P. Stendhal, Filosofia nova, 1931.

N. Stendhal, Vie de Napoléon, Mémoires sur Napoléon, Paris, Stock, édition établie et présentée par Catherine Mariette, 1998.

B. Jules, OEuvres romanesques complètes, tome II, 1966.

. Bertrand-aloysius and . Gaspard-de-la-nuit, Fantaisies à la manière de Rembrandt et de Callot, 2002.

C. De-troyes and O. Complètes, Bibliothèque de la Pléiade, édition publiée sous la direction de Daniel Poirion, avec la collaboration d'Anne Berthelot, 1994.

M. Michel and E. , Les Essais, suivi de Vingt neuf sonnetz d'Estienne de La Boëtie, de Notes de lecture et de Sentences peintes, 2007.

I. Littératures and L. Battista, Conteurs italiens de la Renaissance (collectif), 1993.

A. Josiane and L. Style, Efficacité et romanesque, 1980.

B. Georges, Stendhal et les problèmes de la personnalité, 2001.

B. Victor and H. , Stendhal et la voie oblique. L'auteur devant son monde romanesque, New Haven (Connecticut) et Paris, 1954.

B. Victor and H. , La Prison romantique. Essai sur l'imaginaire, 1975.

C. Michel and L. Poétique, Forme et société, Le Sublime), 1983.

C. Michel and N. , La révolte romantique, 1985.

C. Michel, L. Naturel, and . La-grâce-et-le-réel-dans-la-poétique-de-stendhal, Essai sur la genèse du romantisme II, 1986.

C. Michel, L. Héros-fourbe, and . Stendhal, ou Hypocrisie, politique, séduction, amour dans le beylisme, 1987.

D. Litto-victor and L. Vie-intellectuelle-de-stendhal, Genèse et évolution de ses idées (1802-1821), 1997.

G. Merete, Stendhal théoricien et romancier de l'amour, 1965.

G. Julien, En lisant en écrivant, 1980.

K. Georges, Figures du destin stendhalien, 2004.

L. Landry-françois and . Stendhal, Formation et expression, Lausanne, L'Âge d'homme, 1982.

L. Micheline and L. Amour, Métamorphoses d'un apprentissage affectif, Librairie du Grand Chêne, 1978.

M. Henri and L. Stendhal, Histoire de ses livres et de sa pensée, 1951.

P. Gabrielle and . Rires, Une initiation poétique, 1993.

P. Jean, L. Création, and . Stendhal, Essai sur le métier d'écrire et la psychologie de l'écrivain, 1996.

R. Jean-pierre, Littérature et sensation, 1951.

S. Daniel, Stendhal et l'empire du récit, 2003.

W. Jean-paul, Les structures thématiques de l'oeuvre et du destin, 1969.

C. Ellen, Les problèmes de la condition féminine dans l'oeuvre de Stendhal, 1978.

C. Michel, Essai de mythologie romantique, nouvelle édition augmentée d'un avant-propos, 2006.

H. Yvon, Histoire et fiction dans les « Chroniques italiennes, Stendhal, 2000.

P. Jean, Voix et traces narratives chez Stendhal Analyse sémiotique de « Vanina Vanini, 1980.

C. Michel and L. Poétique, Forme et société. Le Sublime. Essai sur la genèse du romantisme, 1983.

C. Michel, N. Société, and . Stendhal, La révolte romantique, 1985.

H. Jean-jacques, Le texte stendhalien : achèvement et inachèvement, 1986.

L. Gilles, Des romans inachevés Étude historique et structurale, 2000.

E. Esthétique-de-la-réception and . Umberto, Lector in fabula, 2014.

I. Wolfgang and L. , Acte de lecture, 1985.

J. Hans and R. , Pour une esthétique de la réception, 1978.

K. Kichiro, L. Création, . Stendhal, and . Chez-mérimée, Du romantisme à la première création romantique, 1981.

M. Christine, Crimes de sang et scènes capitales, 1998.

T. Pierre, Prosper Mérimée et l'art de la nouvelle, 1952.

C. Pierre, Introduction aux grandes théoriques du roman, 2005.

R. Gérald and «. L. , Italie stendhalienne ou la société sans état », Stendhal, Roma, l'Italia (Actes du congrès international de Rome, 7-10 septembre 1983), pp.239-253, 1985.

L. Pierre, . Mina-de-vanghel, and . Ou-romantisme, imagination et réalité », 1830, Romantisme et histoire, Saint-Pierre-du, pp.233-242, 2001.

P. Arnaldo and «. M. , de Vanghel ou les antipodes de la raison », Travaux de linguistique et de littérature, 1972.

W. Christoph and . Ernestine, prototype de la narration stendhalienne, pp.263-279, 1984.

. Récit-tragique and «. L. Alfred, Amour tragique dans les premières nouvelles de Stendhal, Stendhal Club, pp.15-1982

D. Maio-mariella and . Espaces-cruels, Les Couvents italiens de Stendhal », Frontières du romanesque, Études romantiques et dix-neuvièmistes, pp.2012-53

H. Jean-jacques, Un laboratoire stendhalien : les Chroniques italiennes », Revue d'histoire littéraire de la France, pp.245-254, 1984.

I. Henri-françois and «. Les, Chroniques italiennes : une expérience d'écriture beyliste, Stendhal, pp.487-500, 1985.

J. Simon and «. Autour-de-l-'abbesse-de-castro, Travaux de linguistique et de littérature, publiés par le Centre de philologie et de littérature romanes de l'université de Strasbourg, pp.99-111, 1972.

J. Pierre and «. L. , Art du récit dans les Chroniques italiennes », Journées stendhaliennes internationales de Grenoble (26-28 mai 1955), pp.157-165, 1956.

M. Scaiola-anna, Ce qu'il y a de plus terrible et de plus doux, Italia (Actes du congrès international de Rome, 1983.

B. Xavier and «. , Cela est-il convenable ?" Type, stéréotype, socialité dans Féder ou le Mari d'argent, Saint-Pierre-du, pp.1837-1842, 2000.

D. Jacques, «. Lamiel-sans-fin, and ». , Une sociologie romanesque, Éditions La Découverte, collection « Textes à l'appui, pp.218-237, 2007.

L. Gilles and «. , Faux départs et micro-romans : lire les récits inachevés de Stendhal, Année Stendhal, vol.3, pp.123-137, 1999.

. Berthier-philippe and . Mémoires, Relire les « Mémoires d'un touriste, pp.153-164, 1988.

C. Ellen and . De, anecdote à la nouvelle. L'histoire de Mme de Nintrey dans les Mémoires d'un touriste, pp.155-163, 1970.

D. Victor, « Les Crimes de l'amour et les Mémoires d'un touriste, pp.1-13

L. Patrick and . Le, Statut du texte dans les Mémoires d'un touriste », Relire les « Mémoires d'un touriste », Recherches et travaux, pp.69-83, 1988.

M. Catherine, « Le sentiment du voyage chez Stendhal », Le Voyage sentimental, Recherches et Travaux, vol.40, pp.143-152, 1991.

G. René and . La, nouvelle française des origines à nos jours », Le Français d'aujourd'hui, pp.7-12, 1989.

. Bowman-franck-paul and . La, nouvelle en 1832 : La société, la mort et les mots », Cahier de l'Association Internationale des Études Françaises, pp.192-207, 1975.

D. Litto-victor, ». Stendhal, and . Dans-stendhal-et-le-romantisme, Actes du seizième congrès international stendhalien, Mayence, 1982, textes recueillis par V, DEL LITTO et Kurt RINGGER avec la collaboration de Metchild Albert et Christof Weiand), Aran, Editions du Grand Chêne, pp.25-28, 1984.

D. Litto, V. Kurt, and . Stendhal-et-le-romantisme, Actes du XVème congrès international stendhalien (Mayence, 9-11 septembre 1982, Aran (Suisse) Librairie du Grand Chêne, 1984.

D. Béatrice and N. Jacques, Écritures du romantisme I, 1988.

«. Voir, dans les papiers publics [?] vile barbarie sera exagérée, p.384

«. Bologne, je n'oserais pas dire [?] répliqua Ronchetti, p.407

«. Ici, nous a-t-il dit [?] Léon XIII n'est plus pape, p.719

F. Voyage-en, Voyages en France, 1992.

«. Un and G. , deux ou trois fois [?] en courant la poste, pp.449-450

«. Grimm, en parlant de l'abbé [?] tirant des perdrix, pp.288-289

«. Le-père-de-rossini, (co) OU chapitre I, pp.63-66

«. Ouéhihé, parlant [?] de se réduire à un, pp.559-560

«. Je-travaille-au-comique, ne fait rire que par ses bévues, pp.838-839

«. L-'un-d-'eux, Falcoz [?] d'épier sa femme, pp.460-461

P. Lamiel and . Flammarion, édition critique présentée, établie et annotée par Jean-Jacques Hamm, 1993.

H. Vie-de and . Brulard, OEuvres intimes, 1955.

«. Un-jour, mon grand-père [?] l'être le plus sombre, p.75

«. Hier, nous avons visité [?] moment de sa mort, p.332

«. Monsieur-l, Amiral [?] suis avec respect, p.463

«. Don and A. Torlonia, quatre-vingt-quatre napoléons d'or, pp.216-217

. Vie-de-napoléon, Stock, édition établie et présentée par Catherine Mariette, 1998.

«. Napoléon, pauvre et tout appliqué [?] sans se déranger, la renvoyait, p.121

«. M. Domairon, notre professeur [?] c'est-à-dire sur Kalouga, p.272

«. M. Robert, un des plus beaux [?] de la première jeunesse, pp.388-389

N. Rome and . Florence, Voyages en Italie, 1826.

. Promenades-dans-rome, Voyages en Italie, 1973.

«. Au-reste, rien de moins [?] comme chez Cracas, pp.624-625

«. Qu, il ne fallait pas [?] mille preuves, p.896

. Mémoires-d-'un-touriste, Voyages en France, 1838.

«. Un and C. , homme de sens [?] savant Sismondi, pp.168-169

F. Voyage-en, Voyages en France, 1992.

X. Chapitre, 373-379 ? à regarder dans le détail (tout n'est pas à prendre)

«. Je-trouvai-le-poète, Lalanne de s'en aller, p.249

«. Anecdotes-de-mmes and . Rapp, Hédouville à une fille, p.549

«. Je-travaille-au-comique, ne fait rire que par ses bévues, pp.838-839

«. Jacques, homme de trente-sept ans [?] un quart d'heure, pp.1016-1020

L. Rouge and . Le-noir, OEuvres romanesques complètes, 2005.

«. Évidemment, vous songez [?] en se l'entendant prononcer, p.618

P. Lamiel and . Flammarion, édition critique présentée, établie et annotée par Jean-Jacques Hamm, 1993.

«. La-petite, pour bien s'acquitter [?] célèbre comédienne, pp.82-83

«. Bougri-cujusdam, Die septima, etc, p.140

H. Vie-de and . Brulard, OEuvres intimes, 1955.

«. Je-vérifie, par toutes les anecdotes, p.885

«. Pas-mal, Le style [?] 15 juin 1834, p.212

«. M. Robert, un des plus beaux [?] de la première jeunesse, pp.388-389