Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

MUTATIONS SOCIO-ÉCONOMIQUES ET GESTION DURABLE DU MASSIF FORESTIER DE NGOYLA - MINTOM

Résumé : Situé au Sud-est du Cameroun, le massif forestier de Ngoyla-Mintom chevauche deux régions (Sud et Est) et quatre arrondissements (Mintom, Ngoyla, Lomié et Messok). Cette forêt fait partie de l’interzone du TRIDOM et assure la connectivité entre les aires protégées de cette réserve transfrontalière. Elle procure aussi aux communautés locales de nombreux services sociaux et culturels importants pour leur subsistance et le maintien de leurs modes de vie. Du fait de sa situation et son importance, son exploitation a été gelée au profit de la conservation de la biodiversité. Depuis 2007, en plus des projets de conservation, cette forêt est convoitée par de nombreux acteurs pour des raisons diverses. Dans ce contexte marquée par de nombreuses sollicitations et des pressions anthropiques diverses, la conservation et gestion durable de cette forêt reste un défi majeur. Cette recherche traite des mutations socio-économiques et la gestion durable de la forêt de Ngoyla-Mintom avec pour objectif général d’identifier, d’analyser les différentes mutations et de déterminer leurs incidences sur sa gestion. Pour ce faire, la méthodologie combine le diagnostic du territoire, les investigations socio-économiques conduites dans 11 localités et le traitement des images Google Earth (2015) et des images Landsat (2000 et 2015). Une matrice intégrant les dimensions de la GDF et ses indicateurs est élaborée pour apprécier l’incidence des mutations. La synthèse des vecteurs des dynamiques et des interventions des différents acteurs est faite à partir de l’approche DSPIR. Les différents enjeux et défis auxquels fait face la forêt de Ngoyla-Mintom ont présidé à l’élaboration d’une vision prospective de gestion de cet espace. Les résultats montrent que le massif de Ngoyla-Mintom se caractérise par sa richesse en ressources naturelles, son enclavement et la faible densité de population (1,1 hab/km²). Les activités des populations locales et autochtones restent dominées par l’exploitation des ressources du milieu (agriculture 51 %, chasse 12 %, récolte des PFNL 2 %) avec des techniques rudimentaires. Depuis 2007, plusieurs facteurs parmi lesquels la construction des infrastructures de transport et d’énergie, l’exploration et l’exploitation industrielle des mines, l’orpaillage et l’exploitation forestière industrielle se sont combinés pour constituer de véritables catalyseurs des dynamiques socio-économiques actuelles. Ces catalyseurs ont entrainé l’augmentation rapide de la population dans certaines localités comme Mbalam 2 (284,61 %) et Ntam (121,82 %) entre 2007 et 2011, la demande sans cesse croissante en produits locaux, l’expansion des activités agricoles, la diminution du couvert forestier, l’extension des villages, le développement de nouveaux pôles et de nouvelles activités génératrices de revenus, l’augmentation des prix des produits locaux et une baisse relative des prix des produits manufacturés de première nécessité dû au désenclavement progressif. L’analyse de ces catalyseurs de changement et des mutations qui en découlent a permis de montrer les relations qui existent entre ces mutations et la durabilité de cette forêt pour le moment et les années à venir. La relation entre les différents impacts des mutations sur la forêt est positive ; elle est de l’ordre de 0,95 (test de Pearson) concernant la déforestation et la perte de biodiversité. La forêt de Ngoyla-Mintom est soumise à des pressions diverses qui sont à l’origine de sa dégradation. Cependant, la réalisation en 2014 du zonage intégré, la collaboration entre les différents acteurs, la mise en œuvre des projets PSE/REDD+, la sensibilisation et l’implication des populations locales et de nombreuses autres avancées pour une gestion plus durable sont enregistrées. Elles peuvent permettre, à long terme, une meilleure gestion de cette forêt. Pour renforcer ces initiatives et faire face aux menaces, l’étude a fait des propositions pour une limitation de sa dégradation.
Complete list of metadatas

Cited literature [290 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02290022
Contributor : Claude Tatuebu Tagne <>
Submitted on : Tuesday, September 17, 2019 - 12:15:34 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 3:18:03 PM
Document(s) archivé(s) le : Sunday, February 9, 2020 - 12:09:29 AM

File

THESE CLAUDE FINALE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02290022, version 1

Collections

Citation

Claude Tatuebu Tagne. MUTATIONS SOCIO-ÉCONOMIQUES ET GESTION DURABLE DU MASSIF FORESTIER DE NGOYLA - MINTOM. Milieux et Changements globaux. Université de Yaoundé 1, 2019. Français. ⟨tel-02290022⟩

Share

Metrics

Record views

151

Files downloads

166