. Par-mémoire and . Au-sens-de-dugas, qui procède par « assimilation », « interprétation », « sélection » et « triage » impliquant une « activité de l'esprit », qu'Aristote distinguait de la simple mémoire (faculté naturelle de rappeler une image sans qu'il soit besoin d'aucun travail d'inférence ou de raisonnement), 1917.

, Du latin sapi?, sapis, sapere « avoir du goût, du discernement » (en parlant des gens). D'où la notion de discernement, que l'on retrouve dans celle de sens chez Aristote

«. Porter-au-delà and ». ,

». «-mettre-au-delà, Il ne s'agit pas seulement de porter le sens, mais de le déposer, de le remettre à un ou plusieurs destinataires, d'où la notion d'enseignement contenue dans le mot « document » (du latin documentum « enseignement, démonstration

. Système, dont les éléments et les structures sont communs à un groupe social, et dont les règles résultent de l'usage sans être nécessairement prescrites ni explicites

. Cf, , 1986.

, Le temps est entendu comme une suite continue d'instants inscrits dans la durée, cf. la « durée indéfinie » au sens de Spinoza, qui « offre la possibilité d'une expérience de l'éternité

, Par forme, nous entendons tout ce qui touche aux propriétés tangibles ou extérieures de l'objet perçu (fluidité, mollesse, dureté, reliefs, température, sécheresse ou humidité?) auxquelles la sensibilité ou ce que l'on éprouve en touchant le dit objet

. Le-lieu and A. Disait, est "la limite immobile et immédiate du contenant" (Phys., IV, 4) » (Comte-Sponville, p.150, 2001.

. La-phonétique, est le premier objet de la linguistique diachronique ; en effet l'évolution des sons est incompatible avec la notion d'état ; comparer des phonèmes ou des groupes de phonèmes avec ce qu'ils ont été antérieurement, cela revient à établir une diachronie, 1916.

. Au-sens-de-saussure, « relation interne au signe qui réunit le signifiant au signifié ». « focus », associés aux attributs fonctionnels qui la composent selon l'intention de la communauté (cf. Tableau 6)

, -et enfin ressource pour l'attribut fonctionnel émergent

, Chaque facette 202 , dont les six parties 203 sont chacune l'objet d'une focalisation spécifique ou focus, peut être associée à une perception distincte 204 des six attributs fonctionnels ainsi focalisés, qui relève d'un aspect particulier de la personnalité de l'entité. Chaque focus est entièrement déterminé par le besoin de sens suscité par la fonction de la communauté professionnelle, qui constitue ainsi le fil rouge du plan conditionnant chacune de ses facettes, Le système de classification ainsi élaboré n'est pas décimal comme les grands systèmes bibliographiques des siècles précédents, mais sénaire (numération en base six), 2017.

, Le plan utilisé obéit donc à une grammaire commune combinant une structure hiérarchique (syntaxe) à 6 facettes et une partition horizontale (sémantique) ciblant (focus) 6 attributs fonctionnels. Celle-ci suit une logique rigoureuse conçue à l'image de nos modes naturels de perception, qui est aussi celle de la démarche scientifique selon l'épistêmê aristotélicienne

, Logique de subordination verticale ou syntaxe (situation)

, Logique de partition horizontale ou sémantique (intention)

, Chacun de nos cinq sens plus l'intuition

A. Bibliographie, . Jean-philippe, and . Marie-pierre, Le métier de documentaliste. 3ème éd, 2008.

. Allard-laurence, L'engagement du chercheur à l'heure de la fabrication numérique personnelle. Hermès, La Revue, vol.73, pp.159-167, 2015.

P. Andrews-duane, Report of the Defense Science Board task force on Information Warfare. (Appendix B National intelligence exploitation architecture) -Office of the Under Secretary of Defense for acquisition & technology, vol.11, 1996.

A. Hannah, La vie de l'esprit, 1981.

C. Arnauld-antoine, Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal, P. Le Petit, p.1660

. Arnauld-antoine and . Pierre, La Logique ou l'Art de penser

, Cinquième édition revue et de nouveau augmentée, p.1683

A. Raymond, Paix et Guerre entre les Nations. Calmann Lévy, 1962.

. Bachelard-gaston, La formation de l'esprit scientifique, Librairie Philosophique Vrin, 1938.

. Bachimont-bruno, De l'hypertexte à l'hypotexte : les parcours de la mémoire documentaire, pp.195-225, 1999.

. Bachimont-bruno, Le contrôle dans les systèmes à base de connaissances. Contribution à l'épistémologie de l'intelligence artificielle, 1994.

. Bacon-francis, Novum Organum, Livre I. 1620, traduction A. Lorquet, Éditions J. Delalain, p.1840

. Baer-alain, L'adaptation des appareils militaires au défi des autoroutes de l'information. Enjeux Atlantiques n° 14, vol.02, 1997.

. Baer-alain, Réflexions sur la nature des futurs systèmes de défense. facteurs déterminants et modes d'action, caractéristiques et principes généraux, la révolution à venir dans la nature des conflits, Cahiers du CREST, vol.12, 1993.

. Baron-guy and . Michel, L'intelligence économique. DESS Information et sécurité

S. Balslev-kristine and . Madelon, Les microgenèses situées. Unités et procédés d'analyse inductive -déductive. Recherches qualitatives, vol.26, pp.85-109, 2006.

J. Baudron, L'émotion : talon d'Achille de l'intelligence artificielle. theconversation

. Beary-brian, Conséquence de l'attentat manqué, la coopération va s'intensifier

B. Francis, Aristote et l'épistémè numérique : une affaire de sens. Vers une épistémè numérique ? Actes du 19ème Colloque International sur le Document Electronique (CiDE.19), Athènes, europia. 2016 B BEAU Francis. Culture du renseignement et théories de la connaissance, vol.2, p.1, 2010.

B. Francis, Facettes et systèmes d'information : une approche de la classification focalisée sur un besoin de savoir pour agir. De la théorie à la pratique : la classification à facettes revisitée, Les Cahiers du Numérique, vol.13, 2017.

B. Francis, Faire parler ses données : de la masse à la substance, le sens en question. Méthodes et stratégies de gestion de l'information par les organisations : des "big data" aux "thick data, Actes du colloque COSSI 2017, pp.1-2018

B. Francis, L'organisation des connaissances au coeur du système d'information. Communication & Management, N°1, 2015.

B. Francis, L'organisation des connaissances au coeur de la démarche scientifique, vol.39, pp.77-103, 2012.

B. Francis, Le document numérique au coeur de l'action collective. Documents et dispositifs à l'ère post-numérique, Actes du 18ème Colloque International sur le Document Electronique (CIDE.18), Montpellier, europia Productions . 2016 A BEAU Francis. renseignement et société de l'information. La Documentation Française, 1997.

B. Francis, Renseignement, systèmes d'information et organisation des connaissances. R2ie, Série Publications Numériques

. Beaufre-andré, Politique étrangère, n°5, 27?année, pp.417-446, 1962.

I. Ben-israël, Philosophie du renseignement : logique et morale de l'espionnage. Nîmes, Éditions de l'Éclat, 1999.

H. Bentégeat, Métier des armes : une porte se ferme

H. Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience. 1888. PUF, 144 e édition

H. Bergson, La pensée et le mouvant. PUF, 79e édition, 1969.

. Berry-gérard and . Entretien, Grand entretien avec Gérard Berry, 2016.

. Besson-bernard and . Jean-claude, Du renseignement à l'intelligence économique. Dunod, 1996.

. Beyaert-geslin-anne, Les Sciences de l'information et de la communication, le design et la sémiotique, Conférence invitée H2PTM'2017 Valenciennes -Arenberg Creative Mine, 2017.

. Billeter-jean-françois, Trois essais sur la traduction. Éditions allia, 2014.

. Blais-mireille and . Martineau-stéphane, L'analyse inductive générale : description d'une démarche visant à donner un sens à des données brutes, Recherches Qualitatives ?, vol.26, issue.2, pp.1-18, 2006.

M. Blay, Grand dictionnaire de la philosophie. Larousse CNRS Éditions, 2003.

D. Bollier, The promise and peril of big data. technical report, 2010.

. Boutaud-aurélien, L'approche systémique peut-elle aider à appréhender la complexité de l'évaluation des politiques publiques ?

C. Brasseur, Enjeux et usages du big data : technologies, méthodes et mise en oeuvre. Lavoisier hermès (2ème édition), 2016.

J. Breillat, Intelligence économique et renseignement : entretien avec Francis Beau. Intelligence économique, Information et Influence, Le blog de Jacques Breillat

. Bronckart-jean-paul, Langage et représentations. Sciences Humaines, hors-série, vol.21, 1998.

. Bulinge-franck, Rôle et faiblesse de l'analyse dans la culture française de l'information. Regards sur l'IE -N°5 septembre -octobre, vol.10, 2004.

, Sur une philosophie de l'expression, Poésie, vol.44

C. Bernard, Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale, 2003.

C. Bernard, La stratégie de sécurité économique nationale. Rapport d'information déposé par la Commission des Finances, 2004.

. Carbone-pierre, Les bibliothèques ou la mémoire mobilisée. Les Cahiers du numérique, vol.6, pp.39-47, 2010.

. Cardon-dominique, Regarder les données. Multitudes, vol.49, pp.138-142, 2012.

C. Pierre, Nouvelles technologies éducatives et réseaux de formation. Les Éditions d'organisation, 1999.

. Chaliand-gérard, Anthologie mondiale de la stratégie, 1990.

. Chantraine-pierre, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Éditions Klincksieck, 1990.

P. Charaudeau, Grammaire du sens et de l'expression, 1992.

N. Chomsky, Le Langage et la pensée. Petite bibliothèque Payot, 1967.

. Chopin-olivier, . Massard-amélie, and . Bastien, Étudier le renseignement, état de l'art et perspectives de recherche, 2011.

. Cléry-roger, Réflexions sur le renseignement d'échelon élevé. Défense nationale, vol.06, 1991.

. Collomb-cléo, Thèse en vue de l'obtention du grade académique de Docteur en philosophie de l

A. Comte, Catéchisme positiviste. Paris, chez l'auteur 1852, rééd. 1966 GF-Flammarion COMTE-SPONVILLE André. Dictionnaire philosophique. PUF, 2001.

D. Cotte-dominique and . Marie, Information et document numérique : Entre métaphore et matérialité. Revue Sciences de la société, vol.68, 2006.

. Cotte-dominique, Stratégie documentaire dans la presse. ESF éditeurs, 1991.

J. Courtillon, La mise en oeuvre de la « grammaire du sens » dans l'approche communicative. Ela. Études de linguistique appliquée, vol.122, pp.153-164, 2001.

. Coutant-alexandre and . Bizien-maxence, Défense et Compétitivité Économique. (Présentation du comité d'étude), Revue trimestrielle de l'ANAJ-IHEDN N° 28, vol.06, 2004.

. Coyaud-maurice, Introduction à l'étude des langages documentaires, 1966.

. Danet-didier, Défense économique, guerre économique : la liaison dangereuse. Défense nationale, août-septembre, 1994.

A. David, L'Intelligence Économique et les Systèmes d'Informations : Problématiques et approches de solutions. Veille stratégique : Mise en oeuvre et valorisation de la veille stratégique en entreprise

. De-clerck-stefaan, Rapport annuel 2008 de la Sûreté de l'État. Ministère belge de la justice, vol.11, 2009.

D. De-clercq, Etymons grecs et latins du vocabulaire scientifique français. Centre de Documentation pour l'Enseignement Secondaire et Supérieur, 2001.

S. Dehaene, Les Neurones de la lecture, 2007.

. Denécé-Éric and . Gérald, Les études sur le renseignement en France. Rapport de Recherche n° 8, Centre Français de Recherche sur le Renseignement, vol.11, 2009.

. Denécé-Éric, !. E. Le-«-parler-vrai-»-sur-le-renseignement, and . Denécé,

. Descartes-rené, Méditations sur la philosophie première. 1641. In Oeuvres de Descartes, tome I, par Victor Cousin, Levrault, 1824.

. Desportes and . Vincent, La guerre au sein des populations : solution ou idéologie, Conférence prononcée à Coëtquidan
DOI : 10.3917/mediu.049.0100

. Druon-maurice, Académie française, séance publique annuelle

. Dufau and . Bernard, L'autre partage du travail

. Dugas-ludovic, La mémoire et l'oubli. Flammarion, Paris (Bibliothèque de philosophie scientifique), 1917.

. Dulles-allen, La technique du renseignement, 1964.

. Duplessis-pascal, . Ballarini, and . Ivana, , 2007.

M. Duval, La stratégie -essai de définition

F. Engels, La guerre franco-prussienne I. Pall Mall Gazette, Notes sur la guerre de 1870-1871, 1947.

. Esambert and . Bernard, Le Troisième Conflit Mondial, 1977.

. Esambert and . Bernard, La Guerre Economique Mondiale, 1991.

. Faivre-maurice, Le renseignement militaire après la guerre du Golfe. Stratégique, 1992.

. Faligot-roger and . Rémi, Histoire mondiale du renseignement, Laffont, 1993.

F. Michel, Les images et les sons. Le Temps des mutations -n°1 de la revue Inharmoniques, Ircam, 1986.

. Felber-helmut, Manuel de terminologie, Unesco, 1984.

W. Feler-guy, Penser avec la langue. Zelos, 1997.

B. Félice-fortunato and . De, Explication détaillée du système figuré des connaissances humaines

. Encyclopédie, dictionnaire universel raisonné des connaissances humaines

P. Feyerabend, Lettre à Ben-Israël. 30/11/1988 (correspondance avec Paul Feyerabend, 1999.

P. Flynn-michael, B. Matt, and . Paul, Fixing Intel : A Blueprint for Making Intelligence Relevant in Afghanistan

H. Fondin, La Science de l'information ou le poids de l'histoire. Les Enjeux de l'information et de la communication, pp.35-54, 2005.

L. Forcade-olivier and . Sébastien, Secrets d'État. Pouvoirs et renseignement dans le monde contemporain, 2005.

. Fortis-jean-michel, De l'hypothèse de Sapir-Whorf au prototype : sources et genèse de la théorie d'Eleanor Rosch, Corela Cognition, représentation, langage, vol.8, issue.2, 2010.

J. Foskett-douglas, Classification for a general index language. Library association, 1970.

. Foucault-michel, Les mots et les choses. Gallimard, 1966.

. Franco-jean-michel, Ne vous noyez pas dans votre lac de données

J. François, La genèse du langage et des langues, Sciences Humaines Éditions, 2017.

. Franquin-andré, Lagaffe mérite des baffes, 1979.

, GAIGNERON de MAROLLES Alain de. L'ultimatum, 1984.

. Gaulle-charles-de, Le fil de l'épée, 1971.

. Gayraud-jean-françois, Renseignement d'intérêt criminel : une priorité oubliée, Le défi du renseignement, Cahiers de la sécurité, vol.13

. Gazit-shlomo and . Michael, Leaders and intelligence. intelligence and national security, vol.3, 1988.

M. Ghallab, Introduction de la conférence Les nouvelles technologies révolution culturelle et cognitive. Quarante ans de l'INRIA, forum "Informatique et Société, 2007.

G. Peter, . Stephen, and . Mark, Intelligence Theory : Key Questions and Debates, 2009.

M. Glantz-david, Soviet military intelligence in war, 1990.

W. Goffman, Information science : discipline or disappearance, Aslib Proceedings, vol.22, pp.589-596, 1970.

P. Grasset, Lettre d'analyse dedefensa&eurostratégie dd&e, 10/04/1993. 1993 A GROLIER Eric de. Etude sur les catégories générales applicables aux classifications et codifications documentaires . Documentation et terminologie scientifique, Bataille navale ou inconvenances de la fin du millénaire, 1962.

. Grolier-eric-de, Taxilogie et classification : un essai de mise au point et quelques notes de prospective, vol.33, pp.468-489, 1988.

G. Guy, L'intelligence économique permet de défendre, attaquer, influencer. agenceecofin

. Harbulot-christian, L'intelligence économique sur la sellette, Infoguerre.fr

. Heinderyckx-françois, Le tournant numérique. Hermès, La Revue, vol.2, p.71, 2015.

E. L. Hudon-michèle, . Hadi-widad, and . Mustafa, Organisation des connaissances et des ressources documentaires. De l'organisation hiérarchique centralisée à l'organisation sociale distribuée, Les Cahiers du numérique, vol.6, pp.9-38, 2010.

S. Hulnick-arthur, National intelligence organizations. Current world leaders, p.36

-. Huyghe-françois and . Bernard, Principales notions sur la stratégie de l'information. Dictionnaire critique huyg-e

M. Iwochewitsch, De l'art du dogme en Intelligence Économique et Stratégique. L'Usine Nouvelle

.. Jacob-pierre and . L'épistémologie, L'âge de la science. Lectures philosophiques, Odile Jacob, pp.9-17, 1989.

. Jakobiak-françois, L'intelligence économique, La comprendre L'implanter L'utiliser. Éditions d'Organisation, 2004.

J. Paul, Traité élémentaire de philosophie, p.1889

F. Janssens-hermann and . L'entretien-de-la-sagesse, Introduction aux OEuvres Philosophiques de Bar Hebraeus, 1937.

. Joxe-pierre, Défense et renseignement. discours du ministre de la défense devant les auditeurs de l'Institut des Hautes Études de Défense Nationale

P. Juignet, Michel Foucault et le concept d'épistémè. Philosophie, science et société

. Juillet-alain, Référentiel de formation en intelligence économique. Secrétariat général de la défense nationale, 2004.

. Kelsch-susan, Ranganathan's Colon Classification in 1500 Words or Less. 407A Cataloging and Classification I, Summer II term, 2003.

M. Klen, La nouvelle bataille du renseignement. Défense nationale. 05, 1993.

. Klinkenberg-jean-marie, Qu'est-ce que le signe, Le langage, nature, histoire et usage, Éditions Sciences Humaines, 2001.

G. Koberger, How to start an AI startup

H. Kwasnik-barbara, The role of classification in knowledge representation and discovery, Library Trends, vol.48, issue.1, pp.22-47, 1999.

. Lalande-andré, Vocabulaire technique et critique de la philosophie

. Laqueur and . Walter, A world of secrets : the uses and limits of intelligence

. Lé-frédéric, . Nkunku-livie, and . Henri-paul, L'intelligence économique d'entreprise à la puissance processus. (Version 1.0) Les dossiers du club des pilotes de processus, vol.02, 2007.

. Le-moigne-jean-louis, Collection Les classiques du réseau intelligence de la complexité, 1994.

. Lecointre-françois, Oser écrire pour renouveler la pensée sur l'action militaire. Le Figaro

. Lecun-yann, Qu'est-ce que l'intelligence artificielle, Chaire Informatique et sciences numériques, 2015.

A. Lefébure, L'automatisation de la documentation, pp.13-14, 1979.

L. Sylvie and . Philippe, Quelques révisions du concept d'information, Problématiques émergentes dans les sciences de l'information, pp.25-56, 2008.

L. Sylvie, De l'infra-conceptuel à des données à horizon de pertinence focalisé, 2010.

L. Sylvie, Effets de la numérisation et de la mise en réseau sur le concept de document, Revue i3, issue.4

L. Sylvie, La traque informationnelle, p.2017

. Lévy-pierre, Le medium algorithmique. Sociétés, vol.129, pp.79-96, 2015.

J. Lewal, Tactique de renseignement. tome I, p.1883

. Lortie-françois, Intuition et pensée discursive : sur la fonction de l'??????? dans les Ennéades de Plotin. Laval théologique et philosophique, vol.66, pp.45-59, 2010.

. Macary-jean-louis, Peut-on maîtriser les flots d'informations, Revue Défense Nationale, vol.11, 1994.

. F. Maccabez-eugène, de Félice 1723-1789 et son Encyclopédie Yverdon 1770-1780. Thèse présentée à la Faculté des Lettres de l, 1903.

. Maillard-jean-de, Les vrais objectifs de la réforme du renseignement français. L'OBS avec Rue89

J. Maniez, Des classifications aux thésaurus : du bon usage des facettes, Documentaliste Sciences de l'information, vol.36, pp.249-262, 1999.

. Martinet-frédéric, Intelligence économique et veille documentaire sont-elles réellement implantées dans les entreprises, Qualité Références

H. Martre, Intelligence économique et stratégie des entreprises. Paris, Commissariat général du Plan, La Documentation française, 1994.

H. Martre, Les trois erreurs stratégiques d'Airbus. Les echos.fr, Le blog de l'intelligence économique

. Masson-hélène, Les fondements politiques de « l'intelligence économique, vol.12, 2001.

. Masson-michel, Réorienter le renseignement en Afghanistan. Centre Français de Recherche sur le Renseignement, Tribune libre

J. Mazarr-michael, The revolution in military affairs : a framework for defense planning

D. Mccurdy, Glasnost for the CIA, Foreign affairs, vol.73

. Meyriat-jean, De la science de l'information aux métiers de l'information. Schéma et Schématisation, n° 19, pp.69-70, 1983.

. Meyriat-jean, Information vs communication ?, Laulan, A.-M., L'Espace social de la communication : concepts et théories, pp.63-89, 1985.

N. Moinet, L'intelligence économique, une culture du renseignement -Retour sur les racines d'une innovation "à la française, Cahiers de la sécurité, vol.13

. Moreau-pierre-françois and . Entendement, Article, du Grand dictionnaire de la philosophie, sous la direction de Michel Blay, 2003.

. Morin-edgar, Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur, 1999.

L. Murawiec, De la guerre. (traduction), collection « Tempus », éd. Librairie Académique Perrin, 2006.

. Nossereau-alain, Le document reformulé par le numérique, CRcom Réseau National de Ressources Pédagogiques, 2004.

P. Otlet, Traité de documentation -le livre sur le livre : Théorie et pratique. Brussels, éditions Mundaneum, réédité en 1989 par le Centre de lecture publique de la Communauté française de Belgique, 1934.

. Paillé-pierre, L'analyse par théorisation ancrée. Cahiers de recherche sociologique, Numéro 23 (Critiques féministes et savoirs), pp.147-181, 1994.

. Pateyron-emmanuel and . Robert, Les nouvelles technologies de l'information et l'entreprise. Ed. Economica, collection Gestion Poche, 1996.

. Pauwels-louis and . Jacques, Le matin des magiciens, Gallimard, 1960.

T. Pédauque-roger, Document : forme, signe et médium, les reformulations du numérique, STIC-CNRS, 2003.

T. Pédauque-roger, Document et modernités. Version finale dite, Pédauque, vol.3

. Pelletier-yvan, La dialectique aristotélicienne Les principes clés des Topiques. Société d'Études Aristotéliciennes (2e édition) Monographies Philosophia Perennis, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2007.

. Pepin-jean-françois, L'intelligence économique appliquée à la direction des systèmes d'information. Préambule au rapport du Cigref, Promouvoir l'usage des systèmes d'information comme facteur de création de valeur pour l'entreprise, vol.03, 2005.

J. Picoche, Dictionnaire étymologique du français. Le Robert, 1999.

P. Picq, Si nous cessons d'être curieux, c'est la fin de l'humanité. Propos recueillis par Isabelle Musnik, In Revue influencia, La curiosité, vous n'allez pas en revenir, juin, juillet, 2017.

H. Pigeat, Le nouveau désordre mondial de l'information. Hachette, 1987.

. Pinte-jean-paul, La veille informationnelle en éducation pour répondre au défi de la société de la connaissance au XXI e siècle. Thèse pour obtenir le grade de Docteur de l, 2006.

. Poirier-lucien, Éléments pour une théorie de la crise, 1975.

K. Popper, La connaissance objective. Flammarion, 1998.

J. Prieto-luis and . La-sémiologie, , pp.93-144

. Provenzano-françois and . Doxa, Notice) in Socius Ressources sur le littéraire et le social. Lexique. (ressources-socius.info/index.php/lexique/21-lexique/57-doxa), 2014.

. Puga-benoît, La Direction du Renseignement Militaire (DRM). n°143 de Défense, revue mensuelle de l

, François Rabelais : tout ce qui existe de ses oeuvres, RABELAIS François. Pantagruel. 1532. In Garnier

. Ranganathan-shiyali-ramamrita, Prologomena to library classification, 1967.

F. Ratzel, Politische Geographie. Munich, 1897. trad. fr. François Ewald, 1987.

. Xavier, Menaces nouvelles : de niveau stratégique, mais pas forcément militaires. L'armement n° 40, vol.12, 1993.

. Xavier, La menace des "zones grises, Le Débat

C. Revelli, Code de bonne conduite des professionnels de la veille et de l'intelligence informationnelle, 2004.

D. Reymond, Visualisation de données. Introduction, les cahiers du numérique, 4/2016, vol.12, pp.9-18, 2016.

. Romero-m, Intelligence artificielle et pensée humaine. theconversation.com, 14 mai, 2018.

P. Rondot, Du bon usage des services spéciaux, Politique internationale, vol.29, 1985.

. Harry, CIA : 25 ans au sein de l'agence américaine d'espionnage. Bruxelles, 1978.

. Ross-seamus, Digital Preservation, Archival Science and Methodological Foundations for Digital Libraries. Keynote Address at the 11th European Conference on Digital Libraries (ECDL), 2007.

. Rufin-jean-christophe, Empire des nouveaux barbares, 1991.

. Salaün-jean-michel, La redocumentarisation, un défi pour les sciences de l'information. Études de communication 30, 2007.

. Salaün-jean-michel, Le défi du numérique : redonner sa place à la fonction documentaire. Documentaliste-Sciences de l'information, vol.1, pp.36-39, 2008.

. Salles-djelic-marie-laure,

. Saussure-ferdinand-de, Cours de linguistique générale, 1916.

C. Schefer, Nizam al-Mulk Traité de gouvernement. (traduction) préfacé par Jean-Paul Roux, 1984.

M. Serres, Informatique et Société, Les nouvelles technologies révolution culturelle et cognitive. Conférence Quarante ans de l'INRIA, forum, 2007.

. L. Serrus-charles, P. Langue, and . Puf, , 1941.

,. Shakespeare-william and V. I. Macbeth, , p.1605

. Shannon-claude, A Mathematical Theory of Communication. The Bell System Technical Journal, vol.27

. Shields-christopher and . Aristotle, Stanford Encyclopedia of Philosophy. Éditions Edward N. Zalta. First published Thu, 2008.

. Stewart-ian and . Jack, Figments of reality : the evolution of the curious mind, 1997.

S. Roger,

R. Sullivan-gordon and . M. James, War in the information age. Military review, vol.04, 1994.

. Sun-tzu, L'art de la guerre. traduction de l'anglais par Francis Wang, préface et introduction par Samuel B. Griffith , Éditions Flammarion, collection "Champs, 1978.

E. Sutter, Maîtriser l'information pour garantir la qualité, AFNOR, 1993.

. Tchouassi-gérard, Les besoins en informations dans les entreprises, vol.24, pp.63-92, 2017.

. Toffler-alvin and . Heidi, Guerre et contre-guerre, 1994.

. Tomaselli-gaia.-napoléon and . Bonaparte, Une tête sans mémoire est une place sans garnison (Maximes et Pensées

C. Touzet, L'intelligence existe-t-elle ?. Hors-série La Recherche -tangente -spécial logique, 2012.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01355027

. Tran-pierre, Le guide de la curation

T. Harry and S. , Memoirs. Doubleday & Co, 1958.

T. Harry and S. , Message au Congrès pour recommander une aide à la Grèce et à la Turquie. traduction : Digithèque de matériaux juridiques et politiques

. Urvoas-jean-jacques, Rapport relatif à l'activité de la délégation parlementaire au renseignement pour l'année 2014. Assemblée nationale, Sénat, Collection : Les Rapports de la Délégation parlementaire au renseignement

. Vickery-brian, A Long Search for Information. Graduate School of Library and Information Science, 2004.

. Vierset-viviane, Vers un modèle d'apprentissage réflexif. Recueil de traces d'apprentissage formulées dans les log books des stagiaires en médecine, Approches inductives, vol.3, issue.1, pp.157-188

. Villani-cédric, Donner un sens à l'intelligence artificielle, 2018.

Y. Viltard, L'étrange carrière du concept foucaldien d'épistémè en science politique, Raisons politiques, vol.3, pp.193-202, 2006.
DOI : 10.3917/rai.023.0193

M. Volle, Valeurs, métaphysique et mythes. www.volle.com. 2017 B VOLLE Michel. Fonctions dans la maîtrise d'ouvrage

M. Volle, Le rapport entre la pensée et ses objets. www.volle.com. 2017 A VOLLE Michel. Révolution informatique et déséquilibres économiques. Article destiné à la revue Questions internationales numéro 47, La Documentation française www

. Warusfel and . Bertrand, Structures et évolutions du renseignement en France. Droit et défense 94/1

J. M. Webb, Review), Intelligence Theory Key Questions and Debates. CIA Center for the Study of Intelligence, 2009.

J. Wheaton-kristan, Let's Kill The Intelligence Cycle, Blog « sources and methods

M. Zacklad, Organisation et architecture des connaissances dans un contexte de transmédia documentaire : les enjeux de la pervasivité, 2012.
DOI : 10.4000/edc.4017

M. Zacklad, Évaluation des systèmes d'organisation des connaissances, Les Cahiers du numérique, vol.6, pp.133-166, 2010.

, L'intelligence en question étant économique, le grand public ne sait pas toujours bien en effet le sens qu'il convient de lui donner : son sens courant, à l'opposé de la bêtise, son sens anglo-saxon désignant aux initiés le renseignement, ou encore son sens occulte, que certains retiennent pour camoufler l'espionnage. Employer cette expression, c'est reconnaître implicitement que l'on pense bien à ce troisième sens : l'intelligence économique telle que l'entendent les utilisateurs de la formule repose bien sur l'espionnage économique et toutes autres sortes de manipulations ou d'activités illégales, sinon pourquoi confier à un service de police la mission de lutter contre ? La police n'estelle pas normalement faite pour lutter contre l'illégalité ? Admettre que la police soit chargée de « lutter contre l'intelligence économique » c'est donner à cette dernière un caractère définitivement illégal bien peu compatible avec l'image de respectabilité qu'on souhaite officiellement imposer à sa pratique. Cette formulation étonnante n'apparaissait cependant pas dans le discours de Mme Alliot-Marie ni, à notre connaissance, dans aucune déclaration officielle, et on pourrait penser qu'elle est le fruit d'un simple lapsus de la part de ceux qui l'utilisent. La ministre, en effet, Plus sérieusement, et sans vouloir exagérément jouer sur les mots (qui ont malgré tout un sens), l'expression, qu'elle soit le fruit d'un lapsus ou non, conscient ou inconscient, est assez révélatrice

. Le-problème and . Qu, et l'intelligence (le renseignement) économique comme on associe couramment contre-espionnage (counterintelligence) et espionnage, ou bien pire, comme on pourrait associer contre-terrorisme et terrorisme, on prend le risque de semer la confusion dans les esprits. C'est ce qui n'a pas manqué de se produire, et le texte de la ministre a très vite été interprété par certains médias, qui évoquent cette mission de « lutte contre l'intelligence économique ». Nombreux sont ceux en effet qui, assimilant l'intelligence économique à de l'espionnage économique ou simplement n'excluant pas l'espionnage de la panoplie de l'intelligence économique, n'imaginent pas, à juste titre, que la police puisse se livrer à de telles activités, pas plus qu'il ne leur viendrait à l'esprit qu'elle puisse mener des actions terroristes

, Il suffisait à l'époque d'un petit tour rapide sur le web pour s'en convaincre et constater par la même occasion que cette formulation était déjà souvent utilisée dans le passé pour décrire les missions confiées à nos services de police. De la Revue trimestrielle de l'ANAJ-IHEDN (Coutant, Bizien, 2004), qui présente ainsi la mission confiée en 2004 par le directeur des RG au Commissaire Besson, en passant par le site Intelligence Économique et Technologie d'Information 231 qui parlait quant à lui d'une mission de « lutte contre et pour l'intelligence économique », sans oublier les nombreuses agences de recherches privées qui proposent ce service

, Squarcini à la tête de la DRSI en janvier ? article du 23 septembre, 2007.

, Celle-ci est en tout cas révélatrice, pour le moins, d'une certaine confusion qui persiste dans les esprits. Pas de quoi redonner à l'intelligence économique la respectabilité dont elle a besoin pour séduire le plus grand nombre de nos dirigeants de PME. Cette confusion, qu'elle soit le fruit d'une mauvaise communication ou bien qu'elle soit, à l'inverse, volontairement entretenue, Si donc, on peut penser de prime abord à un simple lapsus, sa fréquence d'apparition dans des médias variés amène néanmoins assez vite à en douter

, Réorganisation des services de renseignement La confusion n'est pas nouvelle et sa persistance, malgré les rectifications officielles répétées, clamant inlassablement l'absence de toute activité illégale dans la pratique de l'intelligence économique, a quelque chose d'incompréhensible. Pour tenter d'y voir plus clair, vol.232

L. , Leur efficacité qui est, pour la ministre, une « exigence absolue », « passe par la complémentarité et la capacité de travail en commun des services dont il faut préserver les savoir-faire ». Les objectifs de la réorganisation prenaient donc en compte ces deux impératifs de complémentarité et de valorisation des savoir-faire mutuels, exigences auxquelles Mme Alliot-Marie ajoutait la nécessité de « recentrer le renseignement sur ses missions ». À cette fin, les quatre grandes missions de la DST et de la DCRG qui « correspondent au besoin de renseignement

, Celles-ci sont citées dans l'ordre : « contre-espionnage et contre-ingérence

A. Michèle, La réorganisation des services de renseignement, Intervention du ministre de l'intérieur dans les nouveaux locaux de la DCRI, septembre 2007 (site du ministère de l'Intérieur consulté en septembre, 2007.

, il y a à distinguer missions « du » renseignement (sous-entendu « de la fonction renseignement ») et missions « de » renseignement (sous-entendant, souvent, de recueil de renseignement)

, Si l'élaboration du renseignement fait appel à des savoir-faire spécifiques à sa fonction, les techniques intervenant dans l'élaboration du savoir sont communes à tous les métiers impliquant l'acquisition et la transmission de savoirs dont le renseignement fait partie. Parmi ces métiers, certains comme ceux de l'enseignement ou de la communication, voués plus spécifiquement à la transmission des savoirs, développent des techniques de transmission qui leur sont propres, tandis que d'autres comme la recherche universitaire ou l'investigation policière, voués plus spécifiquement à l'acquisition du savoir, développent également des techniques d'acquisition qui leur sont propres

, Cette dernière observation semble un truisme s'agissant de l'enseignement ou de la recherche universitaire ou même de la communication 242 , elle l'est beaucoup moins pour l'investigation policière, comme on l'a vu avec le recentrage de la DCRI sur ses missions de renseignement

, Pour répondre à une demande, le renseignement (l'information utile) doit avant tout avoir été recherché. L'information utile (qui répond à un besoin) est acquise à la suite d'un processus essentiel de la fonction renseignement baptisé « recherche », fondé sur l'exploitation des sources, dont le recueil, assimilable à une simple captation, n'est que la phase terminale confiée (ou externalisée) à des capteurs. Pour reprendre l'exemple militaire, un satellite d'observation, un avion de reconnaissance, un sous-marin en mission de renseignement (comprendre : de recueil de renseignement), une unité de forces spéciales, toutes les unités opérationnelles sur un théâtre sont des moyens de recueil du renseignement. Ce sont des capteurs ou des sources selon qu'on les envisage sous l'angle des moyens d'observation (appareil photographique, matériel d'écoute, ?) ou des vecteurs de transmission de l, Distinction entre recherche et recueil On a vu que la qualité essentielle d'un renseignement était de répondre à une demande (s'il ne répond pas à une demande, ce n'est plus un renseignement)

, Même si ces derniers se défendent pour d'autres raisons d'assimiler l'intelligence au renseignement, la remarque vaut également pour l'intelligence économique dont les spécificités doivent être marquées si on veut éviter qu'elle ne se délite dans d'autres activités stratégiques (Voir à ce sujet notre article Faut-il laisser l, Sauf pour la communication d'influence que la plupart des promoteurs actuels du concept d'intelligence économique intègrent dans ses missions

, Ce que décrit là Henri Martre est à peu près l'exacte définition que l'on pourrait faire de la fonction renseignement ! Cette sorte de fuite en avant pour échapper au spectre sulfureux de l'espionnage en général et nauséabond en matière d'économie, a fait que l'intelligence économique, dans son souci permanent de se démarquer du renseignement, s'est progressivement élargie à toutes sortes d'activités (protection, communication, influence) de plus en plus éloignées de cette fonction qui est pourtant à la base du concept d'IE 245 , jusqu'à se dissoudre dans le management stratégique . Pour la société de conseil et de formation en veille stratégique Actulligence Consulting intervenant dans différentes formations universitaires françaises et européennes, « l'intelligence économique a fait de grandes avancées » depuis le Rapport Martre, et le « sujet devient récurrent dans les médias et les institutions ». Mais, s'interroge-t-elle, « dans le monde de l'entreprise, comment sont accueillies les démarches de veille ou d'intelligence économique selon le nom que l'on veut leur donner ? ». Et, « tout d'abord », juge-t-elle utile d'ajouter, « il semble important de faire un bref rappel sur ce qu'est l'intelligence économique car de nombreuses difficultés sont rencontrées sur l'appellation elle-même » (Martinet, 2010), désigne toute « personne ou objet dont on peut obtenir des informations » (CICDE DIA-2 Doctrine interarmées Renseignement d'intérêt militaire et Contre-ingérence, du 07/10/2010). La nuance entre les deux est parfois ténue : en matière de renseignement policier on pourrait, par exemple, être tenté de classer les « indics » parmi les capteurs, 2007.