Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

La gestion, l'utilisation, la consommation et la représentation de l'eau en Chine

Résumé : Nous analysons cette thèse au travers de quatre grandes échelles d'observation : macrosociale, mésosociale, microsociale et micro-individuel. Dans le premier temps, pour comprendre le contexte de la gestion et l'utilisation de l'eau potable, nous allons présenter d'abord le contexte environnemental pour rappeler l'importance géopolitique par rapport à l'eau au niveau internationale, montrer progressivement le développement du pays accompagnant « une crise de l'eau » au niveau national, et au niveau régional notre exemple de Guangzhou, ainsi que les solutions et les conflits de cette crise dans une échelle macrosociale. « La maîtrise de l'eau » en quantité et en qualité est toujours un enjeu particulièrement important au niveau national et international. En second, nous allons montrer une évolution de la qualité et de la gestion de l'eau courante à Guangzhou. Dans cette partie, nous allons rappeler d'abord la cause principale d'une pollution importante nuisant à la qualité de l'eau courante à cause d'un développement d'urbanisation très rapide, pour comprendre comment l'eau courante est devenue non potable. Dans l'échelle d'observation mésosociale, nous pouvons observer les réactions et les coopérations des différents secteurs publics et privées autour de la production et de la distribution de l'eau courante. Dans la troisième partie, nous allons mobiliser notre perspective à l'échelle d'observation microsociale. Ici nous nous intéresserons particulièrement à l'usage de l'eau dans la vie quotidienne chez les individus, notamment dans le cadre de l'alimentation. Nous allons présenter d'abord une évolution et une diversité de l'eau dans la famille chinoise citadine contemporaine, de manière plus ancienne comme l'eau des puits vers plusieurs types d'eau commerciale. En face des choix, comment les individus expertisent et choisissent leur(s) eau(x) ? Comment les individus utilisent et transforment les sens de l'eau dans l'espace domestique ? Ensuite, nous analyserons les occasions de consommation et les représentations des eaux potables (l'eau courante, ainsi que des autres eaux sans goût ou avec du goût (des boissons non alcoolisées) dans les familles chinoises dans quatre grandes villes (Beijing, Shanghai, Guangzhou et Chengdu) en Chine à l'échelle d'observation microsociale et micro-individuel. C'est dans cette partie que nous voyons les différentes pratiques entre les chinois les plus traditionnels qui pratiquent la philosophie chinoise du qi, du yin et du yang dans la consommation des eaux dans leur vie quotidienne et les chinois plus modernes qui ne pratiquent pas du tout la tradition, ou bien entre les deux. C'est aussi dans cette partie, où nous voyons le lien interrelationnel dans la société chinoise au travers de la consommation des eaux. À la fin, nous avons travaillé sur le goût, surtout le sucré dans les boissons non alcoolisées en montrant les occasions, les pratiques et les représentations et la gestion du corps par rapport au sucre et au sucré.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [41 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02271320
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, August 26, 2019 - 4:51:06 PM
Last modification on : Tuesday, April 14, 2020 - 11:58:30 AM
Document(s) archivé(s) le : Friday, January 10, 2020 - 3:42:48 AM

File

vd_Ma_Jingjing.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02271320, version 1

Citation

Jingjing Ma. La gestion, l'utilisation, la consommation et la représentation de l'eau en Chine. Sociologie. Université Sorbonne Paris Cité, 2017. Français. ⟨NNT : 2017USPCB195⟩. ⟨tel-02271320⟩

Share

Metrics

Record views

234

Files downloads

423