, Réception de la liste des alarmes : réception des alarmes envoyées par le SCA signifiant l

, on initialise tous les indicateurs associés

, Enregistrement des indicateurs dans la mémoire du sous-système : ils sont recalculés et mis à jour à tout moment lorsqu'ils sont consultés

, Comparaison avec les interventions passées : il s'agit de rechercher dans la mémoire du système les interventions déjà réalisées dans le passé

, Recherche des ressources Pièces : une requête est envoyée à la GAMO pour

, Recherche de ressources Prestataire

, Réception des pièces utilisées pour l'intervention 8. Affectation des prestataires à l'intervention selon moteur de configuration

, Clôture et archivage de l'intervention

, Mise à jour de la liste des indicateurs. TAROM : Travail d'Analyse d'un Responsable O&M relatif au suivi et à l'analyse d'une

, TAROM est le sous-système destiné à la gestion et au suivi d'une panne individuelle par le chargé d'exploitation

, Son cas d'utilisation est décrit ci-dessous

, Chaque agent disposant d'une base de données SQL qui est reliée aux agents. Chaque agent disposant d'une table pour stocker les informations relatives aux pannes qu'il traite par ricochet, D'une base de données SQL qui est reliée aux agents

, D'un environnement d'interaction avec les agents

, Des agents et de leurs traitements

, D'une IHM pour afficher des indicateurs autour de FC les résultats

, Il peut aussi anticiper les demandes de pièces pour les pannes potentielles ? Communication : Cet agent interagit avec l'agent « Opération de maintenance » et l'informe sur le coût et les délais et la disponibilité des pièces, ? Proactivité : l'Agent « Gestion de Pièces » alerte sur les stocks de pièces

, nous pensons que le développement de la sémantique permettra de mieux interpréter la signification des pannes. Nos modèles économique et informatique pourraient être enrichis tant du point de vue de la fonction de coût que du point de vue du simulateur

. C'est, une vision globale pour le développement d'un système intégrateur concerné par l'optimisation de la maintenance et pouvant progressivement prendre en compte l'ensemble des parcs éolien concernés

, «Norme AFNOR X60-010,» AFNOR, 2015.

F. P. Jong, «Development of a model to estimate O&M costs for onshore wind farms / Frans P. de Jong ; supervised by, 2007.

J. Gosset and T. Tranchin, Bilan et prospective de la filière éolienne française, 2006.

H. Rademakers and T. Braam, Obdam et R. v. Pieterman, «Operation and Maintenance Cost Estimator,» chez European Offshore Wind, 2009.

F. Monchy and J. Vernier, Maintenance Méthodes et organisations

C. Walford, «Wind Turbine Reliability: Understanding and Minimizing Wind Turbine,» SANDIA REPORT SAND2006-1100, 2006.

M. R. Holyland, System reliability theory, 2004.

I. El-thajli, I. Alsyouf, and G. Ronsten, «A model for assessing operation and maintenance cost adapted to wind farms in cold climate environment: based on Onshore and offshore case studies, 2009.

V. Zille, Thèse : Modélisation et évaluation des stratégies de maintenance complexes sur des systèmes multi-composants, 2009.

, S. Actes Industrie, «Actes Industries, 2016.

. Cci-normandie and N. «ccirezo,

R. V. Pieterman, «Maintenance Strategies for Offshore Wind farms, 2011.

D. B. , Mohamed Sahnoun, «Modélisation d'un plan de maintenance basée sur les systèmes multi-agents pour les éoliennes offshore,» chez 10ème Conférence Internationale de MOdélisation, Optimisation et SIMulation -MOSIM'14 -5 au 7 Novembre, 2014.

M. Galvez and L. Rakoto, «Présentation : détection et isolation de défauts capteurs dans la régulation de puissance des éoliennes, 2011.

G. M. Yassa, Cours sur la Maintenance des équipements, 2009.

J. Ferber, O. Simonin, and ;. Jfsma, «Un modèle multi-agent de résolution collective de problèmes situés multi-échelles, 2003.

J. Ferber, «Les systèmes multi-agents: un aperçu général,» chez Technique et Science Informatiques, 1997.

M. Wooldridge, Agent-based software engineering, 1997.

M. Labarre and . Multi, , 2005.

G. Hutzler and T. Melliti, Intelligence Artificielle Distribuée Systèmes Multi-agents

F. Fipa, Agent Management Specification, 2004.

L. Vercouter, «Conception et Mise en oeuvre de Systèmes Multi-agents Ouverts et Distribués,» chez JFADSMA, 2001.

K. Sehaba, , 2002.

, A. m.-m. f. t. a. a. d. o. o. i. m.-a. systems, «Olivier Gutknecht, Jacques Ferber,» Proceeding of the 3rd international conference on multi-agent systems, pp.128-135, 1998.

A. Bojar,

N. Becu, P. Bommel, C. Page, and P. Boursquet, «Cormas, une plate-forme multi-agent pour concevoir collectivement des modèles et interagir avec les simulations,» chez Cépaduès, actes des 24èmes Journées Francophones sur les Systèmes Multi-Agents, 2016.

R. F. , NECHES, «Enabling technology for knowledge sharing, » AI Magazine, vol.12, pp.36-56, 1991.

T. R. Gruber, «Toward principles for the design of ontologies used for knowledge,» Formal Ontology in Conceptual Analysis and Knowledge Representation, 1993.

V. B. Studer, «Knowledge engineering: Principes and Methods,» Data & Knowledge Engineering, 1998.

J. Sowa, Knowledge Representation: Logical, Philosophical, and Computational Foundations, 2000.

L. Alexandre-phillipe and . Projet-de-thèse, , 2014.

F. Zini and L. Sterling, «Designing ontologies for agents,» APPIA-GULP-PRODE, 1999.

A. Ayimdji, S. Koussoube, and L. P. Fotso, Développement de systèmes multi-agents à partir d'ontologies, 2010.

N. Abaidi, O. De-stage, ». Litis, and . Rouen, , 2012.

«. Afnor and . Afnor,

F. Tomala, Cours sur la maintenance

M. Bellec, «Fonction Objectif Stratégies O&M, 2012.

M. Itmi and A. Cardon, New autonomous systems, 2016.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02117519

J. Ferber, Les systèmes multi-agents, 1995.

P. Crépy, Systèmes intelligents d'aide à la décision collective : SMA et simulation des marchés financiers, 2014.

B. Lcv-marion, Fonctions objectifs et stratégies,» Montpellier, 2012.

M. Kpakpo, C. Penin, P. Alexandre, ». De-panne, and . Montpellier, , 2016.

M. Kpakpo, C. Penin, and P. Alexandre, Note sur la fonction coût, 2015.

J. Ribrant, «Reliability performance and maintenance -A survey of failures in wind, p.107, 2006.

M. Kpakpo and M. Itmi, «A MAS model for O&M Cost simulation and optimization: case of a wind power operator,» chez 4th International Colloquium on Information Science and Technology (IEEE-CIST'16), 2016.

M. Kpakpo, M. Itmi, P. Alexandre, and C. Penin, «Building wind farm maintenance strategy on an agents approach model,» chez IEEE, vol.17, 2017.

M. Kpakpo, M. Itmi, and A. Cardon, «A MAS Model Approach to a Wind Farm Maintenance Strategy, » chez 10th Intrnational Conference on Agents and Artificial Intelligence. ICAART'18, Madeire (Portugal), 2018.

A. Cardon, M. Itmi, and . Systèmes, Modélisation constructiviste pour l'autonomie des agents, 2012.

A. Industrie,

I. Lahoud, Thèse : un système multi-agents pour la gestion des connaissances hétérogènes et distribuées, 2013.

D. Monticolo, Thèse: Approches organisationnelles pour la conception de systèmes multiagents dédiés à la gestion des connaissances; Application aux projets d'ingénierie et d'innovation

, Sauf pour les types de panne nécessitant des travaux complexes, on peut résumer en cinq étapes la prise en charge d'une panne ayant entraîné un arrêt de l'éolienne : 1. La panne est signalée via une ou une série d'alarmes via l

, exploitation et au prestataire chargé de maintenance qui effectue un diagnostic rapide. L'ordre de travail est ensuite établi. Le prestataire se déplace sur le parc et doit avoir théoriquement l'autorisation du chargé d'exploitation avant d'entrer dans l'éolienne ; il s'avère, en pratique, que le prestataire par souci de rapidité y accède régulièrement sans demander l'autorisation. Si le prestataire réalise un changement de pièce avec une pièce issue du stock de LCV

. Le, intervention est envoyé au chargé d'exploitation qui, après l'avoir validé, le transmet au pôle achats pour qu'il mette à jour le niveau de stock suivant les pièces utilisées

, En fonction de la gravité de la panne, et du temps de réparation, le type d'interlocuteur variera. Ils sont catégorisés en deux pôles à savoir : exploitation et maintenance. Le pôle exploitation gère les pannes courantes et les pôles Maintenance est sollicité pour les pannes exceptionnelles et complexes nécessitant une expertise technique poussée (c, Parmi les parcs en exploitation, on distingue ceux qui sont encore sous garantie constructeur et d'autres qui sont gérés par des sociétés de maintenance

, Le tarif d'obligation d'achat dans le secteur éolien

, Lorsque l'on sort de cette période, il est calculé le « DAFR » (durée annuelle de fonctionnement relatif) qui donne en fait en quelque sorte la puissance réelle sur l'année en faisant une moyenne des années moyennes (tirés la plus haute et plus basse valeur). (En effet, on ne produit pas la production théorique maximale de l'éolienne, celle-ci est issue de l'hypothèse que l'éolienne fonctionnerait à sa puissance nominale (maximale) pendant l'ensemble de 8766 heures que comptent une année), Lorsque l'on construit un parc, il est créé au début un contrat avec ERDF pour le rachat de l'électricité. Pendant 5 ans (et depuis quelques années 10 ans), le rachat est effectué à un prix fixe

, Les conditions de pluie n'interviennent quasiment jamais (excepté lors par exemple d'un changement de multiplicateur ou il faut ouvrir la nacelle), de la même manière les conditions de jour sont rarement nécessaires (maintenance peinture sur le mât, changement de pâles?)