Primary cilia on colonic mesenchymal cells regulate DSS-induced colitis and inflammation associated colon carcinogenesis

Résumé : La glycylation, une modification post-traductionnelle des microtubules, est cruciale dans le maintien des cils primaires. Notre groupe a précédemment identifié un rôle inattendu de la tubuline glycylase TTLL3 dans la régulation de l'homéostasie du colon et de la tumorigénèse. Plus précisément, une diminution du nombre de cils primaires a été observée chez les souris déficientes pour la glycylase TTLL3, qui est la seule glycylase exprimée dans le côlon. Les souris TTLL3 - / - ne présentent pas d'anomalie évidente à l'état stationnaire. Cependant, lorsqu'elles sont exposées à une carcinogenèse du côlon chimiquement induite, les souris TTLL3 - / - sont plus sensibles à la formation de tumeurs. Il est important de noter que les niveaux d'expression de TTLL3 sont significativement réduits dans les carcinomes primaires et métastases colorectales chez l'homme comparativement au tissu de côlon sain, ce qui suggère un lien entre la régulation des cils primaires par TTLL3 et le développement du cancer colorectal.L'objectif de mon projet de thèse était d'explorer l’effet de la modulation des cils primaires sur la carcinogenèse du côlon. J’ai ainsi démontré que le nombre de cils primaires diminue lors de la carcinogenèse du côlon chimiquement induite chez la souris. Notamment, j'ai découvert que les cils primaires du côlon sont principalement exprimés par les cellules mésenchymateuses. Pour mieux caractériser le rôle des cils primaires dans le côlon murin, j'ai étudié les conséquences de leur perte dans les cellules mésenchymateuses intestinaux. Pour cela, j'ai utilisé deux modèles de souris KO conditionnelles, pour la kinesin-3A (Kif3A) et le transport intra-flagellaire 88 (Ift88), deux molécules essentielles pour la formation des cils. Leur délétion spécifique dans les cellules mésenchymateuses intestinaux est obtenue par croisement des souches de souris Kif3Afl/fl et Ift88fl/fl des souris transgéniques collagène VI-cre. Bien que le promoteur colllagène VI ne soit actif que dans un sous-ensemble de cellules mésenchymateuses coliques, j'ai constaté que la diminution du nombre de cils primaires dans ces derniers favorise la colite chimiquement induite et la carcinogenèse. L'analyse par séquençage ARN des cellules mésenchymateuses coliques isolés de souris mutantes suggère un déclenchement de la signalisation Wnt et Notch chez les souris ColVIcre-Kif3Afl/fl. Nous confirmons actuellement ces résultats par qPCR et immunohistochimie.
Type de document :
Thèse
Human health and pathology. Université Montpellier, 2017. English. 〈NNT : 2017MONTT020〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [103 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01680051
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 10 janvier 2018 - 13:04:29
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 11:08:59

Fichier

2017_TANG_archivage.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01680051, version 1

Collections

Citation

Ruizhi Tang. Primary cilia on colonic mesenchymal cells regulate DSS-induced colitis and inflammation associated colon carcinogenesis. Human health and pathology. Université Montpellier, 2017. English. 〈NNT : 2017MONTT020〉. 〈tel-01680051〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

23

Téléchargements de fichiers

5