Théorie spectrale d'opérateurs symétrisables non compacts et modèles cinétiques partiellement élastiques

Résumé : Cette thèse porte sur la théorie spectrale d’équations neutroniques partiellement élastiques introduites en 1974 par les physiciens E. W LARSEN et P. F. ZWEIFEL. L’opérateur de collision est alors la somme d’une partie inélastique (correspondant aux modèles neutroniques classiques) et d’une partie élastique qui induit des phénomènes spectraux nouveaux que l’on veut étudier. L’objectif de cette thèse est l’analyse fine de leur spectre asymptotique (la partie du spectre discret qui détermine le comportement asymptotique en temps des problèmes de Cauchy associés). L’étude spectrale de ces modèles partiellement élastiques met en jeu des propriétés spectrales d’opérateurs bornés non compacts et symétrisables. La première partie de la thèse est alors consacrée à la théorie spectrale des opérateurs symétrisables non compacts sur les espaces de Hilbert. Nous donnons une série de résultats d’analyse fonctionnelle sur ces opérateurs. En particulier nous donnons une méthode qui permet d’obtenir toutes les valeurs propres réelles situées à l’extérieur du disque spectral essentiel (i.e le plus petit disque fermé contenant le spectre essentiel) ainsi que des caractérisations variationnelles de ces valeurs propres. La deuxième partie de cette thèse porte sur l’analyse spectrale des modèles cinétiques partiellement élastiques isotropes et homogène en espace (i.e les sections efficaces ne dépendent que du module des vitesses). Nous montrons entre autre que le spectre asymptotique est formé au plus de valeurs propres isolées de multiplicité algébrique finie. Nous montrons aussi que ce spectre ponctuel est réel. Nous démontrons que le nombre des valeurs propres réelles de l’opérateur de transport partiellement élastique augmente indéfiniment avec la taille du domaine spatial. Nous démontrons aussi que toutes ces valeurs propres tendent vers la borne spectrale de l’opérateur partiellement élastique homogène en espace quand la taille du domaine tend vers l’infini. Nous étudions aussi des modèles anisotropes pour lesquels nous étendons la plupart des résultats obtenus pour les modèles isotropes
Type de document :
Thèse
Analyse classique [math.CA]. Université de Franche-Comté, 2015. Français. 〈NNT : 2015BESA2044〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [60 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01668563
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 20 décembre 2017 - 10:22:48
Dernière modification le : vendredi 6 juillet 2018 - 15:18:04

Fichier

these_A_MOHAMED_Yahya_2015.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01668563, version 1

Collections

Citation

Yahya Mohamed. Théorie spectrale d'opérateurs symétrisables non compacts et modèles cinétiques partiellement élastiques. Analyse classique [math.CA]. Université de Franche-Comté, 2015. Français. 〈NNT : 2015BESA2044〉. 〈tel-01668563〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

93

Téléchargements de fichiers

450