Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Utilisation de phosphore blanc et d'aminophosphines pour la formation de nanocristaux d'InP

Abstract : Ce travail de thèse porte sur la synthèse de nanocristaux de phosphure d'indium (InP) et en particulier sur l'utilisation de précurseurs phosphorés tels que le phosphore blanc et les aminophosphines. Les nanocristaux d'InP sont des matériaux semi-conducteurs prometteurs dans le cadre d'applications biologiques et optoélectroniques grâce à leur faible toxicité et à leurs spectres d'absorption et de fluorescence dans le visible. En outre, le phosphore blanc, allotrope le plus réactif du phosphore, est un produit industriel fabriqué à très grande échelle. Il est en effet à l'origine de tous les produits phosphorés à bas degrés d'oxydation tels que les phosphines. Sa fonctionnalisation directe visant à former des espèces chimiques nouvelles ou valorisables est un domaine de recherche actif. Alors que les nanocristaux d'InP sont traditionnellement synthétisés en utilisant une silylphosphine comme précurseur phosphoré, une nouvelle méthodologie reposant sur l'utilisation d'aminophosphines a émergé. Les aminophosphines étant plus facilement accessibles et manipulables que les silylphosphines, il s'agit d'une avancée importante pour le développement des nanocristaux d'InP. C'est pourquoi nous avons étudié précisément le mécanisme de formation de ces nanocristaux, en nous appuyant notamment sur la RMN, la spectrométrie de masse et les calculs DFT. Cette compréhension fine du mécanisme a permis l'optimisation de la synthèse des nanocristaux d'InP.L'utilisation du phosphore blanc pour former des nanocristaux d'InP repose sur la formation de nanoparticules d'indium monodisperses puis sur l'incorporation du phosphore à l'intérieur des nanoparticules. En partant d'une méthodologie de synthèse de nanoparticules d'indium de la littérature, nous avons découvert le paramètre central de la synthèse : la présence d'une quantité bien précise d'eau dans le solvant. Les nanoparticules d'indium ainsi formées sont oxydées en surface et doivent être activées afin de réagir avec le phosphore blanc.Enfin, la fonctionnalisation moléculaire du phosphore blanc avec des borohydrures pour former des liaisons P-H et par voie radicalaire pour former des silylphosphines est présentée.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [205 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01903687
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, October 24, 2018 - 3:20:06 PM
Last modification on : Friday, January 10, 2020 - 9:08:20 PM
Long-term archiving on: : Friday, January 25, 2019 - 2:13:37 PM

File

2017TOU30100b.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01903687, version 1

Collections

Citation

Sébastien Dreyfuss. Utilisation de phosphore blanc et d'aminophosphines pour la formation de nanocristaux d'InP. Chimie de coordination. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2017. Français. ⟨NNT : 2017TOU30100⟩. ⟨tel-01903687⟩

Share

Metrics

Record views

155

Files downloads

227