Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Croissance de fissures en interaction : étude numérique du cas "En passant"

Résumé : La rupture macroscopique d’un matériau intervient généralement lorsque des micro-défauts coalescent, plutôt que par la propagation catastrophique d’une seule fissure. Il est donc souhaitable d’étudier des configurations de rupture où de multiples fissures interagissent. Les paires de fissures en-passant (EP), où deux fissures parallèles croissent l’une vers l’autre, sont particulièrement intéressantes d’un point de vue applicatif. Cette configuration de rupture se retrouve aussi bien dans des situations naturelles (os, dorsales océaniques,…) qu’industrielles (génie civil, pièces métalliques,…). Malgré la diversité de tailles et de matériaux dans lesquels ces fissures existent, leurs trajectoires ont une forme typique en crochet quasi-universelle dont l’origine, résultant de l’interaction fissure-fissure répulsive puis attractive, est mal comprise. En particulier, le comportement répulsif initial semble mettre à mal la mécanique élastique linéaire de la rupture (MELR). Dans cette thèse, nous avons d’abord étudié les fissures EP dans le cadre de la MELR. L’étude de l’angle initial de déviation et la simulation de trajectoires a montré contre toute attente que la MELR permet de reproduire qualitativement la forme en crochet. Prédire précisément certaines caractéristiques, comme l’intensité de la phase répulsive, nécessite plus de finesse au niveau de la représentation du comportement matériau. Nous avons ensuite utilisé un modèle par champ de phase pour enrichir le modèle matériau. Les nouvelles trajectoires simulées étant fortement influencées par la longueur caractéristique du champ de phase, il est possible d’obtenir un modèle plus juste quantitativement. Une perspective intéressante reste de relier cette longueur à la microstructure du matériau
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [116 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02269136
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Thursday, August 22, 2019 - 12:41:07 PM
Last modification on : Thursday, April 2, 2020 - 10:48:05 AM
Document(s) archivé(s) le : Saturday, January 11, 2020 - 3:32:23 AM

File

TH2018SchwaabMarieEmeline.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02269136, version 1

Collections

Citation

Marie-Émeline Schwaab. Croissance de fissures en interaction : étude numérique du cas "En passant". Material chemistry. Université de Lyon, 2018. English. ⟨NNT : 2018LYSE1276⟩. ⟨tel-02269136⟩

Share

Metrics

Record views

145

Files downloads

85