Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Modèle de forêts enracinées sur des cycles et modèle de perles via les dimères

Résumé : Le modèle de dimères, également connu sous le nom de modèle de couplage parfait, est un modèle probabiliste introduit à l'origine dans la mécanique statistique. Une configuration de dimères d'un graphe est un sous-ensemble des arêtes tel que chaque sommet est incident à exactement une arête. Un poids est attribué à chaque arête et la probabilité d'une configuration est proportionnelle au produit des poids des arêtes présentes. Dans cette thèse, nous étudions principalement deux modèles qui sont liés au modèle de dimères, et plus particulièrement leur comportements limites. Le premier est le modèle des forêts couvrantes enracinées sur des cycles (CRSF) sur le tore, qui sont en bijection avec les configurations de dimères via la bijection de Temperley. Dans la limite quand la taille du tore tend vers l'infini, la mesure sur les CRSF converge vers une mesure de Gibbs ergodique sur le plan tout entier. Nous étudions la connectivité de l'objet limite, prouvons qu'elle est déterminée par le changement de hauteur moyen de la mesure de Gibbs ergodique et donnons un diagramme de phase. Le second est le modèle de perles, un processus ponctuel sur $\mathbb{Z}\times\mathbb{R}$ qui peut être considéré comme une limite à l'échelle du modèle de dimères sur un réseau hexagonal. Nous formulons et prouvons un principe variationnel similaire à celui du modèle dimère \cite{CKP01}, qui indique qu'à la limite de l'échelle, la fonction de hauteur normalisée d'une configuration de perles converge en probabilité vers une surface $h_0$ qui maximise une certaine fonctionnelle qui s'appelle "entropie". Nous prouvons également que la forme limite $h_0$ est une limite de l'échelle des formes limites de modèles de dimères. Il existe une correspondance entre configurations de perles et (skew) tableaux de Young standard, qui préserve la mesure uniforme sur les deux ensembles. Le principe variationnel du modèle de perles implique une forme limite d'un tableau de Young standard aléatoire. Ce résultat généralise celui de \cite{PR}. Nous dérivons également l'existence d'une courbe arctique d'un processus ponctuel discret qui encode les tableaux standard, defini dans \cite{Rom}.
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [69 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01734698
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Monday, March 25, 2019 - 3:58:27 PM
Last modification on : Friday, May 29, 2020 - 4:00:27 PM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, June 26, 2019 - 3:36:53 PM

File

2018SORUS007.pdf
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01734698, version 2

Citation

Wangru Sun. Modèle de forêts enracinées sur des cycles et modèle de perles via les dimères. Probability [math.PR]. Sorbonne Université, 2018. English. ⟨NNT : 2018SORUS007⟩. ⟨tel-01734698v2⟩

Share

Metrics

Record views

131

Files downloads

59