. D'une-certaine-façon, est déjà le cas, puisque les citoyens choisissent leurs élus et, donc, les valeurs qu'ils veulent voir dominer. Mais, comme nous l'avons longuement répété tout au long de ce travail, les élus n'agissent pas nécessairement dans le sens voulu par leurs électeurs, et les citoyens tranchent donc indirectement sur la question des valeurs. Les processus participatifs devraient leur permettre de trancher directement

. Nous-n'«-aimons-»-pas-la-démocratie.-c'est-une-Évidence, Dans cet éventail qui va de la haine de la « démocratie bourgeoise » -leitmotiv classique de la vulgate marxiste et de la gauche radicalejusqu'à la sorte de résignation dont témoigne la formule ressassée de Churchill : « la démocratie est le pire des régimes, à l'exception de tous les autres qui ont été expérimentés dans l'histoire », rien ne se dit dans le langage de l'attachement ou des affects positifs. On parle de l'amour de la patrie, de la nation, de la république, du genre humain : mais qu'en est-il de l'amour de la démocratie ? Pourtant le consensus -et ce n'est pas le moindre paradoxe -semble régner aujourd'hui : « Nous sommes tous démocrates ». Consensus trompeur car il repose sur une telle indétermination conceptuelle et sémantique qu'on en vient à se demander de quoi on parle quand on parle de démocratie

. Le-discours-de-revault-d, Avellonnes est ici très radical, et il ne représente pas la réalité

M. Revault-d'allonnes, Pourquoi nous n'aimons pas la démocratie, Seuil, 2010, Introduction, p.457

, En effet, les citoyens expriment leur amour de la démocratie

, En ce sens, elle serait une évidence, mais nous ne l'aimerions pas. Nous n'avons pas le choix d'être démocrates, pourrait-on dire. Si le propos tenu ici est trop radical, et est volontairement provocateur, il n'empêche qu'il décrit une réalité que nous avons observée : beaucoup de citoyens critiquent la démocratie, au nom de la démocratie elle-même. Le mot « démocratie » aurait donc un sens différent, dans leur bouche, et dans la réalité. La démocratie du réel, pour les manifestants et autres activistes politiques, est un mot creux, et elle ne représente pas la réalité de la démocratie, Néanmoins, l'auteure pointe un problème important : nous sommes tous démocrates mais, pourtant, nous ne semblons pas « aimer » la démocratie, au sens où nous ne la considérerions pas comme étant un objet d'amour

, Cela n'est en rien paradoxal : la démocratie apparaît aujourd'hui comme une évidence 612 , il

, apathie peut dominer : si la démocratie est le régime suprême, comment accepter qu'il fonctionne ainsi ? Si la démocratie fonctionne ainsi, n'est ce pas parce que tout système est toujours corrompu, et que le système actuel est peut-être le moins pire qui soit ? Ces idées alimentent les réflexions des citoyens, et cela entraîne une forme d'apathie, un malaise dans le rapport du citoyen à la démocratie : Singulier moment

, Si la démocratie est le meilleur système qui soit

. Dewey, Regardée comme une idée, la démocratie n'est pas une alternative à d'autres principes de la vie en société. Elle est un idéal au seul sens intelligible que l'on peut donner à ce terme : la tendance et le mouvement de quelque chose qui existe et est porté à sa limite finale, vue comme complète et parfaite ». (« Regarded as an idea, democracy is not an alternative to other principles of associated life. It is the idea of community life itself. It is an ideal in the only intelligible sense of an ideal : namely, the tendency and movement of some thing which exists carried to its final limit

G. Marcel, L. Démocratie-contre-elle-même, and G. , « Pacification démocratique, désertion civique, p.176, 2002.

L. Danger, de nos jours, me paraît beaucoup plus grand d'ignorer l'intersection de l'éthique et

, Même si notre démocratie actuelle ne semble pas satisfaisante, il n'empêche qu'elle possède une certaine affinité avec l'idéal démocratique, si tant est qu'il existe un idéal démocratique. Car, en effet, le propos de Ricoeur, mais également celui des théoriciens de la délibération, est d'affirmer l'existence d'un idéal démocratique, idéal qu'eux auraient saisi, mais qui ne serait pas appliqué pour des raisons pratiques. Pour Ricoeur, l'idéal démocratique, son éthique, consiste dans le fait que tous les citoyens puissent des décisions. Or, la pratique politique ne développe pas cela : le citoyen peut participer, exprimer son opinion, et échanger avec les élus, mais il n'a pas la possibilité de prendre des décisions politiques. S'il peut prendre des décisions, celles ci sont de faible importance, L'idéal ne pourra jamais être la réalité mais, à l'inverse, la réalité n'est pas entièrement étrangère à l'idéal

. La-politique,

, Un seul idéal démocratique ? La conception de Ricoeur pose cependant un problème

R. Paul, Du texte à l'action, Seuil, 1986, « idéologie, utopie et politique, p.448

. Ibid, , p.445

, La notion de décision collective n'est pas stabilisée, mais une définition minimale commune

, Un exemple de décision collective peut être donné dans le cadre d'un départ en ce cas, nous avons une décision collective : toutes les personnes concernées se sont mises d'accord sur une décision, et elles acceptent donc de s'y soumettre. Et quand nous disons les familles, nous parlons ici des parents. Les enfants, eux, devront accepter les dates de départ prévues par les parents, qui les représentent dans ce cas

. Cependant, Le résultats sont : 50 personnes vont voter A, et leurs préférences se présentent de la façon suivante : A est préféré à B, qui est préféré à C. Ensuite, 40 personnes votent B, et elles préfèrent B à A, et A à C. Enfin, 60 personnes votent C et préfèrent C à A, et A à B. Le résultat du questionnaire est donc que C est préféré à A, qui est préféré à B. Mais, si nous considérons les préférences réelles des citoyens

P. Novak-stéphanie-et-urfalino, 67 on dira qu'une majorité de citoyens soutient C et que, donc, il est légitime de suivre l'option C. Mais, en réalité, Nouvelles approches de la décision collective : une introduction, vol.27, pp.67-71, 2017.

, On ne peut donc pas dire que le choix est fait collectivement, si nous entendons par là un choix fait en commun, en collectif. Dans le cas du vote, le choix n'est que le résultat de votes individuels. Mais ce choix individuel n'a de sens que compris dans sa portée collective : le vote de chacun, bien qu'individuel, s'engage dans une logique collective. Ce faisant, il pourrait être considéré comme un choix collectif, au sens où il est issu des choix faits par tous les membres d'un groupe délimité, L'agrégation des votes ne mène donc pas à un choix collectif, pas dans ce cas

, C'est pourquoi tous les résultats de votes liés au système représentatif sont légitimes

, Mais en est-il de même dans le cadre des décisions découlant des procédures participatives ?

L. Ici, . Problème-est-double-:-d'un, and . Côté, une très faible quantité de citoyens peut être amenée à prendre les décisions, tandis que la grande majorité n'est peut-être tout simplement pas au courant de la procédure

. «-l'itinéraire-de-la-démocratie-radicale, , vol.35, pp.207-220, 2009.

M. -abélès, De la communication en négatif : l'échec politique, pp.151-160, 2006.

A. Elizabeth, The Epistemology of Democracy, vol.3, pp.8-22, 2006.

«. -ariely-gal, administration publique et la satisfaction des citoyens par rapport à la démocratie : Observations transnationales, Revue Internationale des Sciences Administratives, vol.79, pp.801-821, 2013.

P. Aristote, T. Gallimard, J. De, and . Aubonnet, , 1993.

. -arnsperger-chrsistian, Le pluralisme au delà de la raison et du pouvoir, l'ancrage ''trans-raisonnable'' de la pensée libérale, vol.98, pp.83-106, 2000.

V. -arnsperger-christian and . Yanis, , vol.59, pp.157-188, 2003.

P. -arnsperger-christian and . Emmanuel, « More than modus vivendi, less than overlapping consensus : towards a political theory of social compromise, Social Science Information, SAGE, vol.43, issue.2, pp.167-204, 2004.

D. -arnsperger-christian and P. Villé, « Can competition ever be fair ? Challenging the standard perjudice, Ethical Theory and Moral Practice, vol.7, pp.433-451, 2014.

-. Kenneth, Social Choice and Individual Values, 1951.

-. David, B. Jeffrey, and S. , Information Aggregation, rationality, and the Condorcet Jury Theorem », Amercian political science review, vol.90, pp.34-45, 1996.

. -bacqué-marie-hélène, « La démocratie participative urbaine face au néo-libéralisme, pp.121-131, 2005.

A. -badiou, Qu'est ce qu'un peuple ?, éditions La Fabrique, 2013.

-. Thierry and T. Éric, « L'engagement 2.0. Les nouveaux liens militants au sein de l'eparti socialiste », Revue française de science politique, vol.60, pp.1137-1157, 2010.

-. Frédéric, Danet Nicolas, « ''Don't worry, we're from the Internet'' -Anonymous, vol.4, pp.15-21, 2012.

-. Michel and S. Rémi, « Le peer to peer : nouvelle formation sociale, pp.193-210, 2005.

C. -bedock, Europe de l'ouest, 1990-2010 », Revue française de science politique, Les déterminants politiques de la fréquence des réformes démocratiques, vol.64, pp.929-954, 2014.

-. and R. , Liberalism and Pluralism, 1999.

Y. -benkler, The Wealth of networks, 2006.

Y. -benkler and N. Helen, « Common-based Peer Production and Virtue, The journal of Political Philosophy, vol.14, issue.4, pp.394-419, 2006.

L. -bezes-philippe and . Pierre, « Percevoir et Juger la « corruption politique ». Enjeux et usages des enquêtes sur les représentations des atteintes à la probité publique », Revue française de science politique, vol.55, pp.757-786, 2005.

;. -blatrix-cécile, Le débat public : une expérience française de démocratie participative, Genèse et consolidation d'une institution : le débat public en France, pp.43-56, 2007.

C. -blatrix, La démocratie participative en représentation, vol.74, pp.97-119, 2009.

V. Guiraudon, Politiques publiques 2, Presses de Sciences Po

». Académique, , pp.213-242, 2010.

C. -blatrix, Des sciences de la participation : paysage participatif et marché des biens savants en France, vol.3, pp.59-80, 2012.

-. Loïc, Le règne de l'opinion » Chronique d'une prise de pouvoir, Le Débat, vol.88, pp.17-30, 1996.

. -blondiaux-loïc and . La, Prise de parole et délibération dans les conseils de quartier du vingtième arrondissement de, 2000.

-. Loïc, La délibération, vol.268, pp.81-90, 2001.

-. Loïc, Démocratie locale et participation citoyenne : la promesse et le piège, pp.44-51, 0518.

. -blondiaux-loïc, L'idée de démocratie participative : enjeux, impensés et questions récurrentes, pp.119-137, 2005.

-. Loïc, « Faut-il se débarrasser de la notion de compétence politique ? » Retour critique sur un concept classique de la science politique, Revue française de science politique, vol.57, pp.759-774, 2007.

-. Loïc, « La démocratie participative, sous conditions et malgré tout » Un plaidoyer paradoxal en faveur de l'innovation démocratique, Mouvements, pp.118-129, 0250.

-. Loïc, Démocratie délibérative vs. démocratie agonistique ? » Le statut du conflit dans les théories et les pratiques de participation contemporaines, vol.30, pp.131-147, 2008.

S. -blondiaux-loïc, «. Yves, ». L'impératif-délibératif, and R. Descartes, , pp.28-38, 0163.

C. Marion, Politisation et publicisation : les effets fragiles de la délibération en milieu populaire, pp.33-51, 2006.

T. -carrel-marion and . Julien, « Cachez ce politique que je ne saurais voir ! Ethnographie des conseils de quartier roubaisiens, Participations, vol.2012, issue.3, pp.179-206

M. -carrel, « La gouvernance est-elle démocratique ? Les enjeux de la participation citoyenne, Informations sociales, issue.5, pp.144-151, 2013.

M. -carrel, Faire participer les habitants ? Citoyenneté et pouvoir d'agir dans les quartiers populaires, 2013.

-. Daniel, « Ethnographies de la participation, Participations 2012/3 (N°4 ), pp.7-48

«. -chalvidan-pierre, . Démocratie, ». Médiation, and T. , /3 N° 123, p. 45-63 -Chanial Philippe, « La démocratie est-elle naturelle ? » Sur l'humanisme démocratique de C, Cooley et J. Dewey, pp.80-96, 2002.

-. Vincent, . La-connaissance-historique, ». La-tâche-de-la-philosophie-politique, and L. Philosophoire, , vol.40, pp.97-126, 2013.

-. Denis, S. Audier, ». Le-néo-libéralisme, and L. Politique, , vol.6, pp.98-103, 2012.

C. Joshua, Reflection on Habermas on Democracy, vol.12, pp.385-416, 1999.

C. Joshua, A. Fung, . Le, and . De-la-démocratie-radicale, Raisons politiques 2011/2 (n°42), pp.115-130

C. Marie-anne, Une crise de la représentation politique ? », Cités, pp.41-61, 0218.

C. Stephen and G. John, Bowling together : Online public Engagement in policy Deliberation, Hansard society, 2002.

P. -conesa, Hypocrites démocraties, pp.42-63

A. -cordeiro, Vous avez dit « Démocratie réelle » ? », Multitudes, pp.203-210, 2014.

-. Thomas, «. À-propos-d'albert-ogien, and S. Laugier-le-principe-démocratie, Enquête sur les nouvelles formes du politique, Revue Française de Socio-Économie, vol.220, pp.303-306, 2014.

M. -curtin-deirdre and . Joana, « Transparence et participation : des principes démocratiques pour l'administration de l'union européenne, pp.101-121

D. Robert and A. De-la-démocratie-délibérative, Comment réformer le système de santé ?, Le Débat, issue.5, pp.83-89, 1997.

P. -dahlgren, Web et participation politique : quelles promesses et quels pièges ? », Questions de communication, pp.13-24, 2012.

M. De-cazals, « La saisine du Conseil économique, social et environnemental par voie de pétition citoyenne : gage d'une Ve République « plus démocratique, pp.289-312

. -deliberative-democracy, , 1997.

M. -hindman, The Myth of digital Democracy, 2009.

-. Thomas, . Léviathan, T. Gallimard, . De-gérard, and . Mairet, , 2000.

T. -hobbes, Eléments de loi, éditions Allia, traduction de Arnaud Milanese, 2006.

A. -honneth, La lutte pour la reconnaissance, éditions du Cerf, 2010.

. -igersheim-herrade, Libéralisme de la liberté versus libéralisme du bonheur, vol.57, pp.389-398, 2006.

R. F. -inglehart and N. Pippa, Le véritable choc des civilisations, pp.76-84, 2003.

. -inoue-tatsuo and . Le-libéralisme-comme-recherche-de-la-justice, Sens pratique et philosophique, Revue philosophique de la France et de l'étranger, pp.323-346, 2011.

. -jaume-lucien, . Les, and . Loi, Une perspective sur l'histoire du libéralisme, vol.85, pp.21-29, 2005.

-. and E. , , 2016.

. -elster-jon and . Coleman, Revue française de sociologie, vol.2, pp.297-304, 2003.

«. -elster-jon, usage stratégique de l'argumentation, pp.59-82, 2005.

-. Bernard, « La démocratie en métropoles : gouvernance, participation et citoyenneté », Revue française de science politique, vol.55, pp.317-337, 2005.

«. -kallinikos-jannis, Remarques sur la technologie et l'individualité, pp.13-26, 2009.

-. Hans, «. L'éthique-planétaire, and . De-vue-philosophique, , pp.31-41

C. -laborde, Républicanisme critique vs républicanisme conservateur : repenser les « accommodements raisonnables, vol.44, pp.75-95, 2009.

. -leboyer-olivia, . Républicanisme, ». De-rencontre, and L. Philosophoire, , vol.39, pp.71-85, 2013.

«. -leca-jean and . Libéralisme, pluralisme et communautarisme : actualité d'Isaiah Berlin, pp.369-382, 1995.

L. Rémi, « Entre démocratie d'opinion et démocratie participative », Nouvelles Fondations, vol.3, pp.20-29, 2007.

L. Goff and A. , Démocratie délibérative contestation et mouvements sociaux. L'idée d'un « activisme délibératif » et ses implications, Archives de Philosophie, issue.2, pp.241-257, 2011.

L. Goff and A. , « Vers une approche pragmatiste et critique de la démocratie délibérative, Cités 2011/3 (n° 47-48), pp.263-266

L. Goff-alice and . Libéralisme, Catherine Achin et Laure Bereni , Dictionnaire. Genre et science politique, Presses de Sciences Po « Références, pp.298-310, 2013.

A. Le-pors, , 1999.

«. -leterre-thierry, Internet : espace public et enjeux de connaissance », Cahiers Sens public, pp.203-217, 2008.

L. Azi and M. Bernard, Internet : la main invisible de la délibération, pp.195-212, 2006.

W. -lippmann, Public Opinion, Greenbook publications, USA, 1922.

«. -lovink-geert and . Blogging, , pp.17-37, 2008.

-. Simon, Entre contestation et participation. L'ambiguïté du rapport au vote des activistes de la gauche libertaire », Revue française de science politique, vol.58, pp.231-256, 2008.

C. -mabi, Inclusion des publics et matérialité des dispositifs participatifs, vol.2013, pp.201-213

-. Éric, L. Monnoyer-smith, and . Le-vote-en-ligne, , pp.378-394, 2002.

S. -malsan, « La nécessité de la participation est-elle toujours argumentée par un besoin de plus de démocratie ? » Enquête, pp.231-248, 2005.

P. -manent, Enquête sur la démocratie, Gallimard, 2007.

B. -manin, Volonté générale ou délibération ? » Esquisse d'une théorie de la délibération politique, vol.33, pp.72-94, 1985.

B. -manin, Principes du gouvernement représentatif, Flammarion, 1995.

J. Mansbridge, Using power / fighting power, Constellations, vol.1, issue.1, pp.53-73, 1994.

M. Jane, Selection Model'' of political Representation, The journal of political philosophy, vol.17, issue.4, pp.369-398, 2009.

D. Democracy and ». , The journal of political philosophy, vol.18, issue.1, pp.64-100, 2010.

. -marchesin-philippe and . Démocratie, Revue Tiers Monde, vol.3, pp.487-513, 2004.

M. Daniel, « Les modes de scrutin des élections locales dans les vingt-sept États membres de l'Union européenne », Revue française de droit constitutionnel, pp.263-282, 2008.

T. -mazeaud-alice and . Julien, « Participer pour quoi faire ? Esquisse d'une sociologie de l'engagement dans les budgets participatifs, Sociologie 2010/3, vol.1, pp.357-374

M. Hudson, La théorie du choix rationnel et ses critiques », Sociologie et sociétés 341, pp.117-124, 2002.

-. Michael and C. Girard, « La conversation n'est pas l'âme de la démocratie, Participations, vol.2012, issue.2, pp.219-238

A. -sen, The Idea of Justice, 2009.

L. -simone-raffaele, . Gérald, ». Fait-faillite, and L. Débat, , vol.182, pp.14-24, 2014.

, Sintomer Yves,« Du savoir d'usage au métier de citoyen ?, Raisons politiques, vol.31, pp.115-133, 2008.

É. -sintomer-yves and . Durkheim, , vol.2, pp.405-416, 2011.

Y. -sintomer, Délibération et participation : affinité élective ou concepts en tension ? », Participations, 2011/1 N° 1, pp.239-276

Y. -sintomer and . Et-talpin-julien, La démocratie délibérative face au défi du pouvoir », Raisons politiques, pp.5-13, 0242.

-. and A. F. , « Communication and Conviction : A Jamesian Contribution to Deliberative Democracy, Journal of speculative Philosophy, vol.21, issue.4, pp.259-274, 2007.

. -spitz-jean-fabien, Abolir le hasard ?, 2008.

-. and J. E. , Le prix de l'inégalité, Babel essai, traduit de l'anglais par Françoise et Paul Chemla [The Price of Inequality, p.2012, 2012.

C. R. -sunstein and . Republic, , 2007.

J. -talpin, Ces moments qui façonnent les hommes. Éléments pour une approche pragmatiste de la compétence civique », Revue française de science politique, 2010.

-. , Lipset et les conditions de la démocratie, vol.15, pp.389-409, 2008.

J. -tournon, La république antiparticipative, L'Harmattan, 2009.

L. -union-parlementaire and . Démocratie, Principes et réalisation, 1998.

P. -urfalino, « La délibération n'est pas une conversation » Délibération, décision collective et négociation, Négociations, pp.99-114, 2005.

P. -urfalino, La réalité des groupes agents », Raisons politiques, vol.66, pp.75-99, 2017.

-. Vincent and «. Au-risque-de-la-démocratie, Raisons politiques, pp.25-42, 2003.

. -valjavec-emmanuel and . Internet, un nouvel espace de liberté sous surveillance, pp.317-327, 2013.

R. Villechaise-dupont-agnès and . Sandrine, Rénover les quartiers, renouer avec les catégories populaires ? », Revue Projet, pp.31-37, 2008.

«. -vitiello-audric and . L'itinéraire-de-la-démocratie-radicale, Raisons politiques, pp.207-220, 2009.

W. Stéphanie, « Les forums électroniques municipaux : un espace délibératif inédit, pp.177-182, 2006.

-. Marion, Assymetrical reciprocity : on moral respect, wonder, and enlarged thought, vol.3, pp.340-363, 1997.

, Activist Challenges to Deliberative Democracy, vol.29, pp.670-690, 2001.

, Lived Body vs Gender : Reflections on social structure and subjectivity, vol.15, pp.410-428, 2002.

, The journal of Political Philosophy, vol.12, issue.4, pp.365-388, 2004.

, La démocratie délibérative à l'épreuve du militantisme, pp.131-158, 0242.

A. -zulfikarpasic, Le vote blanc : abstention civique ou expression politique ? », Revue française de science politique, vol.51, pp.247-268, 2001.

, Index des Noms ARISTOTE, p.52

C. Arnsperger, , vol.125, p.139

. Arrow-k, , vol.69, p.473

M. H. Bacque, , vol.77, p.469

. Barboni-t, , p.252

. Bauwens-m, , vol.223, p.226

. Bellamy-r, , vol.125, p.419

Y. Benkler, , vol.73, p.444

. ;. Blondiaux-l and . Boudon-r, , vol.332, p.195

. Brotcorne-p, , vol.259, p.260

. Brown-w, , p.42

. Cardon-d, , vol.219, p.448

. Carr-n, , p.256

. Carrel-m, , vol.174, p.498

J. Cohen, , vol.98, p.445

. Cohendet-m, , vol.72, p.77

C. S. , , vol.21, p.260

. Cordeiro-a, , vol.151, p.258

. Curtin-d, , vol.151, p.195

. Dahlgren-p, , vol.227, p.130

D. J. , , vol.66, p.456

. Dolez-b, , vol.154, p.156

J. Dryzek, , vol.151, p.409

J. Elster, , vol.190, p.418

J. Facal, , p.72

J. N. Ferrie, , p.107

. Flichy-p, , vol.236, p.352

. Foray-p, , vol.38, p.43

. Forst-r, , vol.197, p.199

. Fung-a, , vol.118, p.445

. Gauchet-m, , vol.62, p.457

. Girard-c, , vol.53, p.476

. Gourgues-g, , vol.73, p.192

. Greffet-f, , vol.350, p.357

G. M. , , p.141

. Gutmann-a, , vol.98, p.419

J. Habermas, , vol.457, p.460

. Hall-cheryl, , p.141

. Hamilton-a, , p.53

. Hayek-f, , vol.42, p.133

. Hampshire-s, , vol.125, p.145

G. W. Hegel, , vol.76, p.451

. Hindman-m, , vol.245, p.246

. Hobbes-t, , vol.237, p.417

. Honneth-a, , vol.22, p.452

. Jouve-b, , vol.77, p.194

. Kant-e, , vol.92, p.460

C. Laborde, , vol.36, p.37

. Laugier-s, , vol.73, p.459

. Leboyer-o, , vol.39, p.40

. Lefebvre-r, , vol.191, p.193

L. E. Goff and A. , , vol.84, p.140

L. E. Pors and A. , , vol.32, p.341

. Lev-on-a, , vol.243, p.394

. Lippmann-w, , vol.172, p.351

. Lovink-g, , vol.216, p.218

C. Mabi, , p.228

. Manin-b, , vol.50, p.394

J. Mansbridge, , vol.117, p.166

. Mazeaud-a, , vol.166, p.205

H. Meadwell, , p.70

J. Mendes, , vol.151, p.500, 0195.

. Michels-a, , vol.154, p.204

. Miege-b, , vol.228, p.247

. Monnoyer-smith-l, , vol.408, p.441

C. Mouffe, , vol.444, p.460

. Neihouser-m, , vol.235, p.244

H. Nez, , vol.181, p.439

J. Nocetti, , p.254

. Novak-s, , p.462

. O'doherty-k, , p.130

. Ogien-a, , vol.73, p.459

. Taddei-d, , p.195

J. Talpin, , vol.166, p.344

. Thompson-d, , vol.98, p.419

J. Tournon, , vol.346, p.347

T. E. , , p.252

. Urfalino-p, , vol.462, p.471

. Valjavec-e, , vol.237, p.257

. Villechaise-dupont-a, , p.183

. Wojcik-s, , vol.21, p.409

. M. Young-i, , vol.18, p.419