Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Structure et fonctionnement de la niche germinale chez un Lophotrochozoaire, l'huître creuse Crassostrea gigas.

Résumé : L’huître creuse Crassostrea gigas est un mollusque hermaphrodite alternatif dont le cycle dereproduction est annuel. Sa gamétogenèse est soutenue par des réserves énergétiques, stockées dansun tissu conjonctif de réserve entourant la gonade. Des travaux antérieurs ont montré l’implication dusystème insuline dans ce processus liant étroitement alimentation, énergie stockée et gamétogenèse.Le fonctionnement des étapes précoces de gamétogenèse reste encore méconnu chez l’huître. Cetravail a permis d’identifier les cellules germinales souches (GSC) et les progéniteurs potentiels en sebasant sur une approche d’histologie quantitative couplée au marquage des cellules germinales par unanticorps homologie anti-Oyvlg (Oyster vasa-like gene). Certains éléments constitutionnels de la nichegerminale ont également été identifiés, notamment la présence d’une cellule somatique associée à lacellule germinale souche potentielle qui présente un marquage par un anticorps hétérologue anti-BMP2/4. En amont de l’étude concernant la régulation des étapes précoces de gamétogenèse par lesvoies des insulines, le criblage in silico des bases de données a permis d’identifier des ligands, unrécepteur et de nombreux effecteurs du signal insuline conservés chez C. gigas. Six IRPs (InsulinRelated Peptides) ont été caractérisés ce qui a permis de retracer l’histoire évolutive des IRPs chez lesmollusques. D’après leur profil d’expression en qPCR et HIS, Cg-mip123 et Cg-ilp sont susceptiblesd’être impliqués dans le contrôle de la reproduction. Ces IRPs peuvent se lier à un récepteur CIR (C.gigas Insulin Receptor) dont la séquence complète a été décrite. Les acteurs des voies de signalisationde l’insuline sont également conservés chez l’huître et exprimés dans la gonade. Pour aller plus loin surle rôle de ces IRPs dans les étapes précoces de gamétogenèse, un conditionnement alimentaire (à jeunvs alimentés en Isochrysis galbana) a été réalisé sur des huîtres en première gamétogenèse. Lesrésultats de ce conditionnement montrent que l’apport nutritif augmente la différenciation des GSCainsi que les proliférations goniales. L’implication du signal insuline dans ce contrôle devra êtreprécisée.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [651 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02163506
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, June 24, 2019 - 1:25:11 PM
Last modification on : Tuesday, February 18, 2020 - 12:12:48 PM

File

sygal_fusion_28076-cherif-feil...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02163506, version 1

Citation

Maëva Cherif-Feildel. Structure et fonctionnement de la niche germinale chez un Lophotrochozoaire, l'huître creuse Crassostrea gigas.. Biologie animale. Normandie Université, 2018. Français. ⟨NNT : 2018NORMC282⟩. ⟨tel-02163506⟩

Share

Metrics

Record views

293

Files downloads

92