Joint modelling of longitudinal and time-to-event data : analysis of predictive factors of graft outcomes in kidney transplant recipients

Résumé : La prédiction du devenir du greffon et de sa survie permettrait d’optimiser la prise en charge des patients transplantés. Le suivi des patients transplantés rénaux inclue des mesures répétées de marqueurs longitudinaux tels que la créatinine sérique et l’exposition aux médicaments immunosuppresseurs. L’approche statistique récemment proposée des modèles conjoints permet d’analyser la relation entre un processus longitudinal et la survenue d’un événement clinique. Dans la première partie de ce travail de thèse, nous avons utilisé les modèles conjoints à classes latentes pour étudier l’impact du profil de créatinine sérique au cours des 18 premiers mois post-greffe sur la survie du greffon à long terme. Dans la cohorte étudiée, trois groupes homogènes caractérisés par une trajectoire spécifique de l’évolution de la créatinine sérique en fonction du temps et un risque d’échec de greffe spécifique ont été identifiés. Les probabilités individuelles de l’échec de greffe pendant les 10 premières années post-transplantation ont été calculées sur la base du modèle conjoint développé. Chez les patients qui n’avaient pas développé d’anticorps anti-HLA spécifiques du donneur, le risque d’échec de greffe en fonction du temps était prédit avec un niveau de performance satisfaisant en termes de spécificité, sensibilité et précision.L’utilité clinique de cet outil devra être évaluée avec une approche dynamique. Dans une seconde partie, les modèles non linéaires à effets mixtes combinés avec l’approche des modèles de mélange a été utilisée pour analyser (i) l’association entre la variabilité de l’exposition au tacrolimus au cours du temps et l’adhésion au traitement rapportée par le patient et (ii) l’impact de cette variabilité d’exposition sur le risque de rejet aigu. Ce modèle a montré un effet significatif de la variabilité de l’exposition au cours du temps du tacrolimus sur la survenu de rejet aigu au-delà de 3 mois post-transplantation. Au contraire, aucune association entre l’adhésion et la variabilité de l’exposition au tacrolimus d’une part, et le risque de rejet aigu d’autre part n’a été observée dans cette étude qui n’incluait que des patients modérément non-adhérents. Ce résultat pose la question de l’impact d’une non adhésion modérée sur le devenir du greffon.
Type de document :
Thèse
Human health and pathology. Université de Limoges, 2018. English. 〈NNT : 2018LIMO0027〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01930746
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : jeudi 22 novembre 2018 - 11:43:05
Dernière modification le : vendredi 23 novembre 2018 - 01:20:56
Document(s) archivé(s) le : samedi 23 février 2019 - 14:12:07

Fichier

2018LIMO0027.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01930746, version 1

Collections

Citation

Danko Stamenic. Joint modelling of longitudinal and time-to-event data : analysis of predictive factors of graft outcomes in kidney transplant recipients. Human health and pathology. Université de Limoges, 2018. English. 〈NNT : 2018LIMO0027〉. 〈tel-01930746〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

247

Téléchargements de fichiers

79