Software development methodology in a Green IT environment

Hayri Acar 1
1 SOC - Service Oriented Computing
LIRIS - Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information
Résumé : Le nombre de périphériques mobiles (smartphone, tablette, ordinateur portable, etc.) et les internautes augmentent continuellement. En raison de l'accessibilité du cloud computing, de l'Internet et de l'Internet des Objets (IdO), les utilisateurs utilisent de plus en plus d'applications logicielles qui provoquent un effet croissant sur les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, les TIC (Technologies de l'Information et de la Communication) sont responsables d'environ 2% des émissions mondiales de gaz à effet de serre qui sont équivalentes à celles émises par l'industrie aérienne. Selon des rapports récents, le Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), les émissions de CO2 dus aux TIC augmentent rapidement. Néanmoins, les TIC, en permettant de résoudre des problèmes complexes dans d'autres secteurs, peuvent grandement et facilement participer pour réduire une partie importante des 98% restants des émissions mondiales de CO2. L'utilisation du logiciel implique des opérations matérielles qui sont physiquement responsables de la consommation d'énergie. Par conséquent, le logiciel est indirectement impliqué dans la consommation d'énergie. Ainsi, nous devons réduire la consommation d'énergie du logiciel tout en conservant les mêmes fonctionnalités pour le logiciel afin de créer des logiciels durables et verts. Premièrement, dans ce travail de thèse, nous définissons les termes «durable et vert» dans le domaine du logiciel afin de créer des logiciels respectant les critères de ces termes. Pour créer un produit logiciel, nous devons suivre un processus d'ingénierie logicielle. Par conséquent, nous décrivons des critères durables et verts à respecter après chaque étape de ce processus afin d'établir un processus d'ingénierie logicielle durable et écologique. En particulier, nous nous concentrons sur l'estimation de la consommation d'énergie du logiciel. De nombreux travaux ont essayé de proposer divers outils pour estimer la consommation d'énergie due aux logiciels afin de réduire l'empreinte carbone. Pendant longtemps, les solutions proposées se sont concentrées uniquement sur la conception du matériel, mais ces dernières années, les aspects logiciels sont également devenus importants. Malheureusement, ces études, dans la plupart des cas, ne considèrent que le CPU et négligent tous les autres composants. Les modèles de consommation d'énergie existants doivent être améliorés en tenant compte de plus de composants susceptibles de consommer de l'énergie pendant l'exécution d'une application. L'écriture d'un logiciel durable, performant et vert nécessite de comprendre le comportement de consommation d'énergie d'un programme informatique. L'un des avantages est que les développeurs, en améliorant leurs implémentations du code source, optimiseront la consommation d'énergie du logiciel. De plus, il existe un manque d'outil d'analyse pour surveiller dynamiquement la consommation d'énergie du code source de plusieurs composants. Ainsi, nous proposons GMTEEC (Méthodologie Générique d'Outil pour Estimer la Consommation Energétique) qui se compose de quatre couches aidant et guidant la construction d'un outil permettant d'estimer la consommation énergétique d'un logiciel. Ainsi, dans notre travail, en respectant les couches de GMTEEC, nous créons TEEC (Outil pour Estimer la Consommation Energétique) qui repose sur une formule mathématique établie pour chaque composant (CPU, mémoire, disque dur, réseau) susceptible de consommer de l'énergie afin d'estimer la consommation totale d'énergie du logiciel composée de la somme de chaque consommation d'énergie par composant. De plus, nous ajoutons à TEEC la capacité de localiser dynamiquement les points chauds qui sont les parties du code source consommant la plus grande quantité d'énergie afin d'aider et guider les développeurs à optimiser leur code source et à créer des logiciels efficaces, durables et verts... [etc]
Type de document :
Thèse
Other [cs.OH]. Université de Lyon, 2017. English. 〈NNT : 2017LYSE1256〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [113 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01724069
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mardi 6 mars 2018 - 09:36:07
Dernière modification le : mardi 12 juin 2018 - 10:34:32
Document(s) archivé(s) le : jeudi 7 juin 2018 - 12:32:40

Fichier

TH2017ACARHAYRI.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01724069, version 1

Citation

Hayri Acar. Software development methodology in a Green IT environment. Other [cs.OH]. Université de Lyon, 2017. English. 〈NNT : 2017LYSE1256〉. 〈tel-01724069〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

216

Téléchargements de fichiers

462