Modélisation de la température du sol avec un bilan d’énergie, application à la prédiction de l’émergence du maïs (Zea mais)

Résumé : La croissance en début de cycle des grandes cultures est principalement influencée par la température et la teneur en eau du sol. Nous avons développé un modèle capable de prédire ces variables grâce à l’utilisation de données climatiques largement disponibles. Des analyses de la sensibilité du modèle nous ont permis d’identifier les composants qui contribuent à son incertitude. Après calibration, une erreur moyenne relative de moins de 10 % est constatée pour la température et la teneur en eau à 30 cm de profondeur.Dans des conditions de semis standard en Suisse, l’émergence du maïs a été mieux prédite en utilisant notre température de sol simulée plutôt que la température de l’air, plus couramment utilisée. Ce travail est une application d’un modèle biophysique complexe à un problème agronomique. Les résultats participeront à l’optimisation de l’effort de sélection des variétés tolérantes au froid. Deux pistes de recherche peuvent être considérées pour des futurs travaux: une meilleure modélisation de l’évaporation et une décomposition de l’émergence.
Type de document :
Thèse
Autre. Université Paris-Saclay, 2018. Français. 〈NNT : 2018SACLC028〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02003496
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 1 février 2019 - 12:06:06
Dernière modification le : dimanche 3 février 2019 - 01:13:03

Fichier

76920_CLAVERIE_2018_diffusion....
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-02003496, version 1

Citation

Etienne Claverie. Modélisation de la température du sol avec un bilan d’énergie, application à la prédiction de l’émergence du maïs (Zea mais). Autre. Université Paris-Saclay, 2018. Français. 〈NNT : 2018SACLC028〉. 〈tel-02003496〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14

Téléchargements de fichiers

25