Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Carence en vitamine K et polymorphisme du gène Vkorc1 chez le rat : vers un nouveau modèle d’étude des calcifications vasculaires

Résumé : La vitamine K permet l’activation biologique de 14 protéines identifiées à ce jour et qualifiées de vitamines K dépendantes (PVKD). Un recyclage très efficient de la vitamine K par l’enzyme VKORC1 permet d’en limiter grandement les besoins nutritionnels. Chez certaines personnes, une subcarence pourrait exister et contribuer au développement de calcifications de la média des parois vasculaires et augmenter ainsi le facteur de risque cardio-vasculaire. Ce type de calcification est retrouvé chez les personnes hémodialysées, présentant un diabète ou tout simplement au cours du vieillissement. Le lien entre cette subcarence et les calcifications vasculaires est difficilement étudiable chez l’Homme du fait d’une évolution lente et d’effets pouvant être masqués par d’autres facteurs environnementaux. Pour pouvoir étudier directement ce phénomène, un modèle murin a été développé et caractérisé. Les rats développés dans de ce modèle ont des besoins fortement augmentés en vitamine K du fait d’un recyclage fortement altéré. Après 12 semaines d’administration déficient en vitamine K, les rats mâles présentaient des calcifications vasculaires médiales importantes de l’aorte, des poumons, des testicules et du cœur. La coagulation est maintenue bien qu’une diminution de l’activité des facteurs de la coagulation vitamine K dépendants soit observée. La matrix-gla-protéine tissulaire ainsi que l’ostéocalcine plasmatique sont retrouvées accumulées sous leur forme inactive. Dans le même temps, la concentration en vitamine K tissulaire est très fortement diminuée. Ces résultats ne sont pas observés chez les rats non mutés subcarencés ni chez les rats mutés non-subcarencé. Ce travail permet pour la première fois de montrer l’existence d’un lien fort entre subcarence en vitamine K et calcifications vasculaires. Ce modèle de subcarence pourrait servir à une meilleure compréhension du rôle des différentes PVKD extra-hépatiques. Il constitue également un modèle de choix pour l’étude des calcifications médiales et de leurs évolutions
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02278326
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, September 4, 2019 - 12:17:25 PM
Last modification on : Tuesday, March 17, 2020 - 1:58:27 AM
Document(s) archivé(s) le : Thursday, February 6, 2020 - 5:34:54 AM

File

TH2018MICHAUXARNAUD.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02278326, version 1

Collections

Citation

Arnaud Michaux. Carence en vitamine K et polymorphisme du gène Vkorc1 chez le rat : vers un nouveau modèle d’étude des calcifications vasculaires. Biochimie, Biologie Moléculaire. Université de Lyon, 2018. Français. ⟨NNT : 2018LYSE1036⟩. ⟨tel-02278326⟩

Share

Metrics

Record views

125

Files downloads

183