Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Des habitations-sucreries aux usines sucrières : la "mise en sucre" de l'île Bourbon, 1783-1848

Abstract : Le caractère tardif de l'implantation de l'industrie sucrière à Bourbon La Réunion (entre 1783 et 1810), la délimitation naturelle d'un espace insulaire permettent d'étudier la "mise en sucre" de l'île, autrement qu'à travers les seuls schémas macroéconomiques, et véritablement à hauteur d'usine. Pourquoi un roseau, jusque là utilisé pour l'alcool, a-t-il été employé pour le sucre ? En quoi l'absence de tradition sucrière a-t-elle influé sur les choix technologiques, favorisé le développement de l'industrie, comment fut abordée la question de l'innovation, mis en oeuvre un modèle technique local qui alors s'exporte dans la zone, aux Antilles, au Brésil, jusque dans la presqu'île de Malacca ? Comment l'esclavage, par sa rigidité, a-t-il fini par entraver l'action des planteurs devenus entrepreneurs, et dont l'usine devient dès lors le "chaînon manquant" entre l'échec de la première abolition (1794-1796) et la réussite de la seconde (20 décembre 1848) ?
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02070504
Contributor : Yves Bouhin <>
Submitted on : Monday, March 18, 2019 - 9:11:43 AM
Last modification on : Monday, June 3, 2019 - 6:58:55 AM

File

02_18_Geraud.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02070504, version 1

Collections

Citation

Jean-François Géraud. Des habitations-sucreries aux usines sucrières : la "mise en sucre" de l'île Bourbon, 1783-1848. Histoire. université de la réunion, 2002. Français. ⟨tel-02070504⟩

Share

Metrics

Record views

79

Files downloads

154