E. Bonerandi, retour sur expérience », Document, Géoconfluences, s. d

«. Loi, 95-115 du 4 février 1995 d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire, pp.95-115, 1995.

, « Parcs naturels régionaux : inquiétudes face à l'émergence des " pays " », Le Monde, 28 septembre, 1999.

. Loi-n°, , 2003.

, et l'accompagnement de projets d'habitants en matière d'aménagement, et plus largement sur l'habitat. Ce serait enfin l'occasion de nouer des liens solides avec la population locale

, En effet, dans toute expérience sociale, les jeux d'acteurs prennent une place centrale dans le déroulé des interventions, Les principales difficultés rencontrées lors de cette résidence résultaient de problèmes relationnels entre les acteurs du projet, que le Parc a peiné à contenir

T. À-ce, nous étudierons la question de l'humain comme facteur-risque de l'expérimentation

L. L'opportunité and . Partenariat, le rôle des mandataires dans le bon déroulement d'un projet et la réceptivité des destinataires doivent en ce sens être interrogés, afin de mettre en évidence les facteurs qui permettent de limiter ces risques. Nous comparerons cette expérience avec celle de l'atelier d'étudiants en architecture dont les objectifs étaient proches -analyse

, 1. L'humain, facteur-risque délicat

. Dans-le-cadre-de-la-résidence, nous entrions dans un rapport très inhabituel au projet urbain

, Pour autant la municipalité a joué un rôle central : elle accueillait, donnait de son temps, parfois s'impliquait financièrement (logement) ; surtout, elle était en attente d'un résultat. Par ailleurs, on sortait du cadre traditionnel de la commande et de la relation « Maître d'ouvrage-Maître d'oeuvre », conclue par un contrat spécifique entre les deux partis et comportant des engagements financiers, Toutes choses qui pouvaient déstabiliser les acteurs

, Dans le cas de cette résidence, nous fûmes confrontés à deux groupes : d'un côté, des professionnels aux arguments rodés, dont ils se saisissent pour affirmer leurs projets, Cela pouvait évidemment déboucher sur des situations conflictuelles, allant de la provocation au boycott du projet

, Cet affrontement ne peut pas avoir lieu dans le cas d'un atelier d'étudiants : l'autorité de la mairie n'est pas menacée puisque les étudiants sont dans une situation d'apprentissage et essentiellement d'écoute

, Dans la commune test, le maire était le seul du conseil à gérer la résidence, en dépit de sa faible disponibilité que sa bonne volonté ne pouvait compenser. La communication fut donc En ce qui concerne la définition du projet, n'ayant pas prévu de mener l'action immédiatement pour des raisons d'ordre budgétaire et technique, le syndicat mixte souhaitait développer une réflexion précautionneuse. En outre, n'ayant guère d'expérience en la matière, il lui était nécessaire d'approfondir les finalités de l'expérimentation, en s'inspirant notamment de ce qui avait déjà pu se faire ailleurs et en fixant des ambitions réalistes pour cette première tentative. Et cela tout en poursuivant les activités en cours. Durant l'année suivant la sollicitation, les travaux se sont donc concentrés sur la définition des objectifs de la résidence à venir. À l'issue de cette réflexion, le Parc avait décidé de couvrir une diversité de problématiques urbaines et rurales présentes sur son territoire, en proposant une résidence d'architecte itinérante dans plusieurs communes. Cela impliquait, outre des moyens importants

, Le choix s'est donc arrêté sur une commune du Parc concentrant un certain nombre de caractéristiques partagées avec d'autres: croissance démographique, développement de l'habitat individuel en périphérie du bourg, nombreux sièges d'exploitations agricoles, forte présence d'un patrimoine naturel remarquable, vacance modeste mais croissante du logement en centre-bourg, tissu économique fragile, etc. Mais, ici encore, le choix du territoire relevait d'une opportunité. En effet, au même moment, le Parc accompagnait cette municipalité dans l'élaboration de son document d'urbanisme ; plusieurs rencontres avaient déjà été organisées dans le cadre d'un programme d'appui proposé alors. Le Maire estimait que la résidence pourrait avoir des effets bénéfiques sur la mise en place du PLU, en favorisant les contacts avec la population, Or, les financements ne pouvant s'obtenir que dans une durée limitée, le temps pressait et ne permettait pas de mettre en oeuvre une telle organisation

, Dans des conditions moins précipitées, le PNRA aurait été à l'initiative du projet et l'aurait développé dans le sens inverse : co-réflexion et cadrage des objectifs d'une résidence avec des collectivités intéressées ; recherche d'opportunités financières

, Le pilotage s'est donc déroulé dans un contexte institutionnel nouveau pour le Parc, avec des élus encore peu rodés à la tâche, Parc, qui fut en partie remplacé lors des élections départementales quelques mois plus tard, p.387

, engagement financier majeur promis par la DRAC et par sa volonté de démultiplier les partenariats avec différents services de l'État, le syndicat mixte opta pour une implication financière a minima

, Un déséquilibre s'est très vite manifesté entre les acteurs. La posture autoritaire du « décideur-payeur» a largement déséquilibré celle de « l'organisateur-médiateur » qu'était le Parc. Ce déséquilibre s'est manifesté d'emblée, comme nous l'avons vu précédemment, dans la pression temporelle, Cette démultiplication de financements extérieurs et la position dominante de l'acteur public initiateur ont eu des conséquences majeures sur le pilotage du projet

, Les autres membres du jury avaient au contraire été séduits par l'originalité de l'équipe finalement retenue. Le Parc, qui aurait dû porter une oreille attentive à la collectivité adhérente, s'est finalement rangé au côté des financeurs. Durant toute la durée de l'expérimentation, les partenaires financiers se sont comportés davantage comme des décideurs, porteurs du savoir et des bonnes pratiques, sans pour autant l'assumer comme tel, des réticences des élus municipaux présents lors des délibérations qui, eux, inclinaient vers une autre équipe, au projet plus conventionnel

, Des partenaires financiers qui prennent trop de place et précipitent l'activité d'un Parc, réputée fine, mais lente, peuvent mettre à mal les relations avec les acteurs locaux, qui, malgré des postures politiques divergentes, La principale difficulté de l'expérimentation découla donc de la position du PNR qui n'était ni initiateur ni pilote du projet

. Cette-partie-présente-un-florilège-d'expériences-sur-le-thème-de-l'habitat and . Le-syndicat-mixte-du-pnr-d'armorique, Lorsque le Parc s'implique dans des projets d'envergure, pilote des activités de recherche ou tente des expérimentations, il arrive à prouver son intérêt et, souvent, une capacité d'innovation. Dans cet inventaire, on remarque tout de même une certaine dispersion de l'action et, bien souvent, un manque d'investissement ou de moyens pour pérenniser les expériences probantes, montrant bien la modestie de cet outil autant que sa nécessité. En outre, la portée de l'action Parc en matière d'habitat peut difficilement se mesurer précisément sur le terrain, en raison de la relative nouveauté de son intervention

, Parmi les expériences relatées dans cette partie, le conseil aux collectivités et l'expérimentation de la résidence d'architecte et d'artistes notamment, ont montré leur utilité malgré des difficultés prégnantes. Pour le premier, l'implication du syndicat mixte a permis d'aider certaines collectivités à formaliser des projets pertinents en matière d'urbanisation. Pour le second, elle s'est révélée très utile dans l'ouverture à des questionnements nouveaux et a montré l'intérêt de l'expérimentation pour faire naître des projets plus adaptés aux attentes locales. Pour autant, contrairement à d'autres cas traité ici

, Leur intérêt principal, outre leur pouvoir de rassemblement des acteurs venant de tous horizons, réside dans leur rôle d'outil de réflexion et d'expérimentation, préalable nécessaire à toute transformation volontaire. Par ailleurs, les Parcs dont les moyens humains ont globalement été renforcés, notamment en matière d'urbanisme, d'architecture, de paysage et d'énergie, montrent qu'ils sont capables de mener de front une pluralité d'actions, qui, mises bout à bout, répondent à des enjeux politiques globaux de l'habitat. Enfin, les quatre piliers de l'intervention des Parcs -le conseil, l'accompagnement, le pilotage de projets et la coopération scientifique -sont les conditions de cette réussite et ne peuvent être désolidarisés, Finalement, l'étude des actions du Parc d'Armorique et leur comparaison avec d'autres syndicats mixtes permettent d'entrevoir une conclusion générale à l'égard de l'ensemble des Parcs concernant l'habitat, vol.391, p.393

U. Parc, Armorique modérément investi sur l'habitat : une responsabilité partagée Nos travaux mettent en évidence des difficultés importantes pour le syndicat mixte du Parc d'Armorique à s'investir dans les questions d'habitat. Alors qu'elles auraient dû être une entrée majeure, à ce jour, la présence d'un PNR dans le Finistère n'a eu, finalement, que peu d'influence sur l'urbanisation et sur les modes d'habiter. Il est en effet généralement resté d'une grande discrétion dans ce domaine, Les causes en sont multiples et relèvent principalement d'écueils politiques et de contraintes territoriales

. Une-responsabilité-politique-l'histoire-du-parc, Armorique nous montre un investissement fluctuant en matière d'habitat. Il fut au coeur des actions menées durant ses quinze premières années d'existence, du fait des priorités données au sauvetage du patrimoine bâti et à l'amélioration du confort de vie comme moyen de maintien de la population

, En effet, il y a dix ans, les élus du Parc d'Armorique se sont réapproprié le sujet, mais à la différence d'autres Parcs, de manière relativement distante, pour ne pas être soupçonnés de conduire une politique trop contraignante, susceptible de bloquer toute dynamique d'accroissement de la population, ardemment souhaitée par l'ensemble des décideurs. Nos travaux sur les représentations du développement résidentiel ont en effet montré un attachement tout particulier des élus locaux à l'accueil de nouvelles populations et un rapport à la maison individuelle très fort. Ces postures ont tendance à se traduire par un décalage important entre les valeurs personnelles et celles promues dans les chartes des Parcs qui axent prioritairement qualité, L'habitat dut ensuite attendre le milieu des années 2000 pour retrouver une actualité, sous l'angle cette fois de l'urbanisme et du paysage

, Au regard des autres Parcs, le PNRA s'est plus fortement positionné sur la maîtrise de l'urbanisation et la qualité urbaine -sans toutefois pousser les feux -mais il ne s'est guère investi dans le développement de pratiques écohabitantes et s'est montré discret sur le terrain du vivreensemble. Or les élus locaux, après y avoir contribué, pointent désormais le « village-dortoir » comme principale préoccupation pour l'avenir de leur territoire, Cet écart restreint les ambitions pour qu'elles ne soient pas en discordance totale avec les attentes locales

. Pourtant, L. De-vue-pratique, and . Parc, Armorique est allé plus loin qu'il ne l'avait annoncé, grâce notamment aux efforts produits en matière de paysage, p.397

, en favorisant la compréhension des questions urbaines, la concertation, et l'intervention. Par ailleurs, les actions n'ont pas manqué : le conseil aux collectivités demandeuses s'est développé au cours des dernières années, les coopérations avec les universités se sont accentuées et des tentatives d'expérimentations ont vu le jour. Les relations avec la population sur les sujets traitant de l'habitat et de l'aménagement du territoire se sont par ailleurs multipliées, dans une démarche culturelle et pédagogique. Si les activités ne manquent pas, européens ont donné les moyens d'une activité renforcée en la matière

, notamment par l'élaboration de projets urbains communaux plus qualitatifs, et par la mise en évidence d'enjeux territoriaux mésestimés naguère, il n'en reste pas moins que des désillusions se sont exprimées face à l'ampleur de la tâche : difficulté à convaincre, à s'impliquer dans des projets intercommunaux, Bien que l'on constate de belles réussites

, On le remarque à la lumière des expériences des autres Parcs. Les PNR les plus actifs sont ceux qui se sont placés dans une dynamique intellectuelle, en s'inscrivant comme des structures privilégiées de débat, de dialogue et d'apprentissage, ouvertes, et en confortant leurs moyens internes pour générer et influer des projets d'envergure. Or, le Parc d'Armorique a souvent l'allure d'une institution solitaire et opaque ; il peine à mettre en place les bases d'une vie démocratique locale, Enfin, quelques facteurs nous permettent d'affirmer que le processus politique en matière d'habitat n'est pas toujours vertueux au sein du syndicat mixte

, Des contraintes territoriales majeures Ce manque d'investissement est aussi le fruit de déterminants extérieurs, sur lequel le syndicat mixte n'a que peu de prise. En effet, il est affecté par le caractère, géographiquement et sociologiquement, hétérogène de son territoire

, En matière d'habitat, le PNRA peine à trouver des moyens d'agir sans tomber dans l'ingérence ou faire doublon avec d'autres structures ou collectivités. Si les fusions récentes d'intercommunalités et la diminution du nombre de pays sur son périmètre simplifient quelque peu sa position, d'autres manoeuvres territoriales pourraient sérieusement remettre en cause l'intégrité des limites actuelles du Parc et son intérêt pratique. Ce serait le cas, par exemple, d'une intégration de la presqu'île de Crozon dans la métropole brestoise, ou celle de Monts d'Arrée Communauté à Poher Communauté. Par ailleurs, d'un point de vue sociologique, nos recherches ont mis en évidence la forte hétérogénéité des modes d'habiter sur le Parc d'Armorique, au sein même d'espaces géographiques ou de Annexes Annexe 1 : Liste des interlocuteurs nous ayant accordÉ des entretiens formels significatifs, configurations rurales et périurbaines, relevant de diverses collectivités (intercommunalités, pays)

, Annexe 2 : Familiarisation avec les disciplines usuelles de l'habitat

, Annexe, vol.3

, 417 4.1. RÉpartition de l'Échantillon de population par commune, EnquÊte auprÈs des habitants du Parc d'Armorique, vol.4

.. .. Grille-d'entretien,

, EnquÊte Habitat auprÈs des agents, vol.5

». .. Liste, , p.432

, Conflits en milieu rÉsidentiel rapportÉs au PNRA entre, vol.6, p.439, 2014.

, Questionnaire destinÉ aux élus du Parc naturel régional d'Armorique, vol.7, p.441

, Liste des principaux participants au colloque de Lurs-en-Provence, vol.8, p.449, 1967.

, Liste des prÉsidents et des directeurs du Parc d'Armorique depuis sa création451, Annexe, vol.9

, Tableau chronologique des crÉations des PNR, selon Nacima Baron et Romain Lajarge, vol.10

, SchÉma d'organisation des acteurs dans le cadre de la revitalisation de l'habitat en centre-bourg. Source: Préfecture de région Bretagne, Annexe, vol.11, 2015.

, Extrait du programme de séminaire « Faut-il crÉer une université populaire de l'urbanisme, du paysage et de l'architecture ? » Parc naturel régional PyrénÉes catalanes, 27 au 30 juin, Annexe, vol.12, 2017.

, De la pièce d'une maison à l'organisation territoriale des espaces habités, il convient d'avoir un aperçu exhaustif de ce qui entoure cette notion et d'en matérialiser les limites. Pour cela, le récent ouvrage de Monique Éleb, Les 101 mots de l'habitat à l'usage de tous, Familiarisation avec les disciplines usuelles de l'habitat Particulièrement dense, la sémantique de l'habitat traverse divers échelles et objets d'études, vol.2

, En constituant l'inventaire de l'ensemble des termes associés à l'habitat, il s'avère sans surprise que trois disciplines majeures imposent leur terminologie: l'architecture

, SOUS-CLASSE : classification selon la structure sémantique des termes retenus CHAMP LEXICAL : liste terminologique associée à la classe ou sous-classe 1. L'architecture La discipline dominante dans l'ouvrage de Monique Éleb est l'architecture : près de la moitié du champ lexical y renvoie. Dans l'ouvrage, elle se ventile en différentes classes. La première touche à la morphologie. Nous y trouvons tout d'abord la typologie de l'habitat où s'intègrent notamment les appellations génériques, « abri », « habitation », « logement », « logis », ainsi que les différentes formes d'habitat communément nommées : « maison », « pavillon », « immeuble », etc. La distribution des espaces dans le logement est par ailleurs largement représentée. L'auteure y détaille chaque pièce, du « hall d'entrée » au « salon », en passant par la « chambre à coucher ». Les éléments intérieurs, tels que les « cloisons, Les « mots de l'habitat » peuvent alors être classés de la manière suivante : DISCPLINE : champ scientifique dans lequel s'intègrent les termes retenus CLASSE

. Dans-une-seconde-classe, nous trouvons des termes concernant la performance de l'habitat. Elle regroupe les qualités que l'on peut attribuer à un logement : « confortable », « fonctionnel », « salubre ». Une dernière classification couvre les domaines techniques et technologiques : « domotique

, Relief et réseau hydrographique (Source : Atlas de la charte du Parc naturel régional d'Armorique, 2008.

F. Pluviométrie-en, Source : Atlas de la charte du Parc naturel régional d'Armorique, 2008) 4.2. Supports photographiques utilisés pour les entretiens

, Maison traditionnelle en moel lons bourrus, XIXe siècle, restaurée, vue sur mer

. Village-À-scrignac,

, Chaumière des années 1930-1950

, Maison en moellons ébauchés et jardin cloturé, c. 1970, à Hanvec

, Maison néo bretonne en extension du bourg de Brasparts, c, 1970.

, Maison néo bretonne en extension de bourg à Brasparts, c, vol.197

M. Récente-À-hanvec, , 2012.

B. Maison-en, , p.428, 2015.

, Lotissement à Brasparts, c, 1960.

, Lotissement des années 1990, à Botsorhel (Coralie Tanneau)

, Lotissement à Brasparts, c, 2000.

C. Lotissement-hlm-À-dinéault, , 2010.

C. Lotissement-À-saint-ségal, Coralie Tanneau) 18. Extension contemporaine, vue sur mer, 2010.

, Annexe 5 : Enquête Habitat auprès des agents des PNR

P. Quel-est-le-nom-de-votre,

. Nombre-de-communes-sur-le-parc,

S. Nombre-de and . Engagés-sur-le-parc,

, Vous considérez ce Parc comme

, Quel est l'intitulé de votre poste?

, Le Parc connait-il un développement de l'habitat résidentiel, même partiel, dans ses territoires ruraux ? Si votre réponse est NON, merci de continuer le questionnaire et de répondre aux questions qui peuvent

, Comment ce développement est-il globalement perçu par les élus?

, Plutôt négativement (préoccupant sur les effets)

, Comment se développement est-il globalement perçu par les habitants?

, Plutôt négativement (préoccupant sur les effets)

, Comment ce développement est-il perçu par les territoires urbains (dans ou/et hors des Parc)? Plutôt positivement (rééquilibrage urbain/rural) Plutôt négativement

, Le Parc affiche-t-il son intention favorisera le développement résidentiel sur son territoire? oui non Pas de politique claire sur ce sujet

, Si oui, Pourquoi? 16. Si non, pourquoi?

, Ce sujet est-il soulevé dans le cadre de la Charte et/ou des missions du Parc? oui non

, Si oui, dans quel domaines ce sujet est-il traité?

, Autres sujets d'interventions

, Quels effets particulièrement problématiques du développement résidentiel pointent le Parc au travers des actions? 23. Des études ont-elles été déjà menées par la structure au sujet de l'habitat? Si oui lesquelles? 24. Comment est soulevée la question de l

, Mise en oeuvre d'appels à projets ou programmes publics (nationaux, européens

, Si l'on vous dit habitat? À quoi pensez-vous ? moins prioritaire -Économique -Sanitaire -Sociale -Écologique -Politique -Esthétique -Psychologique

, Parmi les valeurs suivantes, lesquelles attribueriez-vous en priorité à l'habitat

, Si vous avez répondu « Plutôt défavorisé », donnez-en l'explication (défavorisé par rapport à un autre territoire? difficultés de moyens, carence de services

, Si vous avez répondu « Plutôt dévalorisé », donnez-en l'explication (manque de reconnaissance de la qualité de vie du territoire, mauvaise image

, Selon vous, la croissance démographique est-elle forcément bénéfique pour votre territoire?

, Pouvez-vous donner quelques inconvénients à la croissance démographique ? 4. Conception du développement d'un territoire

, Selon-vous, qu'est ce qui attire les nouveaux ménages dans votre commune ?

, Au-delà de ces éléments d'attractivité, quels sont, pour vous, les principaux atouts de votre territoire ? Quelles sont les principales contraintes auxquelles votre commune fait face pour l'accueil de populations (manque de foncier, absence de planification, manque de diversité de logement, situation et contexte difficile

, Êtes-vous d'accord avec les affirmations suivantes?

, Il est légitime pour une petite commune de favoriser l'accroissement de sa population L'accroissement de la population passe nécessairement par de l

, Le développement des petites communes se fait au détriment des grandes villes qui perdent des habitants Il est possible d'imaginer un fonctionnement cohérent du territoire, basé sur le développement des moyennes et petites communes L'échelon communal n'est plus pertinent pour penser l'aménagement et la planification urbaine

, documents supra-communaux sont trop contraignants et empêchent le développement de ma commune Les documents supra-communaux sont trop favorables aux villes-centres et négligent les petites communes Dans le domaine de l'habitat, nous n'innovons pas assez par rapport au reste de la région Dans le domaine de l'habitat, nous n'innovons pas assez par rapport à d'autres régions françaises Dans le domaine de l'habitat, nous n'innovons pas assez par rapport à d'autres pays européens L'organisation des bourgs et des villages (hameaux) est adaptée à nos modes de vie actuels L'organisation des bourgs et des villages (hameaux) traditionnels est plus exemplaires que nos manières d'urbaniser depuis 20 ans Il faut sauvegarder nos villages (hameaux) et faire en sorte qu'ils continuent d'être habités Il faut faire des centre-bourgs une priorité de l'aménagement et du développement de notre territoire On ne connait pas assez bien les conséquences sociales, Les législations actuelles et les documents supra-communaux tendent à mettre en péril l'avenir des territoires ruraux Les documents supra-communaux, type SCOT et PLUi, sont nécessaires pour une planification cohérente du territoire Les

, L'avenir de mon territoire m'inquiète (commune et alentours)

, Si l'avenir de votre territoire vous inquiète, qu'elle en est la principale raison ? 5. Logement -construction -modes d'habiter

, Sur votre commune, comment faites-vous pour connaître ou estimer la demande en logement (demandes en mairie, lien avec des agences immobilières

, Qui sont généralement les principaux pourvoyeurs de terrains à bâtir sur votre commune ? 6. Parc d'Armorique Pensez-vous légitime que les Parcs naturels régionaux s'intéressent aux domaines de l'habitat et s'y impliquent ? Oui Non Je ne sais pas

P. Qu, il serait intéressant que le Parc d'Armorique soit moteur dans la mise en oeuvre de réflexions et d'actions sur l'habitat? Oui Non Je ne sais pas Selon vous, quels domaines d'actions du Parc pourraient être renforcés ou développés sur le sujet ?

, Mise en oeuvre d'appels à projets ou programmes publics (nationaux, européens

, Votre fonction au sein de la commune (maire, conseiller municipal, adjoint

, Quelle est votre catégorie socio-professionnelle ? Agriculteur exploitant Artisan, commerçant ou chef d'entreprise Cadre et profession intellectuelle supérieure Profession intermédiaire (technicien, professeur des écoles, profession intermédiaire de la santé et du travail social

. Employé, Employé civil et agent de service de la fonction publique, Policier et militaire, employé administratif d'entreprise, de commerce, personnel de service) Ouvrier

, Quel est votre métier ? Si vous êtes retraité, quel était votre métier ?

P. Henry, Bechmann Roland (architecte, secrétaire général d'Aménagement et Nature -Betolaud Yves (ingénieur en chef du génie rural, eaux et forêt) -Charnay Henry (conseiller pédagogique) -Charnois Pierre (médecin des hôpitaux psychiatriques) -Claudius-Petit Eugène (ancien ministre, Conseiller général de la Loire et Maire de Firminy) -Couëlle Jacques (conseiller d'oeuvre) -Flandin Pierre (maire et agriculteur) -Guichard Olivier (ministre) -Labasse Jean (professeur à l'institut de Science Politique) -Lamour Philippe, 1967.

, Rivière Georges-Henri (conservateur en chef du musée des arts et traditions populaires) -Saint-Marc Philippe (conseiller référendaire à la Cour des Comptes

F. -sorlin, Tendron Georges (sous-directeur au Museum national d'histoire naturelle) -Théry Jean-François

A. -toepfer,

, Solidarité renouvellement urbain STAP : Service territorial de l'architecture et du patrimoine STD : Simulation Thermique Dynamique

F. Ascher and J. Driant, Habitat et villes : l'avenir en jeu, L'Harmattan, 2000.

. Benoît, M. B. Bruno, . Le-maire, and . Ville, , 2012.

J. Bonnamour and B. Vélard, Quelles recherches aujourd'hui pour les campagnes de demain? : aménagement rural et recherche géographique. ENS Editions, 1996.

P. Bourdieu, La Distinction : Critique sociale du jugement. Paris: Les Editions de Minuit, 1979.

J. Brun, M. Collectif, J. Segaud, and . Driant, Dictionnaire de l'habitat et du logement, 2003.

A. Caillé, Anthropologie du don : Le Tiers paradigme, 2000.

M. Certeau, L. De, and . Giard, et Pierre Mayol. L'invention du quotidien, tome 1 : Arts de faire. Nouv. éd. Paris: Gallimard, 1990.

É. Charmes and . La, , 2011.

E. J. Chartier, . Hourmant, and . Mémoires-d'un-irréductible-breton, Jean-Yves Cozan l'homme a l'écharpe blanche. Spézet: Coop Breizh, 2005.

H. Cividino, Architectures agricoles. La modernisation des fermes 1945-1990, 2012.

A. Cournot, Traité de l'enchaînement des idées fondamentales dans les sciences et dans l'histoire, vol.2, p.1861

J. Croizé, Politique et configuration du logement en France (1900-1980), 2009.

R. Desanti and P. Cardon, Initiation à l'enquête sociologique: Toutes filières secteur social. 1 re éd, 2010.

M. Dumont, E. Hellier, and C. Et, Les nouvelles périphéries urbaines : Formes, logiques et modèles de la ville contemporaine. Rennes: PU Rennes, 2010.

M. Éleb, Les 101 mots de l'habitat à l'usage de tous. Archibook, 2015, 148p. Les 101 mots à l'usage de tous, 2015.

P. Frileux, La haie et le bocage pavillonnaires : diversités d'un territoire périurbain, entre nature et artifice, Muséum national d'histoire naturelle, 2008.

A. Gautier and . Élie, La dure existence des paysans et des paysannes. Pourquoi les bretons s'en vont

, Un département témoin. Broché, 1950.

H. Gumuchian, Représentations et aménagement du territoire, Economica, 1991.

P. Houée, Les politiques de développement rural: Des années de croissance au temps d'incertitude. 2e éd. revue et augmentée. Quae, 1996.

J. Kaufmann, L'entretien compréhensif -L'enquête et ses méthodes. 3e édition, 2011.

J. Boissonade, La ville durable controversée : Les dynamiques urbaines dans le mouvement critique, Editions Pétra, 2015.

R. Lajarge, N. Et, and . Baron, Les parcs naturels régionaux: Des territoires en expériences. 1 re éd. Versailles: Editions QUAE GIE, 2016.

L. Couédic and D. , La maison ou l'identité galvaudée, 2004.

H. Lefebvre, L'Harmattan, 1979.

P. Mannoni, Les représentations sociales. 7e édition. Presses Universitaires de France -PUF, 2016.

B. Matalon and R. Ghiglione, Les enquetes sociologiques -Théories et pratique. Armand Colin , Collection U, 1980.

M. Mauss, Essai sur le don. 2 e éd, 2012.

L. Mermet, Etudier Des Ecologies Futures: Un Chantier Ouvert Pour Les Recherches Prospectives Environnementales. 01 éd, 2005.

J. Mouhot, C. Mathis, H. Collectif, and . Jaffeux, Une protection de l'environnement à la française ? XIXe-XXe siècles, Champ Vallon Editions, 2013.

Y. Nussaume, A. Perysinaki, J. Et, and . Sery, La Maison individuelle : Vers des paysages soutenables, 2012.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01673955

J. Ollivro, Bretagne : 150 ans d'évolution démographique, 2005.

A. ;. Pagès, L. Pattaroni, and V. Kaufmann, et Adriana Rabinovich. Habitat en devenir. Enjeux territoriaux, politiques et sociaux du logement en Suisse. Lausanne: Presses polytechniques et universitaires romandes, 2009.

C. Pina, C. Bidégaray, S. Cadiou, and . Grenoble, , 2009.

P. Strat and . Nicolas-le, La relation de consultance : Une sociologie des activités d'étude et de conseil, Editions L'Harmattan, 2003.

G. Tapie, , 2014.

T. Vilmin, K. Weiss, and D. Marchand, Psychologie sociale de l'environnement, 2006.

P. Claval and . «-l'habitat, habitation : des objets complexes. Quelles directions pour une analyse ?, In Habitat et espace dans le monde rural, vol.3, pp.13-31, 1988.

M. Cocaud, Améliorer l'habitat rural, La maison rurale en pays d'habitat dispersé, Presses universitaires de Rennes, pp.51-61, 2002.

L. Devisme and L. Brenon, Habiter à côté (de la ville) ; être tout contre (son voisin), Habiter, le propre de l'humain, vol.15, pp.267-78, 2007.

L. Draetta, Joumard, Robert. « La pollution atmosphérique entre sciences et société ». In Evaluation et perception de l'exposition à la pollution atmosphérique, édité par I, Développement durable et participation publique: de la contestation écologiste aux défis de la gouvernance, pp.57-69, 2003.

R. A. Macdonald, . Les-vieilles, and . Gardes, Hypothèse sur l'émergence des normes, l'internormativité et le désordre à travers une typologie des institutions normatives, Le droit soluble : contributions québécoises à l'étude de l'internormativité / sous la direction de Jean-Guy Belley, 1996.

N. Mathieu, Mode d'habiter : un concept à l'essai pour penser les interactions hommes-milieux, Les interactions hommes-milieux, 97-130. Editions Quae, 2014.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-01010214

C. Pecqueur and . 20, Les difficultés à habiter Approche anthropologique et clinique de l'habiter, Habiter, le propre de l'humain, pp.353-62, 2007.

S. Schmitz and . Le, mode d'habiter" : analyse de l'usage d'une notion émergente en géographie, Habiter : Vers un nouveau concept ? Armand Colin, 2012.

M. Stock, . Théorie-de-l'habiter, and . Questionnements, Habiter, le propre de l'humain, pp.103-128, 2007.

F. Acquier, Le concept de mode d'habiter à l'épreuve du développement rural durable,». Conférence. Le Cresson veille et recherche

J. Aldhuy, . Au-delà-du-territoire, and . Géodoc, , vol.55, pp.35-42, 2008.

H. Alexandre, F. Cusin, C. Et, and . Juillard, L'attractivité résidentielle des agglomérations françaises ». Observateur de l'immobilier, pp.3-66, 2010.

. Allie, C. R. Louis, and . Bryant, « Les Parcs Naturels Régionaux Français : Un modèle de gouvernance et de planification spatiale pour le milieu péri-urbain ?, Canadian Journal of Regional Science XXVI, pp.447-64, 2002.

O. Azmar, Les territoires ruraux: stratégies de développement et prospective ». Conférence. École nationale supérieure d'architecture, 2016.

C. Baillet and . Dans-le-contexte-européen, Économie rurale, vol.202, issue.1, pp.19-24, 1991.

A. Balocco, A. Calmettes, R. Et, and . Lajarge, « Les sciences territoriales et la question de l'habitabilité, CIST2014 -Fronts et frontières des sciences du territoire, pp.12-17, 2014.

V. Banos and J. Candau, Recomposition des liens sociaux en milieu rural, vol.127, pp.97-112, 2006.

M. Baridon, Revue de la Société d'études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, pp.141-50, 2000.

N. Bertrand and C. Barthès, « Une gouvernance foncière des espaces agricoles et naturels en construction, Projet POPFONGO, vol.4, p.3, 2011.

P. Bessy-pietri, M. Hilal, B. Et, and . Schmitt, Des évolutions démographiques rurales contrastées liées à la proximité et aux dynamiques urbaines : le cas de la France, vol.19, pp.19-36, 2001.

P. Bidart, « La production des néo-styles régionaux, Ethnologie française, vol.37, pp.35-38, 2007.

J. Billaud, « La sociologie rurale et la question territoriale : de l'évitement à la réhabilitation, Etudes rurales, vol.24, issue.2009, pp.113-141

N. Blanc, « 1925-1990 : l'écologie urbaine et le rapport ville-nature ». L'Espace géographique 27, pp.289-99, 1998.

E. Bonerandi, « Les pays ont dix ans ... retour sur expérience ». Document. Géoconfluences, 2005.

J. Bonnamour, « La géographie rurale pendant le dernier quart de siècle ». Ruralia. Sciences sociales et mondes ruraux contemporains, p.1, 1997.

S. Bonnefoy, Concilier urbanisation, gestion des espaces naturels et des activités agricoles : des progrès mais, pp.123-154, 2008.

L. Bossuet, « Les conflits du quotidien en milieu rural étude à partir de cinq communes, Géographie, économie, société 9, pp.141-64, 2007.

B. Bouvier and . Charles-garnier, 1825-1898) architecte historien de L'Habitation humaine. » Livraisons d'histoire de l'architecture, pp.43-51, 2005.

H. Buchou, Les jeunes agriculteurs des années 1960 et les lois d'orientation et complémentaire ». Économie rurale, vol.108, pp.31-37, 1975.

L. Cailly, « Capital spatial, stratégies résidentielles et processus d'individualisation, Spatial capital, housing strategies and individualization process ». Annales de géographie, vol.654, pp.169-87, 2007.

L. Cailly and R. Dodier, La diversité des modes d'habiter des espaces périurbains dans les villes intermédiaires : différenciations sociales, démographiques et de genre ». Norois. Environnement, aménagement, société, pp.67-80, 2007.

, Caisse nationale d'allocation familiale, éd. « Vivre en milieu rural ». Informations sociales, p.130, 2011.

J. Campredon, Le sens d'habiter, pp.48-56, 2007.

C. Cans, De la difficulté de définir les PNR depuis un demi-siècle ». Revue juridique de l'environnement me 43, pp.245-62

N. Cattan and S. Berroir, Les représentations de l'étalement urbain en Europe : essai d'interprétation, pp.87-96, 2005.

J. Cavin and . Salomon, « La ville-campagne, ville insoutenable ?, Natures Sciences Sociétés, vol.14, issue.4, pp.409-424, 2006.

Y. Chalas, « La ville de demain sera une ville-nature, pp.3-10, 2010.

É. Charmes and J. Léger, Retour sur « La Ville émergente », vol.23, pp.80-98

P. Chéry, A. Lee, L. Commagnac, A. Thomas-chery, and S. Jalabert, et Marie-Françoise Slak. « Impact de l'artificialisation sur les ressources en sol et les milieux en France métropolitaine. Evaluation selon trois sources d'informations indépendantes, European Journal of Geography, pp.28-2014

P. Chevalier, M. Dedeire, M. Stéphane-ghiotti, . Hirczak, L. Et et al., « Vers une définition opératoire des espaces ruraux et de la ruralité? Questions et débat », 2009.

B. Chocat, « Le rôle possible de l'urbanisation dans l'aggravation du risque d'inondation : l'exemple de l'Yseron à Lyon, vol.72, pp.273-80, 1997.

D. Couédic and . Le, « Le passé pour présente demeure ? » Ethnologie française 42, vol.28, pp.747-59

B. Cousin, Entre-soi mais chacun chez soi ». Actes de la recherche en sciences sociales, vol.6, pp.88-101
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01955744

J. Debroux, Accéder à la maison individuelle en zone périurbaine : passé résidentiel, position dans le cycle de vie et sphères d'identification, 2011.

M. Dedeire, L. Razafimahefa, P. Chevalier, M. Et, and . Hirczak, « Dynamiques des espaces ruraux en France. Vers un modèle des trajectoires démographiques ?, Espace populations sociétés. Space populations societies, pp.521-558, 2011.

S. Depraz, Les nouveaux bourgeois des campagnes : vers une éviction rurale ? » In Les Cafés géographiques d'Annecy / Chambéry. Les Cafés géographiques d'Annecy / Chambéry, 2016.

P. Dérioz, Enjeu central mais mission impossible?, La place du paysage dans l'action des parcs naturels régionaux depuis la loi Paysage, 1993.

D. Desponds, « Les impacts d'un parc naturel régional (PNR) sur les évolutions sociodémographiques de son espace rural : le cas du Vexin français, pp.47-60, 2007.

L. Devisme, M. Dumont, É. Et, and . Roy, Le jeu des « bonnes pratiques » dans les opérations urbaines, entre normes et fabrique locale ». Espaces et sociétés, pp.15-31, 2007.

P. Donadieu and . Le-paysage, les paysagistes et le développement durable : quelles perspectives ? » Économie rurale. Agricultures, alimentations, territoires, pp.10-22, 2007.

A. Douillet, « Les élus ruraux face à la territorialisation de l'action publique ». Revue française de science politique 53, pp.583-606, 2003.

G. Mercier, M. Simard, M. Et, and . Côté, « L'urbanisation diffuse : un difficile mais inévitable défi d'aménagement ». Cahiers de géographie du Québec 58, pp.323-350, 2014.

J. Mischi and N. Renahy, « Pour une sociologie politique des mondes ruraux, pp.9-21, 2008.

A. Moine and . Le-territoire-comme-un-système-complexe, un concept opératoire pour l'aménagement et la géographie, Abstract ». L'Espace géographique Tome, vol.35, pp.115-147, 2006.

A. Morel-brochet, « À la recherche des spécificités du mode d'habiter périurbain dans les représentations et les sensibilités habitantes ». Norois. Environnement, aménagement, société, pp.23-35, 2007.

B. Morin, Qui habite en milieu rural ? » Informations sociales, vol.29, pp.11-22

R. Morin and M. Rochefort, Quartier et lien social : des pratiques individuelles à l'action collective, pp.103-117, 1998.

S. Munafò, « Forme urbaine et mobilités de loisirs : l'« effet barbecue » sur le grill, European Journal of Geography, pp.16-2017

P. Nègre and . Kohn, Les voies de l'observation : Repères pour les pratiques de recherche en sciences humaines, Editions L'Harmattan, 2003.

S. Nemoz, Le développement du logement durable : analyse d'une innovation en trois dimensions sociologiques ». Sciences de la société, vol.15, pp.137-57

J. Orfeuil, D. Et, and . Soleyret, « Quelles interactions entre les marchés de la mobilité à courte et à longue distance ?, Recherche -Transports -Sécurité, vol.76, pp.208-229, 2002.

A. Pagès, Pauvreté et exclusion en milieu rural français ». Études rurales, pp.97-110, 2001.

T. Paquot and . Habitat, habitation, habiter ». Informations sociales, pp.48-54, 2005.

P. Perrier-cornet, « La dynamique des espaces ruraux dans la société française : un cadre d'analyse », Territoires, pp.61-73, 2001.

M. Peyrefitte, Dynamiques rurales et action territoriale : un empilement de dispositifs contractuels, vol.8, 2012.

S. Pfeuti, Représentation sociale, quelques aspects théoriques et méthodologiques ». Vous avez dit, vol.42, pp.416-455, 1996.

M. Phillips, Differential productions of rural gentrification: illustrations from North and South Norfolk, Geoforum, vol.36, issue.4, pp.477-94, 2005.

P. Pistre and R. Frédéric, Seulement 5 ou 15 % de ruraux en France métropolitaine ? Les malentendus du zonage en aires urbaines ». Géoconfluences, 27 avril, 2018.

F. Plet, La geographie rurale française : quelques jalons, pp.85-106, 2003.

C. Pomeon, Un logement pour bâtir un avenir, pp.152-56, 2007.

T. Barré, A. Enguehard, J. Hardy, L. Lefort-vilbrod, J. Legeay et al., Direction département des territoires et de la mer, 2011.

B. Barrere, N. Sanaa, and . Qu, est-ce que l'urbanisme durable ? » Compte-rendu de séminaire, vol.17, 2005.

N. Bézard, Annexe au 3ème rapport. Congrès Internationaux d'Architecture Moderne, 1937.

J. Bignon and . Peiro, Synthèse et recommandations du rapport d'information présenté au Comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques. Assemblée nationale, 2012.

. «-bilan-d'activité-du-pnr-d'armorique, Archives du PNRA: Parc naturel régional d'Armorique, 1980.

M. Bonizec, C. Daniel, A. Langlais, and J. Niatel, Olivia Quéré, et Thimothée Vauléon. « Analyse et recommandations pour l'encadrement de l'urbanisation du Parc naturel régional d'Armorique ». Rapport d'étude, 2017.

C. Brune, « Regards sur la mise en oeuvre de la loi paysage dans les parcs naturels régionaux

«. Campagne-en and . Projet, ans d'ateliers territoriaux. » École nationale supérieure d'architecture de Nancy, vol.10, 2005.

J. Collery, Avis présenté au nom de la Commission des Affaires culturelles, sur le projet de loi de finances pour 1974. » Annexe au procès-verbal de la séance du 21 novembre 1973, Tome XI protection de la nature et de l'environnement. Sénat, première session ordinaire, 19741973.

B. Coquard, Que sait-on des jeunes ruraux ? » Rapport d'étude. Injep, 2015.

J. Cozan, Le programme de développement économique et touristique des six communes riveraines du lac Saint-Michel ». Parc naturel régional d'Armorique, 1990.

. Credoc, Les Français et leurs attente en matière de politique de logement -Etude menée pour le ministère du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité, Ministère du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité, 2014.

, « Des avancées concrètes pour les ruralités. Premier bilan des mesures du comité interministériel aux ruralités. » Comité interministériel aux ruralités, 2015.

, « Face aux mutations territoriales et aux nouveaux objectifs environnementaux et urbanistiques : Quelle planification pour les territoires ruraux ? Quelles articulations entre Parcs et Scots et pour quel équilibre ? » Guide. Fédération des Parcs naturels régionaux, 2013.

L. Guillon, Le conseil scientifique du PNR d'Armorique, vol.4, 2005.

, Cadre stratégique du réseau des Parcs naturels régionaux et de leur Fédération, Fédération des Parcs naturels régionaux, 2007.

, « Habitat et attractivité des centres_bourgs en Finistère, 2013.

M. Hilal, A. Barczak, F. Tourneux, Y. Schaeffer, M. Houdart et al., Typologie des campagnes françaises et des espaces à enjeux spécifiques (littoral et montagne) ». L'Observatoire des Territoires. DATAR, 2011.

M. Kempf, . Urbanisme, and . Paysage, inventaire des méthodes et outils, 2006, 55p ». Réseau « paysage et urbanisme » des PNR, 2006.

R. Lajarge and A. Pisot, « Valeur spécifique de l'action des Parcs naturels régionaux. » Argumentaire. Fédération des Parcs naturels régionaux, 2017.

G. Larcher, « La gestion des espaces périurbains, 19981997.

M. Larpent, « Les grandes aires urbaines françaises : un essai de typologie, 2012.

, Fédération des Parcs naturels régionaux, Les parcs naturels régionaux : chiffres clés: Observation et statistiques ». Étude et documents. Observation et statistiques. Commissariat général au développement durable, 2007.

F. «-l'état-des-sols-en, Groupement d'intérêt scientifique sur les sols, 2011.

, « Livre vert de l'environnement urbain, 1990.

. «-l', urbanisme intercommunal permet-il de mieux vivre ensemble ? Le PLUi en question. », 50. Rencontre au Parc naturel régional des Alpilles, Fédération des Parcs naturels régionaux, 2015.

, « Mais où est l'avant-garde de l'urbanisme dans les territoires ruraux et comment la rendre plus opérationnelle? » Guide. Fédération des Parcs naturels régionaux, vol.2013

B. Maresca and G. Mercurio, Coût privé, coût public de l'étalement urbain ». Cahier de recherche, Le coût résidentiel, 2014.

, « Mission Nouvelles ruralités -Sens de la démarche et synthèse du rapport ». Campagne. Le grand pari. Assemblée des Départements de France, vol.2013

G. Patris, Le bâti et la construction. Les expériences des Parcs naturels régionaux. » Rapport d'étude. Fédération des Parcs naturels régionaux, 2001.

, Habitat et développement, 2012. Fédération des Parcs naturels régionaux de France. « Premiers retours d'expériences des commissions locales de conseil en architecture, « Politiques d'accueil et de maintien des populations, 2013.

, « Quels choix stratégiques pour le développement des campagnes? » Sens de la démarche et synthèse du rapport. Campagne. Le grand pari. Mission Nouvelles ruralités -Assemblée des Départements de France, 2013.

«. Qu, est-ce que l'urbanisme durable ». Compte-rendu de séminaire technique, Fédération des Parcs naturels régionaux, 2005.

S. Thomas, Quel avenir pour nos villages et hameaux? Caractérisation des villages et hameaux du PNRA et propositions d'actions, 2017.

, Urbanisation et consommation de l'espace, une question de mesure, vol.2012

, Journaux, magazines, émissions « 18 projets innovants des Parcs naturels régionaux retenus par le MEEDDAT pour expérimenter les objectifs du Grenelle de l'environnement, 2008.

S. Antoine, « 25 ans de protection de l'environnement, 1996.

R. Bauer and . Urbanité-rurale, , 2015.

H. Beaugé, « La création des Parcs naturels régionaux, p.31, 2007.

H. Beaugé, Parcs naturels régionaux ». Association pour les espaces naturels, 1966.

D. Margaux, Urbanité rurale. Dossier AMC. avril, 2015.

O. David, Des pratiques contraintes par l'offre de services et d'activités de loisirs ». Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement. Territory in movement Journal of geography and planning, Le temps libre des jeunes ruraux, vol.1, pp.82-97

E. Denètre, Baisse des dotations : une si longue histoire? » La Gazette des communes, 2016.

T. Devige-stewart, Quand les anglais s'installent, les bretons se révoltent, 2005.

«. Diversité, Maisons paysannes de France, Patrimoine rural, p.195, 2015.

, « Dominique Voynet veut durcir les critères de sélection ». Les Echos, pp.13-1997

«. Habiter-c'est and . Exister, , vol.1, pp.31-2017

, « Inquiétudes sur l'avenir des PNR », Journal Sud Ouest Médoc, 2014.

, Plus de population à loger et plus de logements vacants: un paradoxe breton? » Octant, juin, 2013.

, Chartes de Parcs naturels régionaux

, PNR des Grands Causses Charte, PNR du Morvan Charte Objectif 2019. PNR du Vexin français Charte 2008-2020. PNR Loire Anjou Touraine Charte objectif 2020. PNR des Montagnes de Reims Charte, 2007.

, Charte Objectif 2021. Pyrénées ariégeoises Charte 2010-2022. PNR de la Brenne Charte 2010-2022. PNR de l'Avesnois Charte 2010-2022. PNR du Perche Charte 2010-2022. PNR du Queyras Charte 2010-2022. PNR du Périgord Limousin Charte objectif 2023. PNR des Ardennes Charte 2011-2023. PNR du Haut Languedoc Charte 2011-2023. PNR de la Haute Vallée de Chevreuse Charte 2011-2023. PNR Livradois-Forez Charte 2012-2024, 2014.

, Textes juridiques Code de l'environnement -Article R333-1, pp.333-334

. Décret, , vol.60

, Décret n° 2012-83 du 24 janvier 2012 relatif aux Parcs naturels régionaux et portant diverses dispositions relatives aux parcs naturels marins et aux réserves naturelles, vol.24

, Décret n°67-158 du 1 mars 1967 instituant des Parcs naturels régionaux, vol.1, 1967.

, Décret n°88-443 du 25 avril 1988 relatif aux Parcs naturels régionaux, vol.25, 1988.

, Loi n° 85-30 du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne

, Loi n° 95-115 du 4 février 1995 d'orientation pour l'aménagement et le développement du territoire, vol.4, 1995.

, -157 du 23 février 2005 relative au développement des territoires ruraux, 2005.

, Loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire, vol.31, 2014.

, Genèse de la conception de l'habitat en France : Une relation historique avec les Parcs naturels régionaux __________________________________________________________________________ 40 1.1.1. De premiers intérêts géographiques et folkloriques _______________________________ 40 1.1.1.1. Une géographie de l'habitat rural témoin de l'état socio, -925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, 2016.

, Un exemple d'étude géographie : le territoire armoricain ______________________ 42

, L'implication ethnologique et folklorique de l'habitat _________________________ 43

, Vers des intérêts identitaires et modernistes _____________________________________ 48 1.1.2.1

, Le mouvement régionaliste et son architecture ______________________________ 48

. La-«-ville-durable,

, Une notion clé mais instable : l'habitat durable ______________________________ 58 1.2. De l'habitat à l'habiter : nouvelles perspectives d'implication pour les Parcs ______________ 59

, Vers une géographie de l'espace vécu __________________________________________ 61 1.2.2. L'intérêt progressif pour la question de « l

, Appréhension systémique des espaces habités : une place à trouver pour les Parcs ____________ 64 1.3.1. Du système urbain au système rural ___________________________________________ 65 1.3.1.1. La théorie des forces centrifuges _________________________________________ 65

, Nouvelle donne pour les espaces ruraux ___________________________________ 67

, Conclusion du Chapitre 1 ______________________________________________________________ 74

, Une montée en complexité de l'habitat dans le Parc d'Armorique _____________ 77 2.1. Les territoires habités du Parc d'Armorique : des espaces composites _______________________ 79 2.1.1. Caractéristiques démographiques et territoriales _________________________________ 80 2.1.1.1. Une croissance fluctuante _______________________________________________ 80 2.1.1.2. Une population aux moyens modestes, Chapitre, vol.2

, Principaux facteurs d'attractivité du Parc d'Armorique : proposition de sectorisation 86

L. Habitations-dans-le-parc, Armorique ______________________________________ 110 2.1.3.1. Les habitations jusqu'à 1950 ____________________________________________ 110 habitations contemporaines : tendance et répartition _____________________ 114 2.2

, Quelques concepts préalables ________________________________________________ 120 2.2.1.1. Les représentations sociales _____________________________________________ 120 2.2.1.2. La notion d'identité ___________________________________________________ 121

, Détermination du terrain d'étude et de l'échantillon ______________________________ 122 2.2.2.1. Les critères géographiques ______________________________________________ 123

. Spécificités-de-l'habiter-dans-le-parc, Armorique, vol.130

L. , habiter un territoire à la carte __________________________________________ 131 2.3.1.1. Un réseau facilitant la prise de distance ____________________________________ 131 2.3.1.2. Une adaptation de la population aux contraintes apparentes ___________________ 133 2.3.2. Le rapport à l'autre et à la communauté : un déterminant

, Le rapport à la nature : entre grand paysage et nature privée _______________________ 141 2.3.4. Le poids de l'attachement familial et de l'imaginaire rural __________________________ 143 2.3.5. Quand le « vivre dans » n'implique pas le « vivre avec

, PARTIE 2 : Le Parc d'Armorique à l'épreuve de la détermination politique 161

, Un Parc aux ambitions politiques inégalement assumées____________________ 165 3.1. Maîtriser l'urbanisation et la qualité architecturale, paysagère et environnementale du territoire : un Parc d'Armorique relativement soucieux _________________________________________________ 166 3.1.1. Une maîtrise de la qualité de l'urbanisation partiellement assumée ____________________ 166 3.1.1.1. Peu de marges de manoeuvre en matière de maîtrise foncière, Chapitre, vol.3

, Qualité paysagère et créativité urbaine : une tentative plus audacieuse _______________ 169 3.1.2.1. Une volonté clairement affichée en matière de paysage _______________________ 170 3.1.2.2. Une créativité architecturale plus timide ___________________________________ 171

, Préservation de la biodiversité : une approche cloisonnée vis-à-vis de l'habitat _________ 171 3.2. « Écohabiter » : une aspiration mal affirmée dans le Parc, Armorique, vol.173

, Des PNR avant tout promoteurs des économies d'énergies _________________________ 174 3.2.1.2. La promotion, un traitement minimal de la question énergétique __________________ 175 3.2.1.1. Perche et Causses du Quercy

, La question ignorée de la mobilité ____________________________________________ 177 3.2.2.1. Des risques de pollution : arguments et contre-arguments ____________________ 177

, L'urbanisation des campagnes

. Matériaux, Une posture non généralisée _____________________________________________________________________ 181 3.2.3.1. Développer les filières locales de la construction : Des PNR globalement mobilisés _ 182

, Développer l'écoconstruction par un accompagnement global : le domaine de quelques

. «-faire-société, une entrée également peu assumée pour le Parc d'Armorique _________________________________________________________________ 183 3.3.1. Mixité sociale, urbaine et générationnelle : des ambitions loin de faire l'unanimité _____ 184 3.3.2. Vivre-ensemble, équité, égalité : une ouverture rarement renforcée pour les PNR ______ 186 3.3.2.1. Une convivialité qui tend à vouloir s'affirmer _______________________________ 187 3.3.2.2. La co-construction

, Réinvestir dans l'économie locale et les nouvelles technologies : Des ambitions qui se font encore plus rares _________________________________________________________________ 188 3.3.3.1. Encourager la consommation locale : une voie relativement généralisée dans les Parcs 189

, Développer une économie résidentielle vectrice d'emplois et de lien social : quelques

, Permettre l'accès aux technologies de l'information et de la communication : une ambition loin d'être évidente _____________________________________________________ 191

, Les représentations du développement résidentiel _______________________________ 196 4.1.1.1. Les représentations vues sous le prisme de l'étalement urbain _________________ 197

, Les représentations vues sous le prisme de la densité ________________________ 198

, Les représentations du développement résidentiel chez les élus des territoires Parcs

, Derrière le développement résidentiel, une économie espérée ________________ 203

, Valeurs des Parcs naturels régionaux __________________________________________ 212 4.2.1.1. « Porter attention aux biens communs, p.212

, Être du temps long, avoir un temps d'avance? » __________________________ 213

, « Envisager toujours d'autres solutions possibles » __________________________ 213 4.2.2. Des « valeurs Parcs » spécifiques à l'habitat

, Un outil d'acculturation et de débat efficace _______________________________ 218

, Un outil pertinent en matière de démocratie locale __________________________ 219

, Quelques carences observées dans le Parc d'Armorique

, Conclusion de la Partie 2 ________________________________________________________ 227 PARTIE 3 : Le Parc d'Armorique face au contexte institutionnel ________ 229

, De la genèse des Parcs naturels régionaux aux premières années d'expérimentation du Parc d'Armorique. Une action confirmée en matière d'habitat _______________________ 233 5.1. Le constat de territoires à l'abandon, Chapitre, vol.5

, Vers une prise en considération des territoires ruraux par l'État _____________________ 237 5.1.2.1. Anticiper les dérives de l'ouverture économique_____________________________ 237 5.1.2.2. Une fronde paysanne venue des quatre coins de la France

, Des Parcs pour l'équilibrage urbain-rural _______________________________________ 240 5.1.3.1. Des Parcs adaptables aux problématiques territoriales ________________________ 241

, Les principes de l'organisation ___________________________________________ 243 5.2. Une place acquise pour l'habitat dans les fondements des Parcs naturels régionaux ________ 244

, Un espace-nature au service de l'homme moderne _______________________________ 245 5.2.1.1. L'idée d'un besoin vital de nature ________________________________________ 245

, Un consensus quant à l'équilibre urbain/nature _____________________________ 247

, Un Parc équipementier et préservateur du patrimoine bâti _________________________ 252 5.3.1.1. Un rejet sur les questions urbaines _______________________________________ 252

, Un rôle équipementier finalement remis en question _________________________ 257

, Un Parc pionnier de l'assistance architecturale ___________________________________ 258 5.3.2.1. La création d'une mission d'assistance architecturale _________________________ 259

, Un Parc acteur de la rénovation urbaine ________________________________________ 263 5.3.3.1. La création d'une opération d'amélioration de l'habitat _______________________ 264

, Un succès qui s'estompa progressivement _________________________________ 265 finalement élargie à l'aménagement urbain _______________________ 265

, Conclusion du Chapitre 5 _____________________________________________________________ 268

, Le Parc d'Armorique en proie aux évolutions politiques et sociétales. Des conséquences majeures en matière d'habitat _______________________________________ 271 6, Considérations et déconsidérations récurrentes des Parcs naturels régionaux ___ 272, vol.6, 1968.

, À l'origine, des Parcs absents de l'aménagement rural _____________________________ 273 6.1.1.1. Un aménagement rural? sans les Parcs ____________________________________ 273

. L'avenir-en and . Jeu,

, Des PNR rapidement identifiés sur le sujet _________________________________ 277 6.1.2.2. Les promesses de la Loi « Paysage »_______________________________________ 278

, Relance des démarches de soutien aux territoires ruraux, les PNR mieux considérés_______________________________________________________________________ 279 6.1.3.1. Une clarification de l'action des Parcs ________________________________________ 280 6.1.3.2. Des PNR reconnus malgré de nouvelles mises en cause _______________________ 280, 1987.

U. Parc, Armorique qui s'adapte plus ou moins bien au contexte général ____________ 281 6.1.4.1. Une poussée environnementaliste qui l'éloigne de ses préoccupations en matière d'habitat ____________________________________________________________________________ 282 6.1.4.2. L'entrée dans le développement rural : Un effet d'aubaine pour le Parc d'Armorique 283 6.2. Les années 2000 : Des Parcs qui se mobilisent enfin sur la problématique urbaine _________ 284

, Une pression urbaine qui s'accentue _____________________________________ 287

, Une nouvelle structuration des Parcs, pour un rôle renforcé en matière d'aménagement du territoire _______________________________________________________ 289 6.2.2.1. Une série de lois structurant l'organisation des Parcs dans ce nouveau contexte territorial 289 6.2.2.2, Les années, 2000.

L. Parc-d'armorique,

, Évolution de l'accompagnement sur la planification et l'aménagement urbain ____ 296

, Les Parcs naturels régionaux aujourd'hui : une place toujours ambigüe _________________ 298

, Des déconvenues institutionnelles territoriales qui ne faiblissent pas_________________ 299 6.3.1.1. Pays versus Parcs : l'éternelle rivalité, p.300

, Un développement des intercommunalités qui inquiète aussi les Parcs __________ 301

, Des Parcs qui peinent à trouver un ancrage territorial ________________________ 302

, Un cadre à l'avenir plus favorable en matière d'habitat ? __________________________ 304 6.3.2.1. Un contexte global renouvelé ___________________________________________ 306

, Le Parc d'Armorique en action. Un outil d'acculturation et d'impulsion territoriale en voie d'affirmation __________________________________ 313, PARTIE, vol.4

, Des missions qui vont dans le sens d'une prise en compte de la question urbaine _____________ 318 7.1.1. Mises en oeuvre générale des orientations de l, Un indispensable outil d'encadrement et de pédagogie _____________________ 317 7.1, vol.7

, Un Parc d'Armorique qui dépasse les ambitions de sa charte __________________ 322

. L'urbanisme, champ de mission privilégié mais difficile ____________________________ 324 7.1.2.1. Des Parcs acteurs d'un nouvel urbanisme rural _____________________________ 324 pertinente qui ne peut s'exprimer qu'à travers les moyens donnés à la complémentarité ______________________________________________________________ 327 7.2. L'accompagnement des collectivités

, Un Parc démuni face aux cadrages budgétaires et réglementaires des collectivités _ 334

, Une intervention au demeurant nécessaire _____________________________________ 335 7.2.2.1. Quand des propos contradictoires ralentissent le désir frénétique d'urbanisation __ 335 7.2.2.2. Quand l'accompagnement, p.337

, La diffusion des bonnes pratiques, une autre action délicate _______________________ 338 7.2.3.1. La production d'outils technique d'aide à la décision : un impact limité et critiquable 338

, Le partage des bonnes pratiques : une méthode d'intervention qui n'est pas sans

, Une implication finalement assez limitée par rapport à d'autres PNR ____________ 340

, L'accompagnement des acteurs privés : une action plus timide

, Un rôle de sensibilisation reconnu mais un accompagnement limité auprès des habitants _ 343 7.3.1.1. Les animations : instruments clés du lien Parc-habitants ______________________ 344

, L'intérêt d'un conseil architectural renforcé ________________________________ 347

, Portage de projets, recherche et expérimentation en matière d'habitat. Des plusvalues en voie d'acquisition dans le Parc, Armorique, vol.8

, L'élaboration et la mise en oeuvre de programmes d'actions à l'égard de l'habitat. Un mode d'intervention balbutiant dans le Parc d'Armorique ________________________________________ 356 8.1.1. Tentative d'établissement d'un programme dédié à l

, Une difficile mise en oeuvre _____________________________________________ 358

, La mise en oeuvre d'un programme dédié à la question des centres-bourgs : l'exemple réussi du PNR Livradois-Forez

, Une approche globale efficace pour traiter de l'habitat _______________________ 361

L. Programme, «. Habiter-dans-le, and P. ,

, Une inscription dans des programmes de recherche : l'exemple du projet RESSAC _______ 365 8.2.2. Une coopération avec les écoles : l', La production ou la coproduction de réflexions : un Parc bel et bien lancé dans la démarche _ 364 8.2.1, p.368

, D'autres actions exemplaires dans les Parcs : l'exemple du PNR Loire-Anjou-Touraine ____ 370 8.3. L'expérimentation : outil remarquable, non dénué de risque pour le Parc d'Armorique

L. , une résidence d'architectes et d'artistes _______________________________________ 371 8.3.1. Les principes de la résidence dans le

, L'enjeu des jeunes dans la société rurale contemporaine ______________________ 377

, L'enjeu de la participation citoyenne ______________________________________ 380

, enjeu de la construction de l'avenir des bourgs ruraux et périurbains ___________ 382

, Équilibre des pouvoirs décisionnaires : une autre difficulté de taille ______________ 386

, Conclusions du Chapitre, vol.8, p.388