Caractérisation des hot spots de réactivité biogéochimique dans les eaux souterraines

Résumé : Les processus microbiens ont une importance déterminante dans la dynamique des processus réactifs dans les eaux souterraines. La compréhension de la variabilité spatiale et temporelle de ces phénomènes, et le développement de méthodes expérimentales de terrain, ouvrent de nouveaux champs de recherches et d'applications allant de la remédiation des aquifères contaminés à la compréhension des grands cycles biogéochimiques naturels. Dans le premier volet de cette thèse nous présentons des observations de terrain permettant de comprendre le rôle des fractures sur la formation d'un ''hotspot'' d'activité microbienne en profondeur. Du fait de leur forte réactivité, ces ''hotspots'' peuvent dominer la dynamique biogéochimique des milieux souterrains, malgré leur faible extension spatiale. Nous avons ainsi analyser les conditions de formation d'un tapis microbien par des bactéries ferro-oxydantes à 60 mètres de profondeur sur l'observatoire de Ploemeur (réseau H+) alors que ces phénomènes ont été observé jusqu'à présent en surface. Les résultats de cette étude montrent que des circulations hétérogènes, liées à la structure des milieux fracturés, créent des zones mélanges entre des eaux riches en fer et des eaux oxygénées, à l'origine de ce hotspot microbien. Le deuxième volet de ce travail de thèse a été consacré au développement d'une méthode innovante pour la mesure en continu de l'activité microbienne dans les eaux souterraines. La méthode est basée sur l'utilisation de la Fluoréscéine DiAcétate (FDA) dont le produit de réaction peut être mesuré en continu par un fluorimètre de terrain. Après avoir testé et validé les protocoles sur des solutions enzymatiques et des eaux naturelles en laboratoire, nous avons mis en œuvre cette technique sur le terrain au cours d'expériences de traçages réactifs. Un modèle cinétique nous a permis d'approcher les résultats obtenus en laboratoire, et de comparer nos résultats de terrain aux calibrations effectuées in vitro. Cette méthode ouvre ainsi de nouvelles perspectives pour la caractérisation des processus biogéochimiques sur le terrain.
Type de document :
Thèse
Sciences de la Terre. Université Rennes 1, 2017. Français. 〈NNT : 2017REN1S066〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [180 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01727221
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : vendredi 9 mars 2018 - 01:01:58
Dernière modification le : mercredi 5 décembre 2018 - 17:42:06
Document(s) archivé(s) le : dimanche 10 juin 2018 - 13:14:44

Fichier

BOCHET_Olivier.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01727221, version 1

Collections

Citation

Olivier Bochet. Caractérisation des hot spots de réactivité biogéochimique dans les eaux souterraines. Sciences de la Terre. Université Rennes 1, 2017. Français. 〈NNT : 2017REN1S066〉. 〈tel-01727221〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

202

Téléchargements de fichiers

124