Synthesis of magnetic and thermosensitive iron oxide based nanoparticles for biomedical applications

Résumé : Cette thèse présente le développement de nanoparticules hybrides avec un coeur inorganique et une couronne organique pour des applications médicales. Des nanoparticules d’oxyde de fer ont été obtenues par synthèse polyol, en contrôlant leurs cristallinités, leurs morphologies (monocoeur ou multicoeur) et leurs tailles (de 4 à 37 nm). Leurs propriétés ont été évaluées et comparées pour de possibles applications théranostiques : en thérapie pour le traitement du cancer par hyperthermie magnétique, pour le diagnostic en tant qu’agents de contraste pour l’IRM. Les surfaces des nanoparticules ont été modifiées par greffage de polymères/polypeptides pour apporter de la stabilité en milieux biologiques et de nouvelles fonctionnalités. Le poly(éthylène glycol) (PEG) a été greffé pour ses propriétés de furtivité, le poly(2-dimethylaminoethyl methacrylate) (PDMAEMA) et des polypeptides dérivés de l’élastine (ELPs) pour leurs propriétés thermosensibles, et la sonde fluorescente DY700 pour permettre le suivi des nanoparticules in vitro et in vivo. Les propriétés magnétiques et thermosensibles de ces nanoparticules coeur-couronne ont été étudiées avec un instrument unique combinant l’hyperthermie magnétique et un système de diffusion dynamique de la lumière. Ainsi, les variations de température, de diamètre et d’intensité diffusée ont pu être mesurées simultanément. Les propriétés de nanoparticules monocoeur et multicoeur greffées avec du PEG, et des nanoparticules monocoeur greffées avec un ELP contenant un peptide pénétrant ont d’abord été évaluées in vitro. Leurs internalisations dans des cellules de tumeur cérébrale humaine (glioblastome) ont permis d’étudier leurs cytotoxicités après traitement par hyperthermie magnétique, et ont montré une baisse de viabilité cellulaire jusqu’à 90 %. In vivo, l’injection intraveineuse de ces nanoparticules dans des souris a abouti à une accumulation dans les tumeurs. L’injection intratumorale suivie du traitement par hyperthermie magnétique a conduit à des élévations de température locales d’environ 10 °C, avec un effet significatif sur l’activité des tumeurs.
Type de document :
Thèse
Chemical Physics [physics.chem-ph]. Université de Bordeaux, 2017. English. 〈NNT : 2017BORD0729〉
Liste complète des métadonnées

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01661602
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mardi 12 décembre 2017 - 02:10:03
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:25:44

Fichier

HEMERY_GAUVIN_2017.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01661602, version 1

Collections

Citation

Gauvin Hemery. Synthesis of magnetic and thermosensitive iron oxide based nanoparticles for biomedical applications. Chemical Physics [physics.chem-ph]. Université de Bordeaux, 2017. English. 〈NNT : 2017BORD0729〉. 〈tel-01661602〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

505

Téléchargements de fichiers

423