Formal methods for distributed real-time systems

Abstract : Aujourd'hui, les systèmes temps réel sont omniprésents dans plusieurs domaines.Une telle expansion donne lieu à un besoin croissant en terme de performance (ressources,disponibilité, parallélisme, etc.) et a initié par la même occasion une transition del'utilisation de plateformes matérielles à processeur unique, à de grands ensemblesde nœuds de calcul inter-connectés et distribués. Cette tendance a donné la naissanceà une nouvelle famille de systèmes connue sous le nom de emph{Networked Embedded Systems},qui sont intrinsèquement distribués.Une telle évolution provient de la complexité croissante des logiciels temps réelembarqués sur de telles plateformes (par exemple les système de contrôle en avioniqueet dans domaines de l'automobile), ainsi que la nécessité d'intégrer des systèmes autrefoisisolés afin d'accomplir les fonctionnalités requises, améliorant ainsi les performanceset réduisant les coûts.Sans surprise, la conception, l'implémentation et la vérification de ces systèmes sontdes tâches très difficiles car ils sont sujets à différents types de facteurs, tels que lesdélais de communication, la fréquence du CPU ou même les imprécisions matérielles,ce qui augmente considérablement la complexité lorsqu'il s'agit de coordonner les activités parallèles.Dans cette thèse, nous proposons une démarche rigoureuse destinée à la construction d'applicationsdistribuées temps réel.Pour ce faire, nous étudions des modèles basés sur les automates temporisés, dont la sémantiqueest formellement définie, afin d'étudier le comportement d'un système donné avec des contraintes de tempsimposées lorsqu'il est déployé dans un environnement distribué. En particulier, nous étudionsemph{(i)} l'impact des délais de communication en introduisant une latence minimale entreles exécutions d'actions et la date à laquelle elles ont été décidées,et emph{(ii)} l'effet des imperfections matérielles, plus précisément les imprécisionsd'horloges, sur l'exécution des systèmes.Le paradigme des automates temporisés reste néanmoins destiné à décrire une abstractiondu comportement d'une application donnée.Par conséquent, nous utilisons une représentation intermédiaire del'application initiale, qui en plus d'avoir un comportement say{équivalent}, exprimeexplicitement les mécanismes mis en œuvre durant l'implémentation, et donc réduit ainsil'écart entre la modélisation et l'implémentation réelle.De plus, nous contribuons à la construction de tels systèmes en emph{(iii)}proposant une optimisation basée sur la emph{connaissance}, qui a pour but d'éliminer lestemps de calcul inutiles et de réduire les échanges de messages pendant l'exécution.  Nous comparons le comportement de chaque modèle proposé au modèle initial et étudionsles relations entre les deux. Ensuite, nous identifions et caractérisons formellement lesproblèmes potentiels résultants de ces contraintes supplémentaires. Aussi, nous proposonsdes stratégies d'exécution qui permettent de préserver certaines propriétés souhaitéeset d'obtenir des scénarios d'exécution say{similaires}, et fidèles aux spécificationsde départs.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [99 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02146390
Contributor : Abes Star <>
Submitted on : Monday, June 3, 2019 - 9:19:14 PM
Last modification on : Wednesday, June 5, 2019 - 1:03:46 AM

File

DELLABANI_2018_archivage.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02146390, version 1

Collections

Citation

Mahieddine Dellabani. Formal methods for distributed real-time systems. Embedded Systems. Université Grenoble Alpes, 2018. English. ⟨NNT : 2018GREAM090⟩. ⟨tel-02146390⟩

Share

Metrics

Record views

128

Files downloads

27