Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Modeling self-configuration in Architecture-based self-adaptive systems

Résumé : Les systèmes modernes subissent des pressions pour s'adapter à leur environnement en constante évolution afin de rester utiles. Traditionnellement, cette adaptation a été gérée lors des temps morts du système. il y a une demande croissante d'automatiser ce processus et de le réaliser pendant le fonctionnement du système. Les systèmes auto-adaptatifs ont été introduits en tant que réalisation de systèmes s'adaptant en permanence. Les systèmes auto-adaptatifs peuvent modifier au moment de l'exécution leur comportement et / ou leur structure en fonction de leur perception de l'environnement, du système lui-même et de leurs exigences. L'objectif de ce travail est de réaliser l'auto-configuration, une propriété essentielle et essentielle des systèmes auto-adaptatifs. L'auto-configuration est la capacité de reconfiguration automatique et dynamique en réponse aux changements. Cela peut inclure l’installation, l’intégration, le retrait et la composition / décomposition d’éléments du système.Cette thèse présente le framework Dr-BIP, une extension du framework BIP pour la modélisation de systèmes à configuration automatique qui repose sur une approche basée sur un modèle et basée sur des composants et des connecteurs pour prescrire des systèmes. La combinaison de ces deux approches exploite les avantages de chacune d’elles, faisant de leur combinaison une méthodologie idéale pour la réalisation de systèmes complexes à configuration automatique.Un modèle de système Dr-BIP est un modèle d'exécution qui capture le système en cours d'exécution à trois niveaux d'abstraction différents, à savoir les variantes de comportement, de configuration et de configuration. La configuration du système est capturée par le composant et les connecteurs. Dans un système de composants et de connecteurs, la configuration automatique peut avoir trois niveaux de granularité différents, notamment la possibilité d'ajouter ou de supprimer des connecteurs, d'ajouter ou de supprimer des composants et d'ajouter ou de supprimer des sous-systèmes. Dr-BIP prend en charge l'ajout et le retrait explicites de composants et de sous-systèmes, mais l'ajout et le retrait implicites de connecteurs. Le principal avantage de compter sur une addition et une suppression implicites de connecteurs est la possibilité de garantir, par la construction, des topologies de configuration spécifiques.Pour capturer les trois niveaux d'abstraction, nous introduisons des motifs en tant que structures principales pour prescrire un système Dr-BIP à configuration automatique. Un motif définit un ensemble de composants qui évoluent en fonction de règles d'interaction et de reconfiguration. Un système est composé de plusieurs motifs pouvant éventuellement partager des composants et évoluer ensemble. Les règles d'interaction dictent la manière dont les composants composant le système peuvent interagir, tandis que les règles de reconfiguration dictent l'évolution de la configuration du système. Enfin, nous montrons que le cadre proposé est à la fois minimal et expressif en modélisant quatre systèmes différents à configuration automatique. Enfin, nous proposons un langage de modélisation pour codifier les concepts du cadre et fournir une implémentation d’interprète.
Complete list of metadatas

Cited literature [94 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02175324
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Friday, July 5, 2019 - 4:29:08 PM
Last modification on : Friday, July 17, 2020 - 11:48:06 AM

File

EL_BALLOULI_2019_archivage.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02175324, version 1

Collections

Citation

Rim El Ballouli. Modeling self-configuration in Architecture-based self-adaptive systems. Artificial Intelligence [cs.AI]. Université Grenoble Alpes, 2019. English. ⟨NNT : 2019GREAM007⟩. ⟨tel-02175324⟩

Share

Metrics

Record views

265

Files downloads

202