L’exploration des pages web : de la caractérisation interindividuelle à l’identification de patterns comportementaux

Résumé : Une étude de Nielsen (2006), largement citée, indique que les internautes explorent les pages Web suivant un pattern en forme de "F". Ce résultat a amené les concepteurs à organiser les informations d'une page en fonction de ce comportement, même si aucune étude n'a permis de répliquer ces résultats. Bien que les conclusions de cette étude portent sur le comportement visuel, la question des patterns comportementaux permettant de décrire la navigation des internautes se pose de manière plus générale. L'objectif de cette thèse a donc été de déterminer si des patterns pouvaient être mis en lumière à partir de différents indicateurs. Trois études ont été réalisées. Dans la première étude, 112 participants devaient réaliser quatre tâches de recherche d’information sur deux sites web différents. Le protocole impliquait une répétition immédiate de ces mêmes tâches. Une classification automatique a permis d'identifier 4 patterns qui se distinguent à la fois en termes de navigation sur la page d’accueil, mais aussi de performances. Lors des répétitions, la classification nous a permis d’identifier 3 des 4 patterns précédents. Ceci implique que les individus ne répètent pas forcément leur façon de rechercher l'information et ceci, peu importe la tâche, et le site. La deuxième étude a porté sur 27 individus et impliquait, pour les participants, de se présenter trois fois consécutives à 48 heures d’intervalle, afin de refaire les mêmes tâches. La répétition des tâches, que ce soit à court ou à moyen terme, entraîne une augmentation des performances, c'est-à-dire que les tâches sont réalisées plus rapidement et de façon plus efficiente. Toutefois, les patterns identifiés diffèrent entre les répétitions à court et moyen terme. Un autre résultat observé est que les stratégies ou patterns ne sont pas propres aux individus. En d'autres termes, un individu peut présenter ou adopter plusieurs patterns d'une tâche à une autre, d'un site à un autre ou d'une répétition à l'autre. Enfin, pour notre dernière étude, nous nous sommes demandé si l’homogénéité de nos échantillons pouvait influer sur les patterns. Nous avons donc réalisé une expérimentation comptant 47 participants avec des profils variés. Les individus ont eu tendance à se distinguer selon les 4 mêmes patterns identifiés. Nous avons pu observer qu’en fonction des individus, une même stratégie pouvait conduire à la réussite ou à l’échec de la tâche. De plus, les styles d’apprentissage ne semblent pas liés aux patterns observés. Les limites et les perspectives de ces travaux sont discutées.
Type de document :
Thèse
Sociologie. Université de Lorraine, 2016. Français. 〈NNT : 2016LORR0344〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [177 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01661519
Contributeur : Abes Star <>
Soumis le : mardi 12 décembre 2017 - 00:51:14
Dernière modification le : vendredi 15 décembre 2017 - 03:11:10

Fichier

DDOC_T_2016_0344_BECKER.pdf
Version validée par le jury (STAR)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01661519, version 1

Citation

Mélanie Becker. L’exploration des pages web : de la caractérisation interindividuelle à l’identification de patterns comportementaux. Sociologie. Université de Lorraine, 2016. Français. 〈NNT : 2016LORR0344〉. 〈tel-01661519〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

176

Téléchargements de fichiers

62