Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Etude des effets des hétérogénéités spatiales tridimensionnelles des nuages sur les observables lidar et radar embarqués sur plateforme satellite

Résumé : Les nuages montrent des variabilités tridimensionnelles complexes (3D) dans leurs propriétés géométriques, optiques et microphysiques horizontales et verticales. Généralement et pour des raisons pratiques, les nuages sont supposés être homogènes et parallèles dans les algorithmes de calcul du signal lidar/radar (problème direct) et dans les algorithmes de récupération des propriétés des nuages (problème inverse). L'objectif de ce travail est d'évaluer les effets de l'hétérogénéité des nuages et de la diffusion multiple sur des caractéristiques mesurées directement par le lidar/radar, nous ne traitons que les sources d'erreurs liées au problème direct. Nos évaluations sont basées sur l'échantillonnage aléatoire et sur la comparaison entre les profils moyens des nuages 3D et des nuages 1D équivalents plan-parallèles. Nous avons développé et validé un outil à cet effet. Le simulateur lidar/radar/radar Doppler (McRALI). Il est basé sur le modèle 3DMCPOL (Cornet et al., 2010). Les nuages 3D utilisés sont générés par le générateur de champs de nuages 3D (3DCLOUD_V2) (Szczap et al., 2014). Les comparaisons avec des publications et des codes de référence, ont montré de bonnes cohérences entre le code McRALI et les résultats publiés. On a étudié les effets de l'hétérogénéité 3D des nuages sur trois échelles 333 m, 1 km et 5 km. Les résultats obtenus ont montré que les biais sur le coefficient de rétrodiffusion β, sur le coefficient de rétrodiffusion intégré γ et sur le facteur de dépolarisation δ augmentent avec l’augmentation de l’échelle et l’épaisseur optique. L’étude sur un nuage de type cirrus de cristaux de glace plaquette ont montré que les profils moyens de β ainsi que de γ sont statistiquement égaux à l’échelle de 333 m. Au contraire, à l’échelle de 1 km les biais sont statistiquement significatifs. Le biais sur δ est statistiquement significatif pour les deux échelles. Les tests sur les mesures de radar CPR Doppler EarthCARE ont montré qu’il y a un écart sur la vitesse Doppler mesuré proche de la discontinuité dans un nuage discontinu, cet écart dépond le degré de la discontinuité, les propriétés optiques et géométriques du nuage et la géométrie du système radar. Ce travail contribue à une meilleure compréhension des effets de l'hétérogénéité des nuages sur les caractéristiques mesurées directement par le lidar / radar.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [79 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01789038
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Wednesday, May 9, 2018 - 4:31:09 PM
Last modification on : Thursday, April 9, 2020 - 8:28:02 AM
Document(s) archivé(s) le : Monday, September 24, 2018 - 2:03:11 PM

File

2017CLFAC027_ALKASEM.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01789038, version 1

Collections

Citation

Alaa Alkasem. Etude des effets des hétérogénéités spatiales tridimensionnelles des nuages sur les observables lidar et radar embarqués sur plateforme satellite. Sciences de la Terre. Université Clermont Auvergne, 2017. Français. ⟨NNT : 2017CLFAC027⟩. ⟨tel-01789038⟩

Share

Metrics

Record views

177

Files downloads

120