Etude de la bio-calcification des coccolithophoridés dans un contexte d'acidification des océans. Calibrations de proxies (B/Ca et δ 11 B) du pH dans les coccolithes

Résumé : Environ 30% du dioxyde de carbone produit par des activités humaines est absorbé par l’océan menant à une diminution de pH d’eau de mer et de l’état de saturation de carbonate de calcium (CaCO3). L’acidification des océans engendrera probablement de profonds changements dans les écosystèmes marins, en particulier chez les organismes marins calcifiants. Les coccolithophoridés produisent avec les foraminifères plus de 90% des carbonates pélagiques dans l’océan actuel. Les expériences de culture ont montré que la réponse des coccolithophoridés à l’acidification des océans varie au sein d’une même espèce ce qui complique l’estimation de l’impact global sur le cycle de carbone et des rétroactions sur le climat. En effet, la sensibilité des organismes et les réponses vis-à-vis de l’augmentation du CO2 dissous dans l’océan et donc de la diminution du pH de l’eau de mer sont différentes. Les conséquences de la calcification sur les coccolithophoridés sont encore très peu décrites et quantifiées. Les coccolithes sont formés à l’intérieur de la cellule dans une vésicule interne. Le pH à l’intérieur de cette vésicule est un paramètre central qui détermine la précipitation de la calcite et donc de la formation des coccolithes. Actuellement, le pH de la vésicule ne peut pas être précisément mesuré et c’est la mesure indirecte de paramètres géochimies qui nous permet d’estimer ces processus. La capacité de réguler le pH de la vésicule vis-à-vis des changements du pH d’eau de mer permet la précipitation de calcite et détermine l’adaptation potentielle de certainscoccolithophoridés à l’acidification des océans. Deux souches d’E. huxleyi ont été cultivées dans des cultures en batchs dilués dans trois conditions pH différentes afin d’évaluer les modalités de réponse aux variations du pH de l’eau de mer. Des paramètres physiologiques incluant le taux de croissance, le POC et le PIC et ont été examinés, en parallèle aux mesures de B/Ca et δ11B dans la calcite des coccolithes pour progresser sur la compréhension de ces mécanismes intracellulaire et sur l’existence d’une relation entre ces paramètres et le pH pour évaluer le potentiel de l’isotopie du bore comme proxy du paleo-pH.
Type de document :
Thèse
Autre. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2017. Français. 〈NNT : 2017BRES0125〉
Domaine :
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [32 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01835154
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 11 juillet 2018 - 11:13:16
Dernière modification le : jeudi 12 juillet 2018 - 01:29:35
Document(s) archivé(s) le : vendredi 12 octobre 2018 - 18:34:30

Fichier

These-2017-SML-Chimie_marine-D...
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01835154, version 1

Collections

Citation

Nina Delebecque. Etude de la bio-calcification des coccolithophoridés dans un contexte d'acidification des océans. Calibrations de proxies (B/Ca et δ 11 B) du pH dans les coccolithes. Autre. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2017. Français. 〈NNT : 2017BRES0125〉. 〈tel-01835154〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

84

Téléchargements de fichiers

71