«. Le-mort-est-obscène-parce-qu'innommable and P. Qu, il fait vaciller les capacités culturelles de la nomination et de l'institution de la vie. D'où la nécessité d'une ritualité qui n'est jamais empreinte que d'amabilité convenue. Un travail culturel se doit d'aménager la transition -la ritualité a entre autres fonctions celle de situer un passage transitionnel -et d'assurer se faisant la séparation nécessaire (contre la folie de l'indifférenciation) avec celui qui n'est plus. C'est-à-dire d'aménager le placement éloigné d'un proche qui n'est plus dans la proximité, pp.poursuit-il

, Mais Magalie s'offusque quand je m'aventure à comparer le Bs à un rituel funéraire. La différence est déterminée par la préoccupation d'un corps vivant et non mort. Le Bs serait-il un exemple de ces nouvelles formes de ritualisation pointées par

P. Baudry, Le soin devient ainsi un espace de transformation de préparation, et de transition. L'initiative Bs montre que la mort reprend sa place discursive dans une polémique humaine. La toilette posséderait-elle cette faculté de mise en sens, de remettre un corps à la mort ? De lutter contre cette disparition charnelle qui mène le deuil à l'impossible, 2001.

, Le modelage corporel journalier reconstruit ce corps pour lequel les soignants vont devoir s'endeuiller des relations tissées lors de l'accompagnement quotidien. De plus, savoir que le corps de son proche a été attentionné

N. Le-corps, Un travail émotionnel participerait-il à cette incarnation sensible désignée par Dominique Memmi à propos du corps mort, 2015.

D. La-maladie, Alzheimer annoncée comme une mort sociale en amont d'une mort physique inciterait-elle à repenser le soin comme un espace de transformation et de préparation à une mort biologique d'un corps humain ? Le relationnel devient ainsi un élément accotant un domaine médical qui manipule la manière humaine. L'attente de la mort s'accompagnerait-elle d'une détente face à elle ?

, Le Bs propose un travail émotionnel qui modifie les représentations. Le confort recherché par la détente et le bien-être contribue à reformuler les rapports en modifiant les représentations des impacts de la maladie, du soin et de la mort

. «-on-le,

, Pour Laurine, cette formation reprend ce qui se fait quotidiennement. Cette remarque interroge le changement, non de la pratique elle-même, mais sur son indispensabilité

, L'aspect discursif amorcé dans un processus de formation, procure une dimension nouvelle aux gestes : celle de l'intégration professionnelle. Ainsi, la pratique modélisée tend à s'imposer en ligne directive normalisée qui se transmet et se prescrit de manière consciente et réfléchie

«. Il-y-a-besoin-d'un and . Pilier, Alors la trame, cela peut-être nos supports, les fiches de toilette. Il faut quelque chose pour que l'on tourne autour

A. P. Herzlich, C. Singly, and F. De, Sociologie de la maladie et de la médecine, vol.127, 1994.

A. S. , Mon coeur, l'oiseau: et autres histoires à partager, Brantes, les Éd. du Toulourenc-Esprit des lieux, vol.102, 2013.

J. C. Ameisen, P. Berche, and Y. Brohard, Une histoire de la médecine, ou, le souffle d'Hippocrate, vol.223, 2011.

A. , « Débat autour de la methodologie de soin Gineste-Marescotti ® », Gérontologie et société, vol.126, p.178, 2008.

B. Andrieu, Toucher : se soigner par le corps, vol.285, 2008.

. Anzieu-d, Dunod (Psychismes), vol.291, 1985.

A. , « Le vieillissement : d'un modèle "défectologique" à un modèle "ontogénique" », Gérontologie et société, vol.12, pp.13-29, 2007.

A. , Un personnel invisible : les aides-soignantes à l'hôpital, vol.334, 2012.

. Archimbaud-n, « Cerner l'approche globale du malade âgé en milieu hospitalier », Journal des anthropologues, vol.138, pp.221-238, 2014.

. Arfeux-vaucher-g, L. Ploton, N. Rigaux, J. Pellissier, and J. Vion-dury, Les démences au croisement des non-savoirs : chemins de la complexité, Rennes, vol.221, 2012.

. Argoud-d, . Beroud-willians-s, and . Chazelle-m, Bien vivre, bien vieillir : paroles, histoires de vie, portraits », Impression Héraldine, 2011.

. Attias-donfut-c and . Segalen-m, Grands parents, la famille à travers les générations, vol.331, 1998.

A. M. , Les mains », Annales d'Issoudum, p.45, 1997.

. Balint-m, Le médecin, son malade et la maladie, vol.424, 1957.

. Barastier-m, La haute vallée de l'Ouche et son bassin, vol.455, p.p, 2008.

. Barthes-r, La chambre claire, vol.129, 1980.

. Bastide-r, Anthropologie appliquée, Stock (ReLIRE), vol.149, 1971.

. Baudry-p, Religiologiques, vol.12, pp.19-29, 1995.

. Baudry-p, Pourquoi des soins palliatifs?, vol.59, 2013.

P. Baudry and H. P. Jeudy, Le deuil impossible, vol.94, 2001.

. Beaud-s and . Weber-f, Guide de l'enquête de terrain produire et analyser des données ethnographiques, 4 e édition, vol.334, 1997.

. L. Berger-p, T. Luckmann, F. Singly, M. D. De-;-traduit-par, P. Taminiaux et al., La construction sociale de la réalité, 1966.

H. Bianchi, « La scène introuvable, pp.14-25, 1986.

. Bloch-m, Les rois thaumaturges, vol.542, 1924.

C. Bobin, La présence pure, Cognac, Temps qu'il fait, vol.66, 1999.

. Boitte-p, « Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer: Quelle solidarité, pour quelle vie ? », Gérontologie et société, vol.101, pp.51-61, 2002.

. Boltanski-l, Les usages sociaux du corps », Les annales, vol.1, pp.205-233, 1971.

B. , Histoire de la pudeur, vol.461, 1986.

. Bourdieu-p, La distinction: critique sociale du jugement, vol.670, 1979.

J. Bowlby, Attachement et perte. 1/L'attachement, traduit par KALMANOVITCH J., 5 e édition, vol.539, 1978.

L. B. Brecht-b.-;-traduit-par, M. Regnaut, . Ballange-r, L. Paris, and . 'arche, La vieille dame indigne et autres histoires : 1928-1948, vol.202, 1965.

C. G. , , 1966.

. Caradec-v, Sociologie de la vieillesse et du vieillissement, SINGLY F. DE (dir, vol.127, 2001.

. Champvert-p, Prendre soin de nos aînés, c'est déjà prendre soin de nous, vol.143, 2012.

C. Musee-marmottan, La toilette, naissance de l'intime, vol.42, 2015.

. Cheng-f, Cinq méditations sur la mort : autrement dit sur la vie, vol.175, 2013.

C. A. , Le miasme et la jonquille : l'odorat et l'imaginaire social ; XVIIIeXIXe siècles, vol.336, p.p, 1982.

. Cordoba-i and . Carrara-v, Une écoute clinique de la souffrance au travail en milieu hospitalier : les psychologues auprès du personnel, vol.326, p.24, 2015.

C. Couturier, Puzzle, journal d'une Alzheimer, vol.175, 2004.

. Cumming-e, Nouvelles réflexions sur la théorie du désengagement, vol.15, pp.393-412, 1963.

. Dagognet-f, La peau découverte, Synthélabo (Les Empêcheurs de penser en rond), vol.188, 1993.

. Darmon-m, « Le psychiatre, la sociologue et la boulangère: analyse d'un refus de terrain, Genèses, vol.58, pp.98-112, 2005.

C. De-jaeger, La Gérontologie, 2 e édition, 1992.

F. De-singly, Libres ensemble : l'individualisme dans la vie commune, 3 e édition, vol.253, p.p, 2000.

C. Delphy, P. Molinier, and C. I. Rui-s, Genre à française ? », Sociologies pratiques, 2012.

. Derbez-b, Négocier un terrain hospitalier, pp.105-120, 2010.

. Desclaux-a, Les lieux du« véritable travail éthique » en anthropologie de la santé terrain, comités, espaces de réflexion?, 2009.

D. M. , Gestures, their origins and distribution, vol.296, 1979.

L. A. Devereux-g.-;-traduit-par, . Barre-w, and H. Sinaceur, De l'angoisse à la méthode dans les sciences du comportement, vol.3, 1967.

D. M. , De la souillure essai sur les notions de pollution et de tabou, vol.207, 1967.

C. Duboys and . Perrin-g, Le métier d'infirmière en France du métier d'infirmière à l'exercice professionnel des soins infirmiers, vol.2, 1996.

H. P. Duerr, Nudité & Pudeur, le mythe du processus de civilisation, Maison des Sciences de l'Homme, vol.472, 1998.

. Dufort-f, « La théorie des interactions symboliques et les enjeux de l'entrée massive des femmes en médecine, Recherches féministes, vol.5, pp.57-78, 1992.

. Eiguer-a, Le tiers psychanalyse de l'intersubjectivité, vol.250, 2013.

. Ennuyer-b, « Vieillessement, âge, et société : l'arbitraire d'une catégorisation par l'âge pour une définition des personnes âgées, 2011.

. Ernaux-a, Je ne suis pas sortie de ma nuit, Nachdr, vol.117, 1997.

C. Eynard, Alzheimer system entre surmédiatisation de la maladie et invisibilité des personnes : changer notre regard, vol.222, 2012.

. Fassin-d, Anthropologie des politiques de la vie, 2005.

, Anthropologie médicale, ancrages locaux, défis globaux, p.384

. Favret-saada-j, Les mots, la mort, les sorts, vol.427, p.p, 1977.

. Feil-n, Validation : un guide pour aider les personnes âgées désorientées, traduit par, vol.100, 1992.

. Ferenczi-s, , 1909.

P. &. Paris and . Rivages, , vol.141

. Ferry-g and . Le-goues-g, , vol.229, 1989.

. Foucault-m, Naissance de la clinique, vol.215, 1963.

. Foucault-m, Surveiller et punir : naissance de la prison, 1975.

G. Paris, , vol.364, p.p

. Freud-s, Le malaise dans la civilisation, traduit par BADAL-LEGUIL C, vol.185, 1929.

. Fustier-p, « Le lien d'accompagnement: un métissage entre échange par le don et échange contractualisé, Informations sociales, vol.1, pp.91-98, 2012.

. Fustier-p, L'interstitiel et la fabrique de l'équipe, vol.2, pp.85-96, 2012.

. Gagnon-p, Mon vieux et moi, vol.93, 2009.

G. H. Barthelemy-m, B. Dupret, and . Quere-l, Recherches en ethnométhodologie, vol.2, 1967.

J. J. Gibson, P. O. Romano, C. Bellevaux, and É. Dehors, Approche écologique de la perception visuelle, vol.526, p.p, 1979.

Y. Gineste and J. Pellissier, Humanitude: comprendre la vieillesse, vol.319, 2007.

. Goffman-e, Les rites d'interaction, vol.231, 1974.

. Goffman-e, L'arrangement des sexes, vol.123, 1977.

. Goffman-e, Les cadres de l'expérience, traduit par JOSEPH I, vol.573, p.p, 1991.

C. ;. Gucher, . Centre, . De, and . De-grenoble, La gérontologie sociale: héritages et réflexions contemporaines, vol.303, p.p, 2012.

F. Guignard and T. Bokanowski, Actualité de la pensée de Bion, vol.135, p.p, 2007.

G. , Une nouvelle solidarité entre les âges et les générations dans une société de longévité, vol.17, pp.355-375, 2011.

. Gzil-f, « Bio-médecine et émotions: une contradiction insurmontable, 2006.

. L'exemple-de-la-maladie-d, Alzheimer », Face à face. Regards sur la santé, vol.8

. Gzil-f, . Rigaud-a.-s, and . Latour-f.-;-«-démence, , 2008.

P. T. Hall-e and . Choay-f, La dimension cachée, vol.2, p.p, 1966.

H. M. De, La mort intime: ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre, vol.237, p.p, 1995.

. Hennion-a, P. A. Vidal8naquet, F. Guichet, and . Henaut-l, Une ethnographie de la relation d'aide: de la ruse à la fiction, 2012.

C. Herzlich and J. Pierret, Malades d'hier, malades d'aujourd'hui : de la mort collective au devoir de guérison, vol.313, 1984.

J. Hochmann, Une histoire de l'empathie : Connaissance d'autrui, vol.221, 2012.

. Hoeffer-b and . Talerico-k, « Assisting cognitively impaired nursing home residents with bathing : effects of two bathing interventions on caregiving, The gerontologist, vol.46, pp.524-532, 2006.

. Honneth-a, La lutte pour la reconnaissance, Cerf (Passages), vol.232, p.p, 1992.

. Houde-r, Les temps de la vie : le développement psychosocial de l'adulte, 3 e édition, vol.449, p.p, 1986.

. Howes-d, « L'esprit multisensoriel, ou la modulation de la perception, Communications, vol.86, pp.37-46, 2010.

C. Huguenin, Alzheimer mon amour, Pocket (Récit), vol.139, 2011.

P. Jean-d'arras, , 1991.

. Jeanjean-a, « Des odeurs à ne pas regarder, p.47, 2006.

. Jodelet-d, Représentations sociales et mondes de vie, 2015.

J. I. , Le passant considérable : essai sur la dispersion de l'espace public, Librairie des méridiens, vol.147, p.p, 1984.

M. Jousse, , vol.1006

. Jousse-m.-;-]-l'anthropologie-du-geste, , vol.1006, 1974.

J. Rosselin and C. , « C'est en laquant qu'on devient laqueur. De l'efficacité du geste à l'action sur soi », Techniques & Culture. Revue semestrielle d'anthropologie des techniques, p.40, 2003.

. Jullien-f, De l'intime : loin du bruyant amour, vol.251, 2013.

;. C. Jung-c.g.-;-l'âme, . Pflieger-maillard-c, . Bourneuf-r, A. Paris, and . Michel, renaissance et individuation, traduit par MAILLARD, 1963.

. Kahneman-d, Système 1/ Système 2 : les deux vitesses de la pensée, vol.253, p.p, 2012.

R. E. Kübler-, Vivre avec la mort et les mourants, vol.216, p.p, 1981.

. Lallement-m, Histoire des idées sociologiques, vol.267, p.p, 1993.

. Laplantine-f, La description ethnographique, vol.128, 1986.

. Laplantine-f, Je, nous et les autres, vol.156, 1999.

. Laplantine-f, Quand le moi devient autre : connaître, partager, transformer, vol.208, p.p, 2012.

. Laty-d, Histoire des bains, vol.128, 1996.

J. Lawler, La face cachée des soins, soins au corps, intimite et pratique soignante, traduit par COLLIERE M, vol.288, 1991.

L. E. Goff and O. , L'invention du confort: naissance d'une forme sociale, Lyon, Presses universitaires de Lyon, vol.218, 1994.

L. Lechevalier, « Faire face aux comportements perturbants : le travail de contrainte en milieu hospitalier gériatrique, Sociologie du Travail, vol.55, pp.279-301, 2013.

. Leroi-gourhan-a, Le geste et la parole. 1: Technique et langage, vol.323, p.p, 1964.

L. P. , Si c'est un homme, 1947.

J. Paris, , vol.317, p.p

L. E. , Totalité et infini : essai sur l'extériorité, Dordrecht, Kluwer Academic (Livre de Poche Biblio essais), vol.348, p.p, 1961.

. Loux-f, . Richard-p.-;--l-maisonneuve, and . Larose, Sagesse du corps, la santé et la maladie dans les proverbes français, vol.345, 1978.

. Magnon-r, G. Dechanoz, and . Lepesqueux-m, Dictionnaire des soins infirmiers, Lyon, AMIEC recherche, vol.376, 2000.

J. Maisondieu, Le crépuscule de la raison : comprendre, pour les soigner, les personnes âgées dépendantes, 4 e édition, vol.308, 1989.

. Mallon-i, « La protection de soi », dans Libres ensemble, l'individualisme dans la vie commune, pp.177-192, 2000.

. Mauss-m, Les techniques du corps, pp.365-386, 1934.

. Memmi-d, Le corps mort dans l'histoire des sensibilités, vol.97, pp.131-145, 2015.

C. Mercadier, Le travail émotionnel des soignants à l'hôpital: le corps au coeur de l'interaction soignant-soigné, 2. tirage, vol.288, p.p, 2002.

. Merleau-ponty-m, Phénoménologie de la perception, Gallimard (Tel), vol.545, 1947.

P. Molinier, S. Laugier, and P. Paperman, Qu'est-ce que le care? souci des autres, sensibilité, responsabilité, vol.302, 2009.

C. Montani, La Maladie d'Alzheimer : « Quand la Psyché s'égare, vol.192, 1994.

. Moras-d, « Les rites funéraires en vallée d'Aspe : témoins d'un changement d'organisation sociale », mémoire de maitrise, 1993.

. Moras-d, Au-delà du souvenir, regard sur un accompagnement partagé dans le parcours des malades d'Alzheimer », mémoire de master, 2009.

. Morin-e, L'Homme et la mort, vol.422, 1970.

N. , L'intrus, Nouvelle édition augmentée, Galilée (Collection lignes fictives), vol.53, 2000.

. Negrier-p, Histoire du bain à travers les âges, arts secrets reprints, Toulouse, Futur Luxe Nocturne, vol.347, 1925.

. Neuburger-r, Les rituels familiaux essais de systémique appliquée, vol.216, 2003.

. Ngatcha-ribert-l, Maladie d'Alzheimer et société : une analyse des représentations sociales », Psychologie & NeuroPsychologie du vieillissement, vol.2, pp.49-66, 2004.

S. Olivier-de, « La politique du terrain: Sur la production des données en anthropologie, pp.71-109, 1995.

. Paulhan-i, Le concept de coping », L'année psychologique, vol.92, pp.545-557, 1992.

J. Peker, Cet obscur objet du dégoût, Latresne, Le Bord de l'eau (Diagnostics), vol.192, 2010.

. Perez-p, « No picture! no picture!. Les conflits autour de la photographie chez les Hopi (Arizona, États-Unis) », Journal des anthropologues. Association française des anthropologues, pp.283-296, 2000.

. Piette-a, « La photographie comme mode de connaissance anthropologique, Terrain, vol.18, pp.129-136, 1992.

. Piette-a, Ethnographie de l'action : l'observation des détails, Paris, Métailié (Collection Leçons de choses), vol.203, p.p, 1996.

. Piette-a, L'acte d'exister : une phénoménographie de la présence, vol.222, 2009.

. Pillet-v, « La théorie de l'attachement : pour le meilleur et pour le pire. », Dialogue, pp.7-14, 2007.

J. Rader, . L. Barrick-a, B. Hoeffer, . D. Sloane-p, . Mckenzie-d et al.,

J. U. Glover, « The Bathing Of Older Adults with Dementia: Easing the unnecessarily unpleasant aspects of assisted bathing, AJN The American Journal of Nursing, vol.106, pp.40-48, 2006.

H. Reboul, . Vieillir, L. Lyon, and . Chalet, , vol.223, 1973.

H. Reboul and . Pozo-m, Étude demandée par la Délégation Générale XXII de la Communauté Européenne de Bruxelle, 1996.

. Revault-d'allonnes-m, L'homme compassionnel, vol.112, 2008.

. Riffaud-m, Les Linges de la nuit, vol.2, p.p, 1974.

. M. Rilke-r, Lettres à un jeune poète, vol.221, 1929.

C. R. Rogers, Psychothérapie et relations humaines théorie de la thérapie centrée sur la personne, vol.158, p.p, 1962.

. Rosenthal-o, On n'est pas là pour disparaître, vol.237, 2007.

. Sarradon-eck-a and . Others, « Médecin et anthropologue, médecin contre anthropologue: dilemmes éthiques pour ethnographes en situation clinique, p.17, 2008.

. L. Strauss-a, La trame de la négociation: sociologie qualitative et interactionnisme, vol.311, 1992.

B. J. Tahar, Sur ma mère, vol.286, 2008.

. Thevenot-l, L'action au pluriel: sociologie des régimes d'engagement, Paris, Découverte (Textes à l'appui. Politique & sociétés), vol.311, p.p, 2006.

T. , De la biologie à l'anthropologie, vol.220, 1980.

. Tisseron-s, Le mystère de la chambre claire : photographie et inconscient, Flammarion (Champsarts), vol.187, p.p, 1996.

. Tisseron-s, Communications, vol.88, pp.83-91, 2011.

. Todorov-t, Les abus de la mémoire, 1995.

. Seuil, , vol.63, p.p

. Universite-lumiere-(dir, , vol.213, 1992.

. Varichon-a, Le corps des peuples: us et coutumes de la propreté et de la séduction, vol.288, 2003.

. Vega-a, Une ethnologue à l'hôpital : l'ambiguïté du quotidien infirmier, Paris, Archives Contemporaines (Une pensée d'avance), vol.213, p.p, 2000.

W. F. Mauss-m, Essai sur le don: forme et raison de l, vol.249, p.p, 2007.

M. W. Winnicott-d and P. , Jeu et réalité: l'espace potentiel, vol.285, 1971.

K. J. Winnicott-d.-;-traduit-par, M. Michelin, and . Rosaz-l, La mère suffisamment bonne, vol.3, 1996.

. Worms-f, « L'esprit comme relation entre les corps », Éthique et solidatité humaine, pp.45-66, 2006.

. Xenakis-f, Librairie générale française, 86 p. Bibliographie réalisée sous le logiciel ZOTERO 1996 : Remplacement du CAFAS par le DPAS : diplôme Professionnel d'AideSoignant(e), Réforme de la tarification et du financement des Ehpad qui donnera, 1999.

, impulsion pour la mise en place de conventions pluriannuelles tripartites, qui sera instituée par la suite en, Loi de modernisation sociale qui comprend la, 2002.

, Deux ouvrages permettent de contextualiser l'histoire des professionnels du soin et de la santé

C. Danièle and M. Ménoret, Sociologie de la santé, institutions, professions et maladies, vol.235, 2004.

B. Henri and . Patrick, Sociologie politique de la santé, vol.479, 2014.

, Les engelures et les crevasses sont très fréquentes en hiver. «L'hiver surtout avec les produits, j'ai les mains qui se crevassent. Alors le soir, je mets de la crème et je me bande les mains. Le lendemain, cela va mieux, réparer les mains meurtries par lavages répétés et les produits parfois très corrosifs

, Ses vertus stimulantes sont livrées selon une composition qui se rapproche de la recette de famille. La friction d'eau de Cologne est une lotion familiale pour dynamiser le corps et soigner les « coup de froid ». Elle relève de l'ordre de l'intimité de la maison ; et sans marque particulière elle s'écarte des autres produits qui sont des icônes d'une histoire et des représentations sociales, pour rester dans le cadre du familier. Dans le coin de la vie privée, la friction est un signe d'égard et de soin à l'autre. Dans le dos, ce geste ne peut être fait que par une autre personne

, Dans les institutions d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, il existe des boutiques ambulantes tenues par les familles qui mettent en vente des produits. Elles participent à ce lien entre maison et institution

, Les familles et les professionnels peuvent bénéficiers de réduction par l'intermédiaire d'achats groupés et directement gérés par l'établissement. Le médico-social entre dans les maisons par des logiques de prévention. Par l'apprentissage du soin à apporter aux peaux vieillissantes, c'est tout un champ de représentations qui s'institue par la prévention à la présentation de soi. Et, les rapports humains s'engagent différemment que l'on se sente beau ou laid, Mais de nouveaux produits spécialisés et dermatologiques contrôlés font leur apparition. Plus adaptés aux peaux matures, ils deviennent les références des produits d'hygiène fortement conseillés

. Janvier, animatrice de l'atelier « Ma Famille » maison de l'autonomie, 2012.

, intervention sur le thème de « La parenté et les systèmes familiaux», lors de la semaine sur la famille à Vaulx-en-Velin organisée par le centre social du Grand Vire, la Maison de l'Autonomie et la CAF du Rhône (69) -Article : o « Vieillesse, mort et maladie, vécus personnels et angoisses collectives, dialogue entre psychologie et anthropologie » in L'Art n'a que faire des lisières ?, Éditions La passe du vent, Collection « faire cité, Avril, pp.231-241, 2012.

, Atelier familial « Tissons-Ensemble », Éditions du CRIAS, 2014.

, Chargée de projets: ateliers familiaux de soutien à la relation d'aide et « Mes Mots » Bistrot Mémoire Itinérant en milieu rural, association Art'Age et Alchim'Aide (38) 2015 : Référent de la plateforme de répit et d'accompagnement des aidants familiaux, Centre Hospitalier Pierre Oudot (38) 2014 : Animation d'un atelier photos sur la valorisation de l'image de soi, 2016.

, 2012 : Organisatrice et animatrice de journées « aide aux aidants » avec AG2R La Mondiale et Prémalliance (38) 2011/2002 : Responsable d'animation sociale et art-thérapeute auprès de personnes âgées dépendantes en l'Ehpad (38) 2007 : Art-thérapeute en UCC au centre hospitalier gérontopsychiatrie (38) 2006 : Art-thérapeute en hôpital de jour (38) 2000 : Acteur médico-social auprès de demandeurs d, Membre du COPIL : Inter-Filière Gériatrique et Gérontologique du NordIsère, l'IFGGNI, organisée et animée par le Conseil Général de BourgoinJallieu, 2010.

, Responsable du secteur culturel en MJC (69) 1995/ 1993 : Directrice de séjours socio-éducatifs avec les Pupilles de l, vol.97