Characterization of oxylipin signaling in the chemical interaction between the endophyte Paraconiothyrium variabile and the phytopathogen Fusarium oxysporum

Résumé : Les champignons endophytes sont des microorganismes non-pathogènes impliqués dans des associations mutualistes avec les plantes. Les endophytes foliaires, en particulier, représentent un groupe très divers, mais leurs interactions avec la plante hôte et ses micro-organismes associés sont peu connues. Des travaux préliminaires initiés par notre équipe, explorant la diversité microbienne foliaire du conifère Cephalotaxus harringtonia, ont permis d’isoler la souche fongique Paraconiothyrium variabile (Ascomycota), un antagoniste du phytopathogène Fusarium oxysporum. Au cours de leur interaction, on détecte des quantités moindres de beauvéricine, une mycotoxine synthétisée par F. oxysporum. En parallèle, on observe une augmentation de la synthèse de deux oxylipines, l’acide 13-hydroperoxyoctadécadiénoïque (13-HPODE) et l’acide 13-oxo-octadécadiénoïque (13-oxo-ODE), dans la zone de confrontation. L'objectif de ce travail était de comprendre les mécanismes conduisant à la diminution de la beauvéricine au cours de l'interaction et d'explorer le rôle des oxylipines dans la régulation de cette dernière. Dans mon travail de thèse, je montre la présence de deux gènes lox chez P. variabile (pvlox1 et pvlox2) codant tous deux pour des manganèse lipoxygénases, potentiellement à l'origine des acides 13-HPODE et 13-oxo-ODE. Pvlox2 est spécifiquement induit pendant l'interaction, et ces résultats sont corroborés par une synthèse accrue de 13-HPODE chez P. variabile. Par ailleurs, l'interaction avec l’endophyte, ainsi que l'ajout de l’oxylipine 13-HPODE, régulent positivement la voie de biosynthèse de la beauvéricine, comme l’indiquent les teneurs plus élevées en mycotoxines observées chez F. oxysporum. Enfin, nous avons montré que la beauvéricine inhibait la croissance de l’endophyte, mais que ce dernier était capable de dégrader la mycotoxine, expliquant ainsi les faibles quantités de beauvericine observées initialement dans la zone de compétition. Ce travail contribue à la compréhension du rôle des oxylipines dans la communication inter-microbienne.
Type de document :
Thèse
Microbiology and Parasitology. Museum national d'histoire naturelle - MNHN PARIS, 2018. English. 〈NNT : 2018MNHN0010〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02014160
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : lundi 11 février 2019 - 14:22:07
Dernière modification le : mardi 12 février 2019 - 01:03:56

Fichier

VA_BARENSTRAUCH_Margot_0110201...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-02014160, version 1

Collections

Citation

Margot Barenstrauch. Characterization of oxylipin signaling in the chemical interaction between the endophyte Paraconiothyrium variabile and the phytopathogen Fusarium oxysporum. Microbiology and Parasitology. Museum national d'histoire naturelle - MNHN PARIS, 2018. English. 〈NNT : 2018MNHN0010〉. 〈tel-02014160〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

36

Téléchargements de fichiers

9