh... maintenant, elle a un travail, c'est-à-dire, elle travaille. Elle fait de la broderie, La situation non, moi je remarque qu'ils s'intéressent à la question. Je parle notamment de la journée internationale qu'ils font pour les handicapés où ils courent

, Il y a différentes options, ils peuvent faire partie de l'intégration, certains cas peuvent être intégrés avec nous. Ils apprennent, ils lisent, ils écrivent ; c'est juste qu'il existe des difficultés, mais ils ont avec eux quelqu'un qui les aide. Et il existe d'autres handicaps pour qui, c'est-à-dire, Donc, l'attention doit commencer à la maison

. Actuellement, . Avant, and . De-mon-expérience, Joe : s'il vous plaît, l'année prochaine je veux être avec lui. Parce que c'était résolu, je m'étais habituée à lui et il s'était habitué à moi. Après, s'il voulait quelque chose, il venait me voir, et alors, seulement d'après son euh... son regard, son balbutiement, je comprenais ce qu'il voulait. Oui, j'ai senti que je m'étais habituée à lui, qu'il était comme moi, euh... un homme, qui pense, qui réfléchit, qui ne peut peut-être pas s'exprimer, mais euh

. Avant and . Peur, Comment vous représenteriez l'Élève ?

, C'est l'enfant qui vient pour acquérir tout et découvrir le monde chez nous. Qui est le bon élève ou comment vous le caractériseriez ?

, Et ceux qui n'ont pas besoin de nous. Et il existe l'enfant moyen ou moins que le moyen, qui a besoin que nous le soutenions, soit avec des exercices, soit avec euh... plus d'explications, soit avec euh... que je lui réexplique la question pour qu'il sache la travailler, ou avec euh... je ne sais pas, d'une manière différente, c'est-à-dire que je sois avec lui pour l'aider à arriver vers le but pour lequel il travaille. Et bien sûr, il existe des élèves... malheureusement, peut-être du fait de son petit âge, ou à cause d'une négligence de la part des parents, Moi je trouve qu'il y a des enfants, peut-être euh... qui n'ont pas autant besoin de nous que d'autres enfants, p.750

, Je veux dire, l'enfant qui a, suppose, qui a eu ses 6 ans en classe d'eb1 pendant le premier trimestre, sa réflexion diffère de celui qui sera sur la fin de ses 6 ans pendant le troisième trimestre. Et l'élève excellent est celui à qui tu vas seulement expliquer et qui sera autonome après. De plus, il n'existe pas un élève qui n'est pas bon, mais euh, il peut avoir une difficulté, euh... soit en écriture, il ne sait pas euh

. Euh and . Euh, Que tu développes son esprit et pas seulement que tu l'endoctrines. C'est-à-dire, ce n'est pas : moi j'explique une leçon et c'est à toi de l'étudier, non, moi, je veux développer ton esprit pour que tu penses par toi-même à là où je veux arriver, pour que tu découvres où je veux arriver, pour que tu puisses appliquer ce à quoi tu as réfléchi à partir de ce que moi j'ai expliqué, Laisse-moi commencer par ses obligations, peut-être parce qu'elles sont moins nombreuses que ses droits. Euh... Ses devoirs, qu'il vienne à l'école en ayant toutes ses affaires

. Maintenant, Ça veut dire qu'on a des enfants qui ont un handicap, mais qui avancent avec nous en explications, en devoirs, en dictées et en exercices, il leur faut seulement un peu de soutien, que j'explique après, ils ont besoin de quelqu'un qui leur réexplique seulement, pour que les connaissances soient stabilisées. Et il existe des élèves, peut-être selon leur euh.... taille, selon leur âge, qui ne peuvent plus être dans la classe qui convient, et se trouvent dans des classes plus petites. Euh... Pour qu'ils essaient de démarrer avec le programme, et qu'il n'y ait pas de vraie démarcation. Ça veut dire il existe des élèves qui ont démarré grâce au soutien seulement, il reste avant tout un élève, il vient pour apprendre, que je sois AVS ou enseignante

, Mais en tant que tel, qui est cet élève en situation de handicap ?

. Euh,

C. Et and .. , Si on veut parler de lui du côté pédagogique et du côté social, psychologique, on peut dire que du côté psychologique, il y a, c'est-à-dire il y en a beaucoup, d'après les comportements ; celui qui ne peut pas s'exprimer, globalement, il est hostile. Il ne peut pas s'exprimer, ils ne comprennent pas ce qu'il veut, il, il utilise ses mains, de fait, il est très hostile. Tandis que celui qui s'exprime, euh... il est totalement intégré avec ses camarades, même avec ceux qui euh, Et ce que je remarque le plus dans les classes

, Quelle est votre attitude envers la scolarisation de ces enfants dans une école ordinaire ?

T. Sais, Si la classe était contrôlée, en un instant l'enfant revenait à nouveau ; parce que peut-être, hyperactivité ou euh... ce pouvait être n'importe quoi. Et, dans ce cas-là, bien sûr, je préfère qu'il soit parallèle, qu'il ne soit pas avec moi dans la classe, et je veux dire, par parallèle, des classes parallèles dans l'école, mais que, pendant des séances précises, il soit avec nous dans la classe. C'est-à-dire, suppose que moi j'ai euh... je veuille raconter une histoire, il sera présent, c'est-à-dire, ça dépend de leur situation. C'est-à-dire, on a mis ensemble des élèves qui ont un handicap, c'était le chaos dans la classe

. Suppose-que-je-veuille-expliquer, ils vont comprendre comment écrire une lettre ; ce garçon n'est pas avec moi, il n'est euh... cette chose ne l'attire pas. Mais, par exeple, si je veux raconter un conte, si je veux chanter une chanson après le conte, il aime bien écouter. Je préfère qu'il soit avec moi durant ce temps, mais quand j'explique ou que je travaille une lettre, je préfère qu'il sorte ailleurs et qu'il travaille avec son enseignante

O. Pareil, . Selon, and . Capacité, Et il y a des élèves, non, tu sens, tu ne sens pas leur présence ici

, Ça dépend de la situation, de son handicap, de son type, et de jusqu'à quel point il est avancé

.. C'est-À-dire, comment puis-je t'expliquer ? Je veux dire qu'il existe des élèves qui ont un handicap, mais tu ne, tu ne sens pas euh

, Et il y a des élèves, non, le chaos dans la classe est perpétuel en leur présence. Quel sentiment génère leur présence dans votre classe ?

. Le, Mes sentiments vis-à-vis de leur présence et vis-à-vis d'eux ont changé entre le début de cette expérience et aujourd'hui ; quand je suis arrivée, j'avais peur, mais maintenant, c'est fini, c'est devenu une chose normale. Peut-être ça m'a fait ressentir encore que, euh... qu'il leur faut plus de soin. En expliquant la leçon dans plusieurs classes, je sens que mes yeux se tournent vers eux davantage que vers les autres, ça a été de remercier Dieu de m'avoir permis de construire une famille dont l'habitus est complet

, Et ils sont accompagnés par des AVS dans la classe pour qu'ils restent pleinement concentrés avec moi, afin d'acquérir la plus grande quantité de ce que je dis, des connaissances. Quel est l'effet de leur présence sur les autres élèves ?

. Aucun, Je n'ai franchement pas souffert, pendant toutes mes années d'expérience, je n'ai pas souffert de leur présence ou de leur rythme

, Vous préférez redevenir une AVS ou rester une enseignante de classe ?

, Je n'ai pas de problème avec les deux, mais j'aime davantage l'enseignement car c'est différent

, euh? Peut-être euh? euh? quand je travaillais avec l'enfant qui a un handicap, j'étais toujours stressée. Tu vois, j'étais l'AVS de Char. J'étais toujours très stressée : aujourd'hui on a appris, aujourd'hui il ne veut pas travailler, tu es gênée, tu t'énerves. Tandis qu'avec eux, non, c'est différent ; la manière de, euh? la manière de me comporter avec eux. C'est seulement de ce côté, p.753

, une ex-shadow teacher : elle était responsable, et actuellement, dans son rôle d'enseignante de classe, elle s'est déresponsabilisée envers l'esh, ainsi, la situation est plus facile)

, Je veux dire euh? que notre travail était plus, on a commencé au début avec la motricité, notre travail majeur était focalisé sur la motricité, et autour euh? des étiquettes pour sa prononciation. Ce n'était pas comme le travail de classe, où il doit raconter un conte et où il doit euh? il doit faire la lettre A et il doit écrire le chiffre 1. On n'abordait pas ces questions-là. Mais lui, il était intégré socialement dans la petite section ; par socialement

. Euh?-euh?-oui and . Qu, ils peuvent passer d'une classe à une autre. Ils profitent dans tous les domaines euh? Dans tous les domaines par exemple, je ne sais pas. Moi l'éducation civile chez moi, ils ne prennent pas. Et non, pas tout le monde, une partie d'entre eux. Euh? Histoire, dans la classe chez moi, ils prennent, ils participent et leurs notes sont parmi les meilleures. Par exemple, Ala., Ala. travaille et euh? elle participe et elle avance avec nous en classe, je sens qu'elle sera capable de suivre après. Mais, par exemple

E. Theresa and . Est-en-grande-section,

, Est-ce qu'il y a encore quelque chose que vous aimeriez ajouter ?

, État leur accorde plus d'attention. Il faut qu'ils leur fassent des ateliers, des institutions pour qu'ils y travaillent. Comme Oma., oui, certains parmi eux en ont besoin, et comme Abi Baker, Theresa Nohra, je sens que si elle apprenait un chef-d'oeuvre (sani3a), ce serait mieux. Theresa avait une forme de timidité et de mutisme, mais, Smallah, actuellement, euh? elle est devenue euh? excellente pour parler (elle rit). Ça veut dire qu'elle s'améliore, mais euh? elle s'améliore à l'oral, qu'ils s'intéressent plus à eux. Euh? L'État

, Tu comprends ? C'est-à-dire qu'on note une amélioration, mais ce n'est pas celle qui lui permettra d'avancer comme il faut. Tandis que Oma., il ne participe pas. Oma., il ne? Oma., il a son propre monde à lui tout seul. Je ne sais pas s'il acquiert ou non parce que je lui enseigne seulement l'éducation civil

, cette séance d'éducation civile, parce qu'il demande à son enseignante : « Maintenant on a

M. Mira and ?. , est-à-dire, il s'en réjouit, et il ne fait, il ne provoque aucune gêne dans la classe

, Est-ce que vous restez consciente de leur présence dans votre classe ?

. Bien-sûr and . Rester-consciente-de-leur-présence, Tu ne peux pas euh? Une personne qui se trouve devant toi, tu ne peux pas ne pas être consciente qu'elle est présente. Et très franchement, leur présence ou leur absence ne se vit pas pareil

J. Ne, mon explication sera différente, mon rythme sera plus rapide, alors qu'il y a toujours de la répétition quand ils sont présents. Mais, enfin, il existe un programme que je dois finir ! Et je trouve le temps pour le faire malgré la répétition. Quels sont les avantages et les désavantages de la scolarisation des élèves en situation de handicap dans une école ordinaire sur ces élèves eux-mêmes ?

E. .. Les-avantages and . Qu, ils s'intègrent avec leurs camarades, qu'ils seront comme leurs camarades, ce sont les avantages à ce sujet, qu'ils s'intègrent tous ensemble. Et je te l'ai dit, on a des élèves qui n'ont rien, et qui sont des amis intimes de cet élève qui a le handicap. C'est-à-dire, il sent qu'il est comme les autres : même si je ne suis pas capable de marcher moi

L. Là, Ça dépend à quel point leurs camarades les acceptent. Ils ont eu... de l'acceptation pour une personne qui a un tel problème. C'est-à-dire

.. Demain, chez leurs enfants, tu vois ? Les effets négatifs pour leurs camarades : si l'enfant est turbulent et qu'il désorganise l'ambiance de la classe, dans ce cas-là, bien sûr, il existe des inconvénients. Et euh

.. .. Euh and .. Deuxièmement, Peut-être, j'avance sur le chemin de ce comportement plus qu'avant. En général, l'effet de leur présence pour l'école toute entière est que c'est très bien d'intégrer de telles personnes chez nous dans nos écoles. Il existe des gens qui s'interrogent, depuis des villages très loin, à propos de notre école, parce qu'ils entendent parler qu'ici il y a de l'intégration, que notre manière de traiter cet enfant est identique à celle de ses camarades, En ce qui concerne les inconvénients et les avantages de la scolarisation pour l'enseignante

, Un enfant qui ne veut pas travailler, je le retire de la classe, il faudrait des alternatives qui laissent cette énergie sortir, par exemple, son besoin de bouger, sa euh... distraction, pour faire sortir cette énergie qu'il a, et euh... pour qu'il se dépense et c'est fini, qu'il se calme pour qu'on le fasse rentrer dans la classe, Si je suis satisfaite ? Je sens qu'il nous faut encore plus de choses qui doivent être présentes

, des choses comme ça. Qu'il y ait plus de choses entre leurs mains pour qu'ils puissent euh... les travailler quand ils seront incapables de se concentrer avec nous dans la classe

, Il serait bien, encore, d'avoir des formations continues pour nous et pour les AVS aussi ; et qu'elles soient un peu condensées, car même mon savoir autour de ce sujet est insuffisant, l'expérience joue un rôle, mais euh... bien sûr, il nous faut encore beaucoup

, Il va y construire sa personnalité euh... éducative, morale, tout. La personnalité de l'enfant va se construire chez nous. Nous, on l'accompagne depuis qu'il est petit jusqu'à ce qu'il devienne grand. Chaque jour six heures, euh, Une deuxième maison pour l'élève. Euh, p.756

, Il va apprendre à s'intégrer avec ses camarades. Quels sont ses rôles et ses missions ?

, Et cette chose-là, on remarque cette chose-là dans certaines écoles publiques. Non pas toutes, bien sûr, on ne peut pas inclure toutes les écoles. Parce que je sais que beaucoup d'élèves, dans les écoles d'État sont, euh... comme s'ils étaient encore euh... en marge de la vie. Ils y vont seulement pour être emprisonnés, pour suppléer, si une enseignante s'absente, ils surveillent les enfants. Euh... Ils ne sont pas euh, Elle rit.) Regarde, si on veut évaluer les écoles

, Et c'est à l'école de lui donner ça, mais nous, on demande le soutien des parents. C'est-à-dire, souvent, des enfants viennent en étant, euh... propres, studieux, mais, sans aucune morale ! Mais nous, on demande des parents de, s'il vous plaît, nous aider sur ce point-là. Et le rôle majeur revient aux parents, et nous, ici, on doit, on doit, le fixer. C'est-à-dire, quand les parents viennent me dire : « Mon fils n'utilise pas à la maison de mots grossiers ». Mais alors, pourquoi en classe en dit-il ?! Où les a-t-il appris ?! Nous, on ne parle pas comme ça en classe ! Et si nous parlions de telle manière, alors, tous les élèves devraient parler ainsi dans la classe ! Donc, c'est une chose qui vient de la maison, Moi : Vous m'avez dit précédemment, qu'elle doit construire la personne et son futur. Quelle personne doit-elle construire ? Mir : Maintenant, premièrement, pour commencer, elle construit la morale de l'élève pour qu'il ait tous les principes éthiques, p.757