Barthes, l'histoire, les historiens

Résumé : Entre Roland Barthes et les historiens de l’école des Annales un lien de solidarité se crée au fil des années, suscitant d’importants enjeux intellectuels. Barthes essaie de renouveler l’histoire et la théorie littéraire en s’appuyant sur l’idée de l’histoire des mentalités et la théorie de la « longue durée » de Fernand Braudel. Parallèlement il souhaite situer sa sémiologie au croisement des sciences humaines : la sémiologie interroge le rapport des sciences au signe, elle s’enrichit en même temps de leurs apports et se déplace toujours en étant attentive à leurs nouvelles inquiétudes. La sémiologie et l’histoire sont fortement liées dans la pensée de Barthes, car le sens est un produit de l’histoire. En essayant de mettre en évidence la dimension historique de la pensée barthésienne nous souhaitons d’un côté questionner le développement possible de la recherche interdisciplinaire, et de l’autre, démontrer la puissance, encore aujourd’hui originale, d’une théorie historique de lecture, telle qu’on peut la déduire de l’œuvre de Barthes.
Type de document :
Thèse
Littératures. Université Sorbonne Paris Cité, 2017. Français. 〈NNT : 2017USPCA130〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01946372
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 6 décembre 2018 - 01:03:55
Dernière modification le : vendredi 7 décembre 2018 - 01:12:51

Fichier

These_NOGHREHCHI_Hessam_2017.p...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01946372, version 1

Collections

Citation

Hessam Noghrehchi. Barthes, l'histoire, les historiens. Littératures. Université Sorbonne Paris Cité, 2017. Français. 〈NNT : 2017USPCA130〉. 〈tel-01946372〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68

Téléchargements de fichiers

18