Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Exploring new geographies of interactions in and around the metropolitan area of Brussels

Résumé : Dans l’effort global d’atteindre une gestion durable du territoire, l’aménagement du territoire urbain et régional requièrent de nouvelles données et méthodes afin de mieux évaluer les interactions entre les personnes et les lieux. Comprendre les déplacements des personnes, du fret et de l’information, ainsi que leurs relations avec la géographie des lieux sont des connaissances nécessaires aux politiques d’aménagement du territoire. Les big-data offrent actuellement un déluge d’information en temps-réel à une échelle très fine, et l’analyse de celles-ci nécessite de nouvelles techniques pour obtenir rapidement des résultats robustes. Lorsque l’on manipule des matrices d’origines et de destinations résultant des big-data, les méthodes de détections de communautés sont efficaces pour mettre en évidence comment les lieux sont connectés. La Méthode de Louvain a été appliquée de nombreuses fois sur des données du census mais également sur des données provenant de senseurs afin de définir des ‘champs d’interactions’. Les analyses ont été appliquées à l’échelle de la Belgique et de Bruxelles. Après le développement du cadre théorique, la deuxième partie de cette thèse se concentre sur les analyses de sensibilité de la Méthode de Louvain. La troisième partie analyse quant à elle les mouvements des personnes. Les résultats montrent que les communautés de navettes ont une empreinte spatiale plus large que celles détectées dans les mouvements de changements de résidence, et que les frontières administratives sont de sérieuses contraintes, comme confirmé par l’étude des données portant sur les recherches des horaires de trains effectuées depuis internet. La quatrième partie utilise les traces GPS émises par la circulation des camions comme un proxy du transport de fret. Détourner un tel jeu de données de son objectif fiscal initial demande des traitements et des conceptualisations qui sont consommatrice de temps. Cependant, les résultats font de ces données une réelle opportunité de modélisation du transport de marchandise. Finalement, la cinquième partie se concentre sur les appels téléphoniques mobiles comme proxy des mouvements d’informations dans l’espace. L’échelle très fine des données, ainsi que leurs variations dans le temps mènent aux pulsations des villes mais également à des partitions spatiales qui varient dans le temps et l’espace. Les big-data sont donc une réelle opportunité de mesurer et de comprendre l’espace mais elles ont besoin d’être clairement comprises et théoriquement conceptualisées.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [331 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02284406
Contributor : Arnaud Adam <>
Submitted on : Wednesday, September 11, 2019 - 5:02:53 PM
Last modification on : Monday, September 16, 2019 - 1:54:50 PM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, February 8, 2020 - 4:36:20 AM

File

adam_thesis.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02284406, version 1

Collections

Citation

Arnaud Adam. Exploring new geographies of interactions in and around the metropolitan area of Brussels. Geography. Université catholique de Louvain, 2019. English. ⟨tel-02284406⟩

Share

Metrics

Record views

134

Files downloads

44