Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Effecteurs mobiles de la permanence des soins ambulatoires missionnés par le SAMU-Centre 15 : intérêt d'un modèle numérique des trajets. Application dans le Val-de-Marne

Résumé : En-dehors des horaires d’ouverture des cabinets de médecine générale, la permanence des soins ambulatoires (PDSA) est assurée par des médecins effecteurs mobiles (MPDSA), missionnés par le SAMU – Centre 15 et effectuant des visites au domicile des patients. L’ordre de réalisation de ces visites est basé sur un modèle intuitif, défini selon le degré d’urgence établi lors de l’appel au SAMU – Centre 15 et la connaissance du secteur par le MPDSA. Cette méthode intuitive est le plus souvent dictée par la problématique du plus court chemin entre les visites. Le maintien de délais compatibles avec le besoin médical dépend ainsi du flux de visites et du temps d’acheminement des MPDSA. Or, ce temps d’acheminement dépend notamment des effectifs de MPDSA de garde et des conditions de trafic. Les modèles existants d’optimisation des trajets sont inapplicables à la PDSA, en raison de la réactualisation continue de la liste des visites à effectuer, ainsi que de la pondération du délai cible par le degré d’urgence.Nous proposons donc de créer un modèle spécifique d’optimisation des trajets des MPDSA missionnés par le SAMU–Centre 15. Nous développons une méta-heuristique évolutionnaire de type algorithme génétique, dont nous comparons d’abord les performances calculatoires à celles d’une méthode exacte d’optimisation linéaire en nombres entiers (méthode d’optimisation combinatoire non évolutionnaire), sur données théoriques, intégrant les données cliniques (3 degrés de priorité de visite), opérationnelles (taille de la flotte des MPDSA) et les objectifs temporels (3 délais d’effection cible). Les objectifs de ce travail sont de montrer que l’algorithme génétique, comparativement à la méthode linéaire en nombres entiers, conduit à une réduction des délais d’effection des visites MPDSA, donc à un plus grand respect des délais d’effection cibles ainsi qu’à une augmentation du nombre de patients vus par unité de temps (plage horaire de PDSA). Les résultats obtenus suggèrent que l’algorithme génétique est à la fois plus performant que la méthode linéaire en nombres entiers sur tous les critères établis, et que ses performances s’améliorent avec la complexité du problème à résoudre (nombre de patients à visiter, taille de la flotte des MPDSA).L’utilisation de la méthode d’optimisation développée dans ce travail pourrait permettre aux SAMU-Centres 15 d’améliorer le service rendu à la population, en termes d’accès au juste soin et de sécurité du patient.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02178943
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, July 10, 2019 - 11:55:11 AM
Last modification on : Friday, October 4, 2019 - 1:33:16 AM

File

TH2019PESC0021.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02178943, version 1

Collections

Citation

Matthieu Heidet. Effecteurs mobiles de la permanence des soins ambulatoires missionnés par le SAMU-Centre 15 : intérêt d'un modèle numérique des trajets. Application dans le Val-de-Marne. Médecine humaine et pathologie. Université Paris-Est, 2019. Français. ⟨NNT : 2019PESC0021⟩. ⟨tel-02178943⟩

Share

Metrics

Record views

297

Files downloads

85