Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Drawing and blurring boundaries between species : an etho-ethnography of human-chimpanzee social relations at the Primate research institute of Kyoto university

Résumé : Comment humains et chimpanzés définissent et brouillent les frontières entre leurs espèces lors de leurs interactions ? Tel sera le leitmotiv de notre étho-ethnographie, à l’intersection de l’anthropologie sociale, des études des sciences, et de la primatologie. Au fondement de cette recherche se trouve un travail de terrain de longue durée mené dans un laboratoire de sciences cognitives situé au Japon, au sein duquel sont enseignées aux chimpanzés des compétences langagières dans le but de caractériser leur monde perceptuel. Cependant, au cœur même du contexte ce laboratoire, la nature des relations entre humains et chimpanzés est un aspect crucial de ce programme de recherche ; les deux espèces y forment une communauté hybride faite d’affects, de relations sociales et de collaboration scientifique. Afin de fournir une étude comparative, nous avons également mené une série d’ethnographies plus brèves – sur le modèle de la méthodologie multi-site – en observant cette même problématique à l’œuvre au sein de diverses institutions au Japon - zoo, sanctuaires et réserves - ainsi qu’au sein de la station japonaise pour l’étude de la culture des chimpanzés qui se trouve à Bossou, en République de Guinée. En outre, ce travail narre l’expérience que nous avons faite de devenir expérimentatrice au sein du laboratoire étudié. Le résultat en est multiple. Nous commencerons par explorer l’histoire des études sur les chimpanzés menées à l’Institut de Recherche sur les Primates de l’Université de Kyoto (KUPRI) ainsi que les pratiques de soin et de recherche qui s’y sont mises en place. Ensuite, nous étudierons les dynamiques qui caractérisent (1) les frontières physiques, lors d’interactions sociales entre deux espèces qui peuvent s’avérer dangereuses, (2) les frontières expérimentales, lorsque le chimpanzé n’est pas seulement celui qui fait l’objet d’une expérience mais qui met également à l’épreuve son expérimentateur, (3) et les frontières symboliques, lorsqu’est interrogée la définition de la « personne » humaine et non humaine. Ainsi, quatre points principaux sont examinés à nouveaux frais, en particulier (a) la socialisation interspécifique (b) l’incarnation des relations inter-espèces dans un espace donné (c) les relations inter-espèces dans un contexte scientifique (d) l’examen de perspectives zoocentrées sur la « personne ». Nous conclurons avec l’évocation de nos espoirs et de nos attentes quant à un dialogue fructueux entre les différentes disciplines en jeu. L’apport de ce travail consistera en effet à mobiliser des concepts et des outils de la primatologie et des sciences sociales afin de proposer une analyse plus symétrique des relations entre humains et animaux.
Complete list of metadatas

Cited literature [839 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02171263
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Tuesday, July 2, 2019 - 5:29:49 PM
Last modification on : Tuesday, July 21, 2020 - 3:14:17 AM

File

Bezerra_de_Melo_Daly-2018-Thes...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02171263, version 1

Collections

STAR | EHESS | CDF | CNRS

Citation

Gabriela Bezerra de Melo Daly. Drawing and blurring boundaries between species : an etho-ethnography of human-chimpanzee social relations at the Primate research institute of Kyoto university. Social Anthropology and ethnology. PSL Research University, 2018. English. ⟨NNT : 2018PSLEE035⟩. ⟨tel-02171263⟩

Share

Metrics

Record views

387

Files downloads

253