Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Variation exo- et endostructurale des dents permanentes humaines du maxillaire et de la mandibule : singularité des premiers et des derniers Néandertaliens et Hommes modernes

Résumé : Ce travail de thèse porte sur la variation exo- et endostructurale des couronnes des dents permanentes du maxillaire et de la mandibule chez les Néandertaliens et les Hommes modernes. Il intègre trois champs d’investigation faisant appel à l’imagerie a haute-résolution (e.g. μCT-scan) et a la 3eme dimension appliquées sur les canines, les prémolaires et les molaires. L’un de ces champs concerne l’épaisseur et la proportion de l’email 3D, le deuxième concerne la forme de la surface externe de l’email et de la jonction email-dentine (morphométrie géométrique 3D) et le dernier concerne les traits non métriques a la surface externe de l’email et à la jonction email-dentine. Cette étude comprend un échantillon microtomographique de 190 dents néandertaliennes, incluant les données inédites des dents de l’Hortus (Hérault, France) et du Portel-Ouest (Ariège, France) (n=45), et de 300 dents d’Hommes modernes. Les résultats montrent que l’approche 3D des couronnes dentaires au moyen de la microtomographie s’avère être très utile pour distinguer les Néandertaliens des Hommes modernes en termes d’épaisseur et de proportion d’email 3D pour la majorité des dents étudiées, a l’exception des M1/M1 et de la forme 3D du contour marginal de la JED de la majorité des dents. De plus, des différences dans l’organisation des tissus des couronnes ont été observées au sein de l’échantillon des Néandertaliens entre les spécimens de Krapina, pouvant être considères comme des premiers représentant de ce taxon (SIM5e, env. 130 ka) et ceux de l’Hortus et du Portel, pouvant être considérés comme des derniers représentants (SIM3, env. 44 ka) et dont l’organisation des tissus des couronnes dentaires se rapproche de celle des Hommes modernes. Cela suggère une importante variation intergroupe chez les Néandertaliens d’ordre géographique ou diachronique, lequel se traduirait par une réorganisation endostructurale des tissus coronaires en lien avec la réduction du volume absolu des couronnes dentaires.
Complete list of metadatas

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01820613
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Friday, June 22, 2018 - 3:40:26 AM
Last modification on : Thursday, May 28, 2020 - 9:42:02 AM
Document(s) archivé(s) le : Tuesday, September 25, 2018 - 10:20:40 AM

File

These_Becam_2017.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01820613, version 1

Collections

Citation

Gaël Becam. Variation exo- et endostructurale des dents permanentes humaines du maxillaire et de la mandibule : singularité des premiers et des derniers Néandertaliens et Hommes modernes. Archéologie et Préhistoire. Université de Perpignan, 2017. Français. ⟨NNT : 2017PERP0015⟩. ⟨tel-01820613⟩

Share

Metrics

Record views

152

Files downloads

304