The biophysical processes controlling the South-east Madagascar Phytoplankton Bloom

Résumé : A partir d'un ensemble de données d'observation ainsi qu'un modèle couplé physiquebiogéochimique à haute résolution (CROCO-PISCES), cette thèse explore les processus biophysiques associés à l’une des plus grandes floraisons phytoplanctoniques de l’océan global, au Sud-Est de Madagascar, et le possible rôle des tourbillons sur ces blooms. L’étude montre que ce phénomène se produit dans une région caractérisée par une couche de mélange peu profonde, avec des eaux de surface moins salées probablement associées au courant Sud-Est de Madagascar (SEMC), et avec une structure dipolaire dans la circulation moyenne. Les observations ont révélé une diminution des remontées d’eaux froides (upwelling) le long des côtes sud-est de Madagascar pendant les mois de bloom. Dans le modèle, les nitrates provenant des niveaux de subsurface (advection verticale ; upwelling) ainsi que de la côte malgache (advection horizontale) favorisent la production phytoplanctonique simulée. Une expérience lagrangienne de particules montre une plus forte advection de ces dernières dans la zone de floraison pendant les périodes de bloom alors qu’elles sont déviées vers le sud de Madagascar vers le continent Africain pendant les années sans floraison. Une étude est réalisée à partir d’un jeu de données de suivi des tourbillons co-localisés avec des flotteurs de profilage Argo, pour mieux comprendre des tourbillons intensifiés en surface et subsurface. Une méthode d’identification des structures tourbillonnaires de subsurface a été mise en place en se basant sur l’anomalie de la hauteur dynamique stérique. Ces tourbillons, appelés ‘SIDDIES’ (South Indian ocean eDDIES), se produisent en tant que tourbillon intensifié en surface (surfSIDDIES) et en subsurface (subSIDDIES). Ils se déplacent le long d’une bande de latitude située entre 15°S et 35°S appelée « couloir SIDDIES ». Au cours de leurs déplacements, les subSIDDIES cycloniques (anticycloniques) transportent via les processus d’advection, des masses d’eaux chaudes et peu salées de l’Est vers l’Ouest de l’Océan Indien, contribuant ainsi à environ 58% (32%) du flux total de chaleur par tourbillons dans le sud de l'océan Indien.
Type de document :
Thèse
Earth Sciences. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2018. English. 〈NNT : 2018BRES0022〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [23 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01881872
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 26 septembre 2018 - 13:39:15
Dernière modification le : jeudi 27 septembre 2018 - 01:15:35
Document(s) archivé(s) le : jeudi 27 décembre 2018 - 16:57:27

Fichier

These-2018-SML-Oceanographie_p...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01881872, version 1

Collections

Citation

Ahmad Fehmi Dilmahamod. The biophysical processes controlling the South-east Madagascar Phytoplankton Bloom. Earth Sciences. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2018. English. 〈NNT : 2018BRES0022〉. 〈tel-01881872〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

225

Téléchargements de fichiers

37