Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Progression de la racine primaire d'Arabidopsis thaliana en réponse à des variations de contraintes mécaniques de son substrat

Résumé : Le comportement mécanique d’un sol constitue un des facteurs prépondérants affectant la croissance et le développement racinaire. L’augmentation de la résistance mécanique d’un sol affecte l’architecture du système racinaire, la croissance axiale et radiale des racines, et l’orientation de la croissance. Bien que ces réponses soient décrites sur diverses espèces végétales dans la littérature, leur mise en place et les mécanismes de signalisation sous-jacents restent à ce jour méconnus. L’objectif principal de cette thèse est d’étudier la mise en place des réponses des racines primaires d’Arabidopsis thaliana à des variations de contraintes mécaniques de son substrat. La littérature fait état jusqu’ici de deux voies de signalisation mécanique possibles, l’une impliquant une mécanoperception au niveau de la coiffe racinaire, et l’autre faisant intervenir entres autres l’activation de canaux mécano-sensibles au niveau de l’apex racinaire. Pour étudier leur implication respective, nous avons caractérisé les réponses à une augmentation des contraintes mécaniques de racines primaires issues de la lignée Arabidopsis thaliana sauvage et de lignées mutantes affectées au niveau de l’organisation de la coiffe (fez-2, smb-3, brn1-1 brn2-1) ou au niveau de canaux ioniques mécanosensibles (mca1-null, mslΔ5). Nous avons développé un système expérimental original basé sur le suivi de croissance et d’orientation des racines dans des milieux de culture à base de Phytagel. Ces milieux de culture permettent de mimer d’une part une augmentation à long terme et simultanée des contraintes mécaniques axiales, radiales et des frottements et d’autre part une augmentation à court terme des contraintes mécaniques axiales. Tout d’abord, nous avons observé que la mise en place des réponses de croissance des racines primaires d’Arabidopsis thaliana à ces augmentations de contraintes mécaniques reposait sur une interaction entre des processus mécaniques (flambement) et biologiques (régulations de la zone de croissance). Ensuite, nous avons mis en évidence que la coiffe racinaire participait à la mise en place des réponses des racines d’Arabidopsis thaliana face à une augmentation des contraintes mécaniques. Nos résultats suggèrent que la coiffe pourrait constituer un siège de la mécanoperception. Par ailleurs, nos résultats sur les lignées mca1-null et mslΔ5 suggèrent que les canaux ioniques MCA1 et MSLs participeraient également à la mise en place des réponses racinaires à l’augmentation des contraintes mécaniques.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [187 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02172070
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, July 3, 2019 - 2:12:06 PM
Last modification on : Tuesday, March 17, 2020 - 1:34:43 AM

File

2018CLFAC082_ROUE.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02172070, version 1

Collections

Citation

Juliette Roué. Progression de la racine primaire d'Arabidopsis thaliana en réponse à des variations de contraintes mécaniques de son substrat. Biologie végétale. Université Clermont Auvergne, 2018. Français. ⟨NNT : 2018CLFAC082⟩. ⟨tel-02172070⟩

Share

Metrics

Record views

135

Files downloads

454