Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

La langue au théâtre : expression d'une identité culturelle ?

Résumé : Dans le titre de notre thèse nous avons souligné les éléments au cœur de cette recherche. Pour interroger les pratiques théâtrales contemporaines, notamment en France et en Italie, nous avons eu recours à un outil particulier : le rythme. Ainsi, nous proposons une étude comparée de quatre pièces chacune d’un auteur différent, deux français et deux italiens : Juste la fin du monde (1990) de Jean-Luc Lagarce, Clôture de l’amour (2011) de Pascal Rambert, Italia-Brasile 3 a 2 (2002) de Davide Enia et Dissonorata (2006) de Saverio La Ruina. La définition de rythme donnée par Henri Meschonnic nous a permis d’étudier ces pièces sans adopter un point de vue uniquement linguistique, théâtral ou sociologique. Car la révélation de la poétique de l’auteur se dévoile et se rend manifeste précisément grâce au rythme. Un rythme qui relève certes de la structure linguistique de la pièce, mais qui est aussi l’accomplissement de la manifestation historique et culturelle de la voix de ces auteurs.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [161 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01937901
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, November 28, 2018 - 12:33:07 PM
Last modification on : Tuesday, January 14, 2020 - 10:38:07 AM

File

pdf2star-1542814773-TNP7VX-M.p...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01937901, version 1

Collections

Citation

Paola Giummarra. La langue au théâtre : expression d'une identité culturelle ?. Linguistique. Université d'Avignon, 2018. Français. ⟨NNT : 2018AVIG1185⟩. ⟨tel-01937901⟩

Share

Metrics

Record views

296

Files downloads

535