Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Extent and chronology of the Pleistocene permafrost in France : database of periglacial structures and OSL dating of sand wedges.

Résumé : De nombreuses tentatives de reconstruction de l’étendue du paléo-pergélisol à partir de données de terrain montrent que de grandes parties de la France ont été affectées à la fin du Pléistocène. Cette étendue maximale a été attribuée au Dernier Maximum Glaciaire (DMG). Néanmoins, des contradictions existent entre les différentes reconstructions qui ont été réalisées pendant près d’un siècle ; elles résident en partie dans l’absence de consensus sur la signification paléoclimatique de certaines structures périglaciaires. De plus, le cadre chronologique utilisé pour ces reconstructions est principalement basé sur des datations relatives et/ou sur l’hypothèse que le maximum de froid durant le dernier glaciaire a été atteint pendant le DMG. Dans ce contexte, il était nécessaire de réévaluer les structures déjà décrites à la lumière de notre connaissance actuelle des processus périglaciaires et d’en chercher de nouvelles pour datation. L’approche développée pour résoudre ces problèmes a été divisée en trois parties. Tout d’abord, une base de données homogène fournissant un accès simple aux structures périglaciaires répertoriées sur le territoire français a été constituée. Celle-ci permet de remettre un site ou une structure dans un contexte régional pour éviter les interprétations simplistes et favorise une vision à l’échelle nationale. Cette base de données est accessible en ligne (https://afeqeng.hypotheses.org/48). Les données en coupe concernant les coins sableux, les pseudomorphoses de coin de glace et les coins composites ainsi que les données obtenues à partir de photos aériennes sur les polygones et les sols striés ont été compilées. Dans la deuxième partie de notre travail, nous nous sommes attachés à traiter les données recueillies. L’analyse à l’aide d’un SIG nous a apportée des informations sur l’influence de différents facteurs sur le développement des structures périglaciaires. Des comparaisons avec un ensemble de données du Nord de l’Europe a rendu possible la proposition d’une nouvelle carte des limites du pergélisol lors de son extension maximale en Europe de l’Ouest. La carte a ensuite été comparée avec des simulations du pergélisol issues de Modèles Globaux du Climat. Enfin, la troisième partie de cette thèse fournit le premier cadre chronologique pour la fissuration par contraction thermique du sol en France, en s’appuyant sur la datation par luminescence optiquement stimulée (OSL) du remplissage sableux des coins.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [300 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02191524
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Tuesday, July 23, 2019 - 3:16:04 PM
Last modification on : Tuesday, January 14, 2020 - 1:14:18 AM

File

ANDRIEUX_ERIC_2017.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02191524, version 1

Collections

Citation

Eric Andrieux. Extent and chronology of the Pleistocene permafrost in France : database of periglacial structures and OSL dating of sand wedges.. Earth Sciences. Université de Bordeaux, 2017. English. ⟨NNT : 2017BORD0615⟩. ⟨tel-02191524⟩

Share

Metrics

Record views

122

Files downloads

62