Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Relation morphologie/réactivité des substrats lignocellulosiques : impact du prétraitement par explosion à la vapeur

Résumé : Dans un contexte de transition énergétique et de lutte contre le réchauffement climatique, la production d’éthanol de seconde génération semble une voie très prometteuse afin de réduire notre dépendance aux énergies fossiles. Il existe 3 étapes clés pour la production de ce nouveau biocarburant : le prétraitement qui permet de déstructurer la matrice lignocellulosique afin de rendre la cellulose plus accessible aux enzymes, l’hydrolyse enzymatique qui a pour but de produire des sucres fermentescibles et la fermentation qui permet de transformer ces sucres en éthanol. Actuellement, le prétraitement considéré comme le plus efficace, et principalement retenu par les industriels, est le prétraitement par explosion à la vapeur. Cependant, certains aspects comme les effets physicochimiques induits par le prétraitement ainsi que leurs impacts sur les caractéristiques de la biomasse prétraitée restent encore mal compris.Schématiquement, le prétraitement par explosion vapeur peut se décomposer en deux étapes : la première se rapproche d’une cuisson acide réalisée à 150-200°C durant 5 30 min et permet principalement l’hydrolyse des hémicelluloses, alors que la seconde est une détente explosive qui permet un éclatement mécanique du substrat rendant potentiellement la cellulose plus réactive à l’hydrolyse enzymatique. Globalement les effets de ce type de prétraitement sur la biomasse lignocellulosique sont aujourd’hui bien connus mais la compréhension des différents phénomènes physico-chimiques ayant lieu en son sein reste limitée. En effet le découplage de l’étape de cuisson et de l’étape de détente est délicat car, la température du réacteur (qui impacte principalement les réactions de cuisson) est directement liée à sa pression (qui impacte principalement la détente) par la thermodynamique des phases.Ce travail de thèse se propose donc de mieux appréhender l’ensemble des phénomènes physico-chimiques ayant lieu durant le prétraitement par explosion à la vapeur en s’appuyant notamment sur une discrimination expérimentale des phénomènes chimiques (réactions de dépolymérisation) et des phénomènes physiques (détente explosive) ainsi que sur une caractérisation multi-techniques et multi-échelles de la biomasse lignocellulosique obtenue après ce type de prétraitement. L’objectif est aussi de comprendre quelles sont les principales caractéristiques de la biomasse qui expliquent les différences de réactivité observées lors de l’étape d’hydrolyse enzymatique et d’expliquer l’impact du prétraitement par explosion à la vapeur sur les propriétés physicochimiques et donc sur la réactivité.
Complete list of metadatas

Cited literature [31 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02143068
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, May 29, 2019 - 10:05:47 AM
Last modification on : Monday, July 20, 2020 - 9:30:03 AM

File

LOUSTAU_CAZALET_2018_diffusion...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02143068, version 1

Collections

STAR | LGP2 | CNRS | UGA

Citation

Charlotte Loustau Cazalet. Relation morphologie/réactivité des substrats lignocellulosiques : impact du prétraitement par explosion à la vapeur. Génie des procédés. Université Grenoble Alpes, 2018. Français. ⟨NNT : 2018GREAI099⟩. ⟨tel-02143068⟩

Share

Metrics

Record views

158

Files downloads

384