Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Etude des processus d'assignation des jeunes handicapés psychiques dans les ITEP de la Gironde : une contribution à la question de la construction sociale du handicap

Résumé : Cette thèse propose d’interroger les formes historiques, sociales et institutionnelles de construction du handicap psychique. En partant du cas des ITEP de Gironde, elle s’interroge plus particulièrement sur les processus d’assignation des jeunes dans ces établissements et sur les arrière-plans (sociaux, familiaux…) qui concourent à leur désignation comme handicapés psychiques (loi de 2005). Mais alors que les regards s’orientent vers les conséquences des handicaps (pour les compenser), notre recherche étudie, a contrario, les racines du handicap psychique comme autant de verdicts cachés qui pèsent sur la potentialité d’être – ou non – orienté en ITEP. La thèse ouvre trois axes de recherche. Le premier, réalise un diagnostic historique. Cinq associations gestionnaires d’ITEP de Gironde sont étudiées, à partir d’entretiens menés avec les directeurs et les pères fondateurs de ces associations. Il s’agit de mettre en relation l’histoire de l’émergence du handicap psychique avec l’histoire du développement successif du tissu associatif girondin. Le deuxième axe consiste en une caractérisation sociale des jeunes d’ITEP à partir d’un recueil de données sociales dans chacun des 20 ITEP de la Gironde (965 jeunes étudiés). L’étude de l’agencement complexe des caractéristiques des jeunes d’ITEP montre qu’être handicapé psychique se pose en terme fort différents selon l’origine sociale des familles et éclaire une première forme d’assignation. Le troisième axe d’analyse s’appuie sur l’observation ethnographique du fonctionnement des Equipes Pluridisciplinaires d’Evaluation (EPE) à la MDPH de la Gironde durant une année. L’examen des procédures d’orientation mises en place, montre que le handicap psychique se construit entre troubles du psychisme et difficultés socio-familiales. La mise en relation de ces trois niveaux d’analyse, permet de mieux comprendre comment se construit le handicap psychique, les masques successifs qui invisibilisent les processus d’assignation et l’idéologie qui les légitime. En plus d’être exilés sur le seuil d’une vie ordinaire, les jeunes handicapés psychiques sont exilés sur le seuil d’un espace potentiel de représentation.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01809048
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, June 6, 2018 - 1:19:05 PM
Last modification on : Wednesday, May 13, 2020 - 10:42:08 AM
Document(s) archivé(s) le : Friday, September 7, 2018 - 1:30:33 PM

File

BRUMAUD_FLORENCE_2017.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01809048, version 1

Collections

Citation

Florence Brumaud. Etude des processus d'assignation des jeunes handicapés psychiques dans les ITEP de la Gironde : une contribution à la question de la construction sociale du handicap. Education. Université de Bordeaux, 2017. Français. ⟨NNT : 2017BORD0781⟩. ⟨tel-01809048⟩

Share

Metrics

Record views

337

Files downloads

879