, Cité par (Musanji Ngalasso Mwatha. L'imaginaire linguistique dans les discours littéraires, politiques et médiatiques en Afrique. Presses universitaires de Bordeaux, pp.158-159, 2010.

M. Jean-marc, ) 1. Le calembour incluant la polysémie, l'homonymie, la synonymie, Littératures francophones et théorie postcoloniale, vol.20, pp.145-164, 1999.

, L'` a-peu-p` es incluant lepataqù es, les motsétrangersmotsétrangers, un mot-pour-un-autre

O. C. Mwatha, , p.20

, Cette fonctionreì eve selon l'auteur de la norme fictive, car selon Anne-Marie Houdebine-Gravaud 14 : [...] l'identité quel que soit le lieu de naissance du sujet et des traces qu'il lui laisse est rêvée, fantasmée. Imposée socialement, familialement, elle est re-construite par le sujet se figeant dans les moules proposés, ou les transgressant. Nulle assignation n'est obligatoire sauf dans le socius. Elle me parait donc relever d, p.40, 2010.

, 16 Kamila Oulebsir a défini la notion de la doxa commé etant «l'opinion commune, l'ensemble des connaissances qui existent dans une communauté. Elle est une structure d'´ evidence, véhicule le discours dominant et s'inscrit, vol.17

, Il nous para??tpara??t intéressant de relever de notre corpus

O. C. Mwatha, , vol.15, p.50

, Cité par Kamila Oulebsir (ibid, p.650

, Cité par Kamila Oulebsir (ibid, p.657

. Adopter-lors-d'un-acte-humoristique, Celui-ci peutêtrepeutêtre le complice ou la victime de cet acte tout dépend de la situation. S'il est question du premier cas, en l'occurrence, le destinataire entre en connivence avec le locuteur. Toutefois, dans le deuxì eme cas, le destinataire est un « (...) destinataire-cible qui a toutes les raisons de se sentir agressé.» Dans ce cas l` a, l'interlocuteur peut avoir l'une des trois réactions suivantes : soit il réplique de la même façon

, Lprécise qu'il arrive parfois que l'interlocuteur, victime d'un préjudice, réagisse en répliquant avec l'ironie. PourétayerPourétayer ses propos, il avance l'exemple suivant : « Tu veux que je t'aide ? ! », dit un p` erè a son fils qui met les doigts dans son nez

«. Oui, «La cible est ce sur quoi porte l'acte humoristique ou cè a propos de quoi il s'exerce.» Cela peutêtrepeutêtre l'interlocuteur, une autre personne, une idée, un concept, etc. L'acte humoristique remet en question les normes sociales par le biais de la cible «(... ) en procédantprocédantà des dédoublements, des disjonctions, des discordances, des dissociations dans l'ordre des choses.» Charaudeau (2006) insiste sur l'importance de la thématique dans l'effet qu'un acte humoristique pourrait produire. Il souligne que l'humour varie selon l'«univers de discours» ou le domaine thématique dans lequel s'inscrit l'acte. Autrement dit, papa » pourrait répondre celui-ci, mais l'osera-t-il ? Selon l'auteur, 2006.

. De-ce-qui-précède, Lorsque l'humour dépasse les limites en touchant aux sujets jugées in-(...) ` a peine janvier entamé, les poches sont vides et l'obligation de vendre un rein pour avoir un peu de fric se, il appara??tappara??t que l'humour conna??tconna??t des limites que l'on ne peut pas dépasser dans certaines cultures

, En effet, Azouri explique que vu les dépenses que l'on a le mois de décembre, on se retrouve dans la contrainte de vendre un de nos reins pour pouvoir survivre d'o` u l'effet comique. Par ailleurs, nous relevons de l'article «Entrer dans les sentiers battus», paru le 15 Octobre 2016, une forme d'ironie comme l'illustre l'extrait suivant :-Et généralement, les mêmes. Même restò a midi, même salle de cinéma et même horaire, même mall et mêmes boutiques et, L'humour se traduit icì a travers l'usage du procédé linguistique, l'hyperbole qui souligne la vie coûteuse surtout pendant les fêtes

L. 'ironie-réside-ici-dans-l, antiphrase «bonjour l'originalité», qui consistè a dire le contraire de ce que la journaliste pense. En effet, la journaliste décrit la vie monotone des Libanais puis elle la qualifie d

, Azouri formule donc unénoncéunénoncé positif pour exprimer le négatif, en l'occurrence la vie ennuyeuse que les Libanais m` enent, ce qui nous

, De plus, la journaliste procèdé egalementàegalementà l'ironie en faisant appeì a l

, Libanais prennent des sens interdits (nous ? non

L. 'ironie-se-traduit-donc-par-le-biais-de-l'antiphrase-puisque-la-journaliste-dit-le-contraire-de-ce-qu'elle-pense, Elle illustre ici de façon ironique l'attitude des Libanais qui renient leurs origines d` es qu'il s'agit d'unprobì eme en rejetant la faute sur les autres Libanais : Nous ? non.../ pas nous. L'ironie constitue ici un-Chez les Libanais, il y a des Libanais pour et des Libanais contre. Y'a des Libanais pour Aoun et des Libanais contre Aoun. Chez les Libanais, il y a des Libanais pour Hariri et des Libanais contre Hariri. Y'a des Libanais pour Hariri contre Aoun et des Libanais pour Hariri et pour Aoun, Chez les Libanais, il y a des Libanais pour Aoun

, Et il ne s'agit pas seulement des ordures. C'est quoi ce bordel ? 3abéna ilsétaientilsétaient contre, Ah, ils sont pour parce qu'ils

´. Epoux, Y'a des PapousépouxPapousépoux papas et des PapousépouxPapousépoux pas papas. Y'a des Papous pasépouxpasépoux papas et y'a des Papous pasépouxpasépoux pas papas

, Toutefois, décrire la situation politique au Liban sur un modèle de jeu de mots provoque le rire chez les lecteurs et rend la situation moins tendue. Ainsi, Azouri tourne la situation politique acharnée au Liban en divers procédés sémantiques, phonologiques, morphologiques (la dérivation, la composition en encore la siglaison), syntaxiques. C'est ainsi que Fatoumata Diaraye Diallo définit la néologie : la néologie est le processus par lequel de nouvelles unités (lexicales et/ ou sémantiques) sont formées. Dans son acceptation courante le néologisme renvoiè a un mot où a une expression dont la forme est créée ou obtenue par des transformations opérées sur un mot ou une expression déjà existante, Azouri s'en sert donc pour en faire une autre sur les Libanais. Toutefois, cette foisci le «jeu verbal» prend un aspect politique et non pas humoristique puisqu

, morphologique (composition, dérivation, siglaison, réduction, emprunt, etc.) sémantique (les calques sémantiques, et les figures rhétorique : métaphore, euphémisme, oxymore, etc.) ou syntaxique (la modification de la catégorie ou de la valence grammaticale par conversion, etc.), vol.7, p.547, 2010.

. Dubois, de nouvelles unités ; la néologie de sens consistè a employer un signifiant existant déjà dans la langue considérée en lui conférant un contenu qu'il n'avait pas jusqu'alors-que ce contenu soit conceptuellement nouveau ou qu'il aitétéaitété jusque-l` a exprimé par un autre signifiant, vol.8, pp.547-548, 1994.

C. , diverses terminologies et typologies définissent les procédés de néologie, tout dépend de l'auteur et de son objet d'´ etude, p.547

B. Abou and . Selim, Le bilinguisme arabe-français au Liban : essai d'anthropologie culturelle, 1962.

S. Abou and . Les-enjeux-de-la-francophonie-au-liban, Une francophonie différentielle, p.417, 1994.

. Al-sammak, Quelle capitale pour quel livre ? » Dans : Le safir francophone, 2014.

L. Safir-francophone-novembre, , 2014.

S. Alby, Une approche bilinguiste du contact des langues, vol.47, pp.96-112, 2005.
DOI : 10.22134/trace.47.2005.489

URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00290110

A. , Top sites in Lebanon, 2017.

S. Ali, Projet de collecte de données statistiques sur les marchés cinématographiques et audiovisuels dans neuf pays méditerranéens. Monographies nationales : 3. Liban, 2013.

Y. Amar, Danse des mots : Le franbanais, 2011.

, Danse des mots : Le Liban, un pays trilingue ?, 2015.

M. Aoun, . La, and . Au-liban, Vie des medias et nouveaux outils de communication, 2015.

L. Arabad and . Magazine, Médias : Un marché de 95 millions de dollars, Les dépenses publicitaires ont augmenté de 16 % en, 2004.

W. Arbid and . France-liban,

D. Auzias and . Et-labourdette-jean-paul, , 2017.

H. Awaiss, Affiche de la semaine de la langue française, ministère français de la culture et de la communication, 2010.

N. Ayoub and . Le, est-il le mal-aimé des ondes libanaises, Partie I, 2014.

. Le, est-il le mal-aimé des ondes libanaises, Association Francophone De journalisme, 2014.

B. Adra, Bouchra. « Politiques linguistiques et enseignement du francais au Liban :situation actuelle, projets et enjeux, 2010.

M. Bakhtin, O. Mikhaulovich, and . Daria, Esthétique et théorie du roman, 1978.

L. Bardin, Rapp. tech, 1977.

L. Bardin and . Le-texte, Communication et langages, vol.26, pp.98-112, 1975.

M. C. Baronnet and . Libanais, , 2010.

R. Barthes and . «-´-eléments-de-sémiologie, Communications, vol.4, pp.91-135, 1964.

C. Baylon, Sociolinguistique : société, langue et discours. A.Colin, 2005.

. Ben-amor, . Thouraya, and . Polylexicalité, Syntaxe et sémantique, vol.1, pp.207-222, 2004.

B. Berelson and P. Felix-lazarsfeld, The analysis of communication content. np, 1948.

. Berry-hajj and . Wafa,

S. Bikialo, Est-ce bien sérieux ? Dialogisme et modalisation pseudoobjective, vol.3, pp.137-156, 2009.

P. Blanchet and . Langues, identités culturelles et développement : quelle dynamique pour les peuplesémergentspeuplesémergents ? » Dans : texte d'une conférence présentéè a l'UNESCO pour le cinquantenaire de la revue, 1998.

J. -. Blom, J. J. Petter, D. Gumperz, and . Hymes, Directions in sociolinguistics, 1972.

M. Bonhomme, Les figures clés du discours, 1998.

M. Bornes-varol and . Fürniss, Une méthodologie pour l'´ etude des situations de contact, 2011.

H. Boyer and . Introductionàintroduction, Introductionà la sociolinguistique, 2001.

A. Busnel and . «-l'internet-francophone-au-liban, , 2002.

M. Béchara and . Le-liban, un des rares pays de la région o` u la caricature est "encore vivante et le restera, 2015.

L. Calvet, La guerre des langues : et les politiques linguistiques. Hachette littératures, 1999.

L. Sociolinguistique, Presses universitaires de France Paris, Les politiques lingüistiques. T. 3075, 1996.

P. Charaudeau, Des catégories pour l'humour ? » Dans : Questions de communication, pp.19-41, 2006.

, Dis-moi quel est ton corpus, je te dirai quelle est ta problématique, vol.8, pp.37-66, 2009.

P. Entretien and . Charaudeau-dans-médiatiques, , 2000.

, Boyer H. (dir.),Stéréotypage, stéréotypes : fonctionnements ordinaires et mises en scène. Paris : L'Harmattan, 2007.

C. Chehade-zaatar and . Le-liban, , vol.3, 2008.

J. Colombain, Nous sommes allés salade : Le Liban de A ` a Z vu par un Français. Qapla, 2016.

. Comlan-zéphirin, Tossa. « Phénomènes de contact de langues dans le parler bilingue fongbe-français

C. Coroller, Radio Orient se fait une place au soleil, Libération, 23, 2004.

J. Courtés and . La-sémiotique-du-langage.-armand-colin, culturelles, commission des affaires. « La mission d'information sur les relations culturelles, scientifiques et techniques de la France avec le Liban, la Syrie et la, Jordanie, 2000.

S. Daccache and . Le, Systèmé educatif libanais : un regard d'ensemble des réalités, desprobì emes et des défis, 2012.

E. Dagiral and . Sylvain-parasie, « Vidéò a la une ! L'innovation dans les formats de la presse en ligne, vol.2, pp.101-132, 2010.

P. Delaroche and . Le-liban, , p.1, 2007.

L. Deroy and . «-l'emprunt-linguistique, Les Belles Lettres, 1956.

O. Diaz, Les expressions idiomatiques, vol.58, pp.38-48, 1983.

G. Doizy and . «-l'histoire-du-dessin-de-presse, , pp.5-12, 2009.

D. Bois, J. , and M. Giacomo-marcellesi, Linguistique et sciences du langage. Larousse, 2007.

O. Ducrot, Les lois de discours, vol.42, pp.21-33, 1979.

F. Dufour and . Bikialot, Cahiers de praxématique, vol.43, pp.145-164, 2004.

R. Edmond, « La formation historique du Liban politique et constitutionnel, 1973.

A. El-hage,

. Lorsque-«-libanismes-», , 2010.

, %253C libanismes \%253E\%253E et \%253C\%253C franbanais \%253E\ %253E prennent d\%2527assaut la langue francaise.html

A. El-soufi, Usages et effets des TIC dans l'enseignement-apprentissage du français langue seconde : Un exemple au Liban, 2011.

W. Fache, ?. Peut-on-encorê-etre-caricaturiste-au-liban, and . Dans, , 2015.

J. A. Fishman and . Sociolinguistique, , 1971.

C. Flament and . Michel-louis-rouquette, Anatomie des idées ordinaires : commentétudiercommentétudier les représentations sociales. 2003. francophonie, Organisation internationale de la et Alexandre Wolf. La langue française dans le monde, 2014.

. Nathan, , 2014.

. Liban, , 2010.

F. Gadet and R. Ludwig, , 2014.

G. Dunand and . Marie-dominique, Les emprunts linguistiques, 2005.

D. Gemayel, ?. «-o`-u-en-est-la-francophonie-au-liban, and . Dans, , 2008.

G. Hert and M. Frannjé, , 2014.

L. Giacobino, Panorama des médias en ligne, 2015.

P. Giglioli and . Paolo, Language and social context : selected readings, 1972.

A. Gilder and . Le-liban-dans-la-francophonie, Confeérence au congrès de la pneumologie libanaise, 2013.

. Gilder,

H. Grice and . Paul, Communications, vol.30, pp.57-72, 1975.

F. Grosjean, Life with two languages : An introduction to bilingualism, 1982.

A. Grégory, une belle année pour le cinéma français au Liban, 2014.

P. Guiraud, « Les jeux de mots, Paris PUF (coll.«Que sais-je, 1976.

J. J. Gumperz and . Sociolinguistique-interactionnelle, , 1989.

J. Gumperz and . Joseph, Engager la conversation : introductionàintroductionà la sociolinguistique interactionnelle. LesÉditionsLes´LesÉditions de minuit, 1989.

V. Hachem, . Le-français, . Nous, and . Aleph, , 2008.

H. and S. , Quel environnement francophone au Liban ? » Dans : 1er congrès régional de la commission du monde arabe, vol.1, pp.573-595, 2008.

S. Hafez, Statuts, emplois, fonctions, rôles et représentations du français au Liban. l'Harmattan, 2006.

C. Hagège, Combat pour le français : au nom de la diversité des langues et des cultures, Odile Jacob, 2006.

N. Halaoui, Politiques linguistiques : faits et théories, 2011.

J. F. Hamers and M. Blanc, Bilingualité et bilinguisme. T. 129. Editions Mardaga, 1983.

A. Hénault, Image et texte au regard de la sémiotique, Le français aujourd'hui, vol.2, pp.11-20, 2008.

C. Henoud and F. Le-dictionnaire-de-sa¨?dsa¨?d, , 2016.

J. Henry, La traduction des jeux de mots. Presses Sorbonne Nouvelle, 2003.

C. Hoffman, An introduction to bilingualism, 1991.

S. Hoteit, Enseignement-apprentissage du français au sud du Liban : didactique contextualisée et intégration dans une dynamique culturelle francophone ?, Université Rennes

S. Hoyek, . Le-français-dans-l'enseignement-scolaire, and . Liban, Cahiers de l'Association internationale desétudesdesétudes françaises, vol.56, pp.49-56, 2004.

S. Iché, Orient-Express : Chronique d'un magazine libanais des années 1990. T. 3. Institut français du Proche-Orient, 2009.

A. L. Issa, S. Orientales, and . L'hebdo-magazine,

Z. Jabbour and . Darwiche, « La francophonie au Liban et les défis de la mondialisation, Cahiers de l'Association internationale desétudesdesétudes françaises, vol.56, pp.17-33, 2004.

D. Jamet, L'ALEPHPhilosophies, Arts, Littératures, vol.50, pp.10-19, 1999.

M. Jean-marc, Littératures francophones et théorie postcoloniale, 1999.

L. Jenny, L. La-langue, and . Même, Fabula LHT, pp.1-20, 2005.

M. Joly, IntroductionàIntroductionà l'analyse de l'image-3é edition. Armand Colin, 2015.-IntroductionáaIntroductionáa l'analyse de l'image. La Marca Editora, 2009.

, L'image et les signes : approche sémiologique de l'image fixe. Armand Colin, 2011.

R. Jreijiry, impact sociopolitique et communicationnel sur Télé Liban : l'agonie du service public audiovisuel, Les Enjeux de l'information et de la communication, vol.2, pp.83-94, 2013.

C. Juillard and . Le-plurilinguisme, Langage et société, vol.3, pp.235-245, 2007.

C. Kasparian, K. Haddad, and . Abou, Anatomie de la francophonie libanaise. AUF, Fiches du Monde Arabe, 1996.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00142847

C. Kerbrat-orecchioni and . «-l'´-enonciation-de-la-subjectivité-dans-le-langage, , 1980.

F. «. Kiwan, . Entretien, R. Fadia-kiwan, L. A. Sur, . Situation et al.,

D. Printemps-arabes, Les clés du Moyen-Orient, 2013.

W. Labov and . Sociolinguistique, Les Editions de minuit, 1976.

G. Larcher, M. G. Discours-du-président-du-sénat, and . Larcher, , 2015.

J. Lassalle-gharios, « La rencontre de l'enfant libanais avec le livre : entre littérature pour la jeunesse française et francophone

. Artois, , 2011.

V. Laval, Contexte et compréhension des expressions idiomatiques : Uné etude chez des enfants Francophones présentant une dysphasie de type phonologique syntaxique, Swiss Journal of Psychology/Schweizerische Zeitschrift für Psychologie/Revue Suisse de Psychologie, vol.68, p.51, 2009.

L. Breton and D. , La sociologie du corps. Presses universitaires de France Paris, 1992.

L. Saux and L. «l', Orient Le Jour» : les Beyrouthins se parlent en français, 2009.

J. Leclerc and J. Leclerc, L'aménagement linguistique dans le monde, 1999.

A. Lescano and . Stéréotypes, Semen. Revue de sémio-linguistique des textes et discours 35, 2013.

A. Liban, . De-france, and . Au, « Un engagement de longue durée dans le secteur Audiovisuel Média, 2010.

, Littérature Libanaise Francophone, 2007.

, Le résultat du sondage : Que Pensez-vous d'un Projet de Chaine de Télévision Francophone au Liban ?, 2004.

L. '´-etat-de-la-francophonie-au-liban, Thème d'une table-ronde du salon du livre de Pris, 2006.

Q. Place, , 2016.

, Croissance de l'Internet fixe : le Liban au premier rang mondial en, 2014.

, Informations tirées du portail

C. Loubier, De l'usage de l'emprunt linguistique. Office québécois de la langue française, 2011.

G. Lüdi, B. Py, .. P. Etre-bilingue, and . Lang, ? Etre Bilingue, 1986.

N. Ly, . Plurilinguismes, U. A. Bordeaux-;-lycée, and .. , , vol.5568, 2009.

W. Mackey and . Francis, Bilinguisme et contact des langues, 1976.

M. Makki and . La-langue-française-au-liban, , vol.3, pp.161-167, 2007.

M. Abdelnour and . Dounia, Faux et usages de fautes : mieux parler le fran¸ cais au liban, 2006.

P. Marquer, « La compréhension des expressions idiomatiques, L'année psychologique, vol.94, pp.625-656, 1994.
DOI : 10.3406/psy.1994.28796

I. Marques and . Simoes, La Textualisation des langues dans lesécritureslesécritures francophones, Les Cahiers du GRELCEF-Revue du Groupe de recherche et d'´ etudes sur les littératures et cultures de l'espace francophone, p.231, 2011.

E. Massoud and . France-liban, Des ponts d'amitié séculaire, 2002.

R. Massoud, . La, and . Au-liban, USJ (

H. Medane,

A. , TIPA. Travaux interdisciplinaires sur la parole et le langage, p.31, 2015.

S. Mejri and R. Martin, Comprendre la linguistique, vol.54, pp.176-180, 2004.

N. Méouchy, « La presse de Syrie et du Liban entre les deux guerres (19181939), Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée 95-98, pp.55-70, 2002.

C. Miller, L'arabe : le poids du passé plombe-t-il les espoirs de l'avenir ?, 2009.

L. Mondada, « Le code switching comme ressource pour l'organisation de la paroleparole-en-interaction, Journal of language contact, vol.1, issue.1, pp.168-197, 2007.
DOI : 10.1163/000000007792548396

P. Monin, Le français en quête d'un nouveau souffle au Liban par Jacques LHUILLERY BEYROUTH, 2007.

P. Monin and . Le-miracle-de-la-langue-française, , 2010.

M. Moreau, Sociolinguistique : les concepts de base. T. 218. Editions Mardaga, 1997.

S. Moscovici, Des représentations collectives aux représentations sociales : ´ eléments pour une histoire, vol.7, pp.79-103, 2003.

P. Mounin and . Le, Liban bastion de l'enseignement francophone, Une nouvelle idée de la Francophonie, vol.65, pp.119-121, 2002.

R. Mucchielli, analyse de contenu : des documents et des communications ; avec un plan d'autoformation et des exercices corrigés, 2006.

M. Mwatha and . Ngalasso, L'imaginaire linguistique dans les discours littéraires, politiques et médiatiques en Afrique. Presses universitaires de, 2010.

A. Naaman, Le français au Liban : essai socio-linguistique. Editions Naaman, 1979.

R. Naba, « Les tribulations de la presse libanaise 1/2, En point de mire, 2008.

A. Najjar, Dictionnaire amoureux du liban, 2014.

E. Nasr, Un pavé de 4 kilos, et 948 pages d'un grand format ! » Dans : Le safir francophone, 2014.

L. Negura, , 2006.

.. .. Observesfrance24 and . Dans, , p.24, 2010.

U. Paris3, Le sujet des Rencontres Jeunes Chercheurs, 2002.

M. Pergnier and . Paris, , 1989.

L. Perrin, Parler des mots. Le fait autonymique en discours. Presses de la Sorbonne Nouvelle, pp.281-291, 2003.

T. Quinault and . Au-liban, Dans : Frequence ESJ, 2011.

P. Quinton, Dessin de presse : le droit et l'´ ethique du dessein, Communication et langages, vol.148, pp.3-14, 2006.

J. Sablayrolles and . Pruvost, Les néologismes :«Que saisje ?» n 3674, 2016.

D. Sadek, . «elle»-sera-vous, and . Moi,

F. Sassine, . La-reconnaissance, and . Le-défi, Le safir francophone, 2014.

T. Savatier and . Liban, Le curieux «franglais» de l'Institut français, 2015.

N. Tuéni, Extraits Beyrouth par Nadia Tuéni, 2000.

G. Vigner and . Nommer-le-français, Ela. ´ Etudes de linguistique appliquée, vol.2, pp.153-166, 2003.

U. Weinreich, Languages in contact, 1953.

. , Les quatre types de message dans le cas du double code image + texte selon la prédominance des notation et de la connotation dans chaque code, p.61

, Grille d'analyse des signes plastiques et iconiques, p.90

, ´ Etude statistique des cha??nescha??nes de télévision au Liban, p.222

, Evolution de la cinema Libanaise depuis l'an, p.239, 2000.

, Evolution du cinéma française depuis les années 2010 jusqu'en, p.241, 2015.

, Distribution des pays partenaires de coproductions avec le Liban, p.247

. , Les 10 meilleurs films au Liban

. .. Liban, , p.257

. , Top 50 sites d'information des pays arabes

, Classement des sites web les plus visités au Liban, 0269.

, Les médias en ligne les plus visités, entre juillet 2014 et janvier, p.271, 2015.

, Exportation des livres francais dans les pays francophones, p.296

, Exportation des livres francais dans les pays du Moyen Orient, p.297

. Marraket,

. Dijancteur,

. .. Kerwassoné,

. Migrin,

. Essanndall,

. Dollaratt,

. Bannsa,

. Tractôr,

. Dazziné,

. Achta,

. Ipod,

. Burkini,

. Faqra,

. Anfeh,

. , Murex, pp.31-36

B. Faour,

. , Khallik fo2 rasna : 30/07/2016

L. Raso-fo2,

. , 7achichet Albé : 28/05/2016

. , Sallam raso : 26/03/2016

. , 12/03/2016

. , 10 Nem 3a wejjo tab : 09/01/2016

B. Bi-7eb,

. Ta3-mn-rase,

. Byehké,

B. Wej,

B. Aayno-la,

, La répartition desécolesdesécoles libanaises selon les secteurs d'enseignement, p.175

, La répartition deséì eves en fonction des secteurs d'enseignement 175

, La répartition desécolesdesécoles libanaises en fonction de la langue d'enseignement qu'elles proposent pour les années, p.175, 2014.

. , Répartition deséì eves libanais selon lapremì ere langue d'enseignementétrangèrementétrangère pour les années 2014-2015

L. 'enseignement-d'honorat and .. .. ,

, Le quota des programmes de télévision en français au Liban, p.225

, ´ Etat des stations privées diffusant des chansons françaises, p.234

. , L'usage du français dans les médias, par rapportàrapport`rapportà l'anglais etàetà

. , Des mots d'originé etrangère déformés phonéiquement par les Libanais

. , Analyse des signes plastiques et iconiques dans les dessins illustrant les termes franbanais

, Les calques phraséologiques extraits des articles de L'OLJ, p.448

. , Analyse des signes plastiques et iconiques des dessins illustrant les expressions idiomatiques