L'art de plaider en défense aux assises : analyse dialogique et argumentative d'une technique sociale du sentiment : le cas de l'affaire Courjault

Résumé : Parmi les activités génériques, historiques et significatives du métier d’avocat pénaliste, la plaidoirie aux Assises représente le cœur du métier et une source puissante de son identité. Il s’agit, dans cette activité, d’agir par le discours dans une dialogie complexe impliquant les différentes parties. Ce discours s’adresse à la Cour, à la société, aux jurés, et vise à agir sur l’intime conviction de ceux qui seront amenés à rendre un verdict. En quoi consiste, et quels sont les ressorts discursifs de l’art de la plaidoirie ? C’est à cette question que cherche à répondre la présente recherche.Cette recherche s’inscrit dans un programme de recherche sur l’analyse des activités symboliques (Kostulski, 2011), activités professionnelles qui visent d’une manière ou d’une autre à agir dans la vie psychologique d'autrui. Elle puise ses sources théoriques dans les champs de la psychologie sociale et de la clinique de l'activité, mais aussi en psychologie de l'art. Nous y soutenons la thèse selon laquelle la plaidoirie de la défense aux assises est un art au sens de Vygotski, c'est-à-dire une technique sociale du sentiment, dont les éléments constitutifs sont la contradiction et la catharsis.Parmi les affaires récentes ayant eu un fort retentissement médiatique de par sa nature et ses conclusions, l’affaire Courjault, affaire dite "des bébés congelés" a marqué le métier d’avocat par l’exemplarité, la justesse et l’efficacité de la plaidoirie réalisée par Me Henri Leclerc.Le texte de cette plaidoirie, intégralement retranscrit, est analysé de manière à mettre en évidence les ressorts argumentatifs et dialogiques qui président à cet art. Une analyse réflexive de la plaidoirie a par ailleurs été organisée avec son auteur, Me Leclerc, dans un entretien de confrontation au texte visant à comprendre les buts, les destinataires et les moyens de cette activité réalisée.Nous y analysons d’une part les conflictualités dialogiques portées par les différentes voix en présence dans l’affaire et que l’avocat convoque dans son discours ; et d'autre part les procédés de leurs résolutions proposés par l'avocat. La question théorique de la conflictualité dialogique a eté envisagée en référence à Bakhtine (1979) et à Markova (2007) et la question de la régulation par l’art du discours en référence au travail en Psychologie de l’Art de Vygotski (1925), en particulier son travail d’analyse de la construction littéraire d’une nouvelle : Le Souffle léger.Le choix des unités d'analyse de la plaidoirie s'est mis en place à partir de la conception vygotskienne de l’art. Nous retenons comme unités opérantes pour nos analyses les voix du tiers dans le discours (Grossen, 2011) pour l'identification des conflictualités dialogiques, mais également le "witcraft" (Billig, 1996) et la sémiotisation des émotions (Micheli, 2016) pour le mouvement rhétorique de résolution de ces conflictualités.Nos analyses nous mènent à conclure que la dynamique de la plaidoirie est celle d'un art du délibéré, où conflictualité et résolution de cette conflictualité s'organisent pour agir sur la conviction du juré. Cet art permettrait la construction d’un espace de délibération mettant en mouvement la dialogie complexe du dossier, dans le but d'agir sur l'intime conviction Cet art ephemere ne serait alors qu'un moyen, un passage, permettant aux voix en présence de se répondre, et peut être de se rejoindre dans un processus cathartique.
Type de document :
Thèse
Droit. Conservatoire national des arts et metiers - CNAM, 2017. Français. 〈NNT : 2017CNAM1109〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [110 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01663107
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mercredi 13 décembre 2017 - 17:07:05
Dernière modification le : jeudi 11 octobre 2018 - 01:04:09

Fichier

MarieBARBOU.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01663107, version 1

Collections

Citation

Marie Barbou. L'art de plaider en défense aux assises : analyse dialogique et argumentative d'une technique sociale du sentiment : le cas de l'affaire Courjault. Droit. Conservatoire national des arts et metiers - CNAM, 2017. Français. 〈NNT : 2017CNAM1109〉. 〈tel-01663107〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

827

Téléchargements de fichiers

2711